Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas Cornier


  • Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas CornierPhoto : Pascal Dacasa
  • Vivre ensemble

    Nicolas Cornier est éducateur canin et formateur. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions iciconsacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…  

    Installé en Mayenne, Nicolas Cornier, 49 ans, est éducateur canin professionnel et formateur. Collaborateur régulier du magazine 30 Millions d’amis, il est également l’auteur de l’ouvrage Dans le sens du poil (éditions du Cherche Midi).

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie professionnelle ?

    Même si, comme beaucoup d’enfants, j’ai grandi avec des chiens, ma vraie « rencontre » avec l’animal s’est faite à l’âge adulte. Pour des raisons personnelles, je me suis retrouvé à San Francisco dans les années 1990 et je suis devenu gérant d’une garderie canine. J’y ai vu le chien évoluer sans l’humain, avec ses congénères, sans contraintes particulières et j’ai trouvé cela très intéressant. J’ai aussi rencontré là-bas Ian Dunbar, un vétérinaire comportementaliste qui a popularisé l’éducation canine et mis en place une approche très positive. Il m’a donné de l’énergie et des repères. À mon retour en France, je me suis formé pour devenir éducateur canin. J’ai rencontré Thierry Bedossa (co-initiateur de Dog Revolution, ndlr), c’est lui qui m’a donné mes premiers clients.

    Parlez-nous de votre métier…

    Je partage mon temps entre mon travail d’éducateur et celui de formateur dans un lycée agricole. Mon rôle est de donner des repères aux gens qui vont se lancer dans le métier et de les aider à intégrer le chien le moins mal possible dans son environnement domestique. Au lycée agricole, je reçois également gratuitement des gens qui estiment que leur chien a un comportement gênant et je cherche une façon de réconcilier le maître et son compagnon. Cela peut être des demandes du type : « Mon chien agresse les autres chiens, aboie, ne partage pas sa gamelle, tire en laisse, etc. » Ce que j’essaie d’expliquer aux propriétaires, c’est que le comportement est gênant pour nous, mais pas pour l’animal. Le chien va bien en général. Mon rôle, c’est d’inclure l’humain dans la réflexion et de lui faire comprendre que la docilité n’est pas l’état naturel.

    Sur quoi portera votre intervention au séminaire Dog Revolution et quel message souhaitez-vous y faire passer ?

    La thématique que je vais aborder est celle de la socialisation, qui est très difficile à faire. Un chien a besoin de rencontrer du monde, très tôt dans sa vie, et progressivement. Dans le parcours d’un jeune chien adopté, cela n’arrive jamais : on passe du « chaud » au « froid », dans le sens où il passe du confort de chiot à un environnement domestique auquel il doit s’adapter. Beaucoup de choses nous empêchent de réussir une bonne socialisation : la peur de perdre son chien si on le lâche, la paresse et l’ignorance de l’animal qu’on a devant soi. Ses besoins fondamentaux sont souvent aux antipodes de ce que l’on imagine. Parmi ces besoins de base, il y a les sorties. Quand je reçois un chien et son maître, la première chose que je demande c’est : « Votre compagnon est-il régulièrement sorti ? » Je pense aussi que « l’usage » que nous avons aujourd’hui des chiens n’est pas adapté : les très gros chiens ne sont par exemple peut-être pas faits pour être des chiens de compagnie…

    Et vos chiens à vous, qui sont-ils ?

    J’en ai quatre et ils m’aident à révéler, réguler et corriger les comportements des chiens dont j'ai la responsabilité. Il y a Gino, la mascotte de 30 Millions d’amis (ce malamute de l’Alaska a régulièrement fait l’objet de reportages dans le magazine, ndlr). Aujourd’hui, il a 5 ou 6 ans.

    J’ai aussi Gus, un mélange de husky et de cane corso, qui a 12 ans. C’est le chien parfait ! Il est très stable émotionnellement, pas irritable, avec un gros tempérament… Je crois que j’aurais aimé être Gus en humain ! Bella, elle, est une femelle berger allemand de 9 ans. Elle est fantastique, elle a la faculté de corriger les jeunes chiens. Enfin, il y a Loré, 2 ans, qui est un mélange de beauceron et de labrador. Il est très joyeux, très drôle. Je pense qu’à Dog Revolution la sono va péter : il va sans doute trouver les fils et tirer dessus !

     


    Autres articles à lire

  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Comment aider son enfant à faire le deuil de son animal ?

    Vivre ensembleAnnique Lavergne est docteur en psychologie et spécialiste du deuil animalier au Canada. Elle publie un livre à destination des enfants pour les aider à surmonter la douloureuse perte d’un compagnon. Entretien.

    17 Juillet 2018
  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015
  • Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chienne

    Vivre ensembleSéparé de sa compagne, un homme a obtenu un droit de visite pour garder contact avec sa petite yorkshire. La justice a ainsi reconnu les liens effectifs reliant l’homme à son animal.

    25 Juin 2018
  • Zoonose : les animaux peuvent-ils nous tuer ?

    Vivre ensembleComme la peste, la grippe espagnole, celle de Hong Kong ou encore la variole, la pandémie du covid-19 provient de l’animal. Pour ne pas mourir d’une pandémie qu’il ne pourrait pas maîtriser, l’homme doit-il modifier son rapport à l’animal sauvage et domestique ?

    24 Juillet 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sonia Kischkewitz

    Vivre ensembleSonia Kischkewitz est éducateur canin. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    07 Septembre 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Raphaël Gamand, le dompteur de fourmis

    Vivre ensembleCet ingénieur agronome, co-fondateur de la société Insecto, a mis sur pied un programme de vulgarisation scientifique qui permet de mieux connaître les insectes. A l’université d’été de l’animal, qui se tiendra du 24 au 26 août au château de la Bourbansais, Raphaël Gamand parlera plus particulièrement des fourmis…

    13 Août 2018
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet

    Vivre ensembleÉléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin 'Dog Revolution' consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    05 Septembre 2016
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

    Vivre ensembleSelon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    10 Avril 2017
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017