Il est urgent que les médecins et les vétérinaires s'unissent


  • Il est urgent que les médecins et les vétérinaires s'unissentPhoto : Jade Boches
  • Vivre ensemble

    Jean-Luc Angot, inspecteur général de la Santé publique vétérinaire, président de l’Académie vétérinaire de France, et Loïc Dombreval, vétérinaire et député des Alpes-Maritimes, étaient présents pour ouvrir le colloque « One Health – Joint Action », ce jeudi 17 décembre. Ils ont souligné l’importance, et l’urgence, de (re)faire converger la santé humaine et animale aujourd’hui.

    Anthropologue, sociologue, médecin, épidémiologiste, virologue, infectiologue… Le conseil scientifique dans la lutte contre le Covid-19 est composé de nombreux spécialistes, sauf… de vétérinaires ! Pourquoi ? Est-ce important d’y remédier ? Jean-Luc Angot, inspecteur général de la Santé publique vétérinaire, président de l’Académie vétérinaire de France, et Loïc Dombreval, vétérinaire et député des Alpes-Maritimes, ont abordé le sujet lors du premier colloque « One Health – Joint Action », organisé par le groupe 1Healthmedia, en partenariat avec TF1.

    Les vétérinaires trop absents de la gestion de la crise ?

    « La médecine vétérinaire, la médecine humaine et l’environnent sont trois colonnes, et il faut établir des passerelles entre ces colonnes… Comment ? », demande le journaliste Jacques Legros pour introduire ce colloque qui s’est déroulé à l’auditorium de TF1. En réponse à cette question, Jean-Luc Angot souligne tristement le fait que le monde vétérinaire n’a pas été assez associé à cette crise en France, pourtant d’origine animale ! « Les vétérinaires font face à de nombreuses épidémies dans le monde animal. Nous avons donc un peu plus d’expérience sur la gestion de ces crises et il aurait été intéressant que les vétérinaires rejoignent le conseil scientifique ». Un avis partagé par le député Loïc Dombreval, estimant qu’il est temps de politiser le sujet « One Health » (une seule santé, ndlr). « Il n’y aura pas le déclenchement d’une prise de conscience, d’une organisation nouvelle dans la façon dont les ressources sont allouées, si ce sujet n’est pas pris en main par le pouvoir politique ». Pour le député des Alpes-Maritimes, il est certain que cette mise en commun des savoirs, cette collaboration permettra de prévenir les prochaines épidémies, car il y en aura… « On estime à 1 400 le nombre de virus et bactéries inconnus présents dans la nature, dont 820 seraient pathogènes pour l’homme », illustre-t-il.

    Mais alors pourquoi cette mutualisation n'a-t-elle pas eu lieu ? Pour Pascal Boireau, directeur du laboratoire de santé animale de l’ANSES, qui est également intervenu lors de cette première journée de colloque, l’absence des vétérinaires dans la gestion de la crise n’est pas étonnante au premier regard : c’est une maladie humaine, traitée par le corpus médical, et dont la priorité a été de soigner et de trouver un vaccin. « Le concept One health est là pour mettre du liant dans toutes ces colonnes de recherche cloisonnées, et d’ouvrir de façon beaucoup plus large notre vision des choses », estime-t-il toutefois. Cependant, ces « cloisons » sont justement un phénomène récent, apporté, selon Loïc Dombreval, par l’urbanisation massive. « C’est à ce moment-là que l’animal est sorti de la ville et que les vétos et les médecins ont commencé à moins se parler », estime-t-il.

    Un retour vers le passé souhaité ?

    Anatomie comparée dans l’Antiquité, vaccin contre la tuberculose inventé par un duo médecin-vétérinaire, l’Académie de médecine parlant d’une seule et même médecine au XIXe siècle… « Ce serait bien qu’on revienne à cette époque et qu’on développe toutes les capacités nouvelles que l’on a en matière de recherche, notamment sur le passage des virus entre les espèces », ambitionne Jean-Luc Angot. L’une des idées évoquées pour rendre possible cette interdisciplinarité serait la création d’un tronc commun entre toutes ces sciences. « Plus qu’« une seule santé », c’est surtout avec « une seule vie » et « une seule science » que l’on se doit maintenant de raisonner. Il faut aussi intégrer les sciences sociales et humaines dedans… Nous avons vraiment besoin d’une vision interdisciplinaire, d’actions concrètes, et ce, le plus vite possible », conclut l’inspecteur général de la Santé publique vétérinaire.

     


    Autres articles à lire

  • Comment faciliter le sauvetage de nos animaux lors d’un sinistre ?

    Vivre ensembleIncendies, inondations, alertes au gaz… Certains pays ont mis à disposition des cartes et des autocollants pour informer les services de secours qu’un animal est présent au domicile. En France, le Club Oscar a de son côté développé un kit de sécurité pour nos animaux. Présentation.

    17 Janvier 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Un vétérinaire au Conseil scientifique, qu’est-ce que ça va changer ?

    Vivre ensembleLe gouvernement français a enfin accepté d’intégrer un vétérinaire au Conseil scientifique créé en mars 2020 pour guider les décisions prises pendant cette crise sanitaire. Cela fait suite à la mobilisation des acteurs de la santé animale qui militaient pour cette place, sachant que 75 % des épidémies sont d’origine animale.

    07 Janvier 2021
  • Noël : ces cadeaux pour animaux qui cartonnent

    Vivre ensembleLes réjouissances des fêtes de fin d’année se partagent aussi avec nos compagnons à quatre pattes. Calendriers de l’avent, objets connectés, pâtée spéciale … Noël est l’occasion de les gâter tout en se faisant plaisir.

    19 Décembre 2016
  • Une 'mare de la discorde' sera comblée, ses grenouilles moins

    Vivre ensembleUne mare de Dordogne aux grenouilles bruyantes, au coeur d'un conflit de voisinage et de sept ans de procédure, devra bel et bien être comblée, comme la justice l'a ordonné, mais sans l'injonction préalable de 'déplacer' les batraciens, que réclamait une association de défense de l'environnement.

    18 Décembre 2019
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018