À Mayotte, les tortues vivent l'enfer


  • À Mayotte, les tortues vivent l'enfer
  • Faune sauvage/ Océans

    C'est l'hécatombe. Depuis le début du confinement, et encore aujourd'hui, les tortues marines venues sur les plages de Mayotte pour pondre se font dépecer vivantes par des braconniers.

    Les plages, désertées par les touristes et sans surveillance, fournissent à ces criminels les animaux sur un plateau d'argent. Le but ? L’argent ! Chaque kilo de chair est vendu entre 40 et 60 euros sur le marché noir. Début Juillet, et face à cette situation terrible pour l’île française, la chambre d'appel de Mamoudzou a décidé de condamner deux braconniers, attrapés en avril dernier avec 65 kilos de viande de tortue fraîche, à la peine maximale : deux ans de prison ferme et 1 000 euros de dommages et intérêts. Malgré une décision exemplaire, pour l'association Sea Shepherd, la crise provoquée par le Covid-19 a réduit à néant les efforts réalisés depuis 4 ans pour enrayer la destruction de ces reptiles sur l’île.


    Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France

    Animaux-Online : Où en est le braconnage des tortues à Mayotte ?

    Lamya Essemlali : On a reçu encore récemment des signalements nous informant de dizaines de cadavres de tortues retrouvés sur les plages. Nous n'avons pas d'estimations précises mais ce qui est sûr, c'est que plusieurs centaines de ces animaux ont péri en quelques mois. Les carcasses retrouvées ne sont que la partie émergée de l'iceberg car les braconniers, souvent, les emportent avec eux ou les enterrent. Normalement, de juillet à octobre, Sea Shepherd patrouille toutes les nuits sur les plages, là, il n'y a plus rien. C'est reparti de plus belle et c'est très frustrant.

    AO : Pourquoi vouloir la viande de cette espèce protégée et menacée ?

    L. E. : Ici, ce n'est pas du tout un braconnage de subsistance. Les locaux qui veulent manger cueillent des fruits ou vont pêcher, même illégalement dans le lagon. Ils ne vont pas s'attaquer à un animal de 150 kilos. D'ailleurs, les locaux qui patrouillent avec nous pour protéger les tortues sont souvent très modestes, avec des habitations sans eau ni électricité. Là, c'est clairement pour l’appât du gain car la viande se vend très cher.

    AO : Trois braconniers ont pour la première fois écopé de 2 ans de prison ferme. Êtes-vous satisfaite ?

    L. E. : La peine, sur le papier, est satisfaisante mais, déjà, les braconniers sont en fuite. Au moins, ils ne sont pas près de remettre les pieds à Mayotte, c'est déjà ça. Mais c'est tout le réseau qu'il faut démanteler. Les acheteurs de cette viande sont des nantis, des personnes qui ont les moyens, et eux ne sont pas attrapés.

    AO : Comment lutter contre ces pratiques ?

    L. E. : Seule une présence permet de dissuader les braconniers, et ce n'est pas mis en place. L’État n'en a clairement rien à faire de cette espèce protégée d’intérêt prioritaire. Pourtant, ce n'est pas compliqué à organiser, il faut juste des moyens humains. D'ailleurs, nous avons prévu d'attaquer l'État pour son manque de volonté, comme nous l'avons fait pour le dauphin.

     

    Sea Shepherd, aux côtés de 26 autres ONG, a porté plainte devant la Commission européenne contre l’État français et d’autres États européens qui ne mettent en œuvre aucune mesure pour empêche les captures "accidentelles" de dauphins. Et elle a obtenu gain de cause puisque, début juillet, la Commission européenne a ouvert une procédure d’infraction à l’encontre de la France, de l’Espagne et de la Suède. Les gouvernements sont sommés de mettre en œuvre des mesures d’urgence afin de protéger les mammifères marins.

     

    La rédaction vous recommande également : Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond. 


    Autres articles à lire

  • La sexualité de nos animaux 29/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'amour à plusieurs.

    30 Avril 2016
  • Des cétacés retrouvés échoués sur des plages du Var

    Faune sauvageUn phénomène inhabituel et pour le moment inexpliqué a conduit des dizaines de dauphins, retrouvés blessés, à venir s’échouer sur des plages du Var. Une enquête a été ouverte.

    17 Octobre 2017
  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

    Faune sauvageLa pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Shepherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    11 Avril 2018
  • Qui veut la peau du concombre de mer ?

    Faune sauvageTrois espèces de concombre de mer viennent d’être inscrites sur la liste des espèces menacées d’extinction de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). De quoi s’agit-il et pourquoi cette espèce concerne particulièrement la France et ses pêcheurs outre-Atlantique ?

    17 Novembre 2019
  • Morbihan : une tortue caouanne amputée sauvée de la tempête

    Faune sauvageMi-février, une tortue caouanne en difficulté et blessée a été extraite des vagues. Elle est aujourd’hui soignée à l’Aquarium de La Rochelle et devrait reprendre le large en juillet.

    10 Mars 2020
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    Faune sauvageDes chercheurs en biologie marine ont réussi à filmer un petit groupe d’orques en train de ' jouer ' avec des tortues vertes. Or, cet animal fait partie de leur alimentation.

    23 Septembre 2018
  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Biodiversité : la Nouvelle-Calédonie passée au crible

    Faune sauvageMenée conjointement par le Muséum national d’histoire naturelle et Pro-Natura International, le programme d’exploration baptisé « La planète revisitée » s’attaque à la Nouvelle-Calédonie. Le but ? Réaliser un inventaire de la biodiversité marine et terrestre.

    19 Octobre 2016
  • Hécatombe de requins à Nausicaà : que s’est-il passé ?

    Faune sauvageDepuis 2011, trente requins marteaux ont été capturés dans leur milieu naturel par l'aquarium de Boulogne-sur-Mer, Nausicaà. Aucun n’a survécu. Selon les experts, ces décès prématurés montrent un manque de connaissances et de prise en compte des besoins naturels de cette espèce menacée.

    29 Avril 2019
  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    05 Septembre 2018
  • Océans : baissons le son !

    Faune sauvageLa pollution sonore des océans causée par les activités humaines ne cesse d’augmenter ces dernières années, engendrant une menace supplémentaire sur la faune marine, et particulièrement les cétacés, qui ne parviennent plus à communiquer.

    22 Mars 2019
  • Une « pouponnière de requins » découverte dans les eaux irlandaises

    Faune sauvageDes milliers d’œufs de requins réunis au même endroit, voilà ce qu’ont découvert des chercheurs en enquêtant sur les récifs coralliens irlandais.

    17 Novembre 2018
  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements

    Faune sauvageSeuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    04 Octobre 2019
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • La sexualité de nos animaux 44/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui, une question de taille(s)...

    15 Mai 2016
  • Amazonie : découverte de 6 nouvelles espèces de poissons-chats

    Faune sauvageLa forêt amazonienne n’a pas fini de révéler ses secrets puisque 6 nouvelles espèces de poissons-chats (un peu particulières) viennent d’être découvertes. Leur spécificité ? Une tête recouverte de tentacules !

    11 Février 2019
  • En Islande, un sanctuaire unique au monde accueillera les bélugas

    Faune sauvageCe projet de refuge marin, initié par deux ONG, pourrait accueillir près de 3000 cétacés actuellement en captivité, et ouvrir la voie à la fin de la captivité des dauphins et des baleines.

    03 Juillet 2018
  • La sexualité de nos animaux 39/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le fétichisme.

    10 Mai 2016