Les animaux ne sont pas juste sensibles : ils sont sentients


  • Les animaux ne sont pas juste sensibles : ils sont sentientsPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Droit

    On ne le dira jamais assez : les mots ont un réel impact sur notre façon d’envisager les choses. Le terme d’être “sensible” ne traduisant pas la subjectivité et le besoin d’épanouissement des animaux, la sémioticienne Astrid Guillaume présentera demain, à l’occasion de la journée mondiale des intelligences animales, le terme de “sentience”...

    Sémiotique = sciences des systèmes de signes qui assurent et permettent une communication.

     

    Animaux-online : Astrid Guillaume, vous interviendrez au cours de la Journée mondiale des intelligences animales à travers le prisme du langage... Qu’allez-vous nous faire découvrir exactement ?

    Astrid Guillaume : Que les mots sont essentiels pour comprendre de quoi on cause ! C'est vrai dans tous les domaines : en politique, en droit, en histoire, en psychologie, tout passe par les mots. Ils ont un sens, voire plusieurs sens, qui évoluent en fonction des époques et des contextes. Nommer les choses et les actions, c'est les faire exister pleinement. Ne pas les nommer, c'est les ignorer. Or, il manque des mots dans l'univers animalier ; et les mots absents génèrent des maux.

    Être conscient que les animaux se parlent et nous parlent, expriment des émotions, ont des souvenirs plaisants ou non, gardent des traumatismes en eux n'est pas faire acte d'anthropomorphisme : c'est être au courant des travaux des éthologues de ces dernières années. Qualifier lexicalement, sémantiquement ce que disent les animaux, comprendre la richesse et la grande variété de leurs zoolangages, c'est les comprendre et interagir plus harmonieusement avec eux. C'est leur apporter plus de respect et les considérer comme des êtres intelligents, communicants et sentients.

    Lexique = Ensemble des unités significatives formant la langue d'une communauté.
    Sémantique = Étude du sens de ces unités linguistiques et de leurs combinaisons.

    Zoolangage = système structuré de signes non verbaux remplissant une fonction de communication dans les sphères animalières.
    Shutterstock

     

    A.-O. : Grâce à vos travaux notamment, le terme “sentience” est entré dans le Larousse l’année dernière… Que signifie-t-il et quelles seraient les prochaines étapes de sa reconnaissance ?

    A. G. : Le terme “sentience” n’existait pas en français car de mauvaises traductions l’ont confondu avec “sensible”, un mot très polysémique. Pourtant, la sensibilité a un autre sens que la sentience : on est sensible à la musique, au chaud et au froid, à l'acidité. Alors que, quand on est sentient, on éprouve des émotions et on s'en souvient. Les deux mots n'ont pas le même sens, il était donc indispensable d’ajouter “sentience” au dictionnaire pour parler plus précisément, et donc être plus efficace scientifiquement et sociétalement.

    Sensibilité = Aptitude d'un organisme à réagir à des excitations externes ou internes.
    Sentience = Pour un être vivant, capacité à ressentir les émotions, la douleur, le bien-être, etc., et à percevoir de façon subjective son environnement et ses expériences de vie.

    Polysémie = Propriété d'un terme qui présente plusieurs sens.

    Un être sentient a besoin de bien plus que d'être seulement nourri et sorti et de ne pas avoir froid ou trop chaud : un être sentient a besoin de s'épanouir et d'être heureux. Le prendre en compte, c’est travailler autrement à leur meilleur épanouissement à nos côtés. Être conscient de leur sentience et la nommer, c’est mieux les respecter. En éduquant chercheurs, citoyens et enfants à utiliser les bons mots et à automatiser les bons gestes, nous progresserons plus vite sur le chemin du respect des animaux.

     

    A.-O. : Un dernier mot pour nos lecteurs et lectrices ?

    A. G. : Vos lecteurs et lectrices sont déjà des personnes très respectueuses des animaux, ils sont, j'en suis sûre, déjà très convaincus que leurs animaux de compagnie pensent, rêvent, parlent et interagissent avec eux intelligemment. Durant des siècles, penser cela n'était pas acceptable. Pour ma part, j'ai toujours été persuadée que nous pouvions échanger avec eux et eux avec nous dans un rapport de respect et d'égalité. C'est ce que j'appelle une relation humanimalisante.

    L'humanimalisme est un humanisme qui respecte toutes les formes d'altérités culturelles, toutes les intelligences animalières et qui cherche à comprendre les zoolangages. Cohabiter respectueusement avec le vivant, développer dès l'école primaire une éthique du vivant pour que les animaux s'épanouissent à nos côtés, voilà ce qui m'est cher, voilà ce que nous devons viser, chacun à son échelle, chacun avec ses moyens. Travaillons toutes et tous ensemble pour que les animaux qui nous entourent s'épanouissent et s'enrichissent à notre contact.

     

    “Sensibilité, conscience, sentience : nuances sémantiques” par Astrid Guillaume
    Samedi 6 février, de 12 h à 12 h 45
    — Journée mondiale des intelligences animales
    > en direct puis en streaming sur la chaîne YouTube de la Cité des sciences
    Astrid Guillaume
    Sémioticienne à la Sorbonne Université, Astrid Guillaume scrute les signes, symboles et mots au cœur des cultures humaines et animalières. Elle a fondé la Société française de zoosémiotique (SfZ) pour étudier les zoolangages à travers différentes sciences, dont les séminaires sont ouverts à toutes et à tous.
    > son livre : Faire sens, faire science , paru en janvier 2020 aux éditions ISTE.
    > son site web : astrid-guillaume.fr
    > le site web de 
    la SfZ : societefrancaisedezoosemiotique.fr

    Autres articles à lire

  • « La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »

    ProtectionLa présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis nous explique toute l’importance de la création du Code de l’Animal, étape majeure dans le grand mouvement actuel en faveur du droit animalier.

    05 Avril 2018
  • À qui appartiennent les animaux des zoos ?

    ProtectionLes parcs animaliers peuvent-ils faire ce qu'ils veulent de leurs animaux ? Dernièrement, le collectif Rewild a souhaité relâcher deux tortues des Seychelles dans la nature, mais un zoo italien en revendique la propriété...

    01 Avril 2021
  • Vente de chiots aux enchères : le député Loïc Dombreval indigné

    ProtectionA l’annonce de la vente aux enchères de quelque 300 chiots en Mayenne, suite à la faillite d’un élevage, le monde de la protection animale est révolté. Après la demande d’interdiction de la vente par de la Fondation 30 Millions d’amis, c’est le monde politique qui s’indigne de la marchandisation d’animaux de compagnie.

    04 Avril 2019
  • Une loi pour abolir la chasse à courre pourrait voir le jour

    ProtectionDes députés de différentes couleurs politiques soutiennent une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre, pratique à laquelle plus de 80% des Français seraient opposés.

    07 Février 2018
  • Quels droits pour les animaux ?

    ProtectionDoit-on donner des droits aux animaux ? Le sujet a été débattu, ce mardi 22 octobre, à l’institut de France lors du colloque « Droits et personnalité juridique de l’animal » organisé par la Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences. Sans apporter de réponse concrète, la rencontre a proposé des voies de réflexion.

    22 Octobre 2019
  • Décès d'une orque à Marineland : une plainte déclarée irrecevable

    ProtectionLa plainte déposée par Sea Shepherd suite au décès d’une orque dans le parc Marineland, en 2015, a été jugée irrecevable par le tribunal, à cause d’un problème de procédure. L’ONG assure poursuivre le combat.

    09 Novembre 2017
  • Donald Trump retire le statut d'espèce protégée au loup

    ProtectionL'administration de Donald Trump a confirmé jeudi que les loups ne seraient dorénavant plus une espèce protégée aux États-Unis, révoquant une classification en place depuis 1978 après leur quasi-extinction, et ouvrant la voie à ce qu'ils soient davantage chassés.

    30 Octobre 2020
  • Les avocats au chevet de l’animal

    ProtectionMaître Desvallon, avocate au Barreau de Paris, a créé un groupe réunissant vingt avocats du Barreau de Paris pour travailler à la création d’un statut juridique propre à l’animal, inexistant aujourd’hui.

    24 Novembre 2017
  • La question de l’animal de compagnie doit être débattue à l’Assemblée

    ProtectionL’échec du débat sur la proposition de loi visant à améliorer le bien-être animal, portée par Cédric Villani à l’Assemblée nationale, en octobre dernier, ne doit pas anéantir les chances de notre société d’aborder les questions relatives à la condition animale dans notre pays. Notamment celles contenues dans la proposition de loi du député Loïc Dombreval sur les animaux de compagnie, qui n’est toujours pas annoncée dans l’agenda de l’Hémicyle.

    16 Octobre 2020
  • La Floride autorise l'assistance à animal en danger

    ProtectionEn Floride, les citoyens peuvent désormais légalement briser la vitre d’une voiture pour secourir un animal enfermé à l'intérieur, en pleine chaleur. Une mesure quasi inédite aux États-Unis, où deux États seulement ont déjà adopté cette législation.

    18 Mars 2016
  • Le Parlement favorable au partage des fichiers d’identification

    ProtectionPour lutter contre le commerce illicite des animaux de compagnie, le Parlement européen s’est montré favorable au partage des fichiers d’identification des chats et des chiens de tous les États membres.

    10 Mars 2016
  • Louis Schweitzer : le bonheur de l’homme passe par celui de l’animal

    ProtectionPrésident de la Fondation Droit Animal Éthique et Science (LFDA), l’ex-grand patron de Renault vient de publier un ouvrage dont le titre résume le dilemme de nos sociétés modernes : ‘Faut-il arrêter de manger de la viande ?’

    06 Mars 2020
  • Le Royaume-Uni rejette une loi de l’UE sur le droit animal

    ProtectionLe Parlement britannique prépare son Brexit et revoit l’ensemble des lois européennes : parmi elles, il a rejeté un texte du traité de Lisbonne qui reconnaît la souffrance et les émotions des animaux.

    23 Novembre 2017
  • Quels papiers doit-on fournir en cas de donation entre particuliers ?

    ProtectionMême si l’actuel propriétaire de l’animal est content de vous trouver parce qu’il ne peut plus s’occuper de son compagnon, et même si ce dernier n’a aucune valeur marchande, il y a un minimum de papiers à établir entre vous afin d'éviter tout litige ultérieur.

    23 Décembre 2015
  • Un syndic d'immeuble peut-il m'interdire de posséder un animal ?

    ProtectionUn règlement de copropriété ne peut, en aucun cas, interdire de posséder, dans son appartement ou sa maison, un animal domestique familier et non dangereux. C’est la loi.

    03 Janvier 2016
  • La liste positive d’une passionnée

    ProtectionA peine diplômée en droit animalier*, Célia Fontaine a reçu le prix Jules-Michelet de la Fondation 30 Millions d’Amis pour sa proposition de loi d’une Liste positive des mammifères exotiques détenus par les particuliers.

    25 Avril 2018
  • La Suisse veut limiter la souffrance du homard

    ProtectionLa Suisse étudie un texte de loi visant à mieux traiter le homard en interdisant de plonger le crustacé vivant dans de l’eau bouillante.

    04 Janvier 2017
  • Peut-on faire de son animal son héritier ?

    ProtectionDécédée à l’âge de 95 ans, Jeanne Augier, la célèbre propriétaire du Negresco, à Nice, avait prévu de léguer une partie de sa fortune aux animaux dont elle a toujours été une grande amoureuse. Une partie seulement car le droit français ne permet pas toujours de faire de son animal son unique héritier.

    09 Janvier 2019
  • La Garantie de conformité s’applique aux troubles du comportement

    ProtectionA l’occasion d’une plainte d’un acheteur à propos du comportement du chien qacquis auprès d’une éleveuse, le Tribunal d’instance de Musset a eu l’occasion de prononcer, dans une décision du 23 mars 2018 (RG n°11 17-000046), la résolution de la vente d’un chien sur la base de la garantie de conformité appliquée aux troubles du comportement.

    24 Avril 2018
  • Un manifeste pour exhorter les politiques à s’engager pour les animaux

    ProtectionDans la perspective des échéances électorales de 2017, 26 organisations de protection animale se sont rassemblées au sein du Collectif AnimalPolitique, mutualisant ainsi et de manière totalement inédite dans leur histoire, leurs expertises et leurs expériences. L’objectif est clair: contribuer, à travers 30 propositions concrètes, réalistes et immédiatement applicables, à imposer la question animale au cœur des préoccupations des politiques français.

    23 Novembre 2016