Réchauffement : vers l'extinction des ours polaires d'ici 2100


  • Réchauffement : vers l'extinction des ours polaires d'ici 2100Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Sans banquise, les ours polaires meurent de faim. Alors si les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter, le réchauffement pourrait signer la quasi extinction de ces plantigrades emblématiques de l'Arctique d'ici la fin du siècle.

    - avec AFP

    Dans une étude publiée lundi dans Nature Climate Change, des chercheurs se sont penchés sur la plus grande menace qui pèse aujourd'hui sur les ours blancs : la disparition progressive de leur habitat, la banquise, d'où ils attrapent les phoques indispensables à leur alimentation.
    Le carnivore, qui vit dans les régions arctiques où la température peut descendre jusqu'à -40°C en hiver, peut jeûner pendant des mois, notamment pendant la période estivale où la banquise fond chaque année. Mais avec le réchauffement de la planète, deux fois plus rapide en Arctique, l'absence de glace dure de plus en plus longtemps. Incapables de trouver dans leur environnement une autre alimentation aussi riche que les phoques, de plus en plus d'ours affamés s'aventurent déjà parfois loin de leur territoire, près de zones habitées.

    La rédaction vous recommande également : Les voyages en avion détruisent l'habitat des ours polaires

    La fonte de la banquise est un défi en particulier pour les femelles, qui entrent à l'automne dans leur tanière pour mettre bas au milieu de l'hiver et émerger au printemps avec leurs oursons. "Elles doivent alors attraper assez de phoques pour stocker suffisamment de gras et produire suffisamment de lait pour nourrir leurs petits pendant tout le jeûne de l'été", explique à l'AFP Steven Amstrup, un des auteurs de l'étude et scientifique en chef de l'ONG Polar Bears International. "En estimant le poids maximal et minimal des ours, et en modélisant leur dépense énergétique, nous avons calculé le nombre limite de jours de jeûne que peut supporter un ours polaire avant que le taux de survie des adultes et des petits commence à décliner", ajoute Peter Molnar, de l'université de Toronto. Par exemple, un mâle de la sous-population de la Baie d'Hudson d'un poids 20% en dessous de la normale au début du jeûne ne survivrait que 125 jours, contre 200 aujourd'hui.

    Une finalité presque inévitable

    Les quelque 25.000 ours polaires sont répartis en 19 sous-populations distinctes au Canada, en Alaska, en Sibérie, au Svalbard et au Groënland, dont certaines sont mal connues. Selon l'étude, ces groupes ne seront pas tous touchés au même rythme. Mais, si les émissions de gaz à effet de serre continuent à la même cadence qu'aujourd'hui, "la chute de la reproduction et de la survie va mettre en danger la persistance de presque toutes les sous-populations d'ici 2100", concluent les chercheurs. A l'exception peut-être de l'île de la Reine-Elisabeth, note Steven Amstrup.

    Et même si le réchauffement était limité à 2,4°C par rapport à l'ère pré-industrielle --près d'un demi-degré au dessus de l'objectif de l'Accord de Paris--, cela "ne garantirait pas de sauver les ours polaires à long terme", insiste le scientifique. "Si par magie, même avec l'augmentation des températures, la banquise se maintenait, ça irait probablement pour les ours polaires. Mais leur habitat fond littéralement avec la montée des températures". La planète a gagné plus de 1°C depuis l'ère pré-industrielle, entraînant déjà une multiplication des canicules, sécheresses ou inondations. Et alors que les engagements actuels des Etats conduiront à un monde à + 3°C, ces événements météo extrêmes sont appelés à s'aggraver avec chaque demi-degré supplémentaire.

    Abattre les derniers ? 

    Classer l'ours blanc "en danger critique" sur la fameuse liste rouge de l'Union internationale de protection de la nature (IUCN), qui les considère seulement "vulnérables", ne changerait probablement rien au destin funeste du plantigrade arctique. Beaucoup des espèces en danger le sont à cause du braconnage ou de la destruction directe de leur habitat par l'Homme. Mais "on ne peut pas construire une clôture pour protéger les ours polaires de la température qui monte", souligne le scientifique de Polar Bears International. Pour sauver l'espèce, certains évoquent une réintroduction d'animaux élevés en captivité, voire leur déménagement vers l'Antarctique. Infaisable, selon Steven Amstrup. "Il faudra peut-être envisager d'abattre les derniers ours polaires, au lieu de les laisser mourir de faim".


    Autres articles à lire

  • De rares et superbes photos des léopards des neiges

    Faune sauvageEspèce menacée et difficile à observer, le léopard des neiges se dévoile devant les caméras de l’association Snow Leopard Trust qui œuvre à la préservation du félin.

    12 Janvier 2017
  • Les humains sont capables de décrypter les cris des chimpanzés

    Faune sauvageAux cris d'un chimpanzé, les humains sont capables de deviner si le primate se fait attaquer, découvre de la nourriture ou subit une séance de chatouilles, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

    17 Juin 2020
  • Un singe magot en ville mis à l'abri !

    Faune sauvageBob divaguait seul dans les rues de Sevran (93). Les autorités ont contacté la Fondation 30 Millions d’Amis pour prendre en charge ce singe magot de moins d’un an. Cette espèce protégée est très largement victime du trafic illégal. Le petit primate a été transféré aux Pays-Bas dans un centre pour faune sauvage.

    01 Juin 2015
  • Miguel et Junior vivront

    Faune sauvageLes rescapés du groupe de macaques de la Pinède ont rejoint le sanctuaire de l’Arche, où ils pourront être vus sans danger. Pourtant, ils sont porteurs de l’herpès B, comme leurs 163 congénères, euthanasiés en mai dernier. Seraient-ils mort pour rien ?

    02 Août 2018
  • Chanee, 'Monsieur gibbon'

    Faune sauvageL’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    22 Septembre 2016
  • Demain, les tigres et les lions ne seront-ils plus que des peluches ?

    Faune sauvageTigres, lions et pandas sont partout sur nos écrans, dans les livres pour enfants et les magasins de jouets. Mais en faisant croire qu'ils sont répandus dans la nature, leur omniprésence cache une triste vérité : ces animaux sont en danger.

    13 Avril 2018
  • Pourquoi les éléphants d’Afrique ont-ils la peau craquelée ?

    Faune sauvageUne équipe de chercheurs suisses a étudié la peau des éléphants et notamment les crevasses qui la composent. À quoi servent-elles ? Comment se forment-elles ? Quelques réponses dans cet article.

    08 Octobre 2018
  • Le Roi lion : Simba et Nala sont en vérité frère et sœur

    Faune sauvageLe film actuellement au cinéma se veut le plus proche possible de la réalité dans le visuel des animaux et leurs comportements. Mais dans la nature, l’histoire du Roi lion serait tout autre… Julie Platel, éthologue au parc zoologique de Thoiry, nous le montre en nous expliquant le fonctionnement d’un harem.

    29 Août 2019
  • Deux nouveaux ours dans les Pyrénées : le feu vert de Nicolas Hulot

    Faune sauvageFace à la situation critique de l’ours dans les Pyrénées-Atlantiques, où il ne reste plus que deux mâles, le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé sa volonté de procéder au lâcher de deux femelles dès cette année.

    27 Mars 2018
  • Climat : la moitié des espèces pourrait disparaître d’ici 2080

    Faune sauvageSi rien n’est fait pour inverser la tendance, le réchauffement climatique pourrait menacer jusqu'à 50% des espèces végétales et animales de Madagascar à l'Amazonie, selon une nouvelle étude co-produite par l’ONG WWF.

    14 Mars 2018
  • Dans l'intimité des suricates

    Faune sauvageEn plein cœur du désert du Kalahari, les photographes animaliers Marie-Luce Hubert et Jean-Louis Klein ont suivi un clan de suricates, ces petites mangoustes du désert. Ils nous font découvrir une tranche de vie de ces sentinelles à la vie sociale très riche…

    04 Août 2017
  • Simba et Lula évacués du zoo de Mossoul

    Faune sauvageSecourus en février par L’ONG Four Paws, le lion Simba et l’ours Lula, les deux derniers pensionnaires du zoo de Mossoul, ville dévastée par les combats, ont pu être évacués vers la Jordanie.

    12 Avril 2017
  • Le mystérieux comportement des éléphants avec leurs défunts

    Faune sauvageBeaucoup d’anecdotes sur le comportement des éléphants avec leurs compagnons décédés circulent mais jusqu’ici, aucune étude approfondie n’avait vraiment examiné ces interactions. C’est désormais chose faite grâce à des chercheurs américains.

    12 Février 2020
  • Qui décide du sort des animaux ?

    Faune sauvageÀ l’heure où les scientifiques évoquent la sixième extinction de masse des espèces, la protection de la faune sauvage semble plus que jamais une urgence, dépendante de la responsabilité humaine. Mais entre la souveraineté des États et les réglementations internationales, la protection des espèces se révèle complexe à assurer. Reste le rôle des ONG, des scientifiques et de la société civile, déterminant pour la survie de millions d’animaux.

    27 Octobre 2017
  • Délocalisation de girafes rares dans le sud-ouest nigérien

    Faune sauvageDes girafes d'une espèce rare vont être déplacées de 600 km, de la région de Kouré, dans le sud-ouest du Niger, où elles sont une attraction touristique, vers la réserve de Gadabédji, ont annoncé mercredi les autorités.

    27 Novembre 2018
  • Le loup, à l’encontre des idées reçues

    Faune sauvageJusqu’au dimanche 19 février, le zoo de Paris met le loup à l’honneur afin de faire découvrir aux visiteurs, dès leur plus jeune âge, l’environnement et le mode de vie de cet animal souffrant encore de sa mauvaise réputation.

    16 Février 2017
  • Los Angeles : un selfie avec un jaguar tourne mal

    Faune sauvageUn jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l'animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l'incident s'est produit ce week-end.

    12 Mars 2019
  • Karamel, l’écureuil amputé, reçoit une prothèse

    Faune sauvageCet écureuil privé de deux pattes après avoir été pris dans un piège peut de nouveau se déplacer grâce à une prothèse conçue sur mesure par des scientifiques de l’université Aydin d'Istanbul, enTurquie.

    09 Avril 2018
  • Fritz, l’ourson de Berlin, n’a pas survécu

    Faune sauvageLe jeune ours polaire né il y a quatre mois dans le Tierpark de Berlin a succombé à une hépatite, a annoncé le zoo avec tristesse.

    08 Mars 2017
  • Sri Lanka : 7 éléphants découverts morts, sans doute empoisonnés

    Faune sauvageLes responsables de la faune sauvage ont découvert depuis vendredi 27 septembre sept éléphants morts au Sri Lanka, sans doute empoisonnés par des villageois exaspérés par ces animaux qui causent des accidents mortels et détruisent les cultures.

    30 Septembre 2019