Confinement 2 : ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire


  • Confinement 2 : ce que vous pouvez et ne pouvez pas fairePhoto : Shutterstock
  • Protection

    L’annonce, hier soir, d’un reconfinement durant un mois n’a pas provoqué la panique connue dans le secteur de l’animal au printemps dernier. Propriétaires d’animaux, commerces animaliers, sur site ou en ligne, vétérinaires, refuges, associations… ont appris du premier confinement et ont gardé en mémoire les consignes pour affronter la seconde vague du Covid-19.

    « On a retenu les enseignements du premier confinement. Nos équipes sont organisées, prêtes à affronter ce second confinement dans les meilleures conditions. » C’est par ces mots rassurants que Jean-Philippe Darnault, PDG des animaleries Animalis décrit la situation dans son entreprise au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron. Si le pays entier est reconfiné pour une durée d’au moins quatre semaines, et de nombreux commerces fermés, les animaleries et les jardineries ne sont pas concernées par la décision. « Tous nos magasins restent ouverts, clarifie le PDG, qui s’apprête à transmettre à ses salariés les consignes d’accueil et de travail. On a prévu les stocks pour faire face à la forte demande de nos clients qui ont déjà commencé hier à faire des provisions, comme lors de la première vague. »

    Avantage au e-commerce

    L’expérience du printemps dernier a porté ses fruits puisque le e-commerce, déployé dans la précipitation lors du premier confinement, est désormais opérationnel et peut affronter la vague. « Aujourd’hui, les équipes sont au point pour préparer les livraisons et nous avons même notre propre réseau de transport », décrit le professionnel. Le « click and collect » ou « click and drive », qui permet de passer commande par téléphone puis de récupérer ses achats au magasin ou sans sortir de sa voiture, est rôdé et déjà en place. « Ce qui change par rapport au premier confinement, c’est que la personne va sortir de sa voiture pour ouvrir son coffre elle-même, poursuit Jean-Philippe Darnault, car il n’y a plus la paranoïa et la psychose du début où on pensait attraper la Covid-19 juste à la vue des gens. Là, ils savent qu’en appliquand les gestes barrières, ils ne seront pas en danger. »

    Un apprentissage qui change beaucoup la donne et qui laisse espérer que nous n’assisterons pas aux mouvements de panique du début de cette crise sanitaire.

    Ce que vous pouvez faire :
    • Sortir votre chien pour ses besoins, dans un périmètre d’un kilomètre de votre résidence et pour une heure maximum. A ce jour, les parcs et jardins publics restent ouverts au public.
    • Aller dans les animaleries pour acheter l’alimentation et les accessoires pour vos animaux. Vous pouvez aussi vous faire livrer et aller retirer sur site votre commande.
    • Aller chez le vétérinaire, en prenant soin de téléphoner avant. Tous les actes et soins relèvent de l’initiative personnelle du vétérinaire.

     

    Tous les soins autorisés

    Du côté des cabinets vétérinaires, c’est le même discours rassurant qui prévaut. « Aucun soin ni acte vétérinaire ne sera refusé dans ma clinique, tient à préciser Thierry Bedossa, praticien à Neuilly-sur-Seine. Chaque confrère reste libre en ce qui concerne l’accueil des animaux qui se présentent à son cabinet, évidemment dans le plus strict respect des consignes sanitaires déjà mises en place depuis mars dernier. » Tout propriétaire d’un animal malade, à faire stériliser ou vacciner pourra donc avoir accès à ces soins, ce qu’il n’avait pas pu faire au début du premier confinement. Il convient juste de passer un coup de téléphone au praticien avant de se déplacer (sauf en cas d’urgence) afin de prendre rendez-vous et ne pas engorger les salles d’attente où la distanciation physique impose un nombre limité de personnes accueillies en même temps.

    Shutterstock

    Les refuges restent ouverts

    Du côté des refuges et des associations, l’annonce du reconfinement hier soir a rappelé de mauvais souvenirs. Notamment l’interdiction de déplacement qui avait eu pour conséquence l’arrêt des adoptions (sources de revenus et seul moyen de vider les boxes et chatteries) et l’absence des bénévoles indispensables au fonctionnement des structures. Depuis les précisions du premier ministre Jean Castex, les refuges peuvent rester ouverts. Jointe au téléphone hier, la SPA, qui regroupe plus de 50 refuges, avait indiqué que, pour le moment, le dispositif des « adoptions solidaires » qui avait été mis en place au printemps dernier pour permettre les adoptions sur rendez-vous, n’est pas redéployé. Il semble que cela ne soit pas nécessaire puisque se rendre aux refuges est autorisé. Il convient néanmoins de prendre rendez-vous afin de ne pas engorger les lieux d'accueil et de se munir d'une attestation de déplacement si on souhaite aller récupérer un animal à adopter.  

    Les attestations sont à télécharger sur l'appli Tous Anti Covid ou sur le site du ministère de l'Intérieur.

    Cet article sera complété au fur et à mesure des annonces.

     

     

     


    Autres articles à lire

  • La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans

    ProtectionLe WWF, créé en 1961, suit le déclin accéléré des populations animales sur Terre. Voici quelques conclusions de son dernier rapport 'Planète vivante', auquel ont contribué une cinquantaine d'experts et qui reprend aussi de grandes études scientifiques publiées sur le sujet.

    31 Octobre 2018
  • Scandales au zoo d’Amnéville : où est la vérité ?

    ProtectionLe zoo d'Amnéville, en Moselle, est au cœur d'une tourmente médiatique. Tout est parti d’une enquête explosive de France Bleu… Depuis, les révélations ne cessent de s’enchaîner. Mais qui croire ? Des spécialistes du monde zoologique nous aident à comprendre les raisons de la descente aux enfers de ce zoo important de la région Est.

    16 Décembre 2019
  • Association Stéphane Lamart : les bénévoles chantent pour leur refuge

    ProtectionFanfan et Stéphan, professionnels de la chanson, ont conçu un CD vendu au profit du refuge des Orphelins de Stéphane Lamart. Les neuf titres sont interprétés par des bénévoles de l’association qui se produiront aux portes ouvertes du refuge le samedi 18 et dimanche 19 mai à Aunay-sur-Odon, dans le Calvados.

    17 Mai 2019
  • Confinement et protection animale : les dernières mesures du ministère

    ProtectionDepuis le début du confinement, les associations de protection animale et les refuges se trouvent dans un flou total quant aux déplacements qu'ils ont encore le droit d'effectuer. Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation vient de publier une nouvelle note de service clarifiant la situation.

    03 Avril 2020
  • Le projet « Rewild » : faire du zoo de Pont-Scorff un sanctuaire

    ProtectionEn décembre dernier, le zoo de Pont-Scorff (Morbihan) a été racheté par Rewild. L’objectif de l’association : relâcher les pensionnaires et transformer les lieux centre de réhabilitation pour des animaux victimes de trafic. Un projet qui déchaîne les passions.

    24 Janvier 2020
  • En Suisse, les homards ne pourront plus être ébouillantés vivants

    ProtectionÀ partir du 1er mars, le pays va interdire de plonger les homards vivants dans de l’eau bouillante sans les avoir préalablement étourdis. Une série d’autres mesures concernant le bien-être ont également été adoptées. Parmi elles, l’interdiction des dispositifs empêchant les chiens d’aboyer.

    12 Janvier 2018
  • Purina, Royal Canin… tous solidaires avec les refuges

    ProtectionAu vu des difficultés que rencontrent les refuges et les associations de protection animale pendant cette période de confinement, les grandes marques de nourriture pour animaux de compagnie ont décidé d'être solidaires et d’offrir plusieurs tonnes de repas à ces chiens et chats dans le besoin.

    21 Avril 2020
  • Johnny Hallyday était aussi un grand amoureux des animaux

    ProtectionLes hommages se multiplient suite à la mort du chanteur, emporté cette nuit par un cancer du poumon. Le monde animal n’a pas manqué de saluer la mémoire de cet artiste au grand coeur, qui a toujours témoigné de sa grande affection pour les animaux et particulièrement les chiens.

    06 Décembre 2017
  • Entre débrouille et récupération

    ProtectionOn dit que la France est le pays du système D. D comme débrouille. La réputation n’est pas usurpée quand on plonge au cœur des refuges qui doivent compter sur leur imagination pour trouver l’argent nécessaire à leur survie…

    01 Mai 2019
  • Rome cantonne les calèches à chevaux dans des parcs

    ProtectionLa ville de Rome a approuvé mardi le transfert définitif des calèches touristiques à chevaux, qui cohabitaient avec le trafic automobile, dans trois grands parcs.

    02 Décembre 2020
  • Poteau de signalisation : un piège mortel lorsqu’il n’est pas obturé

    ProtectionL’association Le Pic vert le signalait depuis plusieurs années : les poteaux creux de signalisation routière constituent des pièges mortels pour certains animaux. La commune iséroise de La Buisse a récemment décidé d’agir en identifiant et en bouchant tous les poteaux concernés.

    12 Octobre 2020
  • Plan de relance pour les refuges et associations : comment y accéder ?

    ProtectionAu début du mois de septembre dernier, un plan de relance de 20 millions d’euros avait été accordé pour les refuges et associations de protection animale afin de leur permettre de sortir de la crise dans laquelle l’épidémie de Covid-19 les avait plongés. Les modalités de l’attribution de cette aide financière viennent tout juste d’être dévoilées. Animaux-Online vous explique comment les refuges et associations peuvent y accéder.

    02 Novembre 2020
  • Comment peut-on définir le bien-être animal ?

    ProtectionL'agence sanitaire Anses a défini le concept de bien-être animal, soulignant que la bonne santé et l’absence de stress sont des notions nécessaires, mais insuffisantes.

    27 Avril 2018
  • Chanee, 20 ans de combat pour sauver les gibbons

    ProtectionDepuis l’âge de 16 ans, Aurélien Brulé, dit Chanee, a consacré sa vie à la sauvegarde du gibbon en Indonésie. Il revient sur son parcours après avoir créé son association, Kalaweit, il y a 20 ans.

    23 Octobre 2018
  • Un fichier d’identification pour animaux sauvages voit le jour

    ProtectionÀ partir du 15 juin, un fichier national et unique, réunissant les données de l’ensemble des espèces non domestiques détenues en captivité, sera ouvert. Une bonne nouvelle pour la protection de millions d’oiseaux, reptiles, mammifères, amphibiens…

    13 Juin 2018
  • Grand débat national : la condition animale au programme

    ProtectionC’est dans une salle de la mairie du XIIIè arrondissement de Paris que les Franciliens ont été conviés, mercredi 20 février, à faire part de leurs propositions sur la condition animale dans le cadre du Grand débat national. Un thème inspirant puisque les idées ont abordé aussi bien les animaux domestiques, de rente que les animaux sauvages…

    21 Février 2019
  • Vétérinaires et associations s’unissent contre la maltraitance animale

    ProtectionLa LPO, la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, le CIWF… De grandes associations de protection animale ont décidé de s’unir à des organisations vétérinaires afin que leurs expertises mutuelles servent à faire bouger les choses plus rapidement, et ce sur des thématiques précises. Explications.

    27 Septembre 2019
  • Wild Angels se lance dans la course au réensauvagement

    ProtectionLe départ du Vendée Globe de ce dimanche 8 novembre sonnera également celui de l’application Wild Angels, une innovation en faveur du réensauvagement et de la préservation de la biodiversité dont vous pourrez être les acteurs...

    05 Novembre 2020
  • Refuge saccagé à Montgeron : l’association a besoin d’aide

    ProtectionLe refuge de l’association Animaux sans foyer, à Montgeron, dans l’Essonne, a été saccagé et pillé dans la nuit du 25 décembre. Les animaux sont en état de choc mais saufs. La structure a cependant un besoin urgent d’argent pour réparer les dégâts et sécuriser le site. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour récolter les fonds nécessaires.

    03 Janvier 2018
  • Quand les parcs zoologiques ferment, que deviennent les animaux ?

    ProtectionPlusieurs facteurs peuvent pousser ou obliger des parcs zoologiques à fermer leurs portes. Mais alors que deviennent les animaux du parc ? Et si cela se passait en France ? Où iraient-ils ?

    20 Septembre 2018