La chasse à la glu a du plomb dans l'aile


  • La chasse à la glu a du plomb dans l'ailePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Chasse

    La chasse à la glu cause un dommage "irrémédiable" à tous les oiseaux capturés et ne devrait donc pas être autorisée, selon la justice européenne, qui a ouvert mercredi la voie à l'interdiction en France de cette méthode décriée, pour l'instant suspendue.

     

    Cet arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne a été immédiatement salué par les organisations de défense de l'environnement y voyant une "grande victoire", ainsi que par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

    — avec AFP

    Une méthode de chasse non-sélective

    Cette méthode de chasse dite "traditionnelle" destinée aux grives et aux merles consiste à piéger des oiseaux sur des tiges enduites de colle, appelés gluaux. Les petits oiseaux ainsi capturés sont mis en cage et servent, en chantant, à en attirer d'autres pour les chasseurs. Mais les défenseurs de l'environnement se battent depuis des années pour la faire interdire, dénonçant une méthode "cruelle" et non-sélective qui conduit à la capture d'autres oiseaux que ceux visés, y compris des espèces protégées.

    Les chasseurs assurent que les oiseaux capturés par erreur sont nettoyés et relâchés. Mais "en dépit d'un nettoyage, les oiseaux capturés subissent un dommage irrémédiable, les gluaux étant par nature susceptibles d'endommager le plumage de tous les oiseaux capturés", a estimé mercredi la Cour de justice de l'Union européenne.

    La Cour a également rejeté l'argument culturel : "le maintien d'activités traditionnelles ne saurait constituer une dérogation autonome au régime de protection" de la directive "oiseaux" de 2009. "L'argument des chasseurs, assurant qu'ils relâchaient les oiseaux des espèces non concernées, a été balayé... Car, en effet, la glu, elle, ne fait aucune sélection entre les oiseaux !", s'est réjoui dans un communiqué l'association One Voice, félicitant la Cour de "voler au secours des oiseaux""C'est donc un réel espoir pour les oiseaux concernés par d'autres types de chasses, notamment celles dites traditionnelles", a ajouté l'ONG qui avait saisi la justice européenne aux côté de la Ligue de protection des oiseaux (LPO).

    La France, dernier pays de l'UE à autoriser cette méthode

    La Cour "prend en compte la souffrance animale, ce qui est une avancée  remarquable", a déclaré à l'AFP le patron de la LPO Allain Bougrain-Dubourg. "Je suis partagé entre le bonheur et l'amertume d'avoir perdu tant de temps pour protéger les oiseaux", a-t-il ajouté. Le Conseil d'État avait en effet dans un premier temps donné raison aux chasseurs dans cette bataille de la glu. Finalement, fin 2019, il avait demandé à la justice européenne de se prononcer sur la légalité de la chasse à la glu, dont la France est le dernier pays pratiquant dans l'UE.

    Cette directive "oiseaux" de 2009 interdit les "méthodes de capture ou de mise à mort massive ou non sélective" d'oiseaux, notamment la chasse à la glu, mais prévoit des dérogations quand "il n'existe pas d'autre méthode satisfaisante". En attendant cet arrêt de la Cour, la plus haute juridiction administrative française avait en septembre rejeté le recours des chasseurs contre la suspension de cette chasse décidée par l'exécutif.

    Vers une perpétuation du quota à zéro de 2020

    Le président Emmanuel Macron, arbitrant contre les chasseurs et en faveur de sa ministre Barbara Pompili, avait fin août 2020 annoncé cette suspension. Concrètement, le quota de chasse à la glu pour cette saison avait été fixé à zéro. Auparavant le gouvernement fixait chaque année par arrêté le nombre de spécimens de grives et de merles pouvant être capturés dans les cinq départements du sud-est concernés (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse), pour un total d'environ 40.000.

    "La France avait décidé de suspendre la chasse à la glu, considérée comme une pratique non sélective. La décision de la Cour de justice de l'Union européenne conforte cette mesure de protection de la biodiversité", a réagi sur Twitter Barbara Pompili, en attendant désormais que le Conseil d'État rende formellement sa décision sur cette chasse.

    Les responsables des chasseurs, sollicités par l'AFP, n'ont pas immédiatement réagi.


    Autres articles à lire

  • La Chasse à la baleine perdure en Antarctique

    ProtectionL’association Sea Shepherd a pris sur le fait un bateau-usine japonais venant de tuer une baleine dans un espace protégé de l’océan austral, démontrant une nouvelle fois les menaces qui pèsent sur les cétacés et la biodiversité marine.

    16 Janvier 2017
  • Cerf tué dans un jardin : à quand la fin de la chasse à courre ?

    ProtectionLa mort d’un cerf, samedi dernier, abattu dans le jardin d’une propriété privée dans l’Oise, a choqué les riverains et suscité une vive émotion auprès de la population, relançant le débat sur l’autorisation de la chasse à courre sur notre territoire.

    25 Octobre 2017
  • Le japon veut relancer la pêche commerciale à la baleine

    ProtectionLe gouvernement japonais étudie la possibilité de sortir de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but d'échapper à ses règles et de relancer la pêche commerciale à la baleine.

    20 Décembre 2018
  • Insolite : un braconnier américain condamné à visionner 'Bambi'

    ProtectionUn juge de l'Etat américain du Missouri a condamné un braconnier multirécidiviste à visionner régulièrement 'Bambi', grand classique de Walt Disney relatant la vie d'un faon dont la mère est tuée par un chasseur.

    18 Décembre 2018
  • Vers la fin du massacre des phoques sur la banquise ?

    ProtectionLa prochaine saison de chasse commerciale aux phoques débutera le 10 avril sur la côte atlantique du Canada. Des milliers de jeunes phoques se feront massacrer pour leur peau alors même que les débouchés commerciaux s'amenuisent.

    08 Avril 2016
  • Une pétition pour interdire la pêche au vif

    ProtectionL'association Paris Animaux Zoopolis demande, à travers une pétition, l’interdiction de la pêche au vif en France. En parallèle, elle diffuse des images de cette pêche de loisir qui font froid dans le dos…

    13 Mars 2019
  • Mort d'Elisa Pilarski : son chien Curtis est-il le seul coupable ?

    ProtectionLes éléments incriminant Curtis, le chien du compagnon d’Elisa Pilarski, que cette dernière promenait seule dans la forêt, s’accumulent. Expertise comportementale, vétérinaire, ADN… Il serait le seul et unique coupable de la mort de la jeune femme. Que penser de tout cela ? Quel sera l’avenir de Curtis ? Animaux-Online revient sur cette affaire dans son ensemble.

    05 Novembre 2020
  • Montpellier : la chasse interdite sur les terrains communaux

    ProtectionLe maire socialiste de Montpellier, Michaël Delafosse, a annoncé vouloir résilier les conventions de chasse sur tous les terrains de la commune afin d'assurer 'la sécurité des promeneurs et la quiétude des habitants'.

    12 Février 2021
  • Brigitte Bardot demande un « miracle » de Noël pour les animaux

    ProtectionÀ travers une lettre ouverte adressée au président Emmanuel Macron, Brigitte Bardot demande à ce que la condition animale soit grandement améliorée, notamment au niveau de la chasse et des abattoirs, et souligne le retard de la France par rapport aux autres pays européens.

    26 Décembre 2018
  • « Chasse cruelle en Alaska » : quelles conséquences pour les espèces ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) condamne la signature de Donald Trump d’un décret autorisant des méthodes « barbares de chasse » sur les loups et ours d’Alaska, et dénonce les menaces que cette nouvelle mesure fait peser sur les espèces et les écosystèmes dans des aires protégées.

    12 Avril 2017
  • Un ours abattu en Ariège, l’État et des associations portent plainte

    ProtectionUn ours a été retrouvé mardi tué par balles en Ariège, a annoncé la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne, indiquant que l’État allait porter plainte. Onze associations vont également déposer plainte et demandent le remplacement de l'animal, comme le prévoit le Plan Ours.

    10 Juin 2020
  • Une pétition pour dire non au déterrage des blaireaux

    ProtectionLe déterrage des blaireaux peut s’effectuer jusqu’à 8 mois par an. En janvier, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) cherche à sensibiliser les Français sur cette activité de chasse et demande son interdiction à travers une pétition.

    22 Janvier 2019
  • Nouvelle campagne pour sauver les lévriers en Espagne

    ProtectionLe Crel, la Fédération européenne pour la protection et la défense des lévriers, lance une nouvelle campagne de sensibilisation dans le but d’atteindre les députés européens et de faire interdire la chasse au lévrier en Espagne, une pratique extrêmement cruelle.

    05 Février 2020
  • En Savoie, les abattages de 3 loups jugés illégaux

    ProtectionAlors qu’un nouveau « plan loup » peine à être mis en place, le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à trois associations de protection animale, l’Aspas, Ferus et One Voice, en jugeant illégaux les abattages successifs de trois loups survenus en 2015 en Savoie.

    18 Octobre 2017
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    ProtectionDonald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    11 Avril 2017
  • Attaque symbolique contre les massacres de cétacés aux îles Féroé

    ProtectionLa statue de la Petite Sirène de Copenhague, au Danemark, a été repeinte en rouge. Cet acte serait l’œuvre de défenseurs des animaux protestant contre le massacre annuel de mammifères marins aux Îles Féroé.

    31 Mai 2017
  • L’Australie veut tuer deux millions de chats errants

    ProtectionEn Australie, la prolifération des chats sauvages serait une des causes de la disparition d’espèces endémiques comme l’opossum ou le numbat. Le continent entend les éradiquer par l’extermination pure et simple de deux millions d’entre eux.

    16 Octobre 2015
  • « Stop aux tirs des loups »

    ProtectionAlors que le nouveau gouvernement prévoit d’abattre jusqu'à 40 loups en France de juillet 2017 à juin 2018, Cap Loup et plusieurs personnalités se mobilisent pour demander une révision complète de la gestion de cette espèce sur notre territoire.

    19 Juin 2017
  • Il faut sauver le renard roux

    ProtectionL’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    03 Mai 2017
  • Les oies menacées par la chasse après la date officielle de fermeture

    ProtectionAlors que la fermeture officielle de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau est programmée le 31 janvier, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal accorde aux chasseurs un délai supplémentaire de dix jours pour tuer les oies sauvages en période de migration au-dessus de la France.

    01 Février 2017