Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère


  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colèrePhoto : CIWF
  • Protection/ Elevage

    Des militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    30 MA : Comment s'est déroulée concrètement la manifestation ?

    Aurélia Greff : Nous avons généralement une image décalée des lapins, ceux montrés dans les dessins animés, les bandes dessinées, ceux de notre imaginaire et la réalité. Nous avons decidé, d’une part, d’être accompagnés à Bruxelles par une cinquantaine de lapins géants et, d’autre part, de remettre une pétition qui a recueilli 600 000 signatures demandant la fin des élevages de lapins en cage, sous forme de bande dessinée. En effet, de nombreux artistes d’Europe, dont Lewis Trondheim, Anita Jeram, Troubs… ont soutenu cette campagne en offrant des dessins que nous avons assemblés au sein d’un recueil expliquant l’objectif de cette campagne.

    30 MA : Quelles sont aujourd'hui les conditions de vie des lapins dans les élevages français et européens ?

    A. G. : Plus de 99 % des lapins sont élevés en cage en Europe et en France. Les lapins pour l’engraissement sont gardés en groupe avec pour surface de vie entre 450 et 600 cm2 chacun, soit l’équivalent de la surface d’une feuille A4. Les cages sont trop petites pour leur permettre de bondir, de s’allonger de tout leur long, de se dresser, de creuser ou de se cacher. Les lapines et lapins reproducteurs sont gardés dans des cages individuelles toute leur vie. Ils souffrent de blessures aux pattes dues au grillage métallique et sont privés d’interactions sociales. Les taux de mortalité sont très élevés en raison des maladies, et les antibiotiques sont utilisés de manière systématique et en forte quantité. Il existe pourtant des systèmes alternatifs qui comprennent un libre parcours en plein air ou des systèmes de parcs en bâtiment.

    30 MA : Quelles sont les conditions de vie que doit offrir la filière biologique ?

    A. G. : En France, la production biologique de lapins se limite à une douzaine d’exploitations et la production en Label rouge est très marginale (moins de 1 % des ventes). Les lapins biologiques sont élevés en plein air dans de vastes enclos ou dans des enclos sur herbe mobiles, tandis qu’en Italie, les normes biologiques n’exigent pas l’accès au plein air et autorisent toujours la production en cage. Le Règlement (CE) n° 889/2008 de la Commission stipule que, dans les systèmes biologiques, les herbivores doivent avoir accès au pâturage pour brouter lorsque les conditions le permettent.

    30 MA : Quels sont les besoins naturels des lapins pour vivre bien le temps de leur passage dans la structure d'élevage ? 

    A. G. : Les lapins sont des animaux sociaux qui, dans des conditions naturelles, vivent en groupe, creusent des terriers pour se cacher et élever leurs petits. Ils aiment courir et bondir – leurs bonds pouvant atteindre jusqu’à 1 m de hauteur. Ils ont aussi besoin de matériaux à ronger pour limer leurs dents, comme des arbustes ou des buissons. L’élevage industriel les confine dans de petites cages sans aménagement, alors que les systèmes alternatifs existent et peuvent permettre aux lapins de bondir, de se dresser, de ronger…

    30 MA : Qu'attendez-vous concrètement après la remise de cette pétition ? 

    A. G. : Le Parlement européen écoute déjà notre demande – grâce au succès de cette pétition. Le député européen Stefan Eck va rédiger un rapport dans les mois à venir, demandant à la Commission européenne d’élaborer une législation sur le bien-être des lapins. Ce rapport sera discuté au sein de la commission Agriculture du Parlement européen, probablement en septembre, puis soumis au vote de l’ensemble des députés fin 2016 ou début 2017. C’est un signal très fort qui sera ainsi envoyé à la Commission européenne pour lui demander de travailler à une législation spécifique sur le bien-être des lapins. Le seul pays européen, à ce jour, à avoir interdit l’élevage de lapins en cage est la Belgique, en 2014. Suivons son exemple.

     


    Autres articles à lire

  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • L214 dénonce (encore) des maltraitances dans un élevage de poulets

    ProtectionL'association de défense des animaux L214 vient de dénoncer, vidéo à l'appui, les conditions d'élevage 'effroyables' de poulets entassés à plus de 22 par mètre carré dans une exploitation intensive à Solignat, dans le Puy-de-Dôme.

    09 Mai 2019
  • Chine : l'ours et sa bile sacrifiés sur l'autel du coronavirus

    ProtectionLa Chine a donné son feu vert à un médicament à base de bile d'ours afin de traiter des patients victimes du Covid-19, relançant la controverse sur le traitement des plantigrades élevés à cette fin.

    02 Avril 2020
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Abattoir : vers un délit de maltraitance à animaux

    ProtectionCe mardi 5 avril, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a révélé les 20 mesures du plan du gouvernement pour le bien-être animal. Ce plan fait suite aux images choquantes tournées dans un troisième abattoir français montrant des maltraitances envers les animaux de boucherie.

    05 Avril 2016
  • Une étiquette « bien-être animal » sur des emballages de poulet

    ProtectionTrois organisations se sont associées au groupe Casino afin de créer un étiquetage particulier indiquant au consommateur le niveau de bien-être dont a bénéficié l’animal au cours de sa vie. Une première en France !

    04 Janvier 2019
  • Chevaux de course : une retraite bien méritée ?

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis interpelle le monde des courses après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 sur les réseaux sociaux tournée dans un abattoir de chevaux en France, dont la moitié sont des galopeurs et des trotteurs.

    21 Décembre 2018
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Haute-Loire : sauvetage de l’extrême pour des milliers de rongeurs

    ProtectionDes associations se sont engagées dans une course contre la montre pour tenter de sauver plusieurs milliers de rongeurs à l'abandon dans un élevage industriel de Lapte (Haute-Loire), à la suite d’une fermeture brutale.

    07 Janvier 2019
  • Maltraitance : la souffrance des chèvres dans l’industrie du mohair

    ProtectionUne enquête réalisée par Peta Asia révèle de graves cas de souffrance animale dans l’industrie du mohair, en Afrique du Sud, incitant plusieurs marques d’habillement, dont H&M, Gap et Zara, à cesser leur approvisionnement en laine de mohair.

    03 Mai 2018
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • Abattage rituel : le consommateur complice sans le savoir

    ProtectionPour qu’une viande soit certifiée halal ou casher, l’animal ne doit pas être (entre autres) étourdi avant la mise à mort. Cette caractéristique n’est pourtant pas le seul point de discorde entre consommateurs, défenseurs des animaux, vétérinaires et religieux.

    13 Février 2019
  • Clap de fin pour la fourrure en Pologne ?

    ProtectionLa Parlement polonais vient d’adopter une loi sur les droits des animaux qui a provoqué la colère des éleveurs d’animaux pour leur fourrure et des producteurs de viande casher et halal.

    18 Septembre 2020
  • De nouveau l'horreur dans un abattoir

    ProtectionCette fois-ci, c'est une vidéo tournée dans l'abattoir de Limoges qui est présentée par l'association de protection animale L214. Un pas de plus semble être franchi dans l'horreur puisque ce sont des vaches gestantes qui sont abattues. Leurs fœtus meurent par asphyxie tandis que leurs mères se débattent.

    04 Novembre 2016
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Le vrai visage du transport maritime des animaux de rente

    ProtectionSur les côtes méditerranéennes, des dizaines de cadavres de vaches, moutons ou chèvres sont retrouvés échoués chaque année. Ils font partie des 3 millions d’animaux que l’Europe exporte tous les ans par la mer, direction l’Afrique du Nord ou le Moyen-Orient. Un voyage synonyme, le plus souvent, d’enfer pour ces bêtes.

    18 Juin 2020