« Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »


  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »Photo : Shutterstock
  • Protection/ Expérimentation

    La Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    La fin des expérimentations sur les animaux n’empêche pas les progrès scientifiques, bien au contraire : en cette Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, le 24 avril, plusieurs associations se mobilisent pour dénoncer les pratiques de tests sur les animaux et informer sur les méthodes de substitution existantes.

    « Au XXIe siècle, les expérimentations sur les animaux n’ont plus lieu d’être, selon Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice du comité scientifique Pro Anima. La science a fait des progrès énormes et des méthodes de remplacement se développent. Elles sont plus éthiques, mais aussi plus fiables scientifiquement. »

    Pour Christiane Laupie-Koechlin, il est d’ores et déjà possible de faire avancer nos connaissances des maladies et de  trouver de nouveaux traitements, tout en excluant l’utilisation d’animaux, et ce dans de nombreux domaines : « Nous avons soutenu et coordonné des programmes de recherche sans expérimentation animale, avec le soutien d’associations, dont la Fondation 30 Millions d’Amis, concernant la toxicologie, le cancer ou bien encore les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. Nous avons démontré que l’on peut faire mieux que des recherches incluant des tests sur les animaux. Mais il y a encore un réel manque de financement et de volonté politique pour développer ces méthodes de remplacement. »

    On estime qu’il y a, chaque année en France, environ 2 millions d’animaux « consommés » pour la recherche, et environ 13 millions au niveau européen. À l’heure actuelle, l’Union européenne n’interdit pas l’expérimentation animale, et se contente « de mieux  encadrer l’emploi d’animaux et de réduire les tests sur animaux dans les laboratoires », rappelle Pro Anima.

    Le secteur des cosmétiques MIEUX encadré

    Cependant, il y a eu ces dernières années des avancées dans le secteur des cosmétiques : depuis 2013, l’Union européenne, qui représente le plus grand marché au monde pour les cosmétiques et les soins, interdit que les ingrédients, destinés exclusivement aux produits cosmétiques, soient testés sur les animaux. Les produits cosmétiques ayant été testés sur des animaux en dehors de l’Union européenne sont également interdits dans les pays l’UE. Mais il est encore difficile de faire respecter cette règlementation.

    En effet, selon selon une étude de 2016 menée par Peta, plus de 250 marques de produits cosmétiques ont encore recours aux tests sur les animaux, parmi lesquelles figurent Avon, Neutrogena, Guerlain, L’Occitane, MAC Cosmetics, Vidal Sassoon ou Mary Kay. La réalité de ces tests comprend notamment des applications de produits chimiques versés dans les yeux des lapins ou appliqués sur leur peau rasée, des gavages forcés de souris et de cobayes ou des expositions cutanées, rappelle l'association. 

    Des actions pour ne pas cautionner l’expérimentation animale

    De plus, comme le souligne Pro Anima, les produits « multi-usages », c’est-à-dire qui peuvent être utilisés pour les cosmétiques mais aussi dans d’autres domaines comme la pharmacie, continuent à être testés sur des animaux. Pour éviter de cautionner ces pratiques, Pro Anima recommande de privilégier des marques ayant un engagement historique contre les tests sur animaux, comme Léa Nature ou Lush France par exemple. L’association renvoie également sur le site macosmetoperso.com, pour fabriquer soi-même ses produits. Peta a également constitué une base de données consultable en ligne, riche de 2 000 entreprises qui ne testent pas leurs produits sur les animaux.

    Enfin, plusieurs opérations de sensibilisation et de mobilisation contre l’expérimentation animale, dans tous les domaines, sont organisées en cette fin avril. Les informations sont à retrouver sur le site international-campaigns.org. Une marche pour la fermeture du commerce de primates de Niederhausbergen à Strasbourg, revendus à des laboratoires européens, est également organisée le 20 mai 2017. Le cortège partira de la place Kléber à 14 heures. 


    Autres articles à lire

  • En finir avec l'expérimentation animale

    Protection12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche scientifique. C’est 12 millions de trop pour les amoureux des animaux qui entendent bien que la révision de la directive européenne relative à l’expérimentation animale entérine l’abolition pure et simple de cette pratique. Fantasme ou futur possible ? Un dossier à découvrir dans le numéro de septembre de 30 Millions d'amis, actuellement en kiosques.

    05 Septembre 2017
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • Les chiens de compagnie ne peuvent pas être vendus aux laboratoires

    ProtectionSamedi 27 juin, la Fondation 30 Millions d’amis relayait une information émanant du blog de l’association One Voice mentionnant l’élargissement par un décret, en catimini en mars dernier, des sources d’approvisionnement des laboratoires en animaux d’expérimentation, notamment en autorisant les chiens de particuliers. Le Gircor tient à rétablir la vérité…

    29 Juin 2020
  • 192,1 millions d’animaux utilisés dans les laboratoires

    ProtectionÀ l’occasion de la 41e Journée mondiale des animaux de laboratoire, Cruelty Free International publie une enquête révélant le nombre d’animaux utilisés dans le monde dans le cadre d’expériences scientifiques.

    24 Avril 2020
  • Expérimentation animale : les labos américains au cœur d’un scandale

    ProtectionUn total de 31 incidents de maltraitance animale ont été recensés sur une période de 22 mois allant de janvier 2018 à octobre 2019, selon des documents obtenus par PETA grâce à la loi américaine sur la transparence.

    10 Février 2020
  • Enquête sur le transport des animaux de laboratoire par Air France

    ProtectionL'association Animal Testing a infiltré le service vétérinaire de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle afin de se rendre compte des conditions dans lesquelles les animaux de laboratoire sont transportés.

    28 Avril 2020
  • Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?

    ProtectionEn 2015, près de 2 millions d’animaux ont été utilisés en France pour la recherche*. Pour ceux dont la mort n’est pas indispensable à l’étude, se pose la question de la réhabilitation. Or, beaucoup de laboratoires procèdent à des euthanasies de convenance…

    24 Avril 2019
  • Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animaux

    ProtectionLes députés européens se sont prononcés, à une écrasante majorité, pour une interdiction, partout dans le monde, de l’expérimentation animale dans le secteur des cosmétiques.

    04 Mai 2018
  • Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    ProtectionLe 31 août, la Californie a voté à l’unanimité l’interdiction de vendre des produits cosmétiques testés sur les animaux. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de l’association Pro Anima, nous parle plus en détails de cette avancée.

    19 Septembre 2018
  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon

    ProtectionL’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    01 Décembre 2016
  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • Elevage en cage : l'UE contrainte de se prononcer

    ProtectionPlus d'un million et demi de personnes en Europe ont signé une pétition contre l'élevage en cage des animaux de ferme, afin de contraindre la Commission européenne à se prononcer sur le sujet, a indiqué lundi l'ONG de défense des animaux Compassion in World Farming (CIWF).

    10 Septembre 2019
  • Giorgio Armani bannit la fourrure de ses collections

    ProtectionLe créateur italien Giorgio Armani s’est rangé du côté des associations de protection animale. Sa collection automne/hiver 2016/2017 ne devrait comporter aucune fourrure. Une décision saluée par les associations de défense des animaux.

    24 Mars 2016
  • La Cour de cassation donne tort aux chasseurs d'ortolans

    ProtectionLes chasseurs d'ortolans du Sud-Ouest ne peuvent pas invoquer 'la tradition' pour enfreindre la loi et capturer ces oiseaux protégés, a estimé mardi la Cour de Cassation.

    18 Octobre 2018
  • 'Dégueus' ou 'trop mignons!', les animaux discriminés par leur image

    ProtectionBeurk ! Une réaction viscérale banale devant certaines bestioles visqueuses ou grouillantes. Mais les vers de terre méritent-ils moins d'être protégés que les pandas aux yeux tristes ?

    29 Avril 2019
  • En France, l'inquiétante 'mode' des bébés félins

    ProtectionUn bébé tigre, plusieurs lionceaux âgés d'à peine quelques semaines, utilisés pour des selfies ou mis en vente sur les réseaux sociaux : derrière une inquiétante 'mode' des bébés félins, qui défraie la chronique en France depuis quelques mois, pourraient se cacher des cirques peu scrupuleux…

    22 Février 2019
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • Le piège des contrats aidés

    ProtectionPour la majorité des refuges qui appellent à l’aide, la cause de leur prochaine faillite est la fin des contrats aidés, annoncée par le gouvernement d’Edouard Philippe en juin 2017. Sans personnel, ou désormais recruté à prix d’or, leur fragile équilibre économique s’effondre.

    01 Mai 2019
  • Internet, une menace supplémentaire pour les animaux sauvages

    ProtectionL’ONG IFAW tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur le cyber-braconnage à travers les résultats d’une enquête menée à l’échelle internationale.

    24 Mai 2018
  • Confinement et protection animale : les dernières mesures du ministère

    ProtectionDepuis le début du confinement, les associations de protection animale et les refuges se trouvent dans un flou total quant aux déplacements qu'ils ont encore le droit d'effectuer. Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation vient de publier une nouvelle note de service clarifiant la situation.

    03 Avril 2020