Les propriétaires ont peur de perdre le contrôle de leur chien


  • Les propriétaires ont peur de  perdre le contrôle de leur chienPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Education canine

    L’éducation canine est un secteur en pleine expansion en France. À croire que nous ne savons plus éduquer nos chiens alors que leur place au sein de notre foyer nécessite des rudiments d’éducation indispensables. Des éducateurs canins, au travers de leurs expériences et de leurs rencontres, jugent les propriétaires de chiens que nous sommes aujourd’hui… Mais ce n’est peut-être ni les chiens ni les maîtres qui ont changé, mais la pression urbaine et sociale qui exige du propriétaire le contrôle parfait de son animal…

    Ce qui a fondamentalement changé dans notre rapport au chien, c’est avant tout le rôle qu’on lui assigne à nos côtés. Du temps de nos grands-parents, les chiens étaient, pour la plupart, dédiés à une utilisation bien précise et formés dans ce but. Par exemple, tel chien était «dressé» pour la chasse, tel autre pour la garde, le déplacement du troupeau, la recherche des truffes… Certes, ils pouvaient aussi être des compagnons aimés, mais leur fonction première restait liée au rôle qu’on leur avait attribué. Souvent, ils vivaient dehors : à la niche, au chenil, à l’attache…
    Aujourd’hui, le chien est devenu un compagnon de vie. Sa fonction utilitaire a quasiment disparu au profit de celle d’animal de compagnie – sauf, bien sûr, dans les cas précis où il est encore un chien de travail: chien d’assistance pour handicapés, chien d’avalanche, chien de décombres, chien de berger…
    Comment le chien, devenu un membre de la famille à part entière, est-il géré au quotidien par son maître en terme de relation éducative? Qui mieux que les éducateurs canins pour observer le genre de propriétaires de chiens que nous sommes?

     Le 16 octobre dernier, TF1 diffusait, dans son émission Sept à Huit, un reportage sur des éducateurs canins apportant à des propriétaires dépassés leurs solutions face à des chiens peureux, agressifs, voire mordeurs… Un sujet qui a suscité la colère de nombreux éducateurs, écœurés que l’image de la profession soit réduite à une seule et unique approche. Très clairement, des méthodes coercitives basées sur la violence, le rapport de force et le seul postulat «dominant/dominé», étaient mises en avant. Rien à voir avec la méthode positive défendue par les éducateurs, comportementalistes, éthologues et vétérinaires. D’ailleurs, l’Ordre national des vétérinaires a immédiatement réagi, dans un courrier cinglant à TF1, en qualifiant le reportage d’«inconséquent et dangereux».
    Même si ce reportage ne reflète en rien la réalité de l’éducation canine en France, il met en lumière les limites et les échecs des propriétaires de chiens. C’est la parfaite illustration d’un malaise constaté dans la relation maître-chien, que l’éducateur canin Nicolas Cornier attribue à l’évolution de la société : «Sous la pression urbaine et sociale, le monde extérieur a changé et imposé une démarche très hygiéniste basée sur le contrôle, déplore-t-il. Aujourd’hui, la place, l’espace, le temps qu’on peut attribuer à un chien sont très réduits».
    Les Français auraient-ils perdu le bon sens de leurs grands-parents en matière d’éducation canine? «Je pense que les gens ont encore ce bon sens, mais il est bloqué par la peur – de déranger, de perdre le contrôle de son chien, de le sortir sans laisse, etc. Quitte à l’électrocuter pour éviter qu’il gêne les voisins! Les gens paniquent dès que le chien disparaît de leur champ de vision. Depuis les années 1970-1980, un chien ne peut plus vagabonder: c’est une évolution très récente due à la loi, aux mentalités et au fait que le contrôle a envahi l’esprit humain.» Pour l’éducateur, c’est tout un rapport à l’animal qui est modifié: «Les gens n’accueillent pas un être vivant mais un concept, une image qu’ils se font du chien avec des adjectifs comme “beau” ou “gentil”, lesquels n’ont rien à voir avec la réalité – et cela est accentué par les réseaux sociaux. Les gens pensent comprendre leur chien mais ils n’ont aucune idée de ce qu’il est réellement. À titre d’exemple, 99% des gens qui sortent leur chien ne le font pas assez, et/ou pas bien».
    Sommes-nous plus laxistes, moins sévères que nos aïeux? «Ce n’est pas une question de sévérité, estime Nicolas Cornier. Le problème vient surtout du fait qu’on oublie d’éduquer le jeune chien car on est dans l’émotion de son accueil, et qu’ensuite on est dépassé.»
    Une éducation précoce : voilà le secret! «La structuration du cerveau s’effectue très tôt chez le chien, insiste l’éducateur canin. Dès son arrivée à la maison, il faut lui apprendre la frustration, la solitude, l’ennui, la socialisation…» Là encore, c’est le changement de rapport à l’animal qui est en cause. Le chien est traité comme un membre de la famille, voire un bébé à dorloter qu’on ne veut surtout pas contrarier de peur de perdre son affection – un peu comme avec un enfant-roi! «Les gens ont tendance à favoriser le bon comportement et ne savent plus contrarier le mauvais ­comportement, poursuit l’éducateur. Or c’est important de contrarier verbalement le chien, d’agir en “être contrariant”».

    Décoder le chien
    Régulièrement, un drame survenu suite à une morsure de chien fait la Une… À chaque fois, c’est l’incompréhension. «Les Français ne sont absolument pas conscients du danger potentiel que peut représenter un chien! déplore Chantal Hazard, comportementaliste et créatrice du Peccram (Programme d’éducation à la connaissance du chien et au risque d’accident par morsure). Ils sont ignorants du mode de communication de l’animal. Ils ne savent ni repérer ni décoder les signaux d’alerte qu’il envoie… La morsure survient toujours à cause d’une mauvaise lecture du chien, qui n’est quasiment jamais responsable. Si on éduque, on évite la morsure ! » Et les enfants sont au premier plan: «Une étude scientifique a démontré que, sans apprentissage, 50 à 65% des enfants de 3 à 5 ans ne font pas la différence entre un chien heureux et un chien stressé. Après éducation, la proportion tombe à 17%!» Lors des séminaires qu’elle organise, Chantal Hazard explique les dangers de l’anthropomorphisme: «Par exemple, tous les enfants ont appris à sourire de toutes leurs dents devant un appareil photo. Quand un chien montre ses dents, les enfants pensent que le chien sourit, et ne se méfient pas».
    Les adultes aussi sont concernés: «On est à 17% de méconnaissance sans apprentissage, et l’on tombe à 0% si l’on éduque! Le problème, c’est qu’il est plus difficile de faire comprendre aux adultes inconscients du problème, qu’ils doivent se former à l’éducation».

    Autres articles à lire

  • 5 conseils pour une balade idéale avec son chien

    ChiensÀ l’arrivée des beaux jours, les promenades avec nos chers toutous deviennent encore plus agréables. Rappel, laisse, durée, vigilance… voici les conseils de Christophe Bihl, fondateur de Dog Balade, pour que maîtres et chiens profitent au mieux de ce moment spécial.

    04 Avril 2017
  • Sports, agilité, jeux… quelles activités faire avec son chien ?

    ChiensAnimaux-Online a sélectionné pour vous deux livres proposant des activités à faire avec votre chien. Jeux d’intelligence, sport en extérieur ou bien au chaud… Il y en aura pour tous les goûts !

    15 Février 2019
  • Le talent au bout du nez

    ChiensOn ne compte plus les domaines dans lesquels le nez des chiens excelle. Aide à la recherche d’explosifs, de drogues, de personnes disparues, de cancers… Les truffes n’ont pas fini de nous en mettre plein la vue.

    04 Janvier 2016
  • Les erreurs les plus fréquentes d'éducation de son chien

    ChiensParfois, en éducation canine, le mieux est l'ennemi du bien. Apprenant par association et par répétition, le chien va persister dans un comportement si vous lui donnez le sentiment que vous le récompensez. Animaux-online vous décode 5 cas où le maître fait fausse route.

    07 Novembre 2015
  • Le confinement a-t-il une incidence sur le développement du chiot ?

    ChiensSi vous avez accueilli un nouveau membre de la famille il y a peu de temps, cette période de confinement pourrait avoir des effets sur son développement. En effet, la familiarisation avec différents environnements et la socialisation avec ses congénères peuvent prendre un peu de retard...

    07 Avril 2020
  • Des chiens dressés à renifler le paludisme

    ChiensOn savait que les chiens pouvaient sentir chez les humains les signes de certains cancers, de diabètes ou d’épilepsies. Des chercheurs pensent avoir aussi réussi à en dresser pour renifler le paludisme chez les enfants qui n'ont pas encore de symptômes, grâce aux chaussettes.

    31 Octobre 2018
  • Le Covid-19 a une odeur… reconnue par les chiens

    ChiensD'abord à Saint-Mandé (94), puis à Ajaccio, et maintenant à Beyrouth, au Liban, le projet Nosaïs, qui a pour but de former des chiens à la détection du Covid-19, prend de plus en plus d'ampleur. Les résultats sont très concluants, et la dernière partie du protocole va pouvoir débuter.

    12 Mai 2020
  • Bien gérer les récompenses

    ChiensOn obtient beaucoup plus en encourageant et en récompensant qu’en punissant. C’est valable pour les enfants… comme pour les chiens!

    12 Octobre 2016
  • La marche en laisse

    ChiensPour le chien, l’apprentissage de la marche en laisse est une étape importante. Loin d'être naturelle pour certains, Comment pouvons-nous l'aider à s'y plier?

    01 Juin 2015
  • Chiot ou chaton : ont-ils besoin d’un doudou ?

    ChiensPour un chaton ou un chiot tout juste sevré, la tentation est grande de lui offrir un doudou. Mais est-ce bien utile ?

    22 Mai 2020
  • Mon cobaye peut-il apprendre des tours ?

    ChiensOn en voit faire de véritables prouesses. Mais attention : dresser un petit rongeur n’a rien à voir avec le dressage d’un chien et la prudence est de mise, avertit Animaux-online.

    13 Janvier 2016
  • Les premières rencontres du chiot : une étape cruciale

    ChiensChez l’éleveur, le chiot est entouré d’autres chiens : ses frères, ses soeurs et sa mère. Arrivé dans sa famille d’adoption, il va s’adapter à son nouvel environnement, mais nous ne devons surtout pas rompre le cycle de socialisation avec ses congénères. Nicolas Cornier, éducateur canin, vous conseille sur Animaux-online.

    25 Décembre 2015
  • Le Centre cynotechnique de Villejust, un espace unique en Europe

    ChiensDu 17 au 22 septembre, la France accueillera les 25e championnats du monde IRO (International Search and Rescue Dog Organisation) du chien de secours et de sauvetage à Villejust (91). Cette commune héberge un centre d’entraînement unique en Europe où se dérouleront les épreuves. Animaux-Online vous fait visiter les lieux.

    05 Septembre 2019
  • Comment les Français perçoivent-ils les chiens d’assistance ?

    ChiensIl est vrai que les chiens d’assistance sont beaucoup moins connus et moins représentés que les chiens guides d’aveugle. Les Français connaissent-ils leur fonction, leurs bienfaits ? C’est ce que révèle ce sondage.

    06 Novembre 2019
  • En Italie, les chiens truffiers ont leur propre 'université'

    Chiens'L’Université des chiens truffiers' forme, pendant trois semaines, les chiens à trouver des truffes. Le processus d’apprentissage est simple, ludique, et porte à chaque fois ses fruits... Ou plutôt ses champignons !

    07 Novembre 2018
  • Le guide des vacances de l'animal en camping

    ChiensEn France, les vacances au camping sont largement plébiscitées par les estivants. Réputées peu chères, plus conviviales et permettant un contact quasi permanent avec la nature, elles ont même le vent en poupe. Peut-on y emmener son animal, dans quelles conditions? Le point en 7 questions.

    01 Juin 2018
  • Éducation : comment partir sur de bonnes bases avec son chiot ?

    ChiensÀ travers l’expérience de notre journaliste, et des méthodes d’éducation positives, voici quelques conseils pour démarrer sur de bonnes bases avec votre chiot. Propreté, repas, jeu, sortie… Il existe de nombreux «trucs et astuces» auxquels on ne pense pas forcément.

    02 Avril 2019
  • Comportements gênants : la solution est dans la promenade

    ChiensL’ennui, la solitude sont les principales causes des comportements dits gênants chez nos chiens. Pour Nicolas Cornier*, éducateur canin, la promenade est le remède. Mais pas n’importe laquelle…

    11 Juillet 2016
  • Education du chiot : l’encourager au suivi naturel

    ChiensIl est fondamental, que l'on ait un jardin ou non, d'emmener son chien en balade. Mais c'est comme tout : cela s'apprend.

    13 Avril 2016
  • La balle à tresses pour mon chien

    ChiensFabriquer un jouet pour son chien, rien de plus facile. Suivez les conseils de Mathilde pour réaliser une balle 100% personnalisée.

    13 Juillet 2018