Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet


  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore BuffetPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Éléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin "Dog Revolution" (programme et inscriptions iciconsacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…  

    Éléonore Buffet, 40 ans, est, depuis 2002, éducateur canin et comportementaliste. Installée en Haute-Savoie, elle assure également des formations dans toute la France. Elle intervient notamment à l’école des chiens guides d’aveugles de Lyon et est responsable technique au Centre de formation pour adultes de Cibeins (Ain). Elle est également titulaire d’un diplôme universitaire d’éthologie de l’université de Rennes.

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie professionnelle ?

    L’animal m’habite depuis que je suis enfant. À la maison, il y a toujours eu des chiens et des chats. Moi, j’étais plutôt passionnée de chevaux. À 4 ans, j’en voulais absolument un, j’ai bassiné tout le monde avec ça ! J’ai fini par l’avoir à 15 ans : j’ai eu une crise d’adolescence assez aiguë, j’étais révoltée contre la terre entière et mes parents ont pensé que c’était le moyen de me remettre sur la route… Ils ont bien fait !

    À partir de 20-22 ans, tout ce qui m’intéressait c’était le vivant, la psychologie, l’émotion, mais je ne savais pas quoi faire de cette envie. J’ai commencé par travailler dans le secteur paramédical : j’ai fait une année de médecine, puis j’ai été ambulancière, pompier, j’ai fait du transport de sang. C’est finalement un peu par hasard, à 25 ans, que j’ai débuté une formation de comportementaliste. Grâce à ce métier, je peux marier l’humain et l’animal. À partir de 2005, j’ai commencé à donner des formations et cette dimension-là m’a beaucoup intéressée aussi. C’est désormais mon activité principale. Ce qui me passionne, chez l’humain comme chez l’animal, c’est l’histoire, la personnalité.

    Parlez-nous de votre métier…

    Il tourne autour de trois piliers fondamentaux : être capable d’observer l’animal et son environnement, analyser ce qui fonctionne et ce qui ne va pas et inventer des solutions. Je vois beaucoup de gens qui reproduisent des process. Mais on verra toujours le chien (ou l’humain) qui ne rentre pas dans les cases… Il faut également être ouvert. Pour ma part, j’ai beaucoup évolué : j’ai commencé à travailler de façon coercitive, c’est-à-dire avec une approche punitive du chien. À l’époque, les outils positifs n’existaient quasiment pas. Quand j’ai été mordue assez fortement par un chien, j’ai eu envie d’aller chercher d’autres outils.

    Sur quoi portera votre intervention au séminaire Dog Revolution et quel message souhaitez-vous y faire passer ?

    Ma conférence, en partenariat avec Charlotte Duranton, aura pour thématique la cognition et les capacités du chien. Charlotte parlera de la partie éthologie, et moi je serai davantage dans la pratique. Il est important de faire le lien entre la recherche et le terrain. Si chacun reste dans son coin, ça ne sert à rien. J’ai moi-même beaucoup appris en discutant avec des éthologues ; par exemple, c’est à travers ces échanges que j’ai expérimenté l’apprentissage social avec l’aide d’un congénère. L’idée ? Se servir d’un chien "facilitateur" auprès d’un jeune pour raccourcir les temps d’apprentissage. Ainsi, pour un chien qui a peur de la ville, le mettre en présence d’un chien plus chevronné va lui permettre d’apprendre la non-réactivité et la détente musculaire. Bien sûr, cela ne veut pas dire que l’homme n’a plus rien à faire, car il faut créer un environnement favorable et vérifier que le chien apprenne bien ce qu’on veut qu’il apprenne.

    Et vos chiens à vous, qui sont-ils ?

    Il y a Moustik, un croisé braque de 3 ans et demi. C’était le chien d’une cliente qui me l’avait laissé en pension quand elle a dû déménager précipitamment. Comme elle avait dû quitter sa maison pour un appartement et que c’est un chien bourré d’énergie, elle voulait le faire adopter et je l’ai finalement gardé. Et puis il y a Sinaï, un croisé beauceron de 2 ans. Je cherchais un chien pour seconder la chienne qui travaillait avec moi et j’ai vu qu’il avait le bon profil : assez grand, très stable émotionnellement, doté d’un peu d’audace. C’est étonnant parce que cela ne m’arrive jamais de "craquer", mais là, en voyant la photo de Sinaï sur le site de la SPA, il s’est passé quelque chose et j’ai eu envie d’aller le voir… Cela fait maintenant un an qu’il est à la maison.


    Autres articles à lire

  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • Peluche, coffret cadeaux... C'est aussi Noël pour nos animaux

    Vivre ensembleDe plus en plus de propriétaires glissent un ou plusieurs cadeaux sous le sapin, destinés à leur animal de compagnie : mais qui de nos toutous ou de matous sont les plus gâtés, quels sont les budgets moyens, quels cadeaux ont la cote ? Découvrez les tendances de ce Noël 2017.

    20 Décembre 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animaux

    Vivre ensembleNotre peur, notre joie, nos maladies… Ils sentent tout ! Parfois, bien avant que nous n’en ayons nous-mêmes conscience. Plus performant que le nôtre, l’odorat du chien est même devenu aujourd’hui un allié dans la médecine humaine.

    01 Décembre 2019
  • Colloque « One Health » : zoom sur les coronavirus des animaux

    Vivre ensembleParce que les santés humaine, animale et environnementale sont interdépendantes, le groupe 1Healthmedia organise, les 17 et 18 décembre, en partenariat avec TF1, un colloque sur le sujet. Sophie Le Poder, professeur de virologie à l’école nationale vétérinaire d’Alfort, interviendra ce vendredi, à 14 h, pour nous parler des coronaviroses animales. Un sujet d’actualité…

    17 Décembre 2020
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Rétrospective 2019 : l’actualité animalière qui vous a le plus captivé

    Vivre ensembleAnimaux-Online a décidé de revenir sur cette année qui a été chargée pour le monde animalier en termes d’actualité. Nous avons sélectionné pour vous l’article qui a le plus déchaîné les passions pour chaque mois de l’année. Accrochez vos ceintures, on remonte le temps !

    07 Janvier 2020
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Zoonose : les animaux peuvent-ils nous tuer ?

    Vivre ensembleComme la peste, la grippe espagnole, celle de Hong Kong ou encore la variole, la pandémie du covid-19 provient de l’animal. Pour ne pas mourir d’une pandémie qu’il ne pourrait pas maîtriser, l’homme doit-il modifier son rapport à l’animal sauvage et domestique ?

    24 Juillet 2020
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Il est urgent que les médecins et les vétérinaires s'unissent

    Vivre ensembleJean-Luc Angot, inspecteur général de la Santé publique vétérinaire, président de l’Académie vétérinaire de France, et Loïc Dombreval, vétérinaire et député des Alpes-Maritimes, étaient présents pour ouvrir le colloque « One Health – Joint Action », ce jeudi 17 décembre. Ils ont souligné l’importance, et l’urgence, de (re)faire converger la santé humaine et animale aujourd’hui.

    18 Décembre 2020
  • Le dernier repos au cimetière animalier de La Gaude

    Vivre ensembleQuelque 1000 petites tombes sont disposées dans l’unique cimetière animalier de la Côte d’Azur. Créé il y a plus de soixante ans, il permet aux maîtres endeuillés de la région Paca de se recueillir auprès de leurs très chers disparus à quatre pattes…

    30 Mars 2021