Confinement 2 : ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire


  • Confinement 2 : ce que vous pouvez et ne pouvez pas fairePhoto : Shutterstock
  • Protection

    L’annonce, hier soir, d’un reconfinement durant un mois n’a pas provoqué la panique connue dans le secteur de l’animal au printemps dernier. Propriétaires d’animaux, commerces animaliers, sur site ou en ligne, vétérinaires, refuges, associations… ont appris du premier confinement et ont gardé en mémoire les consignes pour affronter la seconde vague du Covid-19.

    « On a retenu les enseignements du premier confinement. Nos équipes sont organisées, prêtes à affronter ce second confinement dans les meilleures conditions. » C’est par ces mots rassurants que Jean-Philippe Darnault, PDG des animaleries Animalis décrit la situation dans son entreprise au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron. Si le pays entier est reconfiné pour une durée d’au moins quatre semaines, et de nombreux commerces fermés, les animaleries et les jardineries ne sont pas concernées par la décision. « Tous nos magasins restent ouverts, clarifie le PDG, qui s’apprête à transmettre à ses salariés les consignes d’accueil et de travail. On a prévu les stocks pour faire face à la forte demande de nos clients qui ont déjà commencé hier à faire des provisions, comme lors de la première vague. »

    Avantage au e-commerce

    L’expérience du printemps dernier a porté ses fruits puisque le e-commerce, déployé dans la précipitation lors du premier confinement, est désormais opérationnel et peut affronter la vague. « Aujourd’hui, les équipes sont au point pour préparer les livraisons et nous avons même notre propre réseau de transport », décrit le professionnel. Le « click and collect » ou « click and drive », qui permet de passer commande par téléphone puis de récupérer ses achats au magasin ou sans sortir de sa voiture, est rôdé et déjà en place. « Ce qui change par rapport au premier confinement, c’est que la personne va sortir de sa voiture pour ouvrir son coffre elle-même, poursuit Jean-Philippe Darnault, car il n’y a plus la paranoïa et la psychose du début où on pensait attraper la Covid-19 juste à la vue des gens. Là, ils savent qu’en appliquand les gestes barrières, ils ne seront pas en danger. »

    Un apprentissage qui change beaucoup la donne et qui laisse espérer que nous n’assisterons pas aux mouvements de panique du début de cette crise sanitaire.

    Ce que vous pouvez faire :
    • Sortir votre chien pour ses besoins, dans un périmètre d’un kilomètre de votre résidence et pour une heure maximum. A ce jour, les parcs et jardins publics restent ouverts au public.
    • Aller dans les animaleries pour acheter l’alimentation et les accessoires pour vos animaux. Vous pouvez aussi vous faire livrer et aller retirer sur site votre commande.
    • Aller chez le vétérinaire, en prenant soin de téléphoner avant. Tous les actes et soins relèvent de l’initiative personnelle du vétérinaire.

     

    Tous les soins autorisés

    Du côté des cabinets vétérinaires, c’est le même discours rassurant qui prévaut. « Aucun soin ni acte vétérinaire ne sera refusé dans ma clinique, tient à préciser Thierry Bedossa, praticien à Neuilly-sur-Seine. Chaque confrère reste libre en ce qui concerne l’accueil des animaux qui se présentent à son cabinet, évidemment dans le plus strict respect des consignes sanitaires déjà mises en place depuis mars dernier. » Tout propriétaire d’un animal malade, à faire stériliser ou vacciner pourra donc avoir accès à ces soins, ce qu’il n’avait pas pu faire au début du premier confinement. Il convient juste de passer un coup de téléphone au praticien avant de se déplacer (sauf en cas d’urgence) afin de prendre rendez-vous et ne pas engorger les salles d’attente où la distanciation physique impose un nombre limité de personnes accueillies en même temps.

    Shutterstock

    Les refuges restent ouverts

    Du côté des refuges et des associations, l’annonce du reconfinement hier soir a rappelé de mauvais souvenirs. Notamment l’interdiction de déplacement qui avait eu pour conséquence l’arrêt des adoptions (sources de revenus et seul moyen de vider les boxes et chatteries) et l’absence des bénévoles indispensables au fonctionnement des structures. Depuis les précisions du premier ministre Jean Castex, les refuges peuvent rester ouverts. Jointe au téléphone hier, la SPA, qui regroupe plus de 50 refuges, avait indiqué que, pour le moment, le dispositif des « adoptions solidaires » qui avait été mis en place au printemps dernier pour permettre les adoptions sur rendez-vous, n’est pas redéployé. Il semble que cela ne soit pas nécessaire puisque se rendre aux refuges est autorisé. Il convient néanmoins de prendre rendez-vous afin de ne pas engorger les lieux d'accueil et de se munir d'une attestation de déplacement si on souhaite aller récupérer un animal à adopter.  

    Les attestations sont à télécharger sur l'appli Tous Anti Covid ou sur le site du ministère de l'Intérieur.

    Cet article sera complété au fur et à mesure des annonces.

     

     

     


    Autres articles à lire

  • Thoiry œuvre pour la conservation des gorilles

    ProtectionLe zoo de Thoiry a accueilli deux jeunes gorilles mâles le 17 juin dernier. Ce sont des gorilles des plaines de l’ouest, une sous-espèce très menacée du gorille de l’ouest. Le zoo participe à un programme de conservation et va bientôt accueillir deux autres jeunes mâles.

    03 Septembre 2020
  • Poteau de signalisation : un piège mortel lorsqu’il n’est pas obturé

    ProtectionL’association Le Pic vert le signalait depuis plusieurs années : les poteaux creux de signalisation routière constituent des pièges mortels pour certains animaux. La commune iséroise de La Buisse a récemment décidé d’agir en identifiant et en bouchant tous les poteaux concernés.

    12 Octobre 2020
  • Comment le bien-être des animaux participe au bonheur d’un pays ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a démontré dans un rapport, «Mesurer ce qui compte», le rôle fondamental des animaux pour le bien-être des hommes et de nos sociétés.

    26 Avril 2017
  • Chanee, 20 ans de combat pour sauver les gibbons

    ProtectionDepuis l’âge de 16 ans, Aurélien Brulé, dit Chanee, a consacré sa vie à la sauvegarde du gibbon en Indonésie. Il revient sur son parcours après avoir créé son association, Kalaweit, il y a 20 ans.

    23 Octobre 2018
  • Loïc Dombreval : 'Faire avancer la cause animale avec réalisme'

    ProtectionA la tête du groupe d’études parlementaire sur la condition animale, le député LREM des Alpes-Maritimes entend faire avancer la cause animale au-delà des clivages politiques. Avec réalisme et pragmatisme…

    23 Mars 2018
  • Grand débat national : la condition animale au programme

    ProtectionC’est dans une salle de la mairie du XIIIè arrondissement de Paris que les Franciliens ont été conviés, mercredi 20 février, à faire part de leurs propositions sur la condition animale dans le cadre du Grand débat national. Un thème inspirant puisque les idées ont abordé aussi bien les animaux domestiques, de rente que les animaux sauvages…

    21 Février 2019
  • Népal, l'éléphante recueillie par Stéphanie de Monaco, est morte

    ProtectionElle était l’un des deux pachydermes sauvés de l’euthanasie en 2013 par la princesse de Monaco. Aujourd’hui, seule Baby vit encore dans le domaine de Fontbonne (Alpes-Maritimes).

    02 Mai 2018
  • Le Sri Lanka veut protéger les éléphants du plastique

    ProtectionLe gouvernement du Sri Lanka a annoncé lundi qu'il avait commencé à bâtir des tranchées et installer des barrières électriques pour empêcher les éléphants de manger du plastique dans les décharges, ce qui provoque leur mort.

    01 Décembre 2020
  • Elections à la SPA : Jacques-Charles Fombonne élu président

    ProtectionJacques-Charles Fombonne, ex-gendarme, est le nouveau président de la Société protectrice des animaux (SPA) pour les trois prochaines années. Il occupait déjà ce poste par intérim depuis le départ précipité de Natacha Harry, il y a près d’un an.

    25 Juin 2019
  • Scandales au zoo d’Amnéville : où est la vérité ?

    ProtectionLe zoo d'Amnéville, en Moselle, est au cœur d'une tourmente médiatique. Tout est parti d’une enquête explosive de France Bleu… Depuis, les révélations ne cessent de s’enchaîner. Mais qui croire ? Des spécialistes du monde zoologique nous aident à comprendre les raisons de la descente aux enfers de ce zoo important de la région Est.

    16 Décembre 2019
  • Un nouvel office public pour protéger une biodiversité en déclin

    ProtectionL'Office français de la biodiversité, qui voit le jour après des années d'atermoiements, doit permettre de mieux protéger la nature dont l'érosion se poursuit. Mais ce nouvel outil ne suffira pas sans réelle volonté politique, avertissent des ONG.

    31 Décembre 2019
  • Brigitte Bardot plaide la cause des animaux auprès d’Emmanuel Macron

    ProtectionBrigitte Bardot a été reçue, mardi 24 juillet 2018, par Emmanuel Macron pour parler de la cause animale et a trouvé avec lui, a-t-elle assuré à l’AFP, un interlocuteur ''intéressé'', qui a promis de la revoir en fin d’année.

    25 Juillet 2018
  • Purina, Royal Canin… tous solidaires avec les refuges

    ProtectionAu vu des difficultés que rencontrent les refuges et les associations de protection animale pendant cette période de confinement, les grandes marques de nourriture pour animaux de compagnie ont décidé d'être solidaires et d’offrir plusieurs tonnes de repas à ces chiens et chats dans le besoin.

    21 Avril 2020
  • Johnny Hallyday était aussi un grand amoureux des animaux

    ProtectionLes hommages se multiplient suite à la mort du chanteur, emporté cette nuit par un cancer du poumon. Le monde animal n’a pas manqué de saluer la mémoire de cet artiste au grand coeur, qui a toujours témoigné de sa grande affection pour les animaux et particulièrement les chiens.

    06 Décembre 2017
  • La Confédération nationale-Défense de l’animal fait peau neuve

    ProtectionRéunie en congrès à la frontière suisse, la Confédération sort d’une période compliquée durant laquelle elle a renouvelé son équipe dirigeante et changé de nom suite à l’action en justice engagée par la SPA de Paris. L’occasion pour Animaux-online de faire le point avec cette association qui a fêté ses 90 ans il y a deux ans.

    22 Octobre 2018
  • 2021 : quelles avancées pour la cause animale ?

    ProtectionL’Assemblée nationale a voté en première lecture, fin janvier, une proposition de loi sur les conditions de vie des animaux de compagnie et de la faune sauvage captive. Retour sur les mesures phares que contient cette loi avec les avocates Blanche de Granvilliers et Marie-Bénédicte Desvallon, spécialistes du droit animal.

    20 Février 2021
  • Wild Angels se lance dans la course au réensauvagement

    ProtectionLe départ du Vendée Globe de ce dimanche 8 novembre sonnera également celui de l’application Wild Angels, une innovation en faveur du réensauvagement et de la préservation de la biodiversité dont vous pourrez être les acteurs...

    05 Novembre 2020
  • Australie : le zoo-refuge La Tanière veut rapatrier des dromadaires !

    ProtectionDes snipers vont abattre depuis des hélicoptères 10.000 dromadaires sauvages en Australie, devenus dangereux pour les populations. Fuyant la sécheresse, ils s'approchent de plus en plus des villages pour y trouver de l'eau. Un projet fou a pour objectif d’en rapatrier le maximum en France.

    09 Janvier 2020
  • Le refuge de Quiberon panse ses plaies

    ProtectionAu début du mois d’août 2018, le refuge L’École du chat, situé sur la presqu’île de Quiberon, dans le Morbihan, a été victime d’un acte malveillant. Deux chiens ont été introduits de nuit dans un enclos et se sont attaqués aux chats. Deux d’entre eux sont morts, un troisième a succombé à ses blessures. Beaucoup sont traumatisés…

    07 Septembre 2018
  • Le Covid-19 a porté un coup aux efforts de protection de la nature

    ProtectionLe Covid-19 ne menace pas que la santé humaine : la pandémie a mis à mal les efforts de protection de la nature à travers le globe, particulièrement en Afrique, avertit l'Union internationale de conservation de la nature (UICN)

    11 Mars 2021