Et si c'était une occlusion intestinale ?


  • Et si c'était une occlusion intestinale ?Photo : Shutterstock/Taras Verkhovynets
  • Chiens/ Santé

    Constipation, diarrhée, vomissements… Les signes d’un arrêt du transit sont parfois invisibles ou trompeurs. Pourtant, lorsque l’occlusion survient, il s’agit d’une urgence vétérinaire. 

    Qu’il ait avalé des poils, de la ficelle, des noyaux du côté du chat, des os ou des petits jouets qui traînent de celui du chien, les symptômes de l’occlusion intestinale et les risques encourus sont les mêmes. 

    Chez le chat d’appartement qui ne sort pas, l’arrêt total du transit (aucune selle émise) est vite remarqué par celui qui nettoie sa litière. Mais s’il s’agit d’un chat ou d’un chien qui a accès à l’extérieur, hors de la surveillance de son maître, ce signal pourtant très parlant passe souvent inaperçu. D’autres signaux peuvent néanmoins inquiéter : une perte d’appétit, des vomissements, parfois une diarrhée, un ventre distendu, un abattement ou une attitude prostrée. Le refus de se lever pour partir en promenade ou de faire la fête pour un chien, ainsi que l’absence de toilettage et de dépla-cement jusqu’à sa litière pour un chat (qui redevient donc malpropre) sont également des signes alarmants. Plus l’occlusion se situe au début du tube digestif (proche de l’intestin), plus les symptômes sont marqués.

    DES SIGNES D’APPEL PLUS OU MOINS FACILES À REPÉRER

    N’importe quel animal peut présenter une occlusion intestinale. Cela arrive plus souvent chez les plus jeunes. Avant l’âge d’un an, chatons et chiots ont tendance à manger ce qui n’est pas comestible durant leur comportement exploratoire. Parmi les autres facteurs de risque, on trouve une infestation massive par des vers ou encore un pica, une maladie caractérisée par l’ingestion de tout et n’importe quoi en raison d’une carence nutritionnelle, de douleurs chroniques de l’estomac, d’une insuffisance pancréatique, d’une affection endocrinienne qui rend boulimique, d’une démence…

    Parfois encore, le développement d’une tumeur dans l’intestin qui fait obstruction ou une hernie avec le passage d’une portion de l’intestin par le nombril ou l’aine en est responsable. Une constipation chronique peut également favoriser la survenue d’une occlusion.

    VITE, CHEZ LE VÉTÉRINAIRE !

    Au moindre doute, il faut consulter le jour même. Pour confirmer le diagnostic, le vétérinaire peut réaliser une radio qui permet de localiser un éventuel corps étranger, opaque aux rayons X. C’est possible s’il s’agit d’un objet métallique ou minéral, mais pas s’il s’agit de ficelle. Le praticien fera passer à votre animal une échographie abdominale qui peut montrer des signes indirects d’occlusion. Une température très élevée est un indice de gravité.

    Lorsque l’occlusion est encore partielle, le transit est ralenti, mais pas complètement arrêté et l’état général de l’animal n’est pas vraiment altéré. Le vétérinaire propose alors une alimentation enrichie en fibres et une pâte spéciale à base de paraffine (ou autre) ou des lavements pour faciliter la progression jusqu’à l’anus du corps étranger repéré à la radio. S’il estime qu’il y a de bonnes chances pour qu’il soit expulsé spontanément, il laisse rentrer l’animal à la maison, en vous recommandant de le surveiller (interdiction de sortir seul). Sinon, il le met sous perfusion et le garde à la clinique en observation pour intervenir au cas où la situation viendrait à se dégrader. 

    LE RECOURS À LA CHIRURGIE 

    Si le transit est complètement bloqué, il n’y a pas d’autre choix que d’opérer. C’est alors une course contre la montre qui commence car, à ce stade, l’animal est souvent très déshydraté. Il y a aussi un risque d’extension de l’inflammation au reste de l’abdomen (péritonite), ce qui engage un peu plus le pronostic vital. Avant d’opérer, le vétérinaire essaiera de repérer le « bouchon » dans l’intestin grâce à la radiographie. L’intervention, effectuée sous anesthésie générale, consiste à ouvrir la paroi abdominale et l’intestin au niveau du bouchon pour retirer ce dernier. C’est assez simple pour un corps étranger compact, mais plus compliqué s’il s’agit d’une ficelle. Dans ce cas, il faut réaliser de multiples ouvertures de l’intestin pour la récupérer par petits bouts. Enfin, si la portion d’intestin est déjà nécrosée, le vétérinaire n’a pas d’autre choix que de couper le segment abîmé et de raccorder les deux bouts. Après une telle intervention, l’animal reste quelques jours à la clinique : il vous est rendu quand il est en mesure de s’alimenter normalement et que le transit fonctionne de nouveau. 


    Autres articles à lire

  • Il s'est brûlé !

    ChiensSi l’été et les vacances nous poussent au farniente, attention à ne pas trop baisser la garde en raison d’un risque accru d’accidents domestiques et notamment de brûlures…

    03 Juillet 2017
  • L’aromathérapie : pour les chiens aussi !

    ChiensLes odeurs jouent un rôle important pour les chiens et on peut influencer leur comportement en leur faisant respirer des odeurs particulières. L’aromathérapie se développe donc chez les chiens !

    15 Octobre 2020
  • Post-confinement : gérer le retard pris pour ses soins

    ChiensDurant la période de confinement imposée par l’épidémie du coronavirus Covid-19, les soins vétérinaires non urgents ont été reportés, les balades des chiens écourtées et le rythme de vie du foyer, chamboulé. De quoi perturber la santé de nos petits compagnons !

    20 Juin 2020
  • Chien et chat : 10 Gestes pour le protéger de la chaleur

    ChiensPour éviter le coup de chaleur à votre animal, il peut lui être fatal, suivez les conseils d'Animaux-online. C'est par ici !

    04 Juin 2016
  • Alerte à l'insuffisance cardiaque

    ChiensLorsqu’un chien prend de l’âge, diagnostiquer une insuffisance cardiaque n’est pas une surprise pour le vétérinaire. En revanche, cela l’est souvent pour le propriétaire qui n’a rien vu venir. En effet, elle peut évoluer longtemps en silence.

    03 Mai 2016
  • Comment savoir s’il est sourd ?

    ChiensPour nos petits compagnons, l’ouïe est un sens encore plus important que celui de la vue et, d’ailleurs, son audition est bien plus performante que la nôtre. Une bonne raison pour être à l’écoute de tout symptôme évoquant une surdité !

    27 Octobre 2015
  • Surpoids : les racines du mal

    ChiensÉducation, élevage, génétique, maladies… Les causes de surpoids sont nombreuses. Encore faut-il que les maîtres prennent conscience du problème.

    05 Juillet 2017
  • Faire identifier son animal doit devenir un réflexe

    ChiensLa société I-Cad, gestionnaire du fichier national d'identification des carnivores domestiques en France, lance une campagne de sensibilisation du 8 au 14 juin pour inciter les propriétaires à faire identifier leurs chiens et leurs chats.

    01 Juin 2020
  • Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autres

    ChiensEn période de canicule, des chiens sont plus sensibles que d’autres aux fortes températures. Il faut donc redoubler de vigilance pour éviter des complications médicales.

    08 Août 2018
  • diététique et santé : les aliments spécifiques

    ChiensTout comme il existe des régimes stricts chez l’homme en cas de maladie, chiens et chats peuvent avoir besoin d’une alimentation équilibrée mais enrichie ou appauvrie en nutriments.

    24 Janvier 2016
  • Chien : de bonnes dents toute sa vie

    ChiensDe 28 dents de lait, un chiot passe à 42 dents à l’âge adulte, dont certaines peuvent avoir une taille impressionnante... Avoir une bonne dentition pour un chien, ce n’est pas qu’une question de sourire esthétique. C’est surtout indispensable pour rester en bonne santé.

    26 Octobre 2020
  • Quelle décision prendre face à son handicap ?

    ChiensLe grand âge, l'accident, la maladie… il en va des animaux comme des hommes: parfois, le handicap vient là où on ne l'attend pas. Pour le praticien, c'est le bien-être de l'animal qui doit guider le propriétaire dans sa décision quant à l'avenir de son compagnon…

    27 Novembre 2015
  • Comment contrôler son taux de sucre dans ses urines ?

    ChiensC’est votre vétérinaire qui contrôle le diabète de votre chien, grâce à des prises de sang régulières. Mais pour des raisons pratiques, il peut être amené à vous demander de le faire. Animaux-online vous donne les étapes à suivre.

    22 Janvier 2016
  • La maladie de Lyme, c’est quoi ?

    ChiensEncore appelée borréliose, la maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise par les tiques qui peut provoquer des troubles à court et à long terme. Une bonne raison pour y penser… mais sans pour autant la voir partout ! Par Nathalie Szapiro avec l’aimable collaboration de Jean-Claude Jestin, docteur vétérinaire

    20 Octobre 2015
  • Mon chien a une hernie discale, que faire ?

    ChiensLes humains n’ont pas le monopole de la hernie discale. Même s’ils marchent à quatre pattes, nos chiens peuvent aussi être touchés, un peu, beaucoup, parfois jusqu’à la paralysie…

    31 Janvier 2018
  • COMMENT PRéVENIR TARTRE ET GINGIVITES?

    ChiensPlaque, tartre, mauvaise haleine, inflammation chronique des gencives… Nos animaux de compagnie ne sont pas épargnés par les problèmes dentaires! Il existe des solutions.

    03 Mai 2016
  • Les plantes pour guérir

    ChiensElles représentent les traitements efficaces les plus anciens. Mais c’est une affaire de spécialistes! N’oubliez jamais qu’une plante mal utilisée peut se transformer en poison.

    03 Avril 2017
  • L’obésité du labrador est d’origine génétique

    ChiensLes travaux d’une équipe de chercheurs américains ont mis en évidence la mutation d’un gène responsable chez le labrador et le flat coated retriever de leur embonpoint, voire leur obésité.

    04 Mai 2016
  • Les bobos du bord mer

    ChiensTrop chaud, trop sec, trop irritant… En été, ce n’est pas parce que la météo va, que tout va ! Et le bord de mer, avec son sable chaud et ses rochers, recèle quelques surprises. Voici 7 situations problématiques et 7 conseils pour préserver votre chien.

    05 Décembre 2015
  • Les vétos de la Lekkarod au service d’athlètes à quatre pattes

    ChiensLa troisième édition de la Lekkarod, course internationale de chiens de traîneau, s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Une équipe de 11 vétérinaires bénévoles a assuré le suivi quotidien des sportifs canins, dont le respect et le bien-être sont au cœur de la philosophie de l’événement.

    23 Mars 2018