Chiens mâles : comportements gênants et implants hormonaux


  • Chiens mâles : comportements gênants et implants hormonauxPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Comportement

    À partir de la puberté, les chiens mâles produisent beaucoup de testostérone, ce qui modifie leur comportement et les rend aptes à se reproduire. L’imprégnation par la testostérone favorise cependant aussi l’apparition de comportements indésirables tels que le marquage urinaire, les tentatives de chevauchements, la tendance à fuguer pour rejoindre une chienne en chaleurs ou l’agressivité envers les autres chiens mâles.

    Face à cette situation, deux solutions seulement s’offraient jusqu’ici : accepter ces comportements comme « normaux » ou faire stériliser le chien chirurgicalement. Une troisième voie s’offre aujourd’hui, celle de la « castration chimique », grâce à la pose d’un implant hormonal sous la peau*. Outre qu’elle évite l’intervention chirurgicale, cette technique est complètement réversible : le chien peut retrouver toute sa libido plus tard si nécessaire !

    Principe de la stérilisation chimique

    La castration chirurgicale des chiens mâles par « convenance » est souvent considérée comme une mutilation et bien des propriétaires répugnent à la demander au vétérinaire. Dans certains pays (ex. : Norvège), cette opération est même interdite quand elle n’est pas motivée par des raisons médicales. La commercialisation récente d’implants sous-cutanés offre une alternative chimique à la castration chirurgicale des chiens mâles adultes. Ces implants visent d’abord à empêcher les chiens mâles de se reproduire. En inhibant la synthèse de testostérone, ils suppriment la libido et la fertilité du chien pendant six mois à un an. Un implant anti-testostérone se met en place sous la peau, comme le vétérinaire le fait quand il identifie un chien à l’aide d’une puce électronique. Ce type d’implant peut être posé à un chien dès l’âge de 4 mois. Il retarde alors l’apparition de la puberté au-delà de l’âge 2 ans et demi. Aucun effet indésirable sur la croissance n’a été observé.

    Comme 60 % des cas de comportements indésirables des chiens mâles sont liés à la sécrétion de testostérone, les implants anti-testostérone sont de plus en plus utilisés pour traiter certains troubles comportementaux, dont le marquage urinaire. De nombreux propriétaires trouvent en effet désagréable que le chien marque son territoire à tous les coins de rue pendant ses promenades en urinant de petits jets sur les murs ! Ce comportement s’accompagne d’ailleurs fréquemment de malpropreté à la maison, surtout s’il y a du monde.

    À lire aussi :  Comportements gênants : la solution est dans la promenade

    Un effet en deux temps

    Après la pose de l’implant, la molécule active (la desloréline) a au début pour effet paradoxal de faire augmenter transitoirement le taux de testostérone dans le sang. Il ne faut donc pas s’alarmer de constater que le marquage urinaire du chien ne disparaît pas et que le comportement du chien est toujours aussi « sexualisé » ! Cet effet passager s’estompe au bout de 2-3 semaines. Le taux de testostérone s’effondre en effet progressivement jusqu’à devenir nul chez 80 % des chiens dans les 17 jours qui suivent la pose de l’implant. Au fur et à mesure que l’équilibre hormonal du chien se modifie, on observe aussi une diminution du volume des testicules chez les chiens ; cinq semaines après la pose de l’implant, il est divisé par 3 environ !

    La castration chimique entraîne les mêmes effets sur l’appétit qu’une castration chirurgicale : l’appétit des chiens a tendance à augmenter et, sans adaptation nutritionnelle, ils risquent alors de prendre du poids. Il est donc indispensable de modifier la composition de l’alimentation et/ou la taille de la ration pour maintenir le chien à son poids de forme (demandez conseil à votre vétérinaire)

    Une durée d’action variable

    Suivant la taille du chien et la durée de l’effet souhaitée, deux implants différents peuvent être posés. Le moins concentré produit son effet pendant au moins 6 mois et le plus concentré pendant un an : la desloréline est libérée en continu dans l’organisme pendant cette période. En pratique, l’effet inhibiteur sur la production de testostérone peut durer plus longtemps, surtout dans les races naines (Chihuahua, pinscher nain…). C’est un point important à avoir en mémoire au cas où le chien est destiné à reproduire plus tard. Le taux normal de testostérone est cependant récupéré environ 18 mois après la pose d’un implant chez 98 % des chiens. La diminution de l’effet de l’implant est attestée par la reprise progressive de la sécrétion de testostérone.

    À la fin du traitement, quand il est confirmé que les comportements indésirables étaient bien liés à la sécrétion de testostérone, deux possibilités s’offrent au propriétaire : soit il décide de faire stériliser son chien par voie chirurgicale, soit il fait poser un nouvel implant. Le chien peut en effet recevoir régulièrement des implants et être castré chimiquement tout au long de sa vie. Dans le cas où la castration chimique est continuée, il est préférable de faire poser un nouvel implant avant la fin de l’activité du précédent. Il ne faut pas attendre que la taille des testicules augmente à nouveau pour intervenir. Sinon, si on attend trop longtemps, la pose du nouvel implant risquera de provoquer des manifestations indésirables transitoires pendant une à deux semaines, avant que l’effet inhibiteur de la testostérone ne s’exerce à nouveau.

    En médecine vétérinaire canine, les implants anti-testostérone sont aussi utilisés lors de troubles prostatiques et de certaines maladies cutanées d’origine hormonale. Nul doute que cette technique est appelée à une plus grande utilisation dans le futur.

    * Desloréline : molécule active de l’implant Suprelorin® (laboratoire Virbac)


    Autres articles à lire

  • Les animaux pensent-ils aux autres?

    ChiensDans le règne animal, certaines espèces peuvent-elles faire preuve d’altruisme? Au point parfois que le congénère compte autant, voire plus que soi-même? Des études scientifiques sur les primates, les oiseaux ou les chiens apportent un début de réponse.

    28 Mars 2019
  • Des chiens pour détecter les punaises de lit ?

    ChiensLes punaises de lit sont un fléau qui fleurit ces dernières années sur le territoire français. Ces minuscules insectes piqueurs sont souvent très difficiles à repérer. Pour faciliter la tâche, des chiens sont spécialement formés pour les détecter et permettre leur éradication. Une méthode qui s’avère très efficace et qui prend de l’ampleur.

    11 Septembre 2020
  • Doit-on réconforter son chien ?

    ChiensLa docteur vétérinaire Laëtitia Barlerin présentera mercredi, dans l’émission La Quotidienne sur France 5, un sujet abordé dans le dernier numéro du magazine 30 Millions d’amis : quand et comment doit-on être présent pour rassurer son chien ?

    12 Septembre 2017
  • Nos chiens sont-ils jaloux ?

    ChiensUn nouveau chiot à la maison? L’arrivée d’un bébé ? Comment nos chiens réagissent-ils lorsque nous les confrontons à des situations qui génèreraient de la jalousie chez nous, les humains ?

    02 Février 2019
  • Au secours, mon chien chevauche !

    ChiensVous discutiez tranquillement avec vos amis quand soudain, malaise, vous voyez votre chien en chevaucher un autre. Voire pire : chevaucher une jambe. Nous avons demandé à deux spécialistes du comportement les raisons d'une telle attitude et, contrairement aux idées reçues, il n'est ni question de sexualité, ni question de domination. Explications.

    14 Avril 2021
  • Dans l'ombre de son maître

    Chiens«Son chien le suit comme son ombre», «elle traîne son chien de poche» ou encore «tel maître tel chien» sont autant d’expressions qui renforcent l’idée selon laquelle le chien calque son attitude sur celle de son maître. Mais est-il vraiment le miroir de nos comportements?

    05 Décembre 2016
  • A quelles conditions puis-je adopter un chien catégorisé ?

    ChiensEn France, les chiens dits de catégorie seraient quelque 350-400 000. Comme les autres races, beaucoup d’entre eux atterrissent dans les refuges qui essaient de leur trouver un nouveau foyer. Si les chiens de première catégorie ne peuvent pas être adoptés, ceux de deuxième catégorie y sont autorisés à des conditions très strictes.

    11 Janvier 2019
  • Le flair des chiens policiers est fiable

    ChiensAvec leur flair infaillible, les chiens de la police technique et scientifique pourraient bientôt être appelés à la barre des témoins pour l’identification des suspects dans des affaires criminelles.

    11 Février 2016
  • Zoothérapie : le pouvoir des animaux

    ChiensPionnier français de la zoothérapie, José Sarica présente son nouveau livre dans lequel il nous parle de Chico, son fidèle coéquipier à quatre pattes, de sa formation, de son travail avec les animaux et de ses expériences thérapeutiques avec des enfants et des adultes en souffrance.

    21 Juin 2017
  • Nos animaux ont-ils le sens de la compétition?

    ChiensQue le meilleur gagne! Pour obtenir ce qu’ils veulent, nos chiens et nos chats n’hésitent pas à s’opposer, parfois violemment. Mais si c’est plus rentable, ils peuvent aussi choisir d’unir leurs forces.

    05 Avril 2017
  • Peut-on mesurer son intelligence ?

    ChiensChaque jour, le chien nous étonne par ses prouesses. Chien sauveteur, guide pour aveugle, auxiliaire de vie… ses capacités d’apprentissage en ont fait un partenaire indispensable pour l’homme. Peut-il encore nous étonner par son intelligence ?

    19 Février 2016
  • Comment le chien perçoit-il son environnement ?

    ChiensLa vue, l’ouïe, le flair… si notre chien et nous disposons des mêmes organes pour percevoir le monde qui nous entoure, les réalités peuvent être très différentes.

    21 Novembre 2015
  • Les animaux font-ils leur deuil ?

    ChiensCertains gardent leur bébé mort, d'autres se rendent sur la tombe de leur maître ou refusent de s'alimenter... les animaux sauvages et domestiques connaissent aussi une forme de 'deuil' s'accordent à dire les professionnels.

    28 Octobre 2019
  • Mon chien peut-il me mentir ?

    ChiensSi le rire n’est pas le propre de l’homme, le mensonge non plus. Dans la nature, il apparaît comme une stratégie de survie. Et nos chiens ? Sont-ils aussi capables de nous mentir ?

    07 Octobre 2015
  • Le chien peut détecter le cancer dans du sang

    ChiensLe chien peut-il détecter le cancer dans un prélèvement de sang ? Une étude vient de mettre en évidence les qualités de l'odorat du chien pour détecter le cancer du poumon. Après une éducation préalable…

    03 Juin 2019
  • Les chiens aussi font leur crise d'adolescence !

    ChiensBien qu'on l'ait soupçonné depuis longtemps, une étude scientifique britannique vient de montrer pour la première fois que les chiens vivaient aussi une période d'adolescence – comme les humains – avec des comportements spécifiques tels que le refus d'obéir.

    13 Mai 2020
  • Une nouvelle facétie de Nemo à l’Élysée

    ChiensLe labrador noir adopté par Emmanuel Macron a retenu l’attention en se soulageant auprès d’une cheminée de l’Élysée, alors que le président s’entretenait avec ses secrétaires d’État. La séquence, filmée par TF1, a fait le tour du monde, rendant encore un peu plus célèbre ce sacré toutou.

    24 Octobre 2017
  • Comportements gênants et solutions 8/10 : mon chien est hyperactif

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien est hyperactif.

    08 Juillet 2016
  • Ont-ils des pratiques sexuelles 'anormales' ?

    ChiensC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les pratiques 'anormales'.

    03 Mai 2016
  • Le chien peut-il s’adapter ?

    ChiensDéménagement, voyage, bébé, divorce, nouvel animal de compagnie…autant d’occasions pour notre chien de changer ses habitudes et d’éprouver ses aptitudes à faire face aux nouvelles situations.

    25 Août 2018