Des produits d’intérieur toxiques pour les chats


  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chatsPhoto : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Le magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    Propriétaires de chats, attention aux produits que vous utilisez dans vos maisons. Dans une nouvelle enquête consacrée à la pollution de nos intérieurs, liée à l’utilisation de sprays « assainissants », le magazine 60 Millions de consommateurs nous alerte sur la dangerosité de ces produits pour notre santé, mais aussi pour celle de nos animaux de compagnie. 

    Insecticides, anti-acariens, anti-poux : de vrais risques pour les chats

    En cause, la perméthrine, une molécule de la famille des pyréthrinoïdes, représentant un danger mortel pour les chats. Cette substance est présente dans de nombreux insecticides, mais aussi dans beaucoup de produits contre les acariens et dans certains soins anti-poux pour les enfants. Non toxique pour l’homme, la perméthrine est en revanche un poison pour le chat. Le félin, à cause d’un trouble métabolique propre à son espèce, ne peut éliminer la perméthrine une fois qu’elle est présente dans son organisme, ce qui provoque son dysfonctionnement puis, si rien n’est fait, sa destruction.

    Utiliser des produits à base de perméthrine dans nos intérieurs peut donc être dangereux pour le chat. Même s’ils ne sont pas pulvérisés directement sur l’animal, ces derniers peuvent en inhaler, ou, beaucoup plus dangereux, en avaler une certaine dose en léchant, par exemple, un tissu de coussin imprégné de perméthrine. Le risque dépend alors de la dose de perméthrine contenue dans le produit et ingérée par le chat. « Même s’il n’est pas élevé, le risque d’intoxication du chat à la perméthrine à cause de ces produits d’intérieur existe », souligne Hervé Pouliquen du Centre antipoison animal de l’Ouest, docteur vétérinaire et professeur de pharmacologie et toxicologie. Les chats ne sont pas les seuls à être sensibles à la perméthrine. Les poissons et les batraciens sont aussi impactés. Il est donc très important de respecter à la lettre les instructions des  produits que l’on utilise, et de maintenir ses animaux en dehors de la pièce traitée le temps nécessaire.

    « Le mieux serait encore de ne plus se servir de tous ces produits chimiques dans son environnement » conseille Hervé Pouliquen, qui partage cependant la demande de 60 Millions de consommateurs de bien informer les utilisateurs à l’aide d’un étiquetage approprié. Le magazine suggère ainsi aux autorités de santé « de contraindre les fabricants à avertir les propriétaires de félins en ajoutant une mention de type "ne pas appliquer en présence de chats" ».

    Les produits pour chiens, mortels pour les chats

    Pour le moment, cette indication est seulement obligatoire, depuis 2003, sur les produits vétérinaires. Car la permethrine est beaucoup utilisée dans les antiparasitaires à destination des chiens, pour lesquels elle n’est pas dangereuse. Or, de nombreux cas d’intoxication de chats, traités avec des produits pour chiens, ont été constatés par les vétérinaires. Il s’agit même de « la première cause d’intoxication chez les chats en France, et de loin », indique Hervé Pouliquen.

    Il suffit d’une faible quantité pour qu’un chat soit intoxiqué : une dose de 200 mg/kg par voie orale (lorsque le chat en avale en se léchant), et une dose de seulement 50 à 100 mg/kg par voie cutanée (lorsque le produit est appliqué directement sur la peau et qu’il se propage dans le sang). L’intoxication est également très rapide. En moyenne, il suffit de 5 à 6 secondes pour qu’un chaton soit affecté, et d’une vingtaine de secondes pour un chat adulte. Il ne faut donc jamais utiliser de spot-on, sprays, shampoings, diffuseurs ou colliers à base de perméthrine sur le chat. Il faut également bien veiller, lorsque l’on traite un chien avec un antiparasitaire contenant de la permétrhine, à ce qu’aucun chat ne l’approche pendant au moins 12 heures.

    Chez le chat, les principaux symptômes d’une intoxication à la perméthrine sont une hypersalivation et différentes manifestations nerveuses comme les tremblements ou les convulsions. Il n’existe pas d’antidote mais, pris à temps, un traitement adapté permettant de stopper les convulsions peut sauver le félin. « Il faut également veiller à bien le nettoyer rapidement pour qu’il ne s’intoxique pas à nouveau en se léchant », détaille Hervé Pouliquen. Le chat devra aussi rester un moment en observation chez le vétérinaire pour s’assurer que l’animal ne garde pas de séquelles. Très dangereuse pour le chat, la perméthrine peut entraîner des intoxications qui, même si elles sont prises à temps, nécessitent un traitement lourd, long et coûteux. Mieux vaut donc être extrêmement vigilant, et éviter autant que possible toute utilisation de cette substance dans l’environnement de nos félins. 


    Autres articles à lire

  • Comment savoir si mon chat va mal ?

    ChatsLe chat n’est pas un dissimulateur, mais il est bien connu qu’il est plutôt du genre à se montrer discret quand il souffre. Surtout quand sa maladie évolue discrètement. Comment repérer les signaux de son mal-être ou de sa douleur ?

    13 Juin 2016
  • Grippe : les chats aussi pouraient-être touchés

    ChatsL’épidémie de grippe court toujours et le virus H3N2, touchant les hommes et les chiens, pourrait également être à l’origine de pathologie chez les chats, comme l’a montré une étude américaine.

    27 Janvier 2017
  • Corse : inauguration d’un centre de stérilisation 100 % gratuit

    ChatsLa Fondation Assistance aux animaux vient d’ouvrir, dans la commune d’Afa, en Corse, le tout premier centre régional de stérilisation entièrement gratuit pour les animaux sans maîtres. L’objectif est de lutter contre la misère et la prolifération des animaux errants.

    09 Mars 2020
  • Chien et chat : peuvent-ils être cardiaques ?

    ChatsLes affections cardiaques sont fréquentes surtout chez le chien (10 % d’entre eux) mais aussi chez le chat. Elles peuvent être présentes dès la naissance ou survenir au cours de la vie de l’animal.

    10 Novembre 2018
  • Obésité et surpoids : comment savoir quand mon animal mange trop ?

    ChatsUne prise de poids trop importante peut provoquer des maladies chez le chien et le chat, ou aggraver certaines pathologies. Pour les éviter, il est important de surveiller leur ligne, et de prévenir les kilos en trop.

    01 Mars 2017
  • Que risque un chat trop gros ?

    ChatsLogan est devenu une star du Web après qu’il a été filmé par des clients de l’hôtel de sa maîtresse amusés par son obésité. Pourtant, l’obésité chez le chat ne doit pas faire sourire car elle est la cause de bien des maux…

    25 Octobre 2016
  • Le métier de vétérinaire se féminise

    ChatsDans les écoles vétérinaires, on compte désormais plus de 80% de femmes. Si la féminisation du métier est une bonne nouvelle, son hyperféminisation dans le futur peut avoir des conséquences sur la prise en charge vétérinaire des animaux, notamment dans les campagnes.

    05 Avril 2019
  • Chats diabétiques : l’implication des propriétaires est essentielle

    ChatsA partir d’un certain stade, lorsqu’un chat est diabétique, il a besoin de recevoir de l’insuline tous les jours. Comme chez l’Homme, ce type de traitement implique de réaliser des injections et des analyses de sang a la maison. L’expérience montre que les propriétaires s’adaptent généralement bien à ces contraintes.

    06 Février 2020
  • De l'homéopathie contre le stress ?

    ChatsChiens et chats ont de la mémoire. S’ils ont déjà vécu un départ en vacances, ils savent très bien ce qui se trame quand ils vous voient sortir valises et bagages ! Animaux-online vous conseille pour que tout se passe au mieux.

    16 Décembre 2015
  • Protéger l’homme en traitant les parasites des animaux domestiques

    ChatsHôtes privilégiés de divers parasites externes et internes, les animaux de compagnie peuvent être, malgré eux, un relais pour certaines maladies transmises chez l’homme par les parasites de nos animaux (zoonoses). La prévention est la meilleure arme contre ce risque potentiel.

    26 Mars 2019
  • Nutmeg, le chat le plus vieux du monde s’est éteint

    ChatsA 32 ans, ce chat britannique était le doyen des félins. Il est mort à la suite d’une crise cardiaque ont indiqué ses propriétaires, « dévastés » par cette disparition.

    20 Septembre 2017
  • Comment savoir si mon chat urine normalement ?

    ChatsTout propriétaire de chat doit prêter attention à la façon dont son chat urine. Calculs urinaires, cystite, infections urinaires (...), ces affections sont en effet fréquentes chez les chats, surtout s’ils vivent exclusivement à l’intérieur.

    11 Août 2020
  • Que faire avec un chaton trouvé ?

    ChatsTrouver un chaton seul en apparence, quoi de plus banal ? Cela arrive à la campagne mais aussi en ville lorsque la mère chatte a été victime d’un accident de la circulation…

    18 Août 2018
  • La résurrection de Freddy

    ChatsCe chat blanc a été trouvé dans la rue. Amaigri, faible, malade, son espérance de vie aurait été limitée sans son sauvetage. Pris en charge par le docteur Bouvresse, Freddy va enfin connaître le sort des chats choyés de maison…

    11 Septembre 2018
  • Mon chat aussi a un cœur !

    ChatsLe chat peut, comme le chien, connaître des problèmes cardiovasculaires. On le sait moins car les signes qui trahissent cette maladie sont, chez lui, plus discrets…

    04 Février 2019
  • Obésité : quand le régime ne suffit pas…

    ChatsLa bonne volonté n’est pas toujours suffisante pour voir la silhouette de son animal s’affiner. Parfois, l’origine de l’obésité cache un problème de santé ou de comportement…

    01 Novembre 2019
  • Gare aux accidents domestiques

    ChatsCurieux, rapides, inexpérimentés, chatons et chiots sont les premières victimes des accidents domestiques. Avec eux, il faut anticiper tous les dangers!

    07 Août 2017
  • 4 activités à pratiquer en vacances avec son chien

    ChatsEn plus de la promenade, voici quatre activités sportives à pratiquer avec son chien, à démarrer éventuellement sur votre lieu de vacances. Avant de chausser les baskets, assurez-vous qu’il est apte à la pratiquer auprès de votre vétérinaire.

    03 Juin 2016
  • Des outils de pointe, pour un meilleur diagnostic

    ChatsExamen complémentaire incontournable aujourd’hui pour émettre un diagnostic, l’imagerie médicale a considérablement évolué chez les vétérinaires ces trente dernières années. Scanner et, dans une moindre mesure IRM, sont presque devenus une routine.

    18 Février 2019
  • Quand ça fait mal…

    ChatsLa douleur est inévitable dans la vie de votre petit compagnon : à l’occasion d’une maladie, d’une blessure, d’une opération, etc. Si les progrès vétérinaires permettent aujourd’hui de l’atténuer sensiblement, voire de la supprimer, vous pouvez également agir à votre niveau…

    10 Juillet 2017