Trois affections rénales à éviter


  • Trois affections rénales à éviter
  • Chiens/ Santé

    Les maladies rénales n’affectent pas seulement les vieux chats. Elles peuvent toucher également les vieux chiens, tout comme les plus jeunes de ces deux espèces, mais pour des raisons différentes…


    La piroplasmose

    • De quoi s’agit-il ? C’est une parasitose affectant initialement les globules rouges. Mais, en l’absence de traitement rapide, celle-ci provoque une atteinte rénale et hépatique éventuellement mortelle. Les parasites coupables, Babesia canis canis, sont présents dans la salive de certaines tiques qui contaminent le chien à l’issue d’un repas sanguin. Toute la France est concernée, en particulier les départements de l’Ariège, du Gers et du Jura.
    • Ce qui doit y faire penser ? Les parasites détruisent les globules rouges du chien, d’où une anémie initiale, puis une atteinte des reins et du foie. Une forte fièvre avec dégradation de l’état général, des gencives et des conjonctives très pâles, des urines foncées (orangées, rouges ou marron) et/ou une boiterie en sont les signes les plus typiques mais ces symptômes ne sont pas forcément tous présents. C’est pourquoi il faut consulter d’urgence au moindre doute.
    • Comment prévenir ? Il existe un vaccin qui protège contre les trois souches du parasite présentes en France. Les chiens fréquentant les campagnes et les bois ont intérêt à être vaccinés. Comme les tiques peuvent transmettre d’autres maladies (virales, bactériennes), mieux vaut recourir aussi aux répulsifs antitiques. Il faut enfin inspecter le pelage de son chien au retour d’une promenade et en cas de découverte d’une tique, vite la retirer avec un crochet spécial et désinfecter. Si la tique retirée a déjà fait un repas sanguin – elle est gorgée de sang – il faut bien surveiller son chien et consulter à la moindre fièvre et/ou fatigue, car c’est en fin de repas que la tique transmet les parasites.
    • Comment guérir ? Si l’animal est pris en charge suffisamment tôt, il a de bonnes chances de s’en sortir. Pour cela, le vétérinaire lui administre un antiparasitaire, le perfuse pour compenser les pertes hydriques, prévenir les complications rénales et hépatiques et, enfin, le transfuse si besoin.


    La pyélonéphrite 

    • De quoi s’agit-il ? C’est une infection des voies urinaires hautes (donc des reins) dont le point de départ est souvent une banale infection urinaire passée inaperçue et négligée. Des cystites à répétition, une malformation des voies urinaires ou un obstacle sur les voies urinaires (calculs) sont des facteurs de risque. Chiens et chats peuvent être touchés.
    • Ce qui doit y faire penser ? Une fièvre, le fait de boire beaucoup et d’uriner souvent, une altération de l’état général et des urines troubles, du sang dans les urines, sont des signes. S’il s’agit d’un chat, une agitation et des allers-retours à la litière sont suspects. Le vétérinaire réalise une prise de sang, un examen cytobactériologique des urines avec antibiogramme pour identifier le germe coupable et une échographie rénale (ou un scanner) pour apprécier les répercussions de cette infection au niveau du rein. Il a parfois la mauvaise surprise de trouver une grosse masse rénale : lorsque le rein est ainsi infecté, une intervention chirurgicale peut être la seule solution.
    • Comment prévenir ? S’il est facile de déceler une infection urinaire chez un chat d’appartement faisant ses besoins dans une litière, c’est presque mission impossible chez un chien ou un chat d’extérieur, du moins tant que les symptômes ne sont pas parlants. C’est pourquoi les vétérinaires conseillent, en particulier aux maîtres dont les animaux ont le profil à risque, de réaliser régulièrement des bandelettes urinaires afin de déceler une infection urinaire avant qu’elle ne remonte jusqu’aux reins.
    • Comment guérir ? Un traitement antibiotique est indispensable pour éradiquer la bactérie en cause. Le vétérinaire s’assure toujours que le traitement a été efficace car une pyélonéphrite insuffisamment traitée fait le lit de l’insuffisance rénale.

     

    L’insuffisance rénale aiguë ou chronique

    • De quoi s’agit-il ? Les reins sont composés de néphrons, chargés de trier les déchets de l’organisme. S’ils n’assument pas ce rôle, les déchets s’accumulent dans le sang (urgence vitale). L’insuffisance rénale aiguë peut ne pas être d’origine rénale (défaillance cardiaque, hémorragie, blocage de l’émission des urines par des calculs...) ou rénale (infection, intoxication...). L’insuffisance rénale chronique, elle, touche avec prédilection l’animal âgé ou hypertendu ou insuffisant cardiaque ou diabétique ou ayant eu des problèmes rénaux à répétition, etc.
    • Ce qui doit y faire penser ? En cas d’insuffisance rénale aiguë, l’animal est abattu, n’a plus d’appétit et peut présenter des troubles digestifs (vomissements, diarrhées), urinaires (il n’urine plus) et une mauvaise haleine. Le tableau est différent pour l’insuffisance rénale chronique qui évolue longtemps en silence. Sa découverte peut être fortuite, à l’occasion d’analyses. Sinon, à un stade avancé, le fait de boire beaucoup et d’uriner souvent, de ne plus avoir d’appétit, d’être amaigri, abattu, avec une mauvaise haleine et le poil piqué, sont des signes qui doivent alerter.
    • Comment prévenir ? Le diabète étant un facteur de risque d’insuffisance rénale chronique, il faut éviter de donner les restes de table et des friandises. Un bilan rénal annuel pour tous les animaux âgés peut être utile.
    • Comment guérir ? En cas d’insuffisance rénale aiguë, il y a urgence à rétablir le bon fonctionnement des reins en traitant la cause, en réhydratant par perfusion et en éliminant les toxines accumulées dans le sang grâce aux médicaments. En cas d’insuffisance rénale chronique, une alimentation spécifique évite de surcharger les reins. Une surveillance rapprochée est indispensable pour éviter toute crise aiguë.


    Autres articles à lire

  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Chien : pourquoi sa truffe est-elle toujours humide ?

    ChiensHormis un gage de bonne santé, la truffe humide serait également l'une des caractéristiques du chien expliquant son odorat hors du commun.

    27 Septembre 2018
  • Les bobos du bord mer

    ChiensTrop chaud, trop sec, trop irritant… En été, ce n’est pas parce que la météo va, que tout va ! Et le bord de mer, avec son sable chaud et ses rochers, recèle quelques surprises. Voici 7 situations problématiques et 7 conseils pour préserver votre chien.

    05 Décembre 2015
  • 10 poisons à tenir loin de la portée de nos chats et chiens

    ChiensNos maisons, nos jardins ne sont pas aussi sûrs que nous l’espérons. Sans le vouloir ou par négligence, nous mettons sous le nez de nos compagnons des tentations toxiques.

    13 Août 2018
  • Devenir véto, une vocation à l’épreuve de la sélection

    ChiensL’amour des animaux est à l’origine de nombreuses vocations vétérinaires. Mais accéder au cursus d’enseignement relève souvent du parcours du combattant. Nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté et faire de votre rêve une réalité.

    24 Février 2020
  • Jouer avec lui, c'est bon pour sa santé

    ChiensLe jeu n’est pas réservé aux chiots et aux chatons, même s’il en faut très peu pour amuser ces derniers. Le jeu a des vertus à tout âge… même pour vous!

    07 Mai 2017
  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • Comment gérer le diabète de mon chien ou de mon chat ?

    ChiensComme on le fait déjà pour l’homme, il est possible pour un maître d’améliorer l’état de son chien ou de son chat diabétique. À condition de faire preuve de régularité et de rigueur…

    03 Novembre 2018
  • Chien ou chat : Peut-il souffrir d’allergies alimentaires ?

    ChiensMême si les 'vraies' allergies alimentaires sont rares chez l’animal, elles existent et peuvent se traduire par des troubles cutanés.

    02 Décembre 2018
  • Les vétos de la Lekkarod au service d’athlètes à quatre pattes

    ChiensLa troisième édition de la Lekkarod, course internationale de chiens de traîneau, s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Une équipe de 11 vétérinaires bénévoles a assuré le suivi quotidien des sportifs canins, dont le respect et le bien-être sont au cœur de la philosophie de l’événement.

    23 Mars 2018
  • Comment protéger son chien de la leishmaniose ?

    ChiensQuarante mille chiens sont infectés chaque année sur notre territoire par cette parasitose que l’on ne sait pas guérir. Il existe toutefois un traitement à vie, lourd et coûteux.

    03 Août 2018
  • La consultation veterinaire

    ChiensComment gérer le stress de son animal en consultation vétérinaire ? Comme nous, nos animaux de compagnie sont stressés lorsqu'ils pénètrent dans un cabinet vétérinaire. La maladie, la douleur, les odeurs, la présence des autres animaux peuvent les angoisser. Il existe pourtant des gestes simples qui permettent de faire retomber leur stress.

    08 Juin 2018
  • Et si c'était une urgence?

    ChiensQuand notre petit compagnon montre des signes de maladie ou de faiblesse, difficile de savoir si cela va passer, s’il peut attendre le rendez-vous vétérinaire ou si c’est une urgence. Pourtant, certains comportements ou symptômes peuvent nous mettre sur la voie…

    05 Décembre 2016
  • Il boite, est-ce forcément une entorse ?

    ChiensChez le chien, il n’y a pas d’âge pour boiter. Pas de patte prédestinée non plus. Patte avant, patte arrière, au cours d’un jeu, d’une promenade ou même sans raison apparente, la boiterie peut apparaître. Et ce n’est pas toujours une entorse…

    08 Décembre 2018
  • Cryptorchidie, quand faut-il s’inquiéter?

    ChiensCette affection n’inquiète que les mâles puisqu’elle concerne les testicules qui, parfois, ne descendent pas dans les bourses (ou scrotum) dans les mois qui suivent la naissance.

    11 Octobre 2016
  • 7 règles d’or pour le soigner soi-même

    ChiensComme nous, nos animaux ont parfois de petits problèmes de santé que leurs maîtres peuvent prendre en charge seuls, sans passer par la case vétérinaire. À eux de savoir les identifier et les soigner sans passer à côté de quelque chose de plus sérieux.

    11 Juin 2017
  • Ronger des bois de cerf est-il dangereux pour les chiens ?

    ChiensBois de cerf, de daim, sabots, cornes… Ces nouveaux jouets ont la cote car ils sont naturels et économiques ! Mais de nombreuses idées reçues entourent ces matériaux particuliers. Animaux-Online vous aide à démêler le vrai du faux.

    10 Janvier 2020
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Mon chien est atteint de pica. Comment en venir à bout ?

    ChiensLorsque votre chien avale tout se qui se trouve à sa portée (papier, plastique, cailloux…) il n’est pas atteint de gourmandise, mais il souffre du pica.

    29 Novembre 2018
  • Pourquoi tremble-t-il ?

    ChiensDe froid, de peur, de maladie, par faiblesse musculaire… Nos animaux sont comme nous : ils peuvent trembler. Pour les aider, mieux vaut faire preuve d’observation.

    19 Juillet 2016