Le prochain Covid ? Les dromadaires du Kenya sous haute surveillance


  • Le prochain Covid ? Les dromadaires du Kenya sous haute surveillancePhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Lui non plus n'aime pas beaucoup recevoir un écouvillon dans le nez. Dans la réserve naturelle de Kapiti, au sud du Kenya, ce dromadaire subit dans la fureur un test PCR destiné à détecter un cousin du Covid-19, le Mers, susceptible d'engendrer un jour la prochaine pandémie mondiale.

    - Avec AFP

    Haute de 2 mètres et pesant 300 kilos, la bête gronde et se débat, retenue à  l'encolure, au museau et à la queue par trois chameliers, tandis que le vétérinaire en blouse bleue procède en vitesse au prélèvement redouté. "Prélever un échantillon sur l'animal est difficile car vous ne savez jamais ce qu'il peut arriver (...) si vous vous y prenez mal, cela peut être encore pire car il peut vous mettre un coup, vous mordre", explique Nelson Kipchirchir, vétérinaire à Kapiti. En ce matin brumeux, l'un des chameliers n'échappera pas à un violent coup de sabot au cours des prélèvements, nasaux et sanguins, menés sur une dizaine des 35 dromadaires de Kapiti.

    2013, l’arrivée du Mers-Cov en Arabie Saoudite

    Sur cette immense plaine buissonnante de 13.000 hectares appartenant à l'Institut de recherche international sur l'élevage (Ilri), dont le siège mondial est à Nairobi, cohabitent des animaux sauvages et des troupeaux de bétail, dédiés à la recherche. L'Ilri a commencé à étudier les dromadaires du Kenya en 2013, un an après l'apparition d'un inquiétant virus en Arabie Saoudite : le Mers-CoV, pour coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient.

    À lire aussi : Colloque « One Health » : zoom sur les coronavirus des animaux

    Chauve-souris, pangolins, volailles : avec la pandémie de Covid-19, le monde découvre l'ampleur des zoonoses, ces virus transmis par les animaux qui totalisent 60% des maladies infectieuses humaines selon l'OMS. Dans la cas du Mers-CoV, toujours selon l'OMS, c'est via le contact rapproché avec ce ruminant que le virus se serait transmis à l'homme, entraînant une épidémie qui a fait plusieurs centaines de victimes dans le monde entre 2012 et 2015, principalement en Arabie Saoudite. Ce virus entraîne chez l'homme des symptômes similaires au Covid-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires - contre un léger rhume pour le dromadaire) mais il est bien plus létal, tuant un malade sur trois.

    Un animal en vogue au Kenya

    Au Kenya, le dromadaire rencontre un succès grandissant, les consommateurs raffolant de son lait et de sa viande, tandis que les bergers nomades des régions arides plébiscitent son adaptation au réchauffement climatique. "Le dromadaire est très important", appuie un des chameliers de Kapiti, Isaac Mohamed. "Premièrement, il ne peut pas mourir en cas de sécheresse. Deuxièmement, il peut tenir 30 jours sans boire", détaille cet homme longiligne originaire de l'extrême nord, aux confins de l'Ethiopie et de la Somalie, autant de zones riches en camélidés.

    Malgré une population de 3 millions de têtes, soit une des plus importantes au monde, cet animal indolent reste pourtant très mal connu au Kenya. Dans les laboratoires d'Ilri à Nairobi, la biologiste Alice Kiyong'a reçoit régulièrement des prélèvements effectués sur des dromadaires de différentes régions kényanes. Armée d'une pipette, de réactifs et de machines, elle analyse chacun pour y détecter la présence du Mers, initialement transmis par la chauve-souris. Une recherche qu'elle a dirigée en 2014 a révélé l'existence d'anticorps au Mers chez 46% des dromadaires étudiés, mais chez seulement 5% des humains testés (soit 6 positifs sur 111 chameliers et ouvriers d'abattoirs). "Le Mers que nous avons actuellement au Kenya ne se transmet pas facilement à l'homme", comparé au Mers d'Arabie Saoudite, plus contagieux, conclut-elle.

    La peur d’une mutation le rendant contagieux

    Ici aussi, l'émergence de variants, qui pourraient rendre le Mers kényan plus contagieux pour l'homme, obsède les chercheurs. "C'est exactement comme avec le Covid, (...) des variants sont apparus, comme par exemple le B.1.1.7 (en Angleterre). C'est la même chose avec le Mers : le virus change tout le temps", souligne Eric Fèvre, spécialiste des maladies infectieuses à l'Ilri et à l'Université de Liverpool (Royaume-Uni).

    "J'aimerais avoir une boule de cristal et pouvoir vous dire si cela ne deviendra jamais extrêmement dangereux pour les humains, ou si avec quelques mutations génétiques ce sera le cas. Je pense que l'important est de maintenir un effort de surveillance (...) parce qu'ainsi nous serons prêts quand cela arrivera", poursuit M. Fèvre.

    À lire aussi :  Zoonose : les animaux peuvent-ils nous tuer ?

    En 2020, le groupe d'experts de l'ONU sur la biodiversité (IPBES) a averti que les pandémies seront à l'avenir plus fréquentes et plus meurtrières en raison de contacts accrus entre les animaux sauvages, le bétail et les humains, dus à la destruction de l'environnement. "Il y a un intérêt renouvelé pour tout ce qui touche aux virus, aux maladies zoonotiques en raison du Covid", se félicite Eric Fèvre, évoquant notamment les problèmes de financements. "Cet intérêt renouvelé nous rend service en nous aidant à faire ce travail très important".


    Autres articles à lire

  • Miguel et Junior vivront

    Faune sauvageLes rescapés du groupe de macaques de la Pinède ont rejoint le sanctuaire de l’Arche, où ils pourront être vus sans danger. Pourtant, ils sont porteurs de l’herpès B, comme leurs 163 congénères, euthanasiés en mai dernier. Seraient-ils mort pour rien ?

    02 Août 2018
  • Nouveau record de longévité chez l’éléphant !

    Faune sauvageUne éléphante d'Asie en captivité est morte à l'âge canonique de 88 ans dans l'État indien du Kerala (sud), ont rapporté jeudi les propriétaires du pachyderme.

    07 Février 2019
  • 2020, une année en demi-teinte pour l’ours des Pyrénées

    Faune sauvageNaissances abondantes, effectifs revus à la hausse, mais aussi enquête pour destruction d’espèce protégée et conflits avec les éleveurs… On peut dire que 2020 aura été une année chargée pour l’ours des Pyrénées.

    03 Décembre 2020
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Var : un loup au « comportement agressif » abattu près d'un camping

    Faune sauvageUn loup « au comportement agressif » qui rôdait sur un camping à Bormes-les-Mimosas (dans le Var) a été abattu ce jeudi par la gendarmerie, a annoncé la préfecture du Var dans un communiqué.

    14 Février 2019
  • Tchad : quatre des six rhinocéros noirs réintroduits en mai sont morts

    Faune sauvageSur les 6 rhinocéros noirs réintroduits en mai dans le parc de Zakouma, dans le sud-est du Tchad où ils avaient disparu il y a près d'un demi-siècle, 4 sont morts six mois plus tard, a annoncé mardi l'ONG African Parks.

    07 Novembre 2018
  • Tchernobyl : le lieu choisi par le cheval de Przewalski

    Faune sauvageSur une route forestière, un couple et son poulain aux crinières hérissées observent une rare voiture passer. Ce sont des chevaux de Przewalski, espèce menacée qui prospère dans une région pour le moins improbable : Tchernobyl.

    23 Avril 2021
  • De nouvelles colonies de manchots découvertes depuis l’espace

    Faune sauvageGrâce à des images satellites, les scientifiques du British Antarctic Survey ont réussi à identifier 11 nouvelles colonies de manchots empereurs. Une bonne nouvelle malheureusement en demi-teinte…

    05 Août 2020
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016
  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Faune sauvageLors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    15 Novembre 2018
  • Le mystérieux comportement des éléphants avec leurs défunts

    Faune sauvageBeaucoup d’anecdotes sur le comportement des éléphants avec leurs compagnons décédés circulent mais jusqu’ici, aucune étude approfondie n’avait vraiment examiné ces interactions. C’est désormais chose faite grâce à des chercheurs américains.

    12 Février 2020
  • Face au tollé, Donald Trump suspend sa décision

    Faune sauvageLa décision du président américain de ré autoriser l’importation de trophées de chasse d’éléphants en provenance d’Afrique a mobilisé les associations de protection animales aux Etats-Unis et partout dans le monde, incitant Donald Trump à faire volte-face.

    20 Novembre 2017
  • La justice refuse de suspendre l'abattage des bouquetins

    Faune sauvageLa demande de sursis des associations de protection animale n'a pas été entendue par le tribunal administratif de Grenoble.

    21 Octobre 2015
  • L'arche de Namibie

    Faune sauvageDu nord au sud, la Namibie est une terre de contrastes. Entre le désert du Kalahari, le désert du Namib et la Skeleton Coast, la faune sauvage a su s’adapter à l’intense sécheresse et y trouver des lieux de tranquillité, jusque-là à l’abri du braconnage.

    05 Septembre 2017
  • Les coatis, des animaux aussi mignons qu’indésirables

    Faune sauvageLe parc zoologique de Paris a accueilli en avril des coatis. Ces petits mammifères originaires de Guyane ne sont pas là par hasard, et véhiculent un message particulier au public. Alexis Lécu, directeur scientifique du zoo, nous en dit plus sur ces animaux.

    15 Juin 2019
  • Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvages

    Faune sauvageDes milliers de photographies défilent, toutes prises par des caméras cachées dans la jungle du Népal. Au bout du compte, une certitude réjouissante: la population de tigres de ce pays himalayen a quasiment doublé en une décennie après être passée tout près de l'extinction.

    06 Novembre 2018
  • Yuan Meng : le bébé panda de Beauval sera visible en janvier

    Faune sauvageBrigitte Macron, la marraine du panda né au zoo de Beauval en août dernier, a dévoilé le nom de cet animal star qui devrait rester en France trois ans, et fera sa première apparition publique le 13 janvier 2018.

    05 Décembre 2017
  • Pourquoi le cerf brame-t-il un peu plus tôt chaque année ?

    Faune sauvageHabituellement, la saison du brame du cerf démarre dans nos forêts à la mi-septembre. Mais depuis quelques années, l’appel du brame commence plus tôt. Eric Dion, gestionnaire du domaine de Saint-Benoît, à Rambouillet, nous explique pourquoi.

    13 Octobre 2018
  • Naissance exceptionnelle d'un orang-outan de Bornéo à Paris

    Faune sauvageLa famille d'orangs-outans de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris vient de s'agrandir avec la naissance de Java, une femelle née il y a huit jours. La dernière naissance d'un orang-outan à la ménagerie remontait à 2005.

    24 Octobre 2018
  • Los Angeles : un selfie avec un jaguar tourne mal

    Faune sauvageUn jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l'animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l'incident s'est produit ce week-end.

    12 Mars 2019