La fin de l'élevage amateur


  • La fin de l'élevage amateurPhoto : Fotolia/Tijana
  • Protection/ Elevage

    En janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    30MA : Quel changement apporte cette nouvelle ordonnance concernant la réglementation de l’élevage canin et félin par rapport à la législation d’aujourd’hui ?

    J. L. : Elle impose à toute personne qui vend des chiots ou des chatons de se déclarer à la chambre d’agriculture pour obtenir un numéro de Siren dès la première portée mise en vente. Aujourd’hui, cette formalité n’est obligatoire qu’à partir de la deuxième portée.

    30MA : Pourquoi avoir décidé cette nouvelle mesure juridique ?

    J. L. : Nous souhaitons dissuader les particuliers qui produisent de manière irréfléchie des chiots et des chatons pour se faire un complément de revenu non déclaré. C’est aussi un outil de traçabilité pour décourager le trafic des animaux de compagnie en plaçant ce nouvel obstacle : le numéro de Siren.

    30MA : Et pour les particuliers qui donnent gratuitement leur portée ?

    J. L. : Il n’y a aucune répercussion. Ils ne sont pas soumis à cette règle puisqu’il n’y a pas de commercialisation. Les éleveurs de chiens et de chats de race ne sont pas, non plus, concernés par cette nouvelle réglementation. Ils continuent à inscrire leur portée au registre du Livre des origines françaises (LOF) à la Centrale canine*, et au registre du Livre officiel des origines félines** (LOOF).

    30MA : Qu’en est-il des particuliers qui ont une portée en cours ?

    J. L. : L’ordonnance sera effective au 1er janvier 2016. Dès le mois d’octobre, nous avons mis en place une campagne d’information sur le site Internet www.agriculture.gouv.fr. Nous l’avons relayée auprès du grand public par notre présence à Animal Expo, à Paris. Puis, nous nous rendrons dans deux autres salons dédiés aux animaux de compagnie : Animo & Cie, à Lyon, et 101 Compagnons, à Lille. Cela laisse un délai de trois mois aux particuliers pour placer leurs chiots et leurs chatons, et prendre leurs dispositions pour faire stériliser leurs femelles s’ils ne veulent pas se soumettre à la nouvelle réglementation. Les autres se conformeront au nouveau cadre légal en déclarant leur activité d’élevage à la chambre d’agriculture et en obtenant un numéro de Siren. Il n’y a aucun changement concernant la fiscalité sur les bénéfices à déclarer.

    30MA : Quelles recommandations donnez-vous aux futurs adoptants pour se prémunir des mauvaises surprises ?

    J. L. : Je leur conseille, avant de contacter le vendeur de leur futur compagnon, de vérifier que l’annonce consultée indique bien le numéro de Siren, l’âge des animaux à céder (plus de 8 semaines), leur numéro d’identification ou celui de la mère, l’inscription ou non à un livre généalogique et enfin le nombre d’animaux de la portée. Ensuite, à la remise de l’animal, je les invite à réclamer au vendeur, s’il ne le fait pas spontanément, l’attestation de cession, le document d’information sur les caractéristiques et les besoins de l’animal, le certificat vétérinaire attestant de son bon état sanitaire et son document d’identification.

    *scc.asso.fr - ** loof.asso.fr


    Autres articles à lire

  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    ProtectionEnvoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    16 Février 2017
  • Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?

    ProtectionUn nouveau rapport souligne le manque d’engagement d’enseignes comme McDonald’s, KFC ou Subway en ce qui concerne le bien-être des poulets de chair. Mais est-il possible de faire rimer « bas prix » avec « qualité » ?

    18 Janvier 2019
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • L214 dénonce (encore) des maltraitances dans un élevage de poulets

    ProtectionL'association de défense des animaux L214 vient de dénoncer, vidéo à l'appui, les conditions d'élevage 'effroyables' de poulets entassés à plus de 22 par mètre carré dans une exploitation intensive à Solignat, dans le Puy-de-Dôme.

    09 Mai 2019
  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018
  • L’abattoir de veaux de la Sobeval autorisé à réouvrir

    ProtectionLa préfecture de la Dordogne a autorisé mercredi la reprise « partielle » des activités de l’abattoir de veaux de Sobeval, à Boulazac, à l’arrêt depuis le 28 février après la diffusion d’une vidéo de l’association de défense des animaux L214, qui a jugé ce redémarrage « scandaleux ».

    04 Mars 2020
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • 130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alerte

    ProtectionQuelque 130 enseignants-chercheurs, principalement en sciences sociales, ont demandé mardi, dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, une protection des lanceurs d'alerte sur la question du bien-être animal, face à 'l'influence grandissante', selon eux, des lobbies de l'élevage intensif.

    22 Janvier 2020
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • Un abattoir ovin de l'Aveyron suspendu après une vidéo de L214

    ProtectionLe ministère de l'Agriculture a suspendu mercredi l'agrément des activités d'abattage ovin d'une société de l'Aveyron, peu après la diffusion d'une vidéo par l'association de défense des animaux L214 qui dénonce des 'sévices graves' sur les agneaux.

    24 Juin 2020
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Maltraitance : la souffrance des chèvres dans l’industrie du mohair

    ProtectionUne enquête réalisée par Peta Asia révèle de graves cas de souffrance animale dans l’industrie du mohair, en Afrique du Sud, incitant plusieurs marques d’habillement, dont H&M, Gap et Zara, à cesser leur approvisionnement en laine de mohair.

    03 Mai 2018
  • Elevage en cage : l'UE contrainte de se prononcer

    ProtectionPlus d'un million et demi de personnes en Europe ont signé une pétition contre l'élevage en cage des animaux de ferme, afin de contraindre la Commission européenne à se prononcer sur le sujet, a indiqué lundi l'ONG de défense des animaux Compassion in World Farming (CIWF).

    10 Septembre 2019