Lekkarod 2017 : Il était une fois la course de chiens de traîneau


  • Lekkarod 2017 : Il était une fois la course de chiens de traîneauPhoto : ARnaud Beinat
  • Bons plans/ Événements

    Hier, dimanche 12 mars, un temps fort de la Lekkarod se déroulait dans une salle de conférence où Dominique Grandjean, vétérinaire et organisateur de l’événement, relatait l’histoire de la course de chiens de traîneau. Un récit passionnant qui a captivé les gagnants du jeu concours 30 Millions d’amis-Royal canin.

     

    Dominique Grandjean, celui que tous nomment « le véto des neiges » pour ses connaissances sur le chien de sport et le chien de traîneau en particulier, est aussi un conteur hors pair. Pendant plus d’une heure, il a captivé son auditoire en racontant les temps forts de l’histoire de ce sport qui, s’il est né de l’autre côté de l’Atlantique, a gagné ses lettres de noblesse de notre côté de l’océan.

    Tout a commencé au XIXè siècle, à la grande époque de la ruée vers l’or qui a attiré plus de 100 000 prospecteurs dans le territoire canadien du Yukon, en Alaska, entre 1896 et 1899. Pour accéder à cette terre promise mais recouverte de neige et de glace et y apporter le matériel nécessaire à la prospection (et au transport de l’or pour les plus chanceux), les traîneaux se sont vite imposés et les chiens avec eux plutôt que les chevaux, peu adaptés au climat. A cette époque, peu importe la race. La première photo d’un attelage montre d’ailleurs des bouviers bernois, des chiens suisses utilisés sur leur terre pour tracter des charrettes chargées de bidons de lait.

    Très rapidement, cette activité devient un sport sur lequel les hommes peuvent parier. Jack London raconte bien cette époque dans son livre « L’appel de la Forêt » qui narre l’histoire de Buck, un chien domestique volé à son maître et exploité par des trafiquants de chiens de traîneau.

    La naissance des huskies

    La première course est née en 1907, à Nome, à l’extrême pointe ouest de l’Alaska. Ce sont des chiens acquis auprès des tchouktchi, près du détroit de Bering, qui remportent l’épreuve. La légende des huskies pouvait naître. Très vite, tout le monde en veut et leur élevage se développe. Au point, qu’en 1932, l’American Kennel Club crée le standard « qui sélectionne la race davantage sur des critères esthétiques (comme les yeux bleus ou vairons) que physiques », souligne Dominique Grandjean.

    Si la discipline se développe sur le continent américain, elle connaît aussi une popularité en Scandinavie, au nord de l’Europe, dans les années 1920. Elle est pratiquée au départ par les populations qui utilisent les chiens et les traîneaux (ressemblant davantage à des barquettes) pour aller à la chasse et transporter le matériel comme les animaux abattus. Derrière la barquette chargée, un skieur de fond… Les chiens attelés sont les chiens qui servent aussi à la chasse. Un physique loin de celui des huskies.  « Mais tout cela a fini par se rencontrer, résume le véto des neiges, et des croisements entre les deux types de chiens se sont faits naturellement. On a alors vu apparaître sur les courses de vraies races de chiens de traîneau qui sont les alaskan huskies, typés nordiques, plus endurants, plus rapides mais aussi plus rustiques. »

    Aujourd’hui, les types de chiens qui participent aux différentes courses à travers le monde sont plus nombreux. On retrouve les huskies, les alaskan husky, mais aussi des eurohounds et même des greysters désormais, ultra rapides sur de courtes distances (10-15 kilomètres) qui doivent plus au lévrier qu’au husky. « Attention, tous les chiens nordiques ne sont pas des chiens de traîneau, prévient l’organisateur de la Lekkarod. Vous ne verrez jamais de malamute sur la Lekkarod, ni un samoyède… encore que… »

    Une discipline sportive est née

    Peu à peu, le sport s’est donc structuré… « Sauf aux Etats-Unis, précise Dominique Grandjean où le sport s’est organisé sur la base de courses où il y a de l’argent (pari et dotation aux vainqueurs). En Europe, une Fédération a vu le jour avec des circuits de compétitions sans argent en jeu. C’est ainsi que sont nés les championnats d’Europe de la discipline, les championnats du monde et des courses de très longues distances.

    Parmi ces courses, les plus réputées, mais aussi les plus difficiles, sont des marathons des neiges sur plusieurs centaines de kilomètres comme la Yukon Quest (plus de 1600 km) avec des étapes de plus de 300 kilomètres dans un froid glacial ou encore l’Iditarod. L’Iditarod est même aujourd’hui considérée comme la plus grande, un sorte de saint Graal que tout musher rêve d’atteindre. Elle relie Anchorage à Nome, séparés de plus de 1700 kilomètres, sans assistance pour le musher et ses chiens. Cette course commémore un exploit réalisé en 1925. A cette époque, une épidémie de diphtérie fait des ravages dans la population de Nome. Le blizzard empêche les trains d’accéder à la petite commune pour livrer l’indispensable sérum. C’est un traîneau et des chiens qui sauveront la population. Le livre « Balto » (qui sera un film et un dessin animé) relate cet épisode et une statue a même été érigée en l’honneur du leader des chiens en plein cœur de Central Park à New York.

    En Europe, c’est la Finnmarkslopet, en Norvège, qui reste la course la plus longue distance pour chiens de traîneau et le plus difficile par le froid qui y règne (et le vent).

    Il existe aussi des circuits courts de courses, sur 5-6 kilomètres, une quinzaine tout au plus, qui ont fait apparaître ces nouvelles races de chiens (les greysters), hyper véloces, légers mais peu endurants en comparaison avec les alaskan huskies ou les huskies.

    La Lekkarod aux sources de l'Alpirod

    En France, la première course par étapes est née en 1988. Elle s’appelait l’Alpirod (course dans les Alpes). Sa particularité est d’avoir inventé les étapes quotidiennes qui permettent aux vétérinaires de voir les chiens tous les jours pour un meilleur suivi. « Ces rendez-vous vétérinaires nous ont beaucoup appris sur le métabolisme de ces chiens avant, pendant et après l’effort », explique Dominique Grandjean. L’intérêt a été aussi pour la médiatisation et la popularisation de ce sport auprès du grand public car ces départs tous les jours attirent beaucoup de curieux. « L’Alpirod a apporté certaines évolutions, notamment le pool de chiens dans lequel le musher peut puiser pour composer son attelage chaque jour, poursuit l’organisateur de la Lekkarod. La présence des vétérinaires sur le stake out a aussi permis de donner énormément d’informations sur la nourriture, la récupération de ces athlètes canins aux mushers qui disposent d’une équipe entièrement dévouée au bien-être des chiens. » La dernière Alpirod s’est courue en 1995.

    En créant la Lekkarod, Dominique Grandjean et toute l’équipe qui l’accompagne, ont voulu faire renaître l’Alpirod et l’esprit de cette course au service et à la gloire du chien de traîneau. La deuxième édition qui se déroule actuellement dans les Alpes (sur 9 étapes) oppose deux catégories d’attelages (6 et 12 chiens). La ligne d’arrivée sera franchie aux Saisies, le 19 mars.

    Lekkarod : Départ en mass-start du dimanche 12 mars à Bessans.


    Autres articles à lire

  • Lekkarod 2016, Première étape

    Bons plans23 janvier 2016 - Première étape de la Lekkarod 2016 entre Bonneval-sur-Arc et Bessans.

    24 Janvier 2016
  • Rémy Coste : De la pâte aux quatre pattes

    Bons plansInstallé aux Saisies, sur la commune de Saint-Nicolas la Chapelle, ce musher professionnel a troqué ses fourneaux pour ses chiens. Meilleur ouvrier de France, ce Savoyard a tout quitté pour sa passion du mushing. Sur cette première édition de la Lekkarod, il est évidemment l'un des ultras favoris.

    25 Janvier 2016
  • Lancement de la 1re Journée mondiale de l’intelligence animale

    Bons plansL’association L’Animal et l’homme, créée par la journaliste Yolaine de la Bigne, organise le 26 mai 2018 une journée grand public réunissant des experts de la vie animale dans le très beau cadre de l’orangerie du château de Thoiry.

    15 Mai 2018
  • Jean Combazard, le francilien tête de file des « nordiques »

    Bons plansAvec son dossard 250, le Francilien Jean Combazard porte les couleurs de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort qui fête son 250è anniversaire. Ce qui semble porter chance au musher qui est actuellement en tête du classement des « nordiques ».

    30 Janvier 2016
  • Une opération Cat’nicule solidaire

    Bons plansLa toute nouvelle marque d’aliments humides pour chats, Ziggy, organise tout le mois d’août une opération cat’nicule avec solidarite-animal qui vient en aide aux refuges et associations. Pour une commande, dix boîtes d’aliments sont offertes à la plateforme de solidarité qui en fera don aux associations adhérentes.

    03 Août 2020
  • Le Parti animaliste en lice pour les élections européennes

    Bons plansAprès les législatives de 2017, le parti animaliste s’attaque désormais aux élections européennes qui se dérouleront les 25 et 26 mai. Ce petit parti 'monothématique', peu connu du grand public, s’efforce d’amener la question animale dans le champ politique. Et de nombreuses personnalités le soutiennent !

    16 Avril 2019
  • Journées du patrimoine : découvrir les espaces sauvages français

    Bons plansÀ l’occasion des Journées européennes du patrimoine, les 15 et 16 septembre 2018, nous vous proposons des espaces naturels à visiter. Cette 35e édition met à l’honneur la faune française, son habitat et son histoire à travers plusieurs ateliers.

    13 Septembre 2018
  • Jean-Philippe Noël : l’art de la supercherie dans le règne animal

    Bons plansÀ l’occasion de l’Université d’été de l’animal, du 22 au 25 août 2018 au château – et parc animalier – de La Bourbansais, en Bretagne, le journaliste animalier Jean-Philippe Noël présentera toutes les techniques de camouflage que les animaux mettent en place pour manger ou éviter d’être mangé mais aussi, parfois, pour favoriser la reproduction.

    09 Août 2019
  • Lekkarod 2017 : Sandrine Muffat, une musheuse qui a du chien

    Bons plansDans cette deuxième édition de la Lekkarod, Sandrine Muffat est aux commandes d’un traîneau aux couleurs de 30 Millions d’amis. Une fierté pour cette musheuse qui a été longtemps une lectrice du magazine au service de la cause animale.

    11 Mars 2017
  • Paris Animal Show : venez assister au 1er défilé consacré à l’adoption

    Bons plansLe salon Paris Animal Show, qui se déroulera les 25 et 26 janvier, porte de Versailles, lance le 1er défilé consacré à l’adoption. Le concept est simple : des personnalités du monde animalier parrainent des chiens et des chats et les présentent sur le devant de la scène afin de les aider à trouver une nouvelle famille.

    24 Janvier 2020
  • La Lekkarod, elle a tout d'une grande

    Bons plansC’est reparti, du 11 au 19 mars, pour la deuxième édition de la Lekkarod qui étend son parcours sur six domaines dans les Alpes. Sensations garanties.

    10 Mars 2017
  • Festival de Cannes 2019 : qui a remporté la Palm Dog Wamiz ?

    Bons plansLe suspense n’était pas intenable : c’est le pitbull Brandy, du film « Once Upon A Time… In Hollywood », de Quentin Tarantino, qui remporte la Palm Dog Wamiz. Il a en effet volé la vedette à Brad Pitt, Leonardo DiCaprio et Margot Robbie, les stars du film.

    24 Mai 2019
  • Cette année, venez adopter à Animal Expo !

    Bons plansLes 5 et 6 octobre, au parc Floral de Paris, un tout nouvel espace ouvre sur le salon Animal Expo & Animalis Show : le pavillon Planète adoption & Cie. Il réunira 27 associations et refuges, ainsi qu’une soixantaine d’animaux à adopter.

    02 Octobre 2019
  • Lekkarod 2016-6è étape

    Bons plansAprès la troisième et dernière étape de Valloire-Galibier, le classement général reste inchangé puisque c'est toujours l'Allemand champion du monde mi-distance 2015, Martin Dickel, qui conserve le ''bonnet jaune''.

    28 Janvier 2016
  • « Le chien mon ami », le nouveau projet innovant de la Seevad

    Bons plansLe week-end des 24 et 25 novembre, la Seevad (Société européenne d’éthologie vétérinaire des animaux domestiques) organise un séminaire au parc zoologique de Beauval pour fêter ses 10 ans et présenter son nouveau projet, 'Le chien mon ami', qui vise à améliorer durablement les relations entre l’homme et le chien.

    22 Novembre 2018
  • La journée de « L’animal en ville » de Boulogne est annulée

    Bons plansLe rendez-vous devait avoir lieu ce samedi 26 septembre. Comme chaque année, la ville de Boulogne-Billancourt avait organisé sa 9ème édition de « L’animal en ville » au parc Edmond de Rothschild ! Mais suite aux mesures anti-Covid-19, annoncées mercredi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran, le maire de la ville a préféré renoncer et tout annuler.

    23 Septembre 2020
  • Yolaine de la Bigne : une journée pour l’intelligence animale

    Bons plansLe 2 février sera la Journée mondiale de l’intelligence animale. À cette occasion, la journaliste Yolaine de la Bigne a organisé, à la Cité des sciences et de l’industrie, une série de conférences plus étonnantes les unes que les autres.

    30 Janvier 2019
  • Lekkarod 2016-Les meilleures images

    Bons plansL'édition 2016 de la Lekkarod est donc terminée. Rémy Coste, vainqueur de cette première un peu mouvementée à cause de la météo, est reparti à bord de son bus. Nous vous proposons nos meilleures images réalisées sur les trois étapes de Valloire, à mi-parcours…

    01 Février 2016
  • M. Chat fête ses 20 ans avec une exposition

    Bons plansSa couleur jaune orangé et son large sourire ont conquis les passants du monde entier : la galerie Brugier-Rigail consacre une exposition à ce sympathique matou.

    09 Février 2018
  • Lekkarod 2016-5è étape

    Bons plansToujours sur la commune de Valloire-Galibier, qui accueille les équipages canins de la Lekkarod pour trois jours, la cinquième étape s’est terminée par la victoire de l’Allemand Tom Andres.

    28 Janvier 2016