Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet


  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore BuffetPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Éléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin "Dog Revolution" (programme et inscriptions iciconsacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…  

    Éléonore Buffet, 40 ans, est, depuis 2002, éducateur canin et comportementaliste. Installée en Haute-Savoie, elle assure également des formations dans toute la France. Elle intervient notamment à l’école des chiens guides d’aveugles de Lyon et est responsable technique au Centre de formation pour adultes de Cibeins (Ain). Elle est également titulaire d’un diplôme universitaire d’éthologie de l’université de Rennes.

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie professionnelle ?

    L’animal m’habite depuis que je suis enfant. À la maison, il y a toujours eu des chiens et des chats. Moi, j’étais plutôt passionnée de chevaux. À 4 ans, j’en voulais absolument un, j’ai bassiné tout le monde avec ça ! J’ai fini par l’avoir à 15 ans : j’ai eu une crise d’adolescence assez aiguë, j’étais révoltée contre la terre entière et mes parents ont pensé que c’était le moyen de me remettre sur la route… Ils ont bien fait !

    À partir de 20-22 ans, tout ce qui m’intéressait c’était le vivant, la psychologie, l’émotion, mais je ne savais pas quoi faire de cette envie. J’ai commencé par travailler dans le secteur paramédical : j’ai fait une année de médecine, puis j’ai été ambulancière, pompier, j’ai fait du transport de sang. C’est finalement un peu par hasard, à 25 ans, que j’ai débuté une formation de comportementaliste. Grâce à ce métier, je peux marier l’humain et l’animal. À partir de 2005, j’ai commencé à donner des formations et cette dimension-là m’a beaucoup intéressée aussi. C’est désormais mon activité principale. Ce qui me passionne, chez l’humain comme chez l’animal, c’est l’histoire, la personnalité.

    Parlez-nous de votre métier…

    Il tourne autour de trois piliers fondamentaux : être capable d’observer l’animal et son environnement, analyser ce qui fonctionne et ce qui ne va pas et inventer des solutions. Je vois beaucoup de gens qui reproduisent des process. Mais on verra toujours le chien (ou l’humain) qui ne rentre pas dans les cases… Il faut également être ouvert. Pour ma part, j’ai beaucoup évolué : j’ai commencé à travailler de façon coercitive, c’est-à-dire avec une approche punitive du chien. À l’époque, les outils positifs n’existaient quasiment pas. Quand j’ai été mordue assez fortement par un chien, j’ai eu envie d’aller chercher d’autres outils.

    Sur quoi portera votre intervention au séminaire Dog Revolution et quel message souhaitez-vous y faire passer ?

    Ma conférence, en partenariat avec Charlotte Duranton, aura pour thématique la cognition et les capacités du chien. Charlotte parlera de la partie éthologie, et moi je serai davantage dans la pratique. Il est important de faire le lien entre la recherche et le terrain. Si chacun reste dans son coin, ça ne sert à rien. J’ai moi-même beaucoup appris en discutant avec des éthologues ; par exemple, c’est à travers ces échanges que j’ai expérimenté l’apprentissage social avec l’aide d’un congénère. L’idée ? Se servir d’un chien "facilitateur" auprès d’un jeune pour raccourcir les temps d’apprentissage. Ainsi, pour un chien qui a peur de la ville, le mettre en présence d’un chien plus chevronné va lui permettre d’apprendre la non-réactivité et la détente musculaire. Bien sûr, cela ne veut pas dire que l’homme n’a plus rien à faire, car il faut créer un environnement favorable et vérifier que le chien apprenne bien ce qu’on veut qu’il apprenne.

    Et vos chiens à vous, qui sont-ils ?

    Il y a Moustik, un croisé braque de 3 ans et demi. C’était le chien d’une cliente qui me l’avait laissé en pension quand elle a dû déménager précipitamment. Comme elle avait dû quitter sa maison pour un appartement et que c’est un chien bourré d’énergie, elle voulait le faire adopter et je l’ai finalement gardé. Et puis il y a Sinaï, un croisé beauceron de 2 ans. Je cherchais un chien pour seconder la chienne qui travaillait avec moi et j’ai vu qu’il avait le bon profil : assez grand, très stable émotionnellement, doté d’un peu d’audace. C’est étonnant parce que cela ne m’arrive jamais de "craquer", mais là, en voyant la photo de Sinaï sur le site de la SPA, il s’est passé quelque chose et j’ai eu envie d’aller le voir… Cela fait maintenant un an qu’il est à la maison.


    Autres articles à lire

  • Les intervenants de Dog Revolution : Serge Pautot

    Vivre ensembleSerge Pautot est avocat au barreau de Marseille. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    23 Septembre 2016
  • Une 'mare de la discorde' sera comblée, ses grenouilles moins

    Vivre ensembleUne mare de Dordogne aux grenouilles bruyantes, au coeur d'un conflit de voisinage et de sept ans de procédure, devra bel et bien être comblée, comme la justice l'a ordonné, mais sans l'injonction préalable de 'déplacer' les batraciens, que réclamait une association de défense de l'environnement.

    18 Décembre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Raphaël Gamand, le dompteur de fourmis

    Vivre ensembleCet ingénieur agronome, co-fondateur de la société Insecto, a mis sur pied un programme de vulgarisation scientifique qui permet de mieux connaître les insectes. A l’université d’été de l’animal, qui se tiendra du 24 au 26 août au château de la Bourbansais, Raphaël Gamand parlera plus particulièrement des fourmis…

    13 Août 2018
  • Au programme de Pet Revolution : les animaux des éthologues

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles des vétérinaires, éthologues, éducateurs, philosophes et chercheurs en sciences humaines sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, les intervenants débattront pendant deux jours de la place réservée à nos compagnons dans notre société. Parmi eux, l’éthologue Michel Kreutzer animera une intervention intitulée « Les animaux des éthologues sont-ils les mêmes que les vôtres ? ».

    07 Août 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sarah Jeannin

    Vivre ensembleSarah Jeannin est psychologue clinicienne et future éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    16 Septembre 2016
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris

    Vivre ensembleSous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    19 Juin 2018
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • Coronavirus : les vétérinaires prêts à seconder les médecins

    Vivre ensembleUne seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19.

    01 Avril 2020
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Comment aider son enfant à faire le deuil de son animal ?

    Vivre ensembleAnnique Lavergne est docteur en psychologie et spécialiste du deuil animalier au Canada. Elle publie un livre à destination des enfants pour les aider à surmonter la douloureuse perte d’un compagnon. Entretien.

    17 Juillet 2018
  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016