En Espagne, une thérapie avec des ânes pour apaiser les soignants


  • En Espagne, une thérapie avec des ânes pour apaiser les soignantsPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Zoothérapie

    Les ânes s'approchent de l'infirmière, la frôlent doucement tandis qu'elle leur caresse le museau et leur tend des carottes. La séance de relaxation a commencé : en Espagne, une association propose des séances gratuites de thérapie avec les ânes pour les personnels soignants, exténués et stressés par leur lutte contre la pandémie.

    - Avec AFP

    Un ânon de 10 jours dans les bras, Monica Morales laisse échapper un cri de joie. Cette infirmière de 25 ans se détend après quelques heures passées avec l'association "El Burrito Feliz", soit "l'Âne Heureux". "Ce que nous avons vécu (durant la première vague de l'épidémie) a été oppressant, et voilà que cela se répète aujourd'hui", confie Monica, qui a travaillé deux mois dans un hôpital de Madrid au printemps, au plus fort de la pandémie, et est désormais à Huelva (sud). "Il y de plus en plus de patients et de plus en plus de tension, aussi bien entre collègues qu'en ville. Être avec eux m'aide beaucoup", explique-t-elle en désignant les ânes.

    À lire aussi :  Au bonheur des Ânes : notre ami aux yeux de velours

    Lancé fin juin, le projet "Docteur Âne" a pour but d'aider les soignants traumatisés par la bataille contre le virus qui a fait plus de 33.000 morts en Espagne et infecté près d'un million de personnes. Plus connue avec les chevaux, la thérapie impliquant des animaux est utilisée pour traiter notamment le stress, la dépression ou l'anxiété. L'association "El Burrito Feliz" dispose de 23 ânes qui ont déjà aidé des malades d'Alzheimer ou des enfants ayant des troubles dans un cadre bucolique, aux portes du parc national de Doñana, en Andalousie (sud).

    "Ils nous aident à oublier" 

     "C'est une question de santé mentale. Le stress immense entraîné par leur lutte quotidienne contre le Covid-19 épuise (les soignants). Ici, ils se remettent d'aplomb grâce à la thérapie avec ces ânes, dans une forêt merveilleuse", déclare Luis Bejarano, 57 ans, responsable de l'association. "Ils rechargent les batteries avant de reprendre le combat" contre l'épidémie, poursuit M. Bejarano, qui a eu l'idée de cette "asinothérapie" en lisant un livre sur les "bains de forêt" thérapeutiques au Japon, utilisés contre le stress et la dépression. Mari Paz Lopez, oncologue de 31 ans à Jaen (sud) qui a également participé au projet, pointe, elle, "l'anxiété et le stress" des soignants, "le risque d'être infecté, de contaminer ses collègues, sa famille ou des patients plus fragiles que les autres".

    La rédaction vous recommande : Coronavirus : nos animaux sont un réconfort émotionnel

    Car le risque de tomber malade est réel en Espagne où un soignant sur 10 a été infecté, selon une étude de séroprévalence menée par les autorités, soit deux fois plus que la population et l'un des taux les plus élevés au monde. Après une heure à flâner dans la forêt avec un âne appelé Magallanes (Magellan), Mari Paz se sent mieux : "ce sont des animaux qui inspirent beaucoup de tendresse, qui font naître un sentiment de bien-être parce qu'ils sont doux, tranquilles, ils nous aident à oublier".

    Se laisser aller 

    Après avoir fait connaissance avec l'âne, les soignants participant au projet suivent un parcours avec un guide, et quand ils se sentent en confiance, peuvent retourner seul en forêt avec l'animal et y rester aussi longtemps qu'ils le souhaitent. Ils peuvent aussi faire un "bain d'ânes" dans l'enclos au milieu d'un groupe d'équidés. Être en contact dans la forêt avec un animal "permet de se laisser aller devant quelqu'un qui ne vous juge pas", affirme Maria Jesus Arque, psychologue ayant participé à l'élaboration du projet. Des études ont montré que la zoothérapie peut activer l'ocytocine, hormone liée au plaisir, augmenter le taux d'endorphines et réduire le cortisol, hormone liée au stress, ajoute la psychologue. 

    Dans son cabinet à Madrid, le docteur Nieves Dominguez Aguero, 49 ans, a un dessin au mur d'une infirmière la tête collée au museau d'un âne, souvenir de sa visite cet été à l'Âne Heureux. Parler de la première vague de l'épidémie fait encore monter les larmes aux yeux de cette médecin qui revoit les patients abandonnés dans les couloirs, faute de lits, et morts sans avoir pu voir leurs proches. Son séjour au milieu des ânes a été "merveilleux, vraiment incroyable", rit-elle, regrettant que cela soit "si loin" de la capitale. Jusqu'ici, 25 médecins et infirmières ont participé au projet qui ne devait durer que jusqu'en novembre. Mais Luis Bejarano réfléchit désormais à le prolonger redoutant que la pandémie "dure des années".

    À lire aussi :  Médiation animale : une pratique complexe en pleine expansion


    Autres articles à lire

  • Les animaux donnent un sens à la vie des séniors

    Vivre ensembleUn récent sondage réalisé par Ipsos sur une population de séniors américains possesseurs d'animaux de compagnie a révélé que si ces derniers donnaient un sens à leur vie, ils pouvaient représenter des contraintes dans certaines situations. Explications…

    18 Mai 2019
  • Coronavirus : nos animaux sont un réconfort émotionnel

    Vivre ensembleConfinés à la maison, les Français qui ont la chance d’avoir un animal de compagnie prennent plus que jamais la mesure du réconfort apporté par leur chien, chat, NAC … Boucliers efficaces contre l’isolement, le stress ou l’angoisse liés à la crise du coronavirus, nos compagnons à quatre pattes nous aident à tenir bon !

    27 Mars 2020
  • Des chiens anges gardiens des diabétiques

    Vivre ensembleLe 27 juin, trois chiens d’assistance ont été remis à de jeunes diabétiques. Formés par Acadia, la première école française de chiens d’assistance pour diabétiques, ils peuvent détecter une hypoglycémie et donner l’alerte avant que le coma survienne. Une prise en charge non invasive complémentaire au traitement thérapeutique traditionnel.

    02 Juillet 2018
  • Pic du Lion : Des chiens guides d’aveugles au sommet

    Vivre ensembleSix chiens guides d’aveugles accompagnés de leurs maîtres ont gravi le pic du Lion, dans les Pyrénées, samedi 19 mars. Une opération incroyable menée par l’Association chiens guides d’aveugles grand sud.

    22 Mars 2016
  • Coup de pouce pour les projets de médiation animale

    Vivre ensembleLa Fondation Adrienne et Pierre Sommer renouvelle cette année son soutien à des professionnels qui veulent développer des projets de médiation animale. Si vous êtes concernés, vous pouvez déposer vos dossiers de candidatures sur fondation-apsommer.org avant le 1er mars.

    14 Janvier 2016
  • Médiation animale : une pratique complexe en pleine expansion

    Vivre ensembleVous avez certainement dû voir ces images de chevaux en maison de retraite, ou de chiens aux chevets de personnes malades ? Il s’agit de médiation animale dans un cadre de santé. Pourquoi utiliser un animal ? Qu’est-ce qu’il apporte ? Qui pratique ces médiations ? Voici un tour d’horizon de cette pratique aux multiples vertus.

    06 Décembre 2018
  • Une fondation pour valoriser la relation homme-animal

    Vivre ensembleSpécialiste de la nutrition animale, l’entreprise Affinity Petcare décline sa Fondation « Affinity » en France. Son objectif ? Soutenir la recherche sur le lien qui existe entre l’homme et l’animal et valoriser des projets de médiation animale.

    14 Juin 2017
  • Témoignage : j’ai fait de mon chien un chien visiteur

    Vivre ensemblePhilippe et son cocker, Litchi, ont décidé d’offrir un peu de leur temps aux personnes âgées avec l’association Parole de Chien. Il nous raconte son expérience.

    22 Novembre 2018
  • EHPAD : une ferme intergénérationnelle, un projet ambitieux !

    Vivre ensembleEn réponse à un appel à projet, l’équipe de l'EHPAD Camille Saint-Saëns, à Aulnay-sous-Bois, ambitionne d’aménager le sous-bois de l’établissement avec, notamment, une ferme pédagogique afin que résidents et enfants se rencontrent et échangent autour des animaux.

    29 Juillet 2020
  • Immersion dans un atelier de médiation animale pour enfants

    Vivre ensemble[VIDEO] Animaux-Online est parti à la rencontre des équipes de l’association Les Animaliens, à Calais, qui organise des ateliers de médiation animale pour enfants. Le chien est ici un allié de choix pour ces enfants scolarisés en milieu ordinaire, mais souffrant d’un handicap léger à modéré.

    12 Janvier 2019
  • La belle vie d’Oscar, chien d’Ehpad

    Vivre ensembleOscar a été adopté en mars 2018 par la résidence mutualiste de Pézilla-la-Rivière, près de Perpignan. Auprès des résidents, comme du personnel, il a trouvé « des » maîtres aux petits soins pour lui. En retour, il prouve que l’animal est une source inépuisable de bienfaits pour les personnes âgées ou isolées…

    25 Mars 2019
  • Aux États-Unis, les vols avec animaux seront mieux encadrés

    Vivre ensemblePlusieurs compagnies aériennes, aux États-Unis, où il est autorisé de prendre l’avion avec son animal s’il est considéré comme un « soutien émotionnel », ont décidé de mieux encadrer cette pratique pour éviter les dérives.

    02 Février 2018
  • A la recherche des animaux soigneurs

    Vivre ensemble#AnimauxSoigneurs, c’est par ce hastag que la Fondation Affinity a lancé officiellement son appel à projets en France, le 15 janvier dernier. Le but ? Recenser toutes les propositions de programmes où les chats et les chiens viennent au secours de personnes vulnérables ou malades et aider trois d’entre eux à l’issue d’une sélection.

    18 Janvier 2018
  • Les Français convaincus que les animaux les aident à guérir

    Vivre ensembleIls nous guérissent. Qui ? Nos animaux de compagnie, bien sûr. L'institut de sondage Opinionway révèle que la majorité des Français sont convaincus que la présence d'un animal dans l'accompagnement d'une thérapie apporte des bienfaits.

    11 Février 2016
  • Que ressentent les animaux médiateurs ?

    Vivre ensembleChiens, chats, lapins, mais aussi poules et chevaux ont des effets positifs sur nous. Mais si cela nous fait du bien, qu’en est-il des effets sur les animaux eux-mêmes?

    14 Décembre 2019
  • Des futurs chiens visiteurs en classe

    Vivre ensembleLes futurs visiteurs canins de l'association Parole de chien ont passé un week-end studieux avec leurs maîtres, du côté de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). A la maison de retraite Les Abondances, ils ont participé à des simulations de visites auprès de personnes âgées, isolées, fragiles, et aimants les chiens, en prévision de leur mission prochaine.

    21 Mars 2016
  • EHPAD : les chiens visiteurs interdits de visites

    Vivre ensembleDésormais interdites là où elles sont plus que jamais nécessaires, les visites des chiens dans les Ehpad ne pourront reprendre qu’après la levée du confinement. Une interruption lourde de conséquences sur le moral des résidents âgés…

    29 Avril 2020
  • Cécile Gilbert-Kawano : la pédagogie par le cheval

    Vivre ensembleParce qu’il ne parle pas, le cheval utilise le langage du corps. Par ses gestes, il transmet ses émotions. Pour Cécile Gilbert-Kawano, cette intelligence émotionnelle fait de l’équidé un thérapeute hors pair pour nous apprendre à gérer nos émotions. Elle animera un atelier à l'Université d'été qui se tient au château de la Bourbansais du 24 au 26 août.

    20 Août 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Robin Meier

    Vivre ensembleRobin Meier est un artiste plasticien sonore passionné par la musique, l’informatique et les animaux. Avec lui, les ordinateurs parlent aux moustiques, qui leur répondent. Les 25, 26 et 27 août, il exposera son travail dans le cadre de l’Université d’été de l’animal, un séminaire consacré à l’intelligence animale. Rencontre.

    04 Juillet 2017
  • Au terminus des bienheureux

    Vivre ensembleConsidéré comme l’un des premiers cimetières animaliers au monde, c’est surtout un lieu où règnent l’apaisement et le bonheur d’aimer. Petite promenade dans les allées du cimetière des chiens d’Asnières-sur-Seine…

    08 Mars 2017