19 février : Journée mondiale de la baleine


  • 19 février : Journée mondiale de la baleinePhoto : Megaptera
  • Faune sauvage/ Océans

    Le 19 février est la Journée mondiale de la baleine. Par extension, cette journée est également consacrée à la défense et la protection de l'ensemble des mammifères marins et autres habitants aquatiques, comme les requins-baleines. Daniel Jouannet, membre actif de l’association Megaptera, explique en quoi consiste le programme de suivi du plus grand poisson cartilagineux au large de Djibouti, en Afrique de l’Ouest.

    AO: Quand a débuté ce programme de suivi d'espèce sur le plus grand poisson du monde ?

    Daniel Jouannet : Notre premier requin-baleine a été muni d’une balise dans le golfe de Tadjoura, à Djibouti, en 2006. Deux autres ont suivi en 2011. Ce qui nous a permis de suivre l’un des requins jusqu’à l'île de Socotra. Tandis que l’autre a remonté la mer Rouge jusqu’en face des côtes du Yémen, où nous avons perdu sa trace. En janvier dernier, nous avons implanté deux autres balises sur des requins-baleines. L’une s’est détachée prématurément. Nous l’avons récupérée grâce à sa localisation GPS (elle sera donc disponible pour un usage au cours de la prochaine mission). L’autre continue à émettre et nous fournit des indications sur le comportement du requin-baleine, que nous avons nommé Hunida.

    AO : L’implantation de balise est-elle l’unique moyen de rÉcolter de l’information ?

    D. J. : Non. Nous assurons aussi leur suivi scientifique à l’aide de la photo-identification. Les points blancs sur leur corps sont en quelque sorte leurs empreintes digitales. Leur comparaison nous permet de reconnaître tel ou tel individu. La pose d’étiquettes numérotées et le prélèvement de tissus et différentes mesures concernant le milieu ambiant nous aident à récolter des informations pour mieux connaître cette espèce protégée. Nous avons ainsi observé que les eaux du golfe de Tadjoura sont essentiellement peuplées de requins-baleines de petite taille (vraisemblablement de jeunes individus) dépassant rarement 7 mètres avec une majorité de mâles (80 %).

     

    AO: Combien coûte une balise et à quoi sert-elle exactement ?

    D. J. : 6 000 € pour celles que nous avons implantées cette année. À l’aide de la balise, nous récoltons des données de localisation GPS, en plus des données d'ARGOS (le système de localisation et de collecte de données par satellite dédié à la surveillance environnementale). Elle enregistre aussi des données sur le comportement du requin pendant toute la période durant laquelle elle a été programmée, soit trois mois environ, comme la profondeur à laquelle sonde le plus grand poisson au monde, la durée de ses plongées, la température de l’eau ou encore la luminosité de son environnement.

     

    AO: Quand allez-vous poser les prochaines balises ?

    D. J. : Le prochain déploiement de balises est prévu soit pour décembre 2016, soit pour janvier 2017. La période sera choisie en fonction des informations dont nous disposerons concernant leur présence dans le golfe de Tadjoura. Il est envisagé de déployer trois balises, dans la mesure du possible, au moins sur un mâle et une femelle de taille égale ou supérieure à 5 mètres. Nous identifions leur sexe en plongeant dessous. Les mâles disposent de deux ptérygopodes, alors que les femelles n’ont qu’une fente génitale. Nous implantons la balise à l’aide d’un harpon dans une zone où l’épaisseur de la « peau » est supérieure à 10 cm, ce qui est quasiment indolore pour l’animal.

     


    Autres articles à lire

  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    05 Septembre 2018
  • Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Faune sauvageLe Président mexicain Enrique Peña Nieto et l’acteur Leonardo DiCaprio ont signé ce mercredi 7 juin un accord visant à protéger plus efficacement le marsouin du Pacifique.

    08 Juin 2017
  • La spectaculaire migration des crabes rouges

    Faune sauvageSituée au large des côtes australiennes, en plein océan Indien, la petite île de Christmas est chaque année, dès les premières pluies, le théâtre de la migration de dizaines de millions de crabes rouges vers la mer.

    06 Octobre 2019
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Hécatombe de requins à Nausicaà : que s’est-il passé ?

    Faune sauvageDepuis 2011, trente requins marteaux ont été capturés dans leur milieu naturel par l'aquarium de Boulogne-sur-Mer, Nausicaà. Aucun n’a survécu. Selon les experts, ces décès prématurés montrent un manque de connaissances et de prise en compte des besoins naturels de cette espèce menacée.

    29 Avril 2019
  • Morbihan : une tortue caouanne amputée sauvée de la tempête

    Faune sauvageMi-février, une tortue caouanne en difficulté et blessée a été extraite des vagues. Elle est aujourd’hui soignée à l’Aquarium de La Rochelle et devrait reprendre le large en juillet.

    10 Mars 2020
  • Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?

    Faune sauvageLe gouvernement vient d’adopter un plan de protection des cétacés, prévoyant notamment l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter que les dauphins se prennent dedans. Mais, selon l’association Sea Shepherd, ce dispositif fait plus de mal que de bien…

    11 Décembre 2019
  • Prises accidentelles de dauphins : les nouvelles recommandations

    Faune sauvageLe Conseil international pour l'Exploration de la mer (Ciem) a recommandé de nouvelles mesures pour limiter les prises accidentelles de dauphins dans les eaux européennes, jugeant les demandes des ONG 'dans l'ensemble adaptées' pour mieux protéger ces cétacés.

    28 Mai 2020
  • Une « pouponnière de requins » découverte dans les eaux irlandaises

    Faune sauvageDes milliers d’œufs de requins réunis au même endroit, voilà ce qu’ont découvert des chercheurs en enquêtant sur les récifs coralliens irlandais.

    17 Novembre 2018
  • Océans : baissons le son !

    Faune sauvageLa pollution sonore des océans causée par les activités humaines ne cesse d’augmenter ces dernières années, engendrant une menace supplémentaire sur la faune marine, et particulièrement les cétacés, qui ne parviennent plus à communiquer.

    22 Mars 2019
  • Êtes-vous incollable sur les requins ?

    Faune sauvageEn avril dernier, un requin a été observé dans un port de Marseille. Et de nouveau, c’est la panique ! Pourtant les requins ont bien plus à craindre de l’homme que nous de lui. Petit point sur les squales…

    25 Septembre 2020
  • Vers un arrêt définitif de la chasse à la baleine en Islande ?

    Faune sauvageCette année, les baleines ne seront pas chassées dans les eaux islandaises, et ce pour la deuxième fois consécutive. Peut-on alors espérer un arrêt définitif de cette pratique ? La réponse avec Patrick Ramage, directeur du programme de conservation marine du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

    04 Mai 2020
  • Des cétacés retrouvés échoués sur des plages du Var

    Faune sauvageUn phénomène inhabituel et pour le moment inexpliqué a conduit des dizaines de dauphins, retrouvés blessés, à venir s’échouer sur des plages du Var. Une enquête a été ouverte.

    17 Octobre 2017
  • Braconnage des anguilles : 'premier trafic d'espèce au monde'

    Faune sauvageAutrefois abondantes dans les rivières européennes, les anguilles sont aujourd'hui menacées d'extinction, objet notamment d'un trafic à plusieurs milliards d'euros entre l'Europe et les marchés asiatiques.

    22 Novembre 2018
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • En Islande, un sanctuaire unique au monde accueillera les bélugas

    Faune sauvageCe projet de refuge marin, initié par deux ONG, pourrait accueillir près de 3000 cétacés actuellement en captivité, et ouvrir la voie à la fin de la captivité des dauphins et des baleines.

    03 Juillet 2018
  • Les grands-mères orques participent à la survie des petits

    Faune sauvageLes orques qui ont encore leur grand-mère maternelle survivent plus longtemps que les autres, surtout quand le poisson est rare, rapportent des scientifiques lundi dans une étude qui ajoute une pierre à la connaissance d'un phénomène rare chez les mammifères : la ménopause.

    10 Décembre 2019
  • 2020, année noire pour les dauphins du littoral français ?

    Faune sauvage2020 pourrait être une nouvelle année noire pour les dauphins sur le littoral français avec de nombreux échouages liés à la pêche, faute de mesures suffisantes, avertissent scientifiques, ONG et l'Europe.

    26 Novembre 2020
  • Abysses : découverte de 3 nouvelles espèces de poissons-limaces

    Faune sauvageDes chercheurs britanniques ont découvert trois nouvelles espèces de poissons situées à 7500 m sous la surface de l’océan Pacifique. Ils ne possèdent ni écailles, ni arêtes !

    18 Septembre 2018