Université d'été de l'animal 2017 : Robin Meier


  • Université d'été de l'animal 2017 : Robin MeierPhoto : Alexander Gorbunov
  • Vivre ensemble

    Robin Meier est un artiste plasticien sonore passionné par la musique, l’informatique et les animaux. Avec lui, les ordinateurs parlent aux moustiques, qui leur répondent. Les 25, 26 et 27 août, il exposera son travail dans le cadre de l’Université d’été de l’animal, un séminaire consacré à l’intelligence animale. Rencontre.

    Animaux-Online : Pouvez-vous me parler de votre parcours ?

    Robin Meier : Je suis artiste plasticien sonore. J'ai d'abord reçu une formation de musicien spécialisé dans la compostion électro-acoustique, puis j'ai étudié la philisophie cognitive. Dès le début, j'ai voulu étudier nos rapports avec la technologie, et j'ai donc commencé à travailler sur l'intelligence des machines, puis sur celle des animaux et du monde qui nous entoure. J'ai réalisé plusieurs installations avec des lucioles, des abeilles, des pigeons… D'ailleurs, mon premier projet étudiant les animaux s'est fait avec des insectes : sur un chant indien, trois moustiques chantaient à l'unisson en adaptant la fréquence de leurs battements d'ailes à la voix de l'interprète. 

    A.-O. : Sur quoi votre intervention va-t-elle porter ?

    R.M. : Je vais présenter les différents projets que j'ai réalisés ces dernières années, traitant de la rencontre entre le vivant et l'artificiel, et je parlerai de la question de l'intelligence et de son émergence. À cette occasion, nous écouterons des concerts de moustiques et de pigeons, et nous visionnerons des chorégraphies de fourmis. 

    A.-O. : Quel aspect de l'intelligence animale vous fascine le plus ?

    R.M. : Je suis avant tout intéressé par l'intelligence en elle-même, qui est une notion assez large, notamment dans les sciences cognitives, où l'aspect interactif avec l'environnement prend une place importante. Je suis aussi fasciné par la façon dont la prise de décision naît au sein d'une colonie, par exemple dans un fourmilier ou un essaim d'abeilles : c'est l'ensemble des intelligences individuelles qui produit une intelligence collective, comme une sorte de métaorganisme.

    Somme toute, je suis fasciné par toutes les intelligences, mais plus précisement par la façon dont elles émergent : même des lignes de codes au sein d'un logiciel peuvent être source d'intelligence. J'aime également interagir avec l'intelligence quelle qu'elle soit, et créer avec elle une sorte de dialogue. L'intelligence biologique (et parfois passive) qui me fascine tout autant est l'organisation : le simple cours d'une rivière s'adaptant au paysage qui l'entoure peut être vu comme une forme d'intelligence. 

    A.-O. : Pourquoi avez-vous choisi de vous concentrer sur les animaux pour certains de vos projets ?

    R.M. : Au début, je réalisais des simulations informatiques de systèmes biologiques, comme les réseaux de neurones artificiels ou les nuées d'oiseaux. Mais pour comprendre la simulation biologique, il fallait déjà comprendre les comportements biologiques. Un jour, je me suis dit : ”Et si j'organisais une rencontre entre un véritable organisme et sa simulation informatique ?”. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à travailler avec des animaux. 

    Les systèmes informatiques sont capables d'une certaine intelligence artificielle et d'inférence. D'après le mathématicien Alan Turing, on peut parler d'intelligence artificielle si un humain converse avec un ordinateur sans se rendre compte que ce n'est pas un autre humain mais un ordinateur. J'ai voulu tester une version modifiée de cette expérience avec des moustiques : s'ils répondaient à un ordinateur sans se rendre compte que c'en était un, le pari était relevé. Et ça a marché : les moustiques répondaient au chant envoyé par l'ordinateur comme s'il s'agissait d'autres moustiques. 

    A.-O. : Vous avez par exemple travaillé sur l’auto-organisation naturelle des lucioles pour Synchronicity : l’homme a-t-il beaucoup à apprendre de l’intelligence animale et entomologique ?

    R.M. : Aujourd'hui, on se pose beaucoup de questions sur l"intelligence des machines, mais il faut d'abord comprendre l'intelligence du monde qui nous entoure, comme celle des animaux. Par ailleurs, l'étude de l'intelligence animale nous remet souvent bien à notre place : l'homme croit généralement être le maître du monde, mais il n'en est rien. L'e monde s'est auto-organisé naturellement et n'a pas besoin de l'Homme. 

    Il existe d'autre part une multitude de systèmes d'organisation à échelle humaine qui imitent les animaux : le trafic de données sur internet, le trafic aérien au niveau mondial, l'acheminement des marchandises, les réseaux ferroviaires… Tout cela a été créé parce que l'homme a observé son environnement et s'est intéressé au fonctionnement des sociétés animales. 

    À voir : les travaux de Robin Meier sont disponibles ici


    Autres articles à lire

  • Colloque « One Health » : zoom sur les coronavirus des animaux

    Vivre ensembleParce que les santés humaine, animale et environnementale sont interdépendantes, le groupe 1Healthmedia organise, les 17 et 18 décembre, en partenariat avec TF1, un colloque sur le sujet. Sophie Le Poder, professeur de virologie à l’école nationale vétérinaire d’Alfort, interviendra ce vendredi, à 14 h, pour nous parler des coronaviroses animales. Un sujet d’actualité…

    17 Décembre 2020
  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris

    Vivre ensembleSous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    19 Juin 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Serge Pautot

    Vivre ensembleSerge Pautot est avocat au barreau de Marseille. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    23 Septembre 2016
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Noël : ces cadeaux pour animaux qui cartonnent

    Vivre ensembleLes réjouissances des fêtes de fin d’année se partagent aussi avec nos compagnons à quatre pattes. Calendriers de l’avent, objets connectés, pâtée spéciale … Noël est l’occasion de les gâter tout en se faisant plaisir.

    19 Décembre 2016
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Champ et Major sont arrivés à la Maison Blanche

    Vivre ensembleChamp et Major, les deux bergers allemands du couple Biden, sont arrivés dimanche à la Maison Blanche, a annoncé lundi l'équipe de la Première dame, continuant une tradition qui avant Donald Trump n'avait pas été interrompue en plus d'un siècle.

    26 Janvier 2021
  • Coronavirus : les vétérinaires prêts à seconder les médecins

    Vivre ensembleUne seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19.

    01 Avril 2020
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Un vétérinaire au Conseil scientifique, qu’est-ce que ça va changer ?

    Vivre ensembleLe gouvernement français a enfin accepté d’intégrer un vétérinaire au Conseil scientifique créé en mars 2020 pour guider les décisions prises pendant cette crise sanitaire. Cela fait suite à la mobilisation des acteurs de la santé animale qui militaient pour cette place, sachant que 75 % des épidémies sont d’origine animale.

    07 Janvier 2021
  • Des challenges à la mode

    Vivre ensembleLes challenges à faire avec son animal se multiplient sur la toile et créent un phénomène viral à travers le monde. L’équipe d’animaux-online vous donne quelques astuces pour réaliser ces challenges.

    29 Août 2018
  • Au programme de Pet Revolution : les animaux des éthologues

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles des vétérinaires, éthologues, éducateurs, philosophes et chercheurs en sciences humaines sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, les intervenants débattront pendant deux jours de la place réservée à nos compagnons dans notre société. Parmi eux, l’éthologue Michel Kreutzer animera une intervention intitulée « Les animaux des éthologues sont-ils les mêmes que les vôtres ? ».

    07 Août 2017
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas Cornier

    Vivre ensembleNicolas Cornier est éducateur canin et formateur. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    12 Septembre 2016
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019