Loic Dombreval propose 121 mesures pour améliorer le bien-être animal


  • Loic Dombreval propose 121 mesures pour améliorer le bien-être animalPhoto : DR
  • Protection/ Abandons

    Mardi 23 juin, le député LaRem Loïc Dombreval a remis au gouvernement son rapport sur le bien-être des animaux de compagnie et des équidés. Ce document de 300 pages est le fruit de six mois d’auditions de plus de 250 personnes par le groupe d’étude Condition Animale de l’Assemblée nationale. Plutôt bien reçues par les acteurs de la protection animale, ce rapport suscite beaucoup d’espoirs qui ne devront pas être déçus…

    Dans un pays où un Français sur deux possède au moins un animal de compagnie, le député LREM des Alpes-Maritimes, a auditionné durant six mois  près de 200 personnes du secteur animalier pour rendre un rapport de 300 pages contenant 121 recommandations, dont une dizaine de propositions phares. A commencer par la nomination au sein du gouvernement d’un défenseur des droits des animaux. "La protection animale n'est pas incarnée politiquement. Seule une autorité administrative indépendante peut faire avancer la condition animale et le droit des animaux en France", a confié à l'AFP Loïc Dombreval. Pour y remédier, il suggère de "créer une sorte de défenseur des droits ou un secrétariat d'Etat dédié à la condition animale, voire un délégué interministériel qui pourrait traiter toutes ces questions, à l'image de ce qui se fait en Belgique". Le député a déjà en tête le nom de Louis Schweitzer. L’ancien PDG de la régie Renault est aujourd’hui président de la LFDA, une association dont la mission est de faire progresser la cause animale grâce aux progrès de la science traduits dans l’évolution du droit.

    Un numéro vert contre la maltraitance

    L’ancien édile de Vence souhaite aussi lancer un portail internet dédié à la protection animale rassemblant les informations indispensables aux futurs acquéreurs, possesseurs, associations, forces de l'ordre, magistrats, procureurs et d’un numéro vert de la protection animale dédiée au signalement d’actes de maltraitance. 

    Pour venir en aide aux petits refuges et associations locales qui "manquent considérablement de moyens", il préconise la création un fonds national, "abondé par un montant prélevé sur l'identification électronique (puçage) et des dons de toutes sortes". Ce fonds a été particulièrement réclamé lors de la récente crise sanitaire par un collectif de petites associations confrontées à un manque cruel de trésorerie mettant en danger leur mission de sauvetage et d’accueil des animaux abandonnés.  

    Revenir sur la loi relative aux chiens dangereux

    Quant aux chiens dits dangereux, "il faut réformer la loi de 1999", affirme le vétérinaire de formation. "Le classement dans une catégorie doit se faire sur la base du comportement du chien et non sur sa race". La loi de 1999 est dénoncée depuis de nombreuses années par les amoureux des chiens, notamment des races des catégories 1 et 2, qui estiment que c’est le délit de sale gueule qui prévaut devant le risque réel de morsure ou d’attaque. L'évaluation du chien se ferait "à un tarif réglementé et modéré". Le vétérinaire agréé testerait le comportement de l’animal à un an et le classerait dans une des quatre catégories, "de la plus inoffensive à la plus dangereuse".

    DRLoïc Dombreval a toujours apporté son soutien à la Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie. 

    Pour lutter contre l'abandon, il propose de mettre en place une attestation de connaissances minimales obligatoire pour détenir un chien ou un chat, un certificat de capacité pour un équidé, ainsi que l’obligation de la stérilisation des chats libres et des animaux non destinés à la reproduction.

    La fin de la vente de chiots et chatons en animalerie

    Le rapport préconise aussi l'interdiction de la vente de chiens et chats en animalerie, dans les foires et expositions, et sur les sites internet généralistes est également préconisée. Une mesure qui existe déjà dans d’autres pays d’Europe comme la Belgique et l’Angleterre.

    Côté pénal, il souhaite voir les sanctions renforcées et qu’un auteur de maltraitance animale risque "3 ans de prison et 45 000 euros d'amende", au lieu des "2 ans et 30 000 euros" actuellement. Il souhaite également la création d’un fichier national des ‘interdits à détenir’ un animal, une interdiction souvent associée lors des procès mais qui reste sans suite du fait de l’impossibilité pour un vendeur d’animaux de compagnie de vérifier l’aptitude de l’acheteur à posséder un animal.

    La protection animale réjouie mais prudente…

    Les défenseurs des animaux ont salué « ces grandes mesures, notamment l'interdiction de la vente des animaux en animalerie et la stérilisation des chats ». "Il faut maintenant que le gouvernement ait le courage d'appliquer cette politique et pas uniquement de publier des rapports. Il y a un vrai problème d'approvisionnement de la vente d'animaux", a réagi Christophe Marie, le porte-parole de la Fondation Bardot.

    Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA, regrette toutefois que "la corrida, l'expérimentation animale, la fourrure et le bien-être animal dans l'exploitation agricole" n'aient pas été abordés.

    Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis, espère que "la montagne n'accouche pas d'une souris". "Ce sont des règles très faciles à appliquer s'il y a une volonté politique", selon elle.

    Pour la Confédération Défense de l’animal, « ces propositions doivent maintenant être suivies d'actes, et il y a urgence. L'attente est forte de la part des refuges indépendants, qui portent secours à plus de 200 000 animaux de compagnie chaque année, et des citoyens, de plus en plus sensibilisés à l'amélioration de la condition animale.

    Stéphane Lamart, quant à lui, se réjouit de ce rapport, notamment de l’estimation à 300 000 le nombre d’animaux abandonnés chaque année sur notre territoire (estimation . Depuis de nombreuses années, le chiffre de 100 000 abandons par an circule sans qu’aucun recensement officiel et valide n’ait été opéré. Pour le défenseur des animaux dont le refuge des orphelins est installé dans le Calvados, il faut que « ce recensement soit effectué du 1er janvier au 31 décembre de chaque année, afin que le Gouvernement puisse prendre des mesures selon les chiffres réels. »


    Autres articles à lire

  • Une vidéo contre les abandons d’animaux sur les autoroutes

    ProtectionLe réseau APRR s’engage aux côtés de la SPA pour lutter contre les abandons pendant l’été, via une vidéo : 1 partage de ce clip sur les réseaux sociaux équivaut à 1€ reversé à la Société Protectrice des Animaux.

    28 Juin 2017
  • Coronavirus : les refuges ferment leurs portes

    ProtectionLa SPA, la Confédération nationale Défense de l’Animal et de nombreuses petites associations ont annoncé la fermeture des portes de leurs établissements, pour répondre aux directives de confinement du gouvernement dans le cadre de l’épidémie du coronavirus Sars-Covid-2. Toutefois, tout est mis en œuvre pour assurer les soins aux animaux recueillis.

    16 Mars 2020
  • Natacha Harry réélue à la présidence de la SPA

    ProtectionNatacha Harry a été réélue samedi soir à la présidence de la Société protectrice des animaux (SPA) pour un nouveau mandat de 3 ans, a annoncé dimanche le service communication de l’association.

    27 Juin 2016
  • 36 personnalités s'unissent pour demander la reprise des adoptions

    ProtectionÀ cause de leur fermeture au public imposée par la crise du coronavirus, les refuges arrivent à saturation. Une pétition ainsi qu'une lettre ouverte signée par 36 personnalités vont être envoyées au Président de la République et au ministre de l'Agriculture afin de réclamer au gouvernement l’autorisation de la reprise des adoptions.

    08 Avril 2020
  • La SPA annule le Noël des animaux 'pour des raisons de sécurité'

    ProtectionLe traditionnel Noël des animaux, qui devait se tenir à Paris les 8 et 9 décembre place de la République, est annulé 'pour des raisons de sécurité' à la suite des violences de samedi, a annoncé la SPA.

    04 Décembre 2018
  • Lutte contre l'abandon : je signe la charte du maître responsable

    ProtectionÀ l’occasion de la deuxième Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie qui se déroulera le 27 juin, Animaux-Online et l’association Solidarité-Animal vous encouragent à signer la charte du maître responsable.

    03 Juin 2020
  • Été 2020 : faut-il craindre un boom des abandons ?

    ProtectionAlors que la Journée mondiale contre l’abandon a fait grand bruit le 27 juin dernier, les associations de protection animale redoutent-elles un été pire que les années précédentes ? On fait le point.

    21 Juillet 2020
  • Les adoptions à nouveau possibles dès le 16 avril

    ProtectionIl aura fallu une pétition et le soutien de nombreuses personnalités pour que le gouvernement français entende la requête des refuges et associations de permettre à nouveau les adoptions afin de désengorger les structures et faire rentrer des fonds. Dès le 16 avril, elles reprendront mais sous certaines conditions.

    14 Avril 2020
  • Noël : un animal ne doit pas être un cadeau !

    ProtectionOn ne le répétera jamais assez : une adoption est un acte réfléchi. À la veille de Noël, les associations de protection animale n’ont de cesse de sensibiliser le public à cette problématique et aux réels chamboulements qu’implique la venue d’un chat, d’un chien ou d’un NAC dans son foyer.

    09 Décembre 2019
  • Solidarité-Refuges s’invite à Animalis Show

    ProtectionA l’occasion de son vingtième anniversaire, l’enseigne Animalis a placé la fête sous le signe de la solidarité. Réunis sur le podium central d’Animal Expo-Animalis Show, au parc floral de Vincennes, les invités ont réservé un accueil plus que chaleureux à Solidarité-Refuges, dont c’était le lancement officiel.

    05 Octobre 2018
  • Abandon : la colère du président de la SPA de Marseille

    ProtectionDans une vidéo visionnée plus de 800 000 fois sur Facebook, le président de la SPA de Marseille dénonce la façon scandaleuse dont un yorkshire a été abandonné par ses maîtres. Cet été encore, les refuges débordent d’animaux laissés sur le carreau.

    09 Août 2016
  • Karine Ferri, marraine de la Journée mondiale contre l'abandon

    ProtectionLa marraine de l'édition 2020 de la Journée mondiale contre l'abandon, organisé par l'association Solidarité Animal, est une amoureuse des animaux et de la cause animale. Pour cette animatrice vedette de TF1, l'abandon est une cruauté qui doit cesser. Un seul mot d'ordre : 'En vacances, mon animal je ne l'abandonne pas, je le garde.'

    13 Juin 2020
  • J-7 avant la Journée mondiale contre les abandons

    ProtectionDans une semaine, nous dirons tous ensemble Stop à l'abandon des animaux de compagnie. Cette première journée mondiale de lutte contre l'abandon a été créée par solidarite-refuges et animaux-online pour dénoncer cette tragédie qui se déroule chaque année sous nos yeux. Rejoignez-nous dans ce combat et mobilisez-vous !

    22 Juin 2019
  • L’identification n’est pas indispensable pour un Français sur trois

    ProtectionSi l’identification de son chien ou de son chat est obligatoire en France, elle n’est pourtant pas systématique. Une grande enquête réalisée par TNS-Sofres avec le Fichier national d’identification des carnivores (I-Cad) fait le point sur le sentiment des propriétaires d’animaux sur cette obligation.

    05 Octobre 2016
  • Cagnotte : soutien à l’association S.O.S Vieux Chiens

    ProtectionChristine Ruiz est la présidente de l’association S.O.S Vieux Chiens qui depuis sa création en 2013, a offert à près de 80 toutous une nouvelle famille d’adoption. Elle partage pour nous son histoire et détaille les besoins de son association pour continuer ce formidable travail.

    19 Décembre 2017
  • Plan de relance : 20 millions d’euros accordés aux refuges

    ProtectionAlors que le plan de relance du gouvernement Castex vient d’être présenté, il prévoit une enveloppe de 250 millions d’euros pour la mesure « Filières animales : modernisation, sécurité sanitaire et bien-être animal ». Les refuges sont au cœur de ce volet puisque 20 millions d’euros leur seront consacrés.

    04 Septembre 2020
  • Tribune : « L’animal de compagnie est notre cheval de Troie »

    ProtectionDimanche 30 juin, 240 parlementaires ont cosigné une tribune contre l’abandon des animaux de compagnie. Par ce texte, publié dans les colonnes du Journal du Dimanche, les députés signataires s’engagent à proposer une loi qui permette de diminuer drastiquement le nombre des chats et chiens victimes de l’abandon. « Un être sensible ne se jette pas », tel est le titre de cette tribune initiée par le député Loïc Dombreval, en charge du bureau d’étude sur la condition animale à l’assemblée. Il revient sur l’origine de cette tribune et les ambitions qu’elle porte…

    18 Juillet 2019
  • L’arrivée du froid mobilise les refuges

    ProtectionLa pluie, le vent, le froid, bientôt la neige… les conditions météo imposent un quotidien plus difficile pour les animaux dans les refuges et pour les personnes qui en ont la charge. Surcroît de dépenses, de matériel, de travail, ils ont besoin de l’aide de tous. En cette journée mondiale du bénévolat, comment pouvez-vous leur venir en aide ?

    05 Décembre 2018
  • Normandie : bientôt un nouveau refuge pour animaux handicapés !

    ProtectionAprès 10 ans d’existence, l’association Handi’cats, basée en Normandie, a pour projet d’acheter un ancien centre équestre afin d’y créer un grand refuge pour animaux handicapés. Ils ont besoin de votre aide !

    17 Février 2021
  • L’association Stéphane Lamart ouvre son premier refuge

    ProtectionA partir de mai, employés et bénévoles du refuge des Orphelins, en Normandie, seront près à accueillir une cinquantaine de chiens pour leur offrir un meilleur cadre de vie et la perspective d’un nouveau foyer.

    06 Avril 2017