Chiens et chats errants, les oubliés de la pandémie


  • Chiens et chats errants, les oubliés de la pandémiePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Abandons

    Au pied de l'Acropole, des dizaines de chats errants se précipitent sur les croquettes déversées par une bénévole dans les allées désertes d'Athènes. Avec le confinement généralisé, chiens et chats des rues souffrent souvent de la faim et de l'oubli, victimes indirectes de la pandémie.


    - Avec AFP


    Depuis le début du confinement des humains, "nous avons une surcharge de travail", explique Eleni Kefalopoulou, bénévole de l'organisation grecque Nine Lives, un réseau de bénévoles qui travaille sur la surpopulation des chats errants. "D'habitude, nous nourrissons 600 chats par jour, maintenant nous sommes à plus de 1.000", dit-elle à l'AFP. La fermeture obligatoire des restaurants prive chiens et chats errants affamés des restes et des poubelles où ils s'agglutinent d'ordinaire. Les habitants et les commerçants ne sortent plus de chez eux pour les nourrir. Pour beaucoup de vagabonds à quatre pattes, omniprésents en Grèce, les restrictions imposées par l'épidémie de coronavirus signifient une condamnation à mort. Les animaux "plus affamés, ainsi plus enclins à faire confiance et à se laisser approcher" s'exposent "à plus de cruauté et à l'empoisonnement", redoute Cordelia Madden-Kanellopoulou, cofondatrice de Nine Lives. S'agissant des chiens, "pendant le confinement, nous nous assurons que tous ont assez à manger pour ne pas devenir agressifs", déclare Serafina Avramidou, chargée de la protection des animaux à la Ville d'Athènes. Des distributeurs de croquettes doivent être installés cette semaine pour nourrir "régulièrement" chiens et chats, a ajouté la responsable, qui a signé plus de 350 permis de circuler pour les bénévoles.Les autorités grecques ont mis en place une plateforme en ligne pour réunir les dons de nourriture et les propositions de services vétérinaires. Selon la municipalité d'Athènes, les chats errants se comptent par milliers dans la capitale grecque, contre des centaines pour les chiens.


    En Turquie voisine, les autorités d'Istanbul distribuent chaque jour une tonne de nourriture pour les chats et les chiens des rues. Tayfun Koç, employé des services vétérinaires de la municipalité d'Istanbul, a dit à l'AFP qu'"avant même ce coronavirus, en tant que municipalité d'Istanbul, nous nous occupions des animaux de rue." "Et nous continuons notre travail sous toutes ses formes": alimentation, consultations, stérilisations, vaccins. "Je le dis à tous nos citoyens, qu'ils restent chez eux, nous prenons soin de nos petits amis", promet-il.


    Ailleurs, en Europe, les autorités commencent à prendre conscience de la situation des animaux en vagabondage. Avec le confinement national en Espagne, le 14 mars, les autorités madrilènes avaient fermé les 125 hectares du Parc Retiro où quelque 270 chats avaient élu domicile. Après avoir interdit aux bénévoles d'y pénétrer, la mairie leur a finalement permis de remettre de la nourriture aux gardiens du parc qui la distribuent. Un bénévole a aussi l'autorisation de soigner les félins, pour une heure, trois fois par semaine. Mais ce n'est pas suffisant, s'insurge Mercedes Hervas, qui préside l'association des amis des chats de Retiro. Le 30 mars, un employé du parc a trouvé le cadavre d'une femelle traitée par antibiotiques. Et il y en aura d'autres, prévient Mercedes Hervas. "Nous devons aller de colonie en colonie et attendre que le chat sorte. Peut-être que des athlètes olympiques peuvent le faire en une heure mais nous pas", dit-elle.


    Entre abandon et empoisonnement


    Dans les Balkans, l'aide aux animaux errants relève plus du système D. En Serbie, où les animaux errants ne sont pas du ressort de l'Etat, ce sont les habitants de plusieurs villes qui leur viennent en aide. En Macédoine du Nord, des ONG appellent la population à laisser de la nourriture dans la rue pour les quelque 10.000 chiens errants des rues de Skopje. En Croatie, une quarantaine de refuges pour animaux, portes closes aux visiteurs, implorent les citoyens de ne pas abandonner leurs petits amis. Des cliniques vétérinaires de Bulgarie ont lancé une campagne d'information, après avoir constaté un abandon croissant d'animaux domestiques par des maîtres inquiets que leurs chats ou chiens ne leur transmettent le virus. Dans le même esprit, des Libanais mènent campagne sur les réseaux sociaux publiant une photo de leur chien ou de leur chat avec une pancarte, où l'on peut lire: "Je ne transmets pas le virus" ou encore "ils transmettent seulement l'amour". A Beyrouth, les organisations de défense des animaux ont mis en garde contre une recrudescence des cas d'empoisonnements et du nombre d'abandons qui "a au moins triplé ces dernières semaines en raison de la panique provoquée par le Covid-19", selon l'ONG BETA (Beirut for the Ethical treatement of Animals).


    Autres articles à lire

  • Solidarité-Refuges s’invite à Animalis Show

    ProtectionA l’occasion de son vingtième anniversaire, l’enseigne Animalis a placé la fête sous le signe de la solidarité. Réunis sur le podium central d’Animal Expo-Animalis Show, au parc floral de Vincennes, les invités ont réservé un accueil plus que chaleureux à Solidarité-Refuges, dont c’était le lancement officiel.

    05 Octobre 2018
  • Été 2020 : faut-il craindre un boom des abandons ?

    ProtectionAlors que la Journée mondiale contre l’abandon a fait grand bruit le 27 juin dernier, les associations de protection animale redoutent-elles un été pire que les années précédentes ? On fait le point.

    21 Juillet 2020
  • Aider les refuges grâce à ses recherches internet ?

    ProtectionCréé par des amoureux des animaux, le principe de YouCare est simple. Toutes les 45 requêtes faites sur ce moteur de recherche (une alternative à Google), un repas est reversé à un refuge. Ce sont aujourd’hui près de 30 000 gamelles qui ont été remplies en seulement quelques mois.

    20 Novembre 2018
  • 'Piqué au vif', une vidéo pour dénoncer l’euthanasie de complaisance

    Protection« Piquez-le » : aujourd’hui encore, il est facile pour un propriétaire de demander à un vétérinaire de mettre à mort un animal, même sans raison médicale et même si l’animal n’est pas en état de souffrance. Une campagne vidéo, réalisée par l'association AVA, dénonce ces pratiques.

    20 Août 2020
  • Coronavirus : La SPA redoute une vague d’abandons

    ProtectionMaisons SPA et dispensaires, à l'instar de toutes les associations de protection animale, en conformité au plan d'action Covid-19 du gouvernement, redoutent une vague d'abandons.

    16 Mars 2020
  • 36 personnalités s'unissent pour demander la reprise des adoptions

    ProtectionÀ cause de leur fermeture au public imposée par la crise du coronavirus, les refuges arrivent à saturation. Une pétition ainsi qu'une lettre ouverte signée par 36 personnalités vont être envoyées au Président de la République et au ministre de l'Agriculture afin de réclamer au gouvernement l’autorisation de la reprise des adoptions.

    08 Avril 2020
  • Loic Dombreval propose 121 mesures pour améliorer le bien-être animal

    ProtectionMardi 23 juin, le député Loïc Dombreval a remis au gouvernement son rapport sur le bien-être des animaux de compagnie et des équidés. Ce document de 300 pages est le fruit de six mois d’auditions de plus de 250 personnes par le groupe d’étude Condition Animale de l’Assemblée nationale. Plutôt bien reçues par les acteurs de la protection animale, ce rapport suscite beaucoup d’espoirs qui ne devront pas être déçus…

    24 Juin 2020
  • La Fondation 30 millions d’amis verse 1,3 million d’euros aux refuges

    ProtectionSoins vétérinaires, nourriture, travaux… La Fondation 30 Millions d’Amis a versé cet été 1 341 931 euros à 219 refuges répartis sur toute la France, pour venir en aide aux animaux abandonnés accueillis dans des établissements en difficulté.

    08 Août 2018
  • Le fléau des abandons sur les aires d’autoroute

    ProtectionLe réseau autoroutier APRR s’engage au côté de la SPA alors que les phénomènes d’abandons en période estivale sont à la hausse …

    13 Juillet 2018
  • Les chats : premières victimes de l’abandon dans notre pays

    ProtectionChaque année, c’est par dizaine de milliers que les chats errants, perdus ou libres sont ramassés par les services de capture municipaux. Mais tous ne sont pas transmis aux refuges en vue d’une adoption. 4 sur 10, en métropole, seront euthanasiés, plus de 9 sur 10 pour les territoires d’outre-mer…

    01 Juin 2019
  • Refuges : quelle aide êtes-vous prêt à apporter ?

    ProtectionDu temps, du matériel, des compétences, de l'argent… Une heure, un jour, tous les jours ? On a tous envie ou eu envie d'aider les associations et les refuges qui recueillent les animaux. Mais les obstacles se dressent souvent sur notre bonne intention. Répondez à notre petit sondage afin de dresser le portrait de la solidarité dans le monde animal.

    21 Février 2019
  • Cagnotte : soutien à l’association S.O.S Vieux Chiens

    ProtectionChristine Ruiz est la présidente de l’association S.O.S Vieux Chiens qui depuis sa création en 2013, a offert à près de 80 toutous une nouvelle famille d’adoption. Elle partage pour nous son histoire et détaille les besoins de son association pour continuer ce formidable travail.

    19 Décembre 2017
  • Covid-19 : Les refuges craignent de manquer de nourriture

    ProtectionConfrontés brutalement à la crise du coronavirus, les refuges ne vont pas seulement manquer de main d’œuvre pour nourrir et soigner les animaux : ils risquent aussi de manquer de vivres ! Une difficulté de plus pour les petites structures désormais privées des collectes alimentaires, qui vont devoir acheter… au lieu de récupérer.

    23 Mars 2020
  • Devenez bénévole dans un refuge

    ProtectionLes refuges et associations de protection animale traversent une période particulièrement difficile. Fin des contrats aidés, hausse des abandons, importante charge de travail… Ils ont désormais besoin de faire appel à des volontaires pour leur donner un coup de main. Et si c’était vous ? Six conseils avant de vous engager…

    01 Novembre 2018
  • La Journée mondiale contre l’abandon, c’est aujourd’hui !

    ProtectionC’est aujourd’hui, 29 juin, que nous disons STOP à l'abandon des animaux de compagnie. Cette première journée mondiale de lutte contre l'abandon a été créée par Solidarite-Refuges et Animaux-Online pour dénoncer cette tragédie qui se déroule chaque année sous nos yeux. Rejoignez-nous dans ce combat et mobilisez-vous !

    29 Juin 2019
  • La solidarité au secours des refuges

    ProtectionBaisse des adoptions, hausse des abandons, fin des contrats aidés… les refuges qui accueillent les animaux font face à une situation inédite. Pour les aider à trouver l’aide bénévole dont ils ont besoin, la plateforme Solidarité-refuges met en relation les refuges avec les particuliers mais aussi les entreprises qui veulent aider les animaux.

    13 Septembre 2018
  • Les amoureux des bêtes n'oublient pas les chiens et chats des refuges

    ProtectionIls n'auront pas de cadeaux au pied du sapin mais une couverture neuve, de la nourriture enrichie ou une nouvelle niche. Les amoureux des bêtes n'oublient pas les chiens et chats des refuges à Noël, les associations de protection animale se félicitant d'un pic des dons enfin d'année.

    23 Décembre 2018
  • La nouvelle campagne de la Fondation 30 Millions d’Amis

    ProtectionChaque année, la Fondation 30 Millions d’Amis publie une vidéo de sensibilisation contre l’abandon à l’attention du grand public. Cette année, elle a fait le choix d’illustrer toutes les formes d’abandon sur le titre We Are the Champions, de Queen, car la France bat le record du nombre d’abandons en Europe avec plus de 100 000 animaux chaque année.

    18 Juin 2019
  • Abandon : la colère du président de la SPA de Marseille

    ProtectionDans une vidéo visionnée plus de 800 000 fois sur Facebook, le président de la SPA de Marseille dénonce la façon scandaleuse dont un yorkshire a été abandonné par ses maîtres. Cet été encore, les refuges débordent d’animaux laissés sur le carreau.

    09 Août 2016
  • Coronavirus : les refuges ferment leurs portes

    ProtectionLa SPA, la Confédération nationale Défense de l’Animal et de nombreuses petites associations ont annoncé la fermeture des portes de leurs établissements, pour répondre aux directives de confinement du gouvernement dans le cadre de l’épidémie du coronavirus Sars-Covid-2. Toutefois, tout est mis en œuvre pour assurer les soins aux animaux recueillis.

    16 Mars 2020