Université d'été de l’animal 2017 : Bernard Séret


  • Université d'été de l’animal 2017 : Bernard SéretPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Bernard Séret est océanographe et biologiste, spécialiste des poissons cartilagineux (requins, raies et chimères). Il animera une conférence à l’université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août, portant sur « l’intelligence des requins ». Rencontre.

    En tant que « requinologue », Bernard Séret a notamment contribué à l’élaboration de divers plans d’actions pour le requin. Il est l’auteur de plus de 200 publications et a décrit 63 espèces nouvelles. Il est également l’auteur, avec Steven Surina, d’une charte internationale d’écotourisme autour des requins. Plongeur sous-marin de longue date, il a enseigné cette discipline dans le milieu associatif.

    Animaux-Online : Quel est votre parcours ?

    Bernard Séret : Je suis océanographe et biologiste de formation. Après mes études à l’université de Paris 6, j’ai notamment travaillé pour l’Institut de recherche pour le développement (IRD), anciennement appelé ORSTOM. Cet organisme avait pour vocation initiale d’entreprendre des recherches en France outre-mer, puis s’est étendu à d’autres pays en Afrique, en Asie ou en Amérique latine. Après 40 années passées dans la recherche publique, je suis à la retraite depuis deux ans. Mais je continue mon travail de scientifique et je suis devenu consultant en tant que « requinologue ». Ce néologisme a été inventé par un journaliste qui m’avait interviewé. Je l’ai adopté depuis car je le trouve plus parlant qu’ichtyologiste ; et cela permet aussi d’éviter pas mal de fautes d’orthographe !

    A.-O. : D’où vous vient plus particulièrement votre intérêt pour les requins ?

    B.S. : Je suis scientifique mais aussi plongeur. J’ai commencé très tôt, dès l’adolescence. J’ai été, très jeune, passionné par la mer, qui renfermait l’origine de la vie. C’était aussi la grande époque du Commandant Cousteau, dont les expéditions me faisaient rêver. Puis, plus tard pendant ma carrière, lorsque je suis entré à l’ORSTOM, je suis allé en Afrique de l’Ouest. On m’avait confié la mission d’identifier les poissons de cette zone. À la fin des années 1980, il y avait alors là-bas une quantité énorme de requins, et personne ne s’y intéressait. C’est comme ça qu’a débuté mon étude des requins et des raies. Je suis devenu requinologue par passion, et j’ai du mal à décrocher, même à la retraite.

    A.-O. : Sur quoi portera votre intervention cet été ?

    B.S. : Mon intervention sera un peu particulière car je serai le seul, lors de cette université, à parler du milieu marin. Elle portera sur « l’intelligence des requins », un sujet que l’on connaît encore peu. Si l’on considère que l’on peut mesurer l’intelligence d’un animal en fonction de sa faculté d’adaptation à son milieu, alors on se rend compte que le requin est beaucoup plus futé que ce que l’on pouvait penser. Il existe depuis 450 millions d’années, a traversé cinq extinctions et il est toujours là !

    A.-O. : Quelles sont les principales découvertes récentes sur l’intelligence des requins ?

    B.S. : Il n’est pas facile d’étudier les comportements des requins, car ils vivent en milieu marin. Mais aujourd’hui, la technologie nous vient en aide. Grâce aux balises électroniques notamment, nous pouvons désormais enregistrer tout ce que fait le requin. Cela nous a permis d’apprendre beaucoup de choses sur son mode de vie : on se rend compte qu’il existe une certaine sociabilité chez les requins, mais aussi des comportements différents selon les groupes, au sein d’une même espèce : les requins blancs, par exemple, n’auront pas les mêmes stratégies de chasse ou les mêmes régimes alimentaires selon qu’ils vivent au large de l’Afrique du Sud, de l’Australie ou de la Californie.

    A.-O. : Quelle idée reçue sur le requin aimeriez-vous combattre ?

    B.S. : Les proto-requins datent de plus de 400 millions d’années. On a ainsi longtemps pensé que les requins étaient des poissons un peu primaires, n'agissant que par réflexe. Or, même s’il s’agit bien d’animaux anciens, ils sont parfaitement évolués. Des expériences en aquarium ont montré qu’ils sont non seulement capables d’apprentissage, mais qu’ils peuvent aussi retenir ce qu’ils apprennent.

     

    À lire : La bande dessinée « Les Requins, les connaître pour les comprendre », Bernard Séret (scénariste) et Julien Solé (dessinateur, coloriste), aux éditions Le Lombard. 10 €


    Autres articles à lire

  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015
  • Un vétérinaire au Conseil scientifique, qu’est-ce que ça va changer ?

    Vivre ensembleLe gouvernement français a enfin accepté d’intégrer un vétérinaire au Conseil scientifique créé en mars 2020 pour guider les décisions prises pendant cette crise sanitaire. Cela fait suite à la mobilisation des acteurs de la santé animale qui militaient pour cette place, sachant que 75 % des épidémies sont d’origine animale.

    07 Janvier 2021
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

    Vivre ensembleNos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence comme la diminution du stress ou de la solitude.

    08 Février 2017
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Nicolas Hulot quitte le gouvernement

    Vivre ensembleEn plein direct au micro de France Inter, le ministre en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, annonce qu’il quitte le gouvernement. Se sentant sans influence, il préfère jeter l'éponge…

    28 Août 2018
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Comment faciliter le sauvetage de nos animaux lors d’un sinistre ?

    Vivre ensembleIncendies, inondations, alertes au gaz… Certains pays ont mis à disposition des cartes et des autocollants pour informer les services de secours qu’un animal est présent au domicile. En France, le Club Oscar a de son côté développé un kit de sécurité pour nos animaux. Présentation.

    17 Janvier 2019
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Un autocollant pour signaler la présence d’animaux en cas d’incendie

    Vivre ensembleL’initiative vient de Belgique et de Suisse, où des élus et des associations proposent aux propriétaires d’animaux domestiques de coller une étiquette sur leur maison afin d’augmenter les chances de survie de leurs chats, chiens ou NAC en cas d’incendie.

    20 Novembre 2017
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017