Confinement et protection animale : les dernières mesures du ministère


  • Confinement et protection animale : les dernières mesures du ministèrePhoto : Shutterstock
  • Protection

    Depuis le début du confinement, les associations de protection animale et les refuges se trouvent dans un flou total quant aux déplacements qu'ils ont encore le droit d'effectuer. Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation vient de publier une nouvelle note de service clarifiant la situation.


    L'appel des associations de protection animale a été entendu. Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation vient de donner, dans une note de service datant du 2 avril, ses nouvelles directives sur les actions que pouvaient encore mener ces organismes luttant pour le bien-être animal.


    Déplacements des bénévoles


    Les déplacements réalisés pour les activités liées aux refuges sont considérés comme résultant de l’intérêt général et entrent ainsi dans les exceptions prévues par le 8° de l’article 3 du décret n° 2020-293 du 23 mars 2020. Le refuge doit dès lors écrire une attestation pour chaque bénévole ou salarié de l'établissement. « Afin d’assurer le bon fonctionnement de ces dispositions, il convient que les refuges transmettent à la DD(CS)PP la liste des personnes qui doivent pouvoir circuler afin d’assurer ces missions d’intérêt général. Sur cette base, les DD(CS)PP pourront confirmer que les personnes en question, dans la mesure où elles travaillent pour les refuges qui eux-mêmes exercent une activité d'intérêt général, peuvent faire usage de l’exception prévue au 8° de l’article 3 du décret du 23 mars 2020. Compte tenu des difficultés d’acheminement du courrier, ces échanges peuvent se faire par voie électronique », explique en détail le ministère.


    Intervention sur le terrain


    Bien que les associations n'aient jamais arrêté d'intervenir sur le terrain, c'est maintenant officiellement autorisé : « Les urgences liées à des situations de maltraitance avérées doivent être maintenues ». Bien évidemment, sous réserve du respect des règles sanitaires et des gestes barrières. « Nous continuons évidemment d'intervenir quotidiennement sur les situations urgentes comme les cas de cruauté, les animaux battus ou les demandes judiciaires. Par contre, les alertes telles qu'un chien sur un balcon ou attaché dehors ne sont malheureusement pas considérées comme une urgence et seront traitées ultérieurement », nous explique Arnauld Lhomme, enquêteur pour la Fondation 30 Millions d'Amis.


    « Concernant le nourrissage des chats errants : il est possible de poursuivre cette activité si elle était déjà en œuvre avant le confinement. Les personnes devront se munir d'une attestation dérogatoire de déplacement en cochant la case relative aux soins aux animaux de compagnie, tout en respectant les conditions relatives à ces déplacements », peut-on lire sur la note de service. Une précision importante demandée par de nombreuses associations qui ont vu certains de leur bénévoles se faire verbaliser... Cependant, cela signifie que le nourrisage doit se faire dans un rayon d'un kilomètre autour du domicile.


    Transfert d'animaux entre les refuges


    « Les déplacements nécessaires d’animaux peuvent être autorisés entre refuges, lorsque ces derniers sont saturés, pour limiter les problèmes de protection animale », précise également le ministère. En effet, alors que (presque) plus personne n'adopte, les refuges continuent pourtant d’accueillir des animaux, ce qui entraîne des saturations. Il est urgent de soulager ces structures afin d'éviter les euthanasie…


    À lire aussi : Covid-19 : La surpopulation féline des refuges a-t-elle des effets ?


    Le ministère rappelle que « les documents qui permettent la circulation pendant la période d’urgence sanitaire sont le justificatif de déplacement professionnel pour les travailleurs salariés et l’attestation dérogatoire de déplacement et le document de l’autorité missionnant l’intéressé, pour les travailleurs non salariés et les personnes en mission d’intérêt général, notamment ».

    Pour les personnes qui doivent aller s'occuper de leurs animaux éloignés du domicile (équidés, petits ruminants, ruchers), ils peuvent le faire en cochant la case n° 5 (besoins des animaux de compagnie) "si aucune autre solution n’est possible. […] Toute autre solution permettant de limiter le déplacement (recours aux voisins) devra être privilégiée."

    À lire aussi : Coronavirus : les propriétaires d’équidés désemparés

    Autres articles à lire

  • Brigitte Bardot plaide la cause des animaux auprès d’Emmanuel Macron

    ProtectionBrigitte Bardot a été reçue, mardi 24 juillet 2018, par Emmanuel Macron pour parler de la cause animale et a trouvé avec lui, a-t-elle assuré à l’AFP, un interlocuteur ''intéressé'', qui a promis de la revoir en fin d’année.

    25 Juillet 2018
  • Un nouvel office public pour protéger une biodiversité en déclin

    ProtectionL'Office français de la biodiversité, qui voit le jour après des années d'atermoiements, doit permettre de mieux protéger la nature dont l'érosion se poursuit. Mais ce nouvel outil ne suffira pas sans réelle volonté politique, avertissent des ONG.

    31 Décembre 2019
  • 7 touchantes initiatives pour aider les animaux en Australie

    ProtectionAlors que le monde entier a assisté impuissant à la destruction de toute cette faune emblématique et foisonnante, certaines personnes n’ont pas voulu rester les bras croisés et ont lancé des initiatives originales. Animaux-Online en a recensé 7 auxquelles vous pouvez participer !

    24 Janvier 2020
  • Comment le bien-être des animaux participe au bonheur d’un pays ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a démontré dans un rapport, «Mesurer ce qui compte», le rôle fondamental des animaux pour le bien-être des hommes et de nos sociétés.

    26 Avril 2017
  • Une journée mondiale pour mieux connaître les vautours

    ProtectionLa journée mondiale de sensibilisation aux vautours organisée par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) se déroulera le dimanche 2 septembre 2018 à travers la France. C’est l’occasion de partir à la rencontre de ces rapaces nécrophages qui sont l’objet de programmes de réintroduction.

    31 Août 2018
  • Le piège des contrats aidés

    ProtectionPour la majorité des refuges qui appellent à l’aide, la cause de leur prochaine faillite est la fin des contrats aidés, annoncée par le gouvernement d’Edouard Philippe en juin 2017. Sans personnel, ou désormais recruté à prix d’or, leur fragile équilibre économique s’effondre.

    01 Mai 2019
  • Un fichier d’identification pour animaux sauvages voit le jour

    ProtectionÀ partir du 15 juin, un fichier national et unique, réunissant les données de l’ensemble des espèces non domestiques détenues en captivité, sera ouvert. Une bonne nouvelle pour la protection de millions d’oiseaux, reptiles, mammifères, amphibiens…

    13 Juin 2018
  • Comment peut-on définir le bien-être animal ?

    ProtectionL'agence sanitaire Anses a défini le concept de bien-être animal, soulignant que la bonne santé et l’absence de stress sont des notions nécessaires, mais insuffisantes.

    27 Avril 2018
  • Johnny Hallyday était aussi un grand amoureux des animaux

    ProtectionLes hommages se multiplient suite à la mort du chanteur, emporté cette nuit par un cancer du poumon. Le monde animal n’a pas manqué de saluer la mémoire de cet artiste au grand coeur, qui a toujours témoigné de sa grande affection pour les animaux et particulièrement les chiens.

    06 Décembre 2017
  • Engagez-vous !

    ProtectionSi la fin des contrats aidés plonge les refuges dans la crise, c’est parce qu’elle signifie que le bien-être et le confort des animaux risquent de s’en trouver affectés par manque de bras. Nettoyer, nourrir, entretenir, promener… Et si vous vous retroussiez les manches?

    01 Mai 2019
  • Purina, Royal Canin… tous solidaires avec les refuges

    ProtectionAu vu des difficultés que rencontrent les refuges et les associations de protection animale pendant cette période de confinement, les grandes marques de nourriture pour animaux de compagnie ont décidé d'être solidaires et d’offrir plusieurs tonnes de repas à ces chiens et chats dans le besoin.

    21 Avril 2020
  • Grand débat national : la condition animale au programme

    ProtectionC’est dans une salle de la mairie du XIIIè arrondissement de Paris que les Franciliens ont été conviés, mercredi 20 février, à faire part de leurs propositions sur la condition animale dans le cadre du Grand débat national. Un thème inspirant puisque les idées ont abordé aussi bien les animaux domestiques, de rente que les animaux sauvages…

    21 Février 2019
  • La Confédération nationale-Défense de l’animal fait peau neuve

    ProtectionRéunie en congrès à la frontière suisse, la Confédération sort d’une période compliquée durant laquelle elle a renouvelé son équipe dirigeante et changé de nom suite à l’action en justice engagée par la SPA de Paris. L’occasion pour Animaux-online de faire le point avec cette association qui a fêté ses 90 ans il y a deux ans.

    22 Octobre 2018
  • Association Stéphane Lamart : les bénévoles chantent pour leur refuge

    ProtectionFanfan et Stéphan, professionnels de la chanson, ont conçu un CD vendu au profit du refuge des Orphelins de Stéphane Lamart. Les neuf titres sont interprétés par des bénévoles de l’association qui se produiront aux portes ouvertes du refuge le samedi 18 et dimanche 19 mai à Aunay-sur-Odon, dans le Calvados.

    17 Mai 2019
  • Le projet « Rewild » : faire du zoo de Pont-Scorff un sanctuaire

    ProtectionEn décembre dernier, le zoo de Pont-Scorff (Morbihan) a été racheté par Rewild. L’objectif de l’association : relâcher les pensionnaires et transformer les lieux centre de réhabilitation pour des animaux victimes de trafic. Un projet qui déchaîne les passions.

    24 Janvier 2020
  • Caddies et collectes

    ProtectionA l’image de ce qui se fait pour les Restos du cœur, les refuges profitent des opérations «Caddies» organisés par les magasins d’alimentation. Cela remplit les gamelles des animaux, le cœur des clients et les caisses du magasin.

    01 Mai 2019
  • Elections à la SPA : Jacques-Charles Fombonne élu président

    ProtectionJacques-Charles Fombonne, ex-gendarme, est le nouveau président de la Société protectrice des animaux (SPA) pour les trois prochaines années. Il occupait déjà ce poste par intérim depuis le départ précipité de Natacha Harry, il y a près d’un an.

    25 Juin 2019
  • Scandales au zoo d’Amnéville : où est la vérité ?

    ProtectionLe zoo d'Amnéville, en Moselle, est au cœur d'une tourmente médiatique. Tout est parti d’une enquête explosive de France Bleu… Depuis, les révélations ne cessent de s’enchaîner. Mais qui croire ? Des spécialistes du monde zoologique nous aident à comprendre les raisons de la descente aux enfers de ce zoo important de la région Est.

    16 Décembre 2019
  • Vétérinaires et associations s’unissent contre la maltraitance animale

    ProtectionLa LPO, la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, le CIWF… De grandes associations de protection animale ont décidé de s’unir à des organisations vétérinaires afin que leurs expertises mutuelles servent à faire bouger les choses plus rapidement, et ce sur des thématiques précises. Explications.

    27 Septembre 2019
  • Réflexions et émerveillements pour comprendre la cause animale

    ProtectionRencontre avec le photographe Laurent Baheux et la philosophe Audrey Jougla, qui publient un livre mêlant images et pensées afin de comprendre, en 12 chapitres clés, les principaux enjeux actuels de la cause animale.

    17 Avril 2018