Neige, froid, pluie : tous nos conseils pour prendre soin de son chien

Comment protéger ses coussinets du froid ?


  • Comment protéger ses coussinets du froid ?Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Eux se réjouissent de la neige ! Si nos chiens sont naturellement équipés pour affronter le froid, il faut toutefois prendre quelques précautions lors des promenades, notamment concernant leurs pattes, car ils n’ont pas de paire de rechange…

    Les pattes du chien, et ses coussinets en particulier, méritent notre attention en cette période de froid et de neige. Qu’il s’agisse d’un toutou habitué à la poudreuse ou d’un chien qui découvre ses premiers flocons, de simples précautions permettent d’éviter les blessures.

    Enlever la neige des pattes

    Après un tour dans la neige, il est conseillé de bien sécher les pattes de son chien et de vérifier l’absence de paquet de glace entre les coussinets. La neige a en effet tendance à former de petits tas gelés qui se coincent entre les doigts ou se collent aux poils des pattes. Si elles ne sont pas retirées, ces boules glacées risquent de brûler la peau, ou bien leurs frottements réguliers peuvent provoquer des blessures entre les doigts du chien.

    Sel de déneigement : attention danger

    En rentrant de balade, on peut également passer les pattes de son chien sous l’eau tiède pour enlever les éventuels restes de neige mais aussi pour le débarrasser du sel de déneigement utilisé sur les trottoirs, car il est très irritant pour les coussinets. Il y a donc un risque de blessures aux pattes, que le chien lui-même peut aggraver en se léchant.

    De plus, l’ingestion de sel de déneigement est toxique. Cela peut provoquer des vomissements, des diarrhées, et/ou une soif intense. De même, il faut être très vigilant avec l’antigel, éthylène glycol, utilisé pour les radiateurs de voiture, et qui peut se retrouver mêlé à de la neige. Son goût sucré a tendance à attirer les animaux mais ce produit est un poison mortel pour le chien. En cas de suspicion (troubles cardiaques, convulsions), il faut l’emmener d’urgence chez un vétérinaire.  « 50 à 60 propriétaires d’animaux nous appellent chaque année parce que leur animal a ingéré de l’antigel » détaille Laurence Tavernier, vétérinaire au centre de toxicologie de Lyon.

    Garder les pattes au chaud

    Les chaussettes ou les bottines spécialement conçues pour les chiens (de différentes tailles) peuvent être bien utiles si votre animal doit affronter un sol glacé pendant plusieurs jours, particulièrement pour les chiens les plus fragiles ou ceux des villes qui n’ont pas l’habitude de la neige.

    Des soins pour les coussinets

    Il existe également dans le commerce des baumes qui hydratent et recouvrent d’une pellicule isolante les parties les plus sensibles aux gerçures, comme les coussinets. Des crèmes peuvent aussi servir à préparer votre chien avant un séjour au ski : appliquée quotidiennement 10 à 15 jours avant le départ, une solution tannante va permettre d’épaissir les coussinets tout en préservant leur souplesse.

    « Les chiens qui marchent ou courent souvent dans la neige doivent bénéficier de soins particuliers. On peut, par exemple, tanner le dessous des pattes à l’aide de produits spéciaux, disponibles chez le vétérinaire, qui vont renforcer les liaisons entre les cellules et protéger les coussinets », conseille ainsi le docteur vétérinaire Yves Lahiani, interrogé par la Fondation 30 Millions d’Amis.