Les intervenants de Dog Revolution : Sonia Kischkewitz


  • Les intervenants de Dog Revolution : Sonia KischkewitzPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Sonia Kischkewitz est éducateur canin. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    Titulaire d’un diplôme d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) et d’un diplôme d’Etat d’éducateur canin, Sonia Kischkewitz, 36 ans, a lancé son entreprise il y a deux ans et demi. Elle y propose des services d’éducation, de rééducation comportementale et des « promenades éducatives ». Elle complète actuellement sa formation par un diplôme en psychologie humaine.

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie professionnelle ?

    J’ai toujours été passionnée par les animaux. Quand j’étais petite, je faisais déjà faire des choses à mon berger allemand, comme des parcours pour aller chercher des objets ! Après mon bac, j’ai cherché un métier qui me rapproche des animaux ; j’ai fait un stage à AVA, au refuge de Thierry Bedossa (co-initiateur de Dog Revolution, ndlr), une place d’auxiliaire spécialisé spécialisé (ASV) s’est libérée et j’en ai profité. Il y a déjà 10 ans, j’ai commencé à faire de la promenade. Il fallait que je promène mes propres chiens, donc j’ai pensé à en faire une activité, d’autant que la plupart des chiens manquent de dépense physique et de contacts avec leurs congénères. Du fait de ma double casquette, je peux prendre en balade des chiens peureux ou réactifs. Les promenades que je propose sont aussi éducatives.

    Parlez-nous de votre métier…

    Mon boulot, c’est surtout coach. Les gens ont souvent besoin d’être guidés, aidés et écoutés, je leur donne des outils d’accompagnement. Beaucoup de propriétaires viennent me voir en me disant : « On attend un miracle ». Ils sont désarmés devant leur chien agressif, peureux, ingérable… Ma spécialité, c’est la rééducation et je travaille avec des méthodes positives. Conditionner un chien (c’est-à-dire lui apprendre « assis », « couché », « au pied »), n'est pas un but en soi. Un animal n’est pas un automate, c’est un individu à part entière avec des besoins qui lui sont propres.

    Beaucoup de clients pensent qu’en cinq leçons le problème sera réglé, mais, suivant les cas, ce n’est pas aussi simple. Le temps d’apprentissage dépend du chien, de la motivation du maître, mais aussi de l’environnement. Si le chien est réactif aux inconnus et que vous vivez sur l’avenue des Champs-Elysées, il sera en état de stress permanent… De la même façon, un chien qui a toujours vécu à la campagne ne s’adaptera peut-être jamais à la vie en ville. Aimer son chien c'est aussi penser à son bien-être et à le placer dans les meilleures conditions et environnements possibles.

    Sur quoi portera votre intervention au séminaire Dog Revolution et quel message souhaitez-vous y faire passer ?

    Je vais intervenir avec Séverine Belkhir sur la thématique du bien-être chez le chien. Elle évoquera les dimensions scientifiques tandis que moi je développerai le pendant plus pratique en m’appuyant sur des cas que j’ai pu rencontrer. J’insisterai sur les besoins fondamentaux du chien, qui sont souvent oubliés : le besoin de dépense physique et mentale, celui d’avoir une relation de qualité avec son humain ou sa famille, etc. Ma philosophie, c’est qu’il faut laisser les chiens être des chiens sans rechercher l'animal parfait. Il faut que l’animal puisse creuser des trous, se rouler dans la boue… Il ne s’agit pas de leur laisser tout faire, mais de leur donner des bases pour être un « bon chien » afin ensuite de leur laisser un maximum de liberté. Mais je pense que, plus on lui laisse la possibilité d’être un chien en répondant à ses besoins, meilleure est la relation avec l’humain.

    Et vos chiens à vous, qui sont-ils ?

    J’en ai trois. Il y a Zion, un croisé berger et molosse, qui va avoir 11 ans. Je l’ai beaucoup utilisé dans mon travail car il a de très bonnes compétences sociales. C’est un chien démonstrateur, qui est capable de montrer les bons comportements à un autre. Il est aussi très tolérant car depuis qu’il est petit, il a été au contact de plusieurs centaines de chiens. Mais il est en « pré-retraite » aujourd’hui !

    Ensuite, il y a Mucha, une femelle croisée labrador/chien de chasse. C’est la fille d’une chienne de Thierry Bedossa. J’avais pris en charge cette portée pour leur familiarisation et socialisation et j’ai gardé une femelle. Elle a un peu moins de deux ans.

    Enfin, j’ai Mini, un croisé chihuahua et papillon d’un an et demi, adopté au refuge AVA. Il avait vécu 5 mois en animalerie et un an en refuge et n’avait jamais vu une maison ni un panier si bien que les premiers temps, je ne pouvais même pas l’approcher. Il a su y faire avec Zion et il a été adopté dans la famille. Aujourd’hui, il « chasse » le chevreuil en forêt !


    Autres articles à lire

  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil

    Vivre ensembleJusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    21 Septembre 2017
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Actualité animalière : ce qu'il ne fallait pas manquer en 2020

    Vivre ensembleL'année 2021 commence et laisse derrière elle douze mois de crise, de catastrophes, mais aussi de bonnes nouvelles et d'avancées ; bref, de temps forts sur lesquels la rédaction d'Animaux-online s'est repenchée pour vous livrer les souvenirs d'une année pour le moins riche en actualité...

    01 Janvier 2021
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Rétrospective 2019 : l’actualité animalière qui vous a le plus captivé

    Vivre ensembleAnimaux-Online a décidé de revenir sur cette année qui a été chargée pour le monde animalier en termes d’actualité. Nous avons sélectionné pour vous l’article qui a le plus déchaîné les passions pour chaque mois de l’année. Accrochez vos ceintures, on remonte le temps !

    07 Janvier 2020
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017