Des produits d’intérieur toxiques pour les chats


  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chatsPhoto : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Le magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    Propriétaires de chats, attention aux produits que vous utilisez dans vos maisons. Dans une nouvelle enquête consacrée à la pollution de nos intérieurs, liée à l’utilisation de sprays « assainissants », le magazine 60 Millions de consommateurs nous alerte sur la dangerosité de ces produits pour notre santé, mais aussi pour celle de nos animaux de compagnie. 

    Insecticides, anti-acariens, anti-poux : de vrais risques pour les chats

    En cause, la perméthrine, une molécule de la famille des pyréthrinoïdes, représentant un danger mortel pour les chats. Cette substance est présente dans de nombreux insecticides, mais aussi dans beaucoup de produits contre les acariens et dans certains soins anti-poux pour les enfants. Non toxique pour l’homme, la perméthrine est en revanche un poison pour le chat. Le félin, à cause d’un trouble métabolique propre à son espèce, ne peut éliminer la perméthrine une fois qu’elle est présente dans son organisme, ce qui provoque son dysfonctionnement puis, si rien n’est fait, sa destruction.

    Utiliser des produits à base de perméthrine dans nos intérieurs peut donc être dangereux pour le chat. Même s’ils ne sont pas pulvérisés directement sur l’animal, ces derniers peuvent en inhaler, ou, beaucoup plus dangereux, en avaler une certaine dose en léchant, par exemple, un tissu de coussin imprégné de perméthrine. Le risque dépend alors de la dose de perméthrine contenue dans le produit et ingérée par le chat. « Même s’il n’est pas élevé, le risque d’intoxication du chat à la perméthrine à cause de ces produits d’intérieur existe », souligne Hervé Pouliquen du Centre antipoison animal de l’Ouest, docteur vétérinaire et professeur de pharmacologie et toxicologie. Les chats ne sont pas les seuls à être sensibles à la perméthrine. Les poissons et les batraciens sont aussi impactés. Il est donc très important de respecter à la lettre les instructions des  produits que l’on utilise, et de maintenir ses animaux en dehors de la pièce traitée le temps nécessaire.

    « Le mieux serait encore de ne plus se servir de tous ces produits chimiques dans son environnement » conseille Hervé Pouliquen, qui partage cependant la demande de 60 Millions de consommateurs de bien informer les utilisateurs à l’aide d’un étiquetage approprié. Le magazine suggère ainsi aux autorités de santé « de contraindre les fabricants à avertir les propriétaires de félins en ajoutant une mention de type "ne pas appliquer en présence de chats" ».

    Les produits pour chiens, mortels pour les chats

    Pour le moment, cette indication est seulement obligatoire, depuis 2003, sur les produits vétérinaires. Car la permethrine est beaucoup utilisée dans les antiparasitaires à destination des chiens, pour lesquels elle n’est pas dangereuse. Or, de nombreux cas d’intoxication de chats, traités avec des produits pour chiens, ont été constatés par les vétérinaires. Il s’agit même de « la première cause d’intoxication chez les chats en France, et de loin », indique Hervé Pouliquen.

    Il suffit d’une faible quantité pour qu’un chat soit intoxiqué : une dose de 200 mg/kg par voie orale (lorsque le chat en avale en se léchant), et une dose de seulement 50 à 100 mg/kg par voie cutanée (lorsque le produit est appliqué directement sur la peau et qu’il se propage dans le sang). L’intoxication est également très rapide. En moyenne, il suffit de 5 à 6 secondes pour qu’un chaton soit affecté, et d’une vingtaine de secondes pour un chat adulte. Il ne faut donc jamais utiliser de spot-on, sprays, shampoings, diffuseurs ou colliers à base de perméthrine sur le chat. Il faut également bien veiller, lorsque l’on traite un chien avec un antiparasitaire contenant de la permétrhine, à ce qu’aucun chat ne l’approche pendant au moins 12 heures.

    Chez le chat, les principaux symptômes d’une intoxication à la perméthrine sont une hypersalivation et différentes manifestations nerveuses comme les tremblements ou les convulsions. Il n’existe pas d’antidote mais, pris à temps, un traitement adapté permettant de stopper les convulsions peut sauver le félin. « Il faut également veiller à bien le nettoyer rapidement pour qu’il ne s’intoxique pas à nouveau en se léchant », détaille Hervé Pouliquen. Le chat devra aussi rester un moment en observation chez le vétérinaire pour s’assurer que l’animal ne garde pas de séquelles. Très dangereuse pour le chat, la perméthrine peut entraîner des intoxications qui, même si elles sont prises à temps, nécessitent un traitement lourd, long et coûteux. Mieux vaut donc être extrêmement vigilant, et éviter autant que possible toute utilisation de cette substance dans l’environnement de nos félins. 


    Autres articles à lire

  • Surpoids: une lutte sur trois fronts

    ChatsManger (bien) et bouger (plus)! Une fois les causes pathologiques du surpoids écartées par le vétérinaire, le programme d’amaigrissement est simple, à condition de s’y tenir…

    11 Juillet 2017
  • Que faire avec un chaton trouvé ?

    ChatsTrouver un chaton seul en apparence, quoi de plus banal ? Cela arrive à la campagne mais aussi en ville lorsque la mère chatte a été victime d’un accident de la circulation…

    18 Août 2018
  • Chats diabétiques : l’implication des propriétaires est essentielle

    ChatsA partir d’un certain stade, lorsqu’un chat est diabétique, il a besoin de recevoir de l’insuline tous les jours. Comme chez l’Homme, ce type de traitement implique de réaliser des injections et des analyses de sang a la maison. L’expérience montre que les propriétaires s’adaptent généralement bien à ces contraintes.

    06 Février 2020
  • Les assurances pour chiens et chats, une bonne idée ?

    ChatsDans son numéro de septembre, actuellement en kiosque, 60 Millions de consommateurs a mené l’enquête sur les contrats d’assurance destinés à nos animaux. Résultat : la plupart présentent trop de limites…

    23 Septembre 2019
  • Obésité et surpoids : comment savoir quand mon animal mange trop ?

    ChatsUne prise de poids trop importante peut provoquer des maladies chez le chien et le chat, ou aggraver certaines pathologies. Pour les éviter, il est important de surveiller leur ligne, et de prévenir les kilos en trop.

    01 Mars 2017
  • Confinement : la télémédecine vétérinaire, une bonne idée ?

    ChatsAlors que pendant cette période de confinement, tous les soins vétérinaires ne sont pas assurés, pourquoi ne pas se tourner vers la télémédecine vétérinaire ? Il faut savoir que, contrairement aux humains, la téléconsultation est illégale pour les animaux. On parle alors de téléconseil, de télésuivi ou encore de télérégulation. Explications.

    16 Avril 2020
  • Covid-19 : le variant anglais est-il dangereux pour nos animaux ?

    ChatsDepuis quelques jours, cette information fait le tour des médias : des cas de chiens et de chats positifs au variant anglais ont été détectés au Texas et en Angleterre. On fait le point avec Gilles Salvat, directeur général délégué à la recherche et directeur de la santé animale et du bien-être animal à l’Anses.

    31 Mars 2021
  • Pourquoi sont-ils trop gros?

    ChatsNos chiens et chats sont trop enrobés! Victimes, comme leurs maîtres, du mal du siècle – le surpoids – ils mettent leur santé en péril. Alimentation trop riche, déséquilibrée, friandises, sédentarité… À qui la faute?

    02 Juillet 2017
  • Chat : quand l’extraction des dents devient inévitable…

    ChatsLe chat est un animal qui n’aime pas montrer qu’il a mal, il a tendance à se cacher quand c’est le cas. Prétez-lui donc toujours beaucoup d’attention si son comportement change. Un chat qui boude ses croquettes, qui a mauvaise haleine et qui souffre visiblement de douleurs au niveau de la bouche ne guérira pas tout seul. Il a besoin de vous !

    10 Mai 2019
  • Coronavirus : les cliniques vétérinaires s’organisent

    ChatsSi les cliniques vétérinaires peuvent assurer la continuité des soins aux animaux, les praticiens sont invités à appliquer les règles de sécurité sanitaire pour lutter contre la propagation du coronavirus Sars-Cov-2. Le conseil national de l’Ordre des vétérinaires a publié un communiqué détaillant les mesures à mettre en place pour cet accueil.

    16 Mars 2020
  • Chats errants : Nice délivre un badge de 'nourrisseur'

    ChatsLe blason de la ville à côté d'un chaton : depuis fin janvier, les personnes nourrissant les chats en liberté à Nice sont soumis à une autorisation matérialisée par un badge destiné à les aider et à tenter de régler le problème des chats errants.

    15 Février 2021
  • Le cas rare d’un chat porteur du coronavirus en Belgique

    ChatsUn chat a été infecté par le nouveau coronavirus en Belgique, contaminé par son maître qui était malade, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires belges, en excluant tout risque de contamination de l'animal à l'homme.

    28 Mars 2020
  • Nutmeg, le chat le plus vieux du monde s’est éteint

    ChatsA 32 ans, ce chat britannique était le doyen des félins. Il est mort à la suite d’une crise cardiaque ont indiqué ses propriétaires, « dévastés » par cette disparition.

    20 Septembre 2017
  • Journée 'portes fermées' pour réclamer la stérilisation des chats

    ChatsPartout en France, les refuges fermeront leurs portes le 21 Novembre. Le but est d’attirer l’attention sur la situation des structures qui recueillent les animaux abandonnés et la nécessité de rendre la stérilisation des chats obligatoire.

    16 Novembre 2019
  • Norin Chai : « La douleur animale a quelque chose d’universel »

    ChatsLe week-end des 5 et 6 décembre 2020 se tiendra une édition entièrement numérique de la Pet Revolution, un congrès tout public réunissant des experts des animaux de compagnie. Le vétérinaire Norin Chai parlera dimanche après-midi de la douleur animale. Nous avons voulu en savoir plus sur son intervention.

    24 Novembre 2020
  • Antiparasitaire : ne pas traiter son chat avec un produit pour chiens

    ChatsTraiter son chat avec un antiparasitaire pour chien à base de perméthrine peut entraîner des réactions graves, voire mortelles. L’Anses ne cesse de mettre en garde le public.

    08 Mai 2019
  • Chien et chat : leur repas de Noël

    ChatsEt si vous invitiez vos animaux à votre table de Noël ? Pas sur la nappe, mais en concoctant aux fourneaux pour vous et pour eux quatre plats de fête. Nos recettes et nos conseils.

    20 Décembre 2018
  • Le « foie gras » du chat : Attention aux chats qui ne mangent plus !

    ChatsQuand un chat est déjà trop gros et que son appétit faiblit, on a tendance à se dire qu’il a des réserves et que cela peut lui faire du bien de jeuner un peu ! C’est malheureusement faux : chez un chat qui présente un excès de poids, le jeûne risque d’avoir des conséquences graves sur le foie et la santé du chat en général.

    29 Décembre 2020
  • Grumpy Cat souffrait de problèmes urinaires

    ChatsTout l’internet est en deuil suite à l’annonce du décès de l’une de ses stars : Grumpy Cat. Ce sont des complications suite à une infection urinaire, un mal courant chez les chats, qui ont eu raison d’elle…

    17 Mai 2019
  • 3 questions sur les problèmes urinaires du chat

    ChatsLe chat est un animal sujet aux problèmes urinaires. Pourquoi ? De quelles affections s’agit-il ? Comment les soigner ? On fait le point avec Damien Médan, vétérinaire à la clinique Zatozte, dans les Pyrénées-Atlantiques.

    18 Octobre 2018