Il souffre d'une pancréatite chronique


  • Il souffre d'une pancréatite chroniquePhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Peu visible, la pancréatite chronique est probablement sous diagnostiquée. C’est d’autant plus dommage que lorsqu’elle est bien prise en charge, la guérison est possible.

    Si les chiens font plutôt des pancréatites aiguës, les chats, eux, font davantage de pancréatites chroniques discrètes même si elles sont douloureuses. Or, une pancréatite qui évolue durant des années sans aucun traitement expose à un risque accru de diabète et de lésions du foie. Autant de raisons pour se montrer très vigilant! 

    Qui est à risque ?

    Chiens et chats (plutôt obèses) peuvent tous les deux être touchés par une inflammation du pancréas. Chez les chiens, certaines races comme les épagneuls, les cockers anglais, les cavalier king charles ou les schnauzers miniatures y sont plus sensibles, ce qui laisse supposer l’existence de gènes de prédisposition à la maladie. Alors que la pancréatite peut être isolée chez les chiens, lorsqu’elle survient chez le chat une atteinte au foie est très souvent associée.

    Bien plus fréquente qu’on ne le croit!

    Il ne s’agit pas de voir des pancréatites partout, mais des autopsies réalisées sur des animaux décédés pour diverses raisons ont montré des signes d’inflammation aiguë au niveau des tissus prélevés chez 30% des 200 chiens autopsiés et 30% des 115 chats autopsiés. Une pancréatite chronique a été retrouvée chez 50% des chiens et 60% des chats autopsiés. Cela ne signifie pas que ces pancréatites étaient suffisamment importantes pour entraîner de graves problèmes de santé, mais cette étude révèle que le pancréas est peut-être atteint plus souvent qu’on ne le croit! La prédisposition génétique n’expliquerait pas tout. Des repas trop riches en graisses, a fortiori chez un animal obèse, pourraient déclencher une pancréatite. Or, si les propriétaires sont bien informés des risques de diabète chez un animal en surpoids, combien savent que leur chat ou leur chien risque également une pancréatite potentiellement mortelle?


    Aiguë ou chronique, ça change quoi?

    L’inflammation aiguë du pancréas ne s’accompagne pas forcément de lésions persistantes de cette glande, mais en revanche, elle passe rarement inaperçue et peut nécessiter une hospitalisation en urgence. En effet, l’animal victime de pancréatite aiguë n’a plus d’appétit, vomit beaucoup, peut avoir la diarrhée, est très faible et donc très souvent déshydraté. Son ventre est douloureux. Si la fièvre est un signe révélateur de pancréatite aiguë chez le chien affecté, c’est plutôt un abaissement anormal de la température (hypothermie) qui peut donner l’alerte chez le chat. L’urgence est de réhydrater le petit malade, de soulager la douleur et l’inflammation, de contrôler ses vomissements et de le réalimenter. En effet, contrairement à une conception ancienne, il est maintenant bien établi que mettre l’animal à la diète (et donc son pancréas au repos) peut réduire ses chances de guérison. Normalement, l’administration de médicaments et la réhydratation suffisent, mais il arrive que le vétérinaire soit obligé d’opérer, notamment en cas d’abcès ou de tumeur. Lors d’une surinfection par des bactéries, des antibiotiques au long cours sont également prescrits. Parfois, l’animal fait une crise aiguë unique, et l’on n’entendra plus jamais parler de son pancréas. D’autres fois, plusieurs petites ou grosses crises se succèdent et, entre deux pics, seuls quelques troubles digestifs discrets peuvent persister : c’est la forme chronique, la moins visible mais qui n’en est pas moins dangereuse!

    Ce qui peut vous alerter

    En dehors des crises aiguës qui passent rarement inaperçues, les symptômes peuvent vraiment être discrets. Il ne faut donc pas hésiter à parler au vétérinaire de petits troubles faussement bénins que vous auriez repérés, comme des selles molles et décolorées qui sentent vraiment mauvais (à cause des graisses non digérées) ou encore des vomissements inexpliqués, surtout si votre animal n’en est pas coutumier.
    Attention également, si le chien devient plus svelte alors que son appétit augmente. Chez un chat, c’est plutôt une léthargie anormale, un manque d’appétit et un amaigrissement qui doivent alerter.

    En quoi consiste le bilan?

    C’est la concordance de plusieurs examens qui mettent le vétérinaire sur la voie : prise de sang, dosage d’enzymes pancréatiques dans le sang, échographie du pancréas et des organes voisins, éventuellement scanner abdominal, etc. Lorsque, malgré tout, le doute persiste, le vétérinaire peut décider de donner des sucs pancréatiques pour voir si l’état de l’animal s’améliore avec ce complément. Si c’est le cas, cela oriente le diagnostic vers l’inflammation chronique du pancréas à l’origine d’un mauvais fonctionnement de l’organe affecté (insuffisance pancréatique).

    Régime diététique et surveillance à vie

    Outre la prise de sucs pancréatiques par voie orale au moment des repas afin de pallier le manque d’enzymes, l’animal doit suivre un régime alimentaire particulier, plus pauvre en graisses et en fibres, mais supplémenté en vitamines liposolubles (A, D, E, K) et parfois en vitamine B12.
    Ce régime est vraiment la clé de la tranquillité : il doit donc être scrupuleusement suivi car le risque de rechute est réel. Heureusement, il existe des aliments vétérinaires spécifiques dans cette indication : il n’y a donc pas besoin de tout cuisiner maison, pour ceux qui n’en ont pas le temps. Pour les mêmes raisons, il n’est pas question de lui donner n’importe quelle friandise ou jouet à mâcher!
    En outre, pour s’assurer que tout va bien du côté du pancréas et qu’il n’y a pas de nouvelles complications comme un diabète, par exemple, le vétérinaire suit son petit malade de très près.

    Un organe vital
    Le pancréas est un organe vital qui produit l’insuline, l’hormone indispensable au contrôle du taux de sucre dans le sang. Il produit également des enzymes digestives indispensables à la bonne absorption de l’amidon, des protéines et des graisses. Ce petit organe est situé dans l’abdomen, à proximité de l’estomac et du foie. En cas d’inflammation aiguë (pancréatite), les enzymes digestives sont donc relâchées dans la cavité abdominale et se retournent contre le pancréas (autodigestion). Il s’ensuit une forte réaction inflammatoire de l’organisme, qui peut engager le pronostic vital…

    Autres articles à lire

  • Les tiques en hiver : elles ne disparaissent pas tout à fait !

    ChiensPendant l’hiver, on se méfie moins des parasites externes pouvant menacer les chiens, les chats et parfois l’Homme ! C’est le cas avec les tiques, dont beaucoup de propriétaires d’animaux ne se méfient pas avant le printemps. Le risque est-il cependant nul en hiver ? Pas si sûr...

    08 Décembre 2019
  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • Décès d’un chien de traîneau sur la course de l’Iditarod

    ChiensC’est en participant à cette course de chiens de traîneau que Nash est mort, percuté par la motoneige d’un homme qui la conduisait en état d’ébriété. Les organisateurs de l’Iditarod, en Alaska, ont dépêché des secours, mais il était déjà trop tard pour l’athlète canin.

    14 Mars 2016
  • Comment voient nos animaux?

    ChiensLeur vision diffère de la nôtre et, surtout, ils peuvent aussi compter sur leur odorat et leur ouïe, très développés et bien plus performants !

    27 Février 2019
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Chien ou chat : Peut-il souffrir d’allergies alimentaires ?

    ChiensMême si les 'vraies' allergies alimentaires sont rares chez l’animal, elles existent et peuvent se traduire par des troubles cutanés.

    02 Décembre 2018
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Chien : pourquoi sa truffe est-elle toujours humide ?

    ChiensHormis un gage de bonne santé, la truffe humide serait également l'une des caractéristiques du chien expliquant son odorat hors du commun.

    27 Septembre 2018
  • Post-confinement : gérer le retard pris pour ses soins

    ChiensDurant la période de confinement imposée par l’épidémie du coronavirus Covid-19, les soins vétérinaires non urgents ont été reportés, les balades des chiens écourtées et le rythme de vie du foyer, chamboulé. De quoi perturber la santé de nos petits compagnons !

    20 Juin 2020
  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?

    ChiensLa fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    31 Décembre 2015
  • Un régime sans le stresser

    ChiensQue ce soit en raison d’un surpoids, d’un diabète, d’une allergie, de calculs à répétition, d’une insuffisance rénale, etc., le vétérinaire peut décider de lui prescrire un régime diététique particulier. Reste à le lui faire accepter!

    06 Décembre 2016
  • Canicule : ne pas non plus laisser son animal dans le jardin !

    ChiensUn triste événement vient de montrer que laisser son animal dehors pour la journée peut être mortel… Ombre, eau, nourriture humide, bref : soyez vigilant !

    29 Juin 2019
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Quel est le plus gros danger pour nos chiens pendant l'été?

    ChiensOu comment éviter que la période estivale ne se transforme en cauchemar mortel pour nos amis à quatre pattes...

    04 Juillet 2017
  • Mon vieux chien devient insomniaque

    ChiensLes troubles du sommeil chez les chiens âgés sont souvent le signe d’un problème médical. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour en trouver les origines.

    01 Avril 2016
  • Les plantes pour guérir

    ChiensElles représentent les traitements efficaces les plus anciens. Mais c’est une affaire de spécialistes! N’oubliez jamais qu’une plante mal utilisée peut se transformer en poison.

    03 Avril 2017
  • Le sport à domicile en hiver

    ChiensSi rien ne vaut une balade en plein air, un froid polaire peut dissuader les plus courageux de nos chiens de mettre le nez dehors. L’occasion de tester les sports d’intérieur…

    26 Décembre 2018
  • Le cannabis médical intéresse aussi les vétérinaires

    ChiensEn 2017, une étude du cabinet Grand View Research évaluait que le marché du cannabis médical pourrait atteindre 49 milliards d’euros en 2025. Ces estimations ne prennent en compte que les applications liées à la santé humaine. Or un autre secteur s’intéresse aux usages du cannabis, c’est celui de la santé animale.

    25 Janvier 2020
  • Attention, les chenilles processionnaires sont de retour

    ChiensAlors que le printemps s’annonce timidement, les chenilles processionnaires ont déjà entamé la descente des pins pour s’enfouir dans le sol : une période à risque pour les hommes comme pour les animaux, confrontés aux redoutables poils urticants de cet insecte.

    20 Mars 2018
  • Poils gris ou blancs : un phénomène pas toujours lié à l’âge

    ChiensChez le Chien comme chez l’Homme, les poils grisonnent ou blanchissent avec l’âge mais ce phénomène peut aussi se produire chez des individus jeunes.

    26 Août 2018