Zoos à l’arrêt : quelles conséquences sur les animaux ?


  • Zoos à l’arrêt : quelles conséquences sur les animaux ?Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage

    Au même titre que les restaurants, les cinémas ou encore les refuges, les parcs zoologiques ont eux aussi dû fermer leurs portes au public. Cela a-t-il des conséquences sur le soin des animaux ? Rencontrent-ils des difficultés ? Animaux-Online fait le point.


    Depuis quelques jours, des zoos à l’étranger appellent à l’aide. C’est le cas du zoo de Novara dans le nord de l’Italie qui a lancé un S.O.S. Le propriétaire, Orfeo Triberti, a peur pour ses 600 animaux. Il ne pense pas pouvoir continuer à les nourrir si le confinement du pays dure trop longtemps. « Les gens ont répondu à notre appel, à nos demandes d’aide. De la viande, des légumes, des fruits, du carburant nous ont été livrés. Le problème, ce sera d’assurer la continuité de l’approvisionnement », a-t-il expliqué à l’AFP. Suite à ses appels, des familles ont acheté des tickets pour la réouverture, d’autres ont envoyé du matériel ou de la nourriture.


    Même scénario en Colombie où les parcs zoologiques de Santa Cruz, près de Bogota, et de Cali (au sud-ouest) ne garantissent l’alimentation de leurs pensionnaires et le paiement de leurs salariés que jusqu'à début avril. Celui de Santa Fe, à Medellin (au nord-ouest), un peu mieux loti, jusqu’à début mai. Le fonctionnement de ce dernier requiert quelque 110 000 dollars par mois pour financer nourriture, matériel et salaires, couverts en temps normal grâce aux entrées de 280 000 visiteurs par an. Si les dons ne suffisent pas, certains envisageront de recourir aux prêts bancaires. En France, en confinement depuis maintenant plus de deux semaines, la situation serait pour l’instant sous contrôle.

     

    Une pétition, qui a déjà recueilli plus de 45 000 signatures, demande au gouvernement français de venir en aide aux zoos et de les doter d’une aide alimentaire et de matériel médical. Pourtant, d’après Rodolphe Delord, directeur du ZooParc de Beauval et président de l’Association française des parcs zoologiques (AFdPZ), il n’y a pour l’instant aucun problème. « Je suis en communication permanente avec le ministère, qui m’a demandé un état des lieux des 95 parcs français membres, et de le prévenir à la moindre difficulté de certains établissements, nous explique-t-il. Après, il ne faudrait pas que cela dure, mais si les banques et l’État sont de notre côté, il n’y aura aucun problème. »


    Beauval, un zoo confortable

    Rodolphe Delord en est conscient : « Le ZooParc de Beauval est solide, il fera face. » Bien sûr, il s’est réorganisé et a mis plus de 400 personnes au chômage technique. « Concernant les animaux, le parc fonctionne comme s’il était ouvert, précise le directeur. Cent vingt soigneurs, cinq vétérinaires et cinq assistants vétérinaires travaillent normalement. Nous avons en revanche scindé les groupes en deux ou trois afin qu’ils se croisent le moins possible. Ainsi, si un cas survient dans le personnel, on ne sera pas obligés de mettre tout le monde en quarantenaire. » Beauval se repose donc sur sa trésorerie confortable grâce aux nombreuses entrées réalisées en février et du fait qu’il s'agit d’un zoo ouvert toute l'année. « La situation est sous contrôle. Si, dès qu'il y a une crise, les animaux étaient en péril, cela ne serait pas possible », ajoute Rodolphe Delord. Toutefois, il reconnaît que certains parcs sont plus fragiles que d’autres. En effet, tous n’ont pas les moyens des parcs membres de l’AFdPZ…


    Les plus petites structures sont les plus en danger

    Vente de billets impérissables, de goodies, report de charges, récolte de don… Certaines structures multiplient les actions pour réussir à se maintenir à flot. C’est le cas du petit parc animalier Tropicaland de Haute-Savoie, situé à Viry, qui se retrouve en difficulté depuis le début du confinement. Le parc a été créé en 2004 par Laurent Bouvard, qui s'occupe seul d'une centaine d’animaux (wallabies, lamas, chèvres, perruches, canaris, furets, lapins…), principalement sauvés de l’abandon. Ce petit parc, qui attire environ 3 000 visiteurs par an, nécessite 3 000 euros par mois pour être entretenu correctement. « À la sortie de l'hiver, généralement, nous n’avons plus de trésorerie, car nous marchons surtout pendant les vacances de pâques et l’été. Avant l’annonce du confinement, il me restait de la nourriture pour une semaine. C’est pour cela que je n'ai pas attendu pour tirer la sonnette d’alarme », raconte Laurent Bouvard. Ainsi, sachant qu’il ne pourrait par survivre à une fermeture de plusieurs semaines, il a immédiatement fait appel à la générosité du public pour garder la tête hors de l’eau. Une cagnotte Leetchi a été ouverte et plus de 15 000 euros ont déjà été récoltés. Mais ce sont surtout les importants dons de fruits et légumes des habitants et des commerces aux alentours qui l’ont le plus ému… Grâce à cet élan de solidarité, le propriétaire de Tropicaland est rassuré : il va pouvoir tenir encore deux ou trois mois. « Comme je suis auto-entrepreneur, je n’ai pas le droit au chômage, et toutes les charges ont déjà été prélevées. L’État dit que nous allons pouvoir avoir une aide hypothétique, mais il faut remplir certaines conditions et je ne sais pas encore si je vais y avoir droit. Rien n’est fait pour les entreprises comme la mienne… » déplore-t-il.

     

    À lire aussi :

    Covid-19 : Les refuges craignent de manquer de nourriture

    Coronavirus : La solidarité s’organise pour les animaux confinés


    Autres articles à lire

  • Australie : les incendies déciment des millions d’animaux

    Faune sauvageLa vie sauvage australienne, réputée notamment pour ses koalas et ses kangourous, mettra des décennies à se remettre des feux de forêt qui dévastent actuellement l'immense île-continent.

    03 Janvier 2020
  • La sexualité de nos animaux 31/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… sexe et reproduction.

    02 Mai 2016
  • La sexualité de nos animaux 34/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la sodomie.

    05 Mai 2016
  • Des gènes de la domestication découverts chez les renards

    Faune sauvage'Si tu veux un ami, apprivoise-moi' dit le renard. Que faut-il faire ? répond le Petit prince. Débutée il y a 60 ans, une expérience sur des renards visant à mieux comprendre le processus d'apprivoisement a permis de découvrir des gènes impliqués dans l'agressivité et la domestication.

    08 Août 2018
  • ArAnimA : de l’art engagé au service de la cause animale

    Faune sauvageGrâce à l’organisation d’une vente caritative réunissant une centaine d’œuvres et 48 artistes, l’association ArAnimA a remis un chèque de 3 546 euros à One Voice afin de soutenir l’ONG dans son action contre la captivité des cétacés.

    25 Décembre 2017
  • Lycaon, entre chien et loup

    Faune sauvageLe lycaon est souvent surnommé le loup peint tant sa robe, fauve, noire, crème et blanche, est caractéristique. Tout comme son comportement de prédateur qui lui vaut d’être autant haï que les hyènes. Pourtant, ce chien sauvage est un mammifère des plus sociables et dévoués à son clan. Rencontre…

    01 Juin 2015
  • La sexualité de nos animaux 36/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… un peu d'anatomie.

    07 Mai 2016
  • Le gouvernement présente un plan pour sauver la biodiversité

    Faune sauvageEdouard Philippe et Nicolas Hulot ont fixé des objectifs ambitieux pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en France. Le manque de moyens et de mesures véritablement contraignantes sont toutefois critiqués.

    05 Juillet 2018
  • Coronavirus : les humains confinés, la nature reprend ses droits

    Faune sauvageLes oiseaux chantent à tue-tête, les sangliers se promènent en ville, les dauphins sont de sortie. Avec le confinement, animaux sauvages et plantes profitent du calme retrouvé, tandis que les humains, prennent plus le temps d'observer la nature.

    30 Mars 2020
  • Les lémuriens pourraient être menacés d’extinction

    Faune sauvage95% des lémuriens sont menacés d'extinction selon des défenseurs de l'environnement.

    02 Août 2018
  • La sexualité de nos animaux 28/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'avortement.

    29 Avril 2016
  • Deux ourses vont être réintroduites dans les Pyrénées, colère en Béarn

    Faune sauvageLe ministre de la Transition écologique François de Rugy a annoncé jeudi à Pau que deux ourses slovènes seraient lâchées 'd'ici début octobre' dans les Pyrénées occidentales, une annonce saluée par des ONG mais dénoncée par les éleveurs locaux jurant déjà de les 'enlever'.

    21 Septembre 2018
  • Nicolas Hulot ministre de l’Environnement : un « signal positif »

    Faune sauvageL’arrivée de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire suscite de nombreuses réactions positives des associations de défense des animaux … mais également beaucoup d’attentes.

    18 Mai 2017
  • Tous en tenue de camouflage !

    Faune sauvageDes pelages zébrés, des écailles multicolores ou des corps complètement transparents, les animaux ont mille costumes pour se faire remarquer ou, au contraire, se camoufler.

    31 Mai 2019
  • La sexualité de nos animaux 25/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… ne pensent-ils qu'à ça ?

    26 Avril 2016
  • L'huître, sentinelle des pollutions marines

    Faune sauvageUn simple mouvement de valve et l'huître devient vigie des pollutions marines dans l'Arctique ou le Golfe, grâce aux travaux d'un petit laboratoire à Arcachon, sur la côte girondine.

    14 Septembre 2018
  • La plus grande réserve d’Afrique confiée à une ONG française

    Faune sauvageL’ONG française Noé vient de se voir confier par le Niger, et pour une durée de 20 ans, la plus grande réserve terrestre d’Afrique : Termit et Tin Toumma. Il s’agit d’une 'délégation de gestion', c'est-à-dire d'un accord juridique entre l’État et Noé.

    30 Novembre 2018
  • Les animaux sauvages sont de retour à Paris

    Faune sauvageLa chaîne M6 diffusera le 1er janvier 2017 à 21h le film de Frédéric Fougea « La plus belle ville du monde ». Une réalisation entre le documentaire et le conte, qui montre un Paris inattendu, peuplé de 3000 espèces sauvages installées dans la capitale.

    22 Décembre 2016
  • Les populations de baleines et de gorilles sont en hausse !

    Faune sauvageBonne nouvelle ! La situation des baleines et des gorilles des montagnes, autrefois en grave danger, s'est améliorée grâce à la lutte contre la chasse et le braconnage, indique une étude de l'Union mondiale pour la nature (UICN) publiée mercredi.

    16 Novembre 2018
  • Une campagne dans les transports en Île-de-France crée une polémique

    Faune sauvageLa RATP et la SNCF ont lancé une campagne contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun. Plusieurs associations de défense animale déplorent que des images d’animaux sauvages aient été choisies pour symboliser les agresseurs.

    06 Mars 2018