Une semaine pour découvrir le métier de chien guide d’aveugle


  • Une semaine pour découvrir le métier de chien guide d’aveuglePhoto : Shutterstock
  • Chiens

    Comme chaque année depuis cinq ans, la Fédération française des chiens guides d’aveugles fait découvrir son travail au grand public durant une semaine. Ce sera du 18 au 25 septembre, partout en France, pour se familiariser avec une mission essentielle auprès des chiens au service des malvoyants et, pourquoi pas, devenir famille d’accueil.

    « La Fédération française des chiens guides d’aveugles, c’est une grande famille, comme la définit lui-même Jean-Luc Girre, son chargé de communication. Elle regroupe neuf associations réparties sur tout le territoire français, dont la plus ancienne vient de fêter cette année ses 40 ans ! » Il s’agit de celle de Coubert, en Seine-et-Marne, qui a célébré l’événement en juin dernier aux côtés de Mickey dans les allées de Disneyland. « Le parc de Disney fait partie de l’Observatoire du chien guide, explique Jean-Luc Girre, c’est un organisme qui réunit des professionnels et des membres de notre association afin de trouver ensemble de nouveaux outils et une nouvelle communication pour un meilleur accueil et une meilleure accessibilité des malvoyants et de leurs chiens. » Pour le public venu se divertir dans le château de la Belle au bois dormant ou dans le Space Moutain, c’était l’occasion de réaliser que l’arrivée d’un chien auprès d’un déficient visuel est le résultat d’un long travail et d’une formidable chaîne de solidarité dont le premier maillon est la famille d’accueil.

    « Sans nos familles d’accueil, et tous nos bénévoles d’une manière générale, nous ne serions rien, renchérit le chargé de communication. Ce sont elles qui jettent les bases de l’éducation des chiens destinés à aider les malvoyants dans leur quotidien. »

    Tout commence en effet dans la famille d’accueil. Si les chiots naissent tous dans l’un des trois centres d’élevage et de reproduction de la Fédération (le Cesecah est situé à Lezoux, près de Clermont-Ferrand, un second centre s’est installé récemment à Buc, dans les Yvelines, et la Maison du chiot est établie à Angers), ils sont tous placés dans une famille dès l’âge de 2 mois. « Il y a environ 400 chiots qui naissent chaque année, certains sont réformés dès les premières semaines à cause de problèmes de santé ou physiques, mais la grande majorité d'entre eux vont dans des familles pour devenir de bons chiens de compagnie. »

    C’est la mission confiée à ces bénévoles qui s’engagent à familiariser les chiots avec l’homme, leurs congénères et leur environnement jusqu’à l’âge de 10 mois. Les petits labradors, golden retrievers (les deux races les plus représentées), bergers allemands ou caniches royaux apprennent la propreté, la marche en laisse, les règles de base de l’obéissance comme n’importe quel chien de compagnie. « Plus la famille va lui montrer de choses, plus elle lui fera vivre d’expériences et rencontrer des gens, mieux ce sera, détaille notre interlocuteur. C’est pour cela que nous demandons la plus grande disponibilité d’au moins un membre de la famille d’accueil car le chiot ne doit pas rester seul plus de trois heures d’affilée. » Le recrutement privilégie donc les familles où la maman ne travaille pas ou les retraités qui peuvent accompagner cette éducation.

    « Un des autres critères de recrutement, poursuit Jean-Luc, est la proximité avec le centre d’éducation. 30-40 kilomètres, c’est un maximum car il faut que la famille puisse se rendre au centre plusieurs fois par mois pour des séances d’obéissance à l’école, comme dans un club d’éducation canine. À Angers, par exemple, ces séances ont lieu tous les vendredis matin. »

    À 10 mois, au terme de cette première éducation en famille, le chiot rejoint le centre d’éducation pour finaliser sa formation. Il y restera jusqu’à ses 18 mois en moyenne, mais cela peut aller jusqu’à 20-22 mois en fonction du tempérament du chien. Il y est accueilli du lundi au vendredi soir, puis il rejoint sa famille pour le week-end (ou une famille relais si la première famille d’accueil n’est plus disponible).

    Pour le chiot, c’est l’apprentissage de son « métier » qui débute. « Cette formation lui apprend à éviter les obstacles, à reconnaître les objets comme les lignes blanches, un siège dans un parc, une boîte aux lettres, à suivre le bas-côté d’une route à la campagne, à prendre les transports en commun », détaille le chargé en communication. Entre les mains de professionnels, il devient l’auxiliaire canin qui permettra au malvoyant de sortir de chez lui, de se déplacer seul, d’exercer une profession, de vivre le plus naturellement possible, dans un maximum de lieux. Car évidemment, si les chiens sont interdits dans beaucoup de lieux publics, le statut de chien guide autorise celui-ci à entrer dans les cinémas, les commerces, à emprunter les transports en commun et même les taxis.

    De l’aveu de Jean-Luc Girre, un tiers des chiots entrés en formation ne seront jamais confiés à un malvoyant suite à des problèmes physiques (dysplasie de la hanche, du coude, problème de vue…) ou de comportement (des chiots trop joueurs, pas assez concentrés, trop attirés par leurs congénères). Ce serait faire prendre trop de risques à un handicapé dont la sécurité dépend de son chien, et trop de stress pour l'animal qui finirait par être en état de mal-être. « Comme ils sont bien éduqués, ces chiens réformés sont parfois réorientés dans la médiation auprès de personnes âgées, d’enfants autistes qu’ils peuvent accompagner dans une structure adaptée, explique-t-il, ou ils sont tout simplement réformés et confiés en tant que chiens de compagnie. »

    Mais quelle que soit leur destinée, aucun chiot n’est vendu. Le principe est la gratuité. Au malvoyant qui en fait la demande, le chien est confié gratuitement et reste la propriété de la Fédération. Quand sonne l’heure de la retraite, « en général vers 10 ans », précise Jean-Luc Girre, il rejoint une famille qui en fera son chien de compagnie jusqu’à son décès.

    Pour le malvoyant, qui a fait du chien guide un véritable partenaire de vie, l’arrivée du remplaçant est toujours très attendue. « Près de 60 % des remises de chien à des malvoyants sont des renouvellements, ajoute Jean-Luc Girre, et 40 % des premières demandes. Pour certains malvoyants, c’est la quatrième génération de chiens qu’ils accueillent ! »

    Une fidélité qui se retrouve aussi chez les familles d’accueil dont certaines ont déjà « formé » plus de 20 chiots bénévolement. « Pour nous, c’est très important cette fidélité, renchérit Jean-Luc Girre, car plus la famille d’accueil a d’expérience, mieux c’est pour le chiot. On constate d’ailleurs qu’elles sont majoritairement très fidèles. Quand elles adhèrent à la Fédération, elles entrent vraiment dans la grande famille du chien guide… »

    Vous voulez participer à l’un des événements qui ponctueront la Semaine du chien guide d’aveugle partout en France ? Connectez-vous ici 

    Photo FFAC
     

     

     

     


    Autres articles à lire

  • La Lekkarod, une grande course de cœur

    ChiensLa troisième édition de la course internationale de chiens de traîneau s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Engagement, respect du chien, performances sportives et grand spectacle étaient au rendez-vous.

    26 Mars 2018
  • Chien : qui est-il vraiment ?

    ChiensEn cette journée mondiale du chien, ne manquez pas notre nouveau numéro consacré au meilleur ami de l'homme. Au programme de notre dossier : de l'histoire, des tests ADN, des conseils, du shopping et de nombreuses surprises !

    26 Août 2019
  • Une pluie de récompenses pour des chiens d’exception

    ChiensLa Société centrale canine a organisé jeudi soir la cérémonie de remise des premiers Trophées des chiens héros, afin de rendre hommage à ces animaux d’exception qui accompagnent les hommes au quotidien.

    08 Décembre 2017
  • 5 astuces pour bien préparer la rentrée de son animal

    ChiensLes vacances sont finies, c’est l’heure de la rentrée et il faut reprendre le rythme. Une période stressante qui peut l’être aussi pour votre animal.

    01 Septembre 2020
  • Vacances : faites des activités avec votre chien !

    ChiensPlage, montagne, campagne… Si vous avez décidé de partir en vacances avec votre chien, de nombreuses activités s'offrent à vous ! Car rien ne rend votre compagnon plus heureux que de partager de bons moments avec son maître.

    11 Juin 2020
  • Doit-on ou pas assister à l’euthanasie de son animal ?

    ChiensLorsque vient l’heure de la fin, beaucoup de maîtres refusent d’assister à l’euthanasie de leur animal. Pour un vétérinaire anglais, c’est même la majorité de sa clientèle. Pourquoi dire adieu à son ami à quatre pattes semble-t-il si difficile ? Que signifie ce refus de les accompagner jusqu’au bout ?

    23 Septembre 2018
  • A New York, un nouveau musée qui a du chien

    ChiensLes chiens sont rarement mis à l'honneur dans les musées, même s'ils ont parfois leur place aux côtés de personnalités célèbres. Le Musée du chien, qui vient d’ouvrir ses portes à Manhattan, leur offre le premier rôle, à l'image d'une ville où ils sont souvent traités comme des rois.

    10 Février 2019
  • 3 chauffeurs Uber refusent de la prendre avec son chien guide

    ChiensÀ Toulouse, une jeune femme malvoyante accompagnée de son chien guide décide de commander un Uber. Alors que la loi oblige tous les transports recevant du public à accueillir les chiens d'assistance, trois chauffeurs ont successivement refusé de la conduire avec son chien. Lassée de ces comportements, elle a décidé de prendre la parole.

    12 Mars 2020
  • Animaux connectés : véritables innovations ou simples gadgets ?

    ChiensDe la gamelle à la litière, aujourd’hui presque tous les accessoires pour chiens et chats sont déclinés en version « connectée ». Ces objets high-tech permettent d’interagir avec eux à distance, de suivre leur moindre battement de cœur ou de les localiser à tout moment : autant de données utiles et prometteuses, à condition de savoir s’y retrouver dans ce marché en plein essor.

    19 Janvier 2018
  • Cactus, le chien du Marathon des Sables

    ChiensBaptisé Cactus, ce chien a décidé de suivre les coureurs au cœur du Sahara lors de la 34e édition du Marathon des Sables. Un participant atypique qui ne manque pas de ressources !

    11 Avril 2019
  • Les animaux de la rédac’

    ChiensAujourd’hui c’est la Journée mondiale des animaux. Alors pourquoi ne pas venir à la rencontre des boules de poils de la rédaction d’animaux-online ?

    04 Octobre 2018
  • Déconfinement et plage : les bons gestes à adopter avec son chien

    ChiensDepuis le début du déconfinement, des centaines de plages rouvrent leurs portes. L'occasion pour Animaux-Online de présenter sa carte des plages autorisées aux chiens et les bons gestes à adopter.

    20 Mai 2020
  • Egypte : comment gérer les millions de chiens errants ?

    ChiensLes chiens errants sont de plus en plus nombreux dans les rues du Caire. Entre habitants, politiciens et défenseurs des animaux, le problème semble difficile à résoudre.

    29 Janvier 2019
  • Des trophées pour les entreprises qui aiment les animaux

    ChiensLes trophées Pet Friendly à la française ont été remis aux cinq lauréats, dimanche 7 octobre lors du salon Animal Expo-Animalis Show, qui s’est tenu au parc Floral de Vincennes. Raphaël Mezrahi, le parrain de cette récompense, a teinté d’humour cette cérémonie qui vise à récompenser les entreprises ouvertes aux animaux de compagnie.

    08 Octobre 2018
  • Lekkarod 2018 : la relève du mushing est assurée

    ChiensLa troisième édition de la course internationale de chiens de traîneau s’achève ce jeudi 22 mars à Bessans, en Savoie. Parmi la soixantaine de mushers chevronnés présents, Rachelle Nicolier, 26 ans, participait à son premier trophée : une réussite pour elle comme pour ses chiens.

    21 Mars 2018
  • Des pétitions pour des plages accessibles aux chiens ?

    ChiensPour lutter contre l’abandon des animaux en été et éviter que les possesseurs de chien se rendent dans des endroits peu accessibles voire dangereux, une solution existe : agir pour obtenir un espace pour les chiens sur les plages. Francine Lesserteur, habitante du pays de Langres, en est bien consciente, c’est pourquoi elle a créé une pétition.

    20 Août 2019
  • Trouver une sépulture pour son animal

    ChiensUne fois l’épreuve du dernier adieu passée, il faut penser à la dernière demeure de son protégé. Pour les propriétaires qui ne souhaitent pas garder les cendres de leur chien ou enterrer leur animal dans leur jardin, il reste la solution du cimetière pour animaux. En France, il en existe environ 34.

    03 Octobre 2018
  • 5 gestes pour lutter contre les tiques

    ChiensLe retour des beaux jours signe immanquablement celui des parasites. Et particulièrement des tiques, qui véhiculent des maladies très graves. Nos conseils pour éviter le pire.

    14 Août 2020
  • Esther, chienne de la Garde

    ChiensAprès des années passées au service de la nation, la spécialiste en recherche d’explosifs de la Garde républicaine va prendre un repos bien mérité.

    13 Juillet 2019
  • Métros et RER gratuits pour tous les chiens en Île-de-France

    ChiensC’est dans la plus grande discrétion que la RATP a modifié son règlement intérieur en novembre 2019 : les métros et les RER sont désormais gratuits pour tous les chiens !

    31 Juillet 2020