Le cas rare d’un chat porteur du coronavirus en Belgique


  • Le cas rare d’un chat porteur du coronavirus en BelgiquePhoto : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Un chat a été infecté par le nouveau coronavirus en Belgique, contaminé par son maître qui était malade, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires belges, en excluant tout risque de contamination de l'animal à l'homme.

    Avec AFP

    A Hong Kong les autorités ont fait état ces dernières semaines de deux cas : deux chiens ont été "testés positifs au Covid-19", selon elles, lors d'une campagne de dépistage menée sur 17 chiens et huit chats vivant au contact de personnes porteuses du virus.

    En Belgique, la découverte d'un cas "confirmé" sur un chat a été faite par des chercheurs de la faculté de médecine vétérinaire de Liège (est), ont expliqué vendredi les autorités sanitaires lors de leur conférence de presse quotidienne.

    Les cas de contamination d'animaux domestiques sont rares

    Il s'agit d'"un cas isolé" qui peut survenir après "un contact rapproché entre l'animal et l'homme (infecté)", a souligné le Dr Emmanuel André, un des porte-paroles des autorités sur cette pandémie.

    ShutterstockLorsqu'on est contaminé par le Covid-19, afin de ne pas faire de nos animaux des porteurs passifs du virus (comme tout objet touché), il est recommandé de ne pas les toucher ou de les doucher si on a été en contact proche avec eux.

    Le virus peut se transmettre de l'homme vers l'animal mais "il n'y a pas de raison de penser que les animaux peuvent être vecteurs de l'épidémie dans notre société", a insisté le médecin, rejoignant ainsi des analyses scientifiques faites à travers le monde sur la question.

    A Hong Kong, "les chiens ne présentaient aucun symptôme", tandis qu'en Belgique "le chat souffrait de troubles respiratoires et digestifs transitoires", a affirmé de son côté l'Agence fédérale belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) dans un communiqué.

    "Jusqu'à présent, rien n'indique qu'un animal domestique puisse transmettre le virus à l'homme ou à d'autres animaux de compagnie", a aussi fait valoir cette autorité publique.

    A lire : Mon animal s'est empoisonné, que faire ?

    "Le risque de transmission du virus des animaux domestiques à l'homme est négligeable par rapport au risque de transmission par contact direct entre êtres humains", a ajouté l'Afsca.

    Par précaution, il est "fortement recommandé" d'appliquer des règles d'hygiène classiques avec un animal de compagnie : "éviter les contacts rapprochés avec lui (...), se laver les mains après manipulation de tout animal, ne pas laisser l'animal vous lécher le visage".

    Il s'agit d'empêcher la transmission du virus à l'animal et éviter que lui-même ne devienne porteur du virus et ne le véhicule par "contamination environnementale", conclut l'Afsca.

    Une démarche One Health

    Interrogé par une consœur pour le site du Point Vétérinaire, Etienne Thiry, professeur en virologie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège et Président du Comité Scientifique institué auprès de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA), a expliqué que « La propriétaire, qui était malade, confinée et en quarantaine, s’est inquiétée auprès de son médecin que son chat présente, une semaine après son retour, des signes cliniques, avec de l’anorexie, de la diarrhée, des vomissements, de la toux et une respiration superficielle. Son médecin traitant, dans une démarche One Health, a contacté la faculté de médecine vétérinaire de Liège, qui a demandé à la propriétaire de réaliser elle-même des prélèvements dans les fèces et les vomissements, où le Sars-CoV-2 a été identifié. Ce chat n’a pas eu d’examen clinique (pour limiter les risques dans la situation de confinement).  Nous n’avons actuellement aucune preuve que les symptômes de ce chat soient en lien avec le SARS-CoV-2. » Pour ce spécialiste, le risque de contaminer son animal quand on est soi-même infecté reste toutefois faible. « Nous voyons bien, alors que la pandémie touche des pays européens, où les propriétaires d’animaux de compagnie sont nombreux, que le Covid-19 est une maladie humaine à transmission interhumaine, qui n’a pas d’incidence sur la santé animale, avec des cas rarissimes et isolés de transmission à l’animal. »

    A lire aussi : Comment savoir si mon chat va mal ?

     


    Autres articles à lire

  • Les assurances pour chiens et chats, une bonne idée ?

    ChatsDans son numéro de septembre, actuellement en kiosque, 60 Millions de consommateurs a mené l’enquête sur les contrats d’assurance destinés à nos animaux. Résultat : la plupart présentent trop de limites…

    23 Septembre 2019
  • Coronavirus : la télémédecine vétérinaire est désormais possible

    ChatsLes animaux malades peuvent désormais être suivis par leur vétérinaire par le biais de la téléconsultation, selon un décret paru au journal officiel, une possibilité envisagée depuis 2016 par les soignants et dont la mise en place a été accélérée par l'épidémie de coronavirus.

    07 Mai 2020
  • Mon chat a attrapé un coryza. Que faire?

    ChatsYeux rouges larmoyants, écoulement nasal et éternuements chez un chat susceptible d’avoir croisé un congénère contaminé : voilà qui ressemble fort à un coryza.

    21 Juillet 2016
  • Mon animal, chien ou chat, peut-il me transmettre ses maladies ?

    ChatsDes maladies transmissibles à l’homme, il peut en contracter toute l’année. Mais le risque est encore accru en vacances, en raison de nouvelles activités et d’une vigilance en berne. C’est donc au retour des congés ou après que le diagnostic risque de tomber !

    02 Décembre 2015
  • Dermatologie vétérinaire : quand nos compagnons somatisent

    ChatsEmmanuelle Titeux, spécialiste en médecine du comportement, et Noëlle Cochet-Faivre, spécialiste de la dermatologie vétérinaire, interviendront samedi à la Pet Revolution pour aborder les problèmes dermatologiques et comportementaux, révélateurs de mal-être, chez les animaux de compagnie...

    30 Novembre 2020
  • Chien et chat : les précautions lors d’un traitement antibiotique

    ChatsLes vétérinaires tentent d’utiliser les antibiotiques avec plus de parcimonie mais, pour que ces médicaments restent efficaces, il faut aussi que les propriétaires de chiens et de chats soient très prudents lorsqu’ils les administrent à leurs animaux.

    19 Octobre 2019
  • Le mettre au régime, est-ce la solution ?

    ChatsSortir du surpoids ou de l’obésité passe par le régime. Mais il ne suffit pas de vouloir faire perdre du poids à son animal pour que cela fonctionne. Pour gagner cette bataille, mieux vaut prévoir un plan de lutte et prendre son vétérinaire comme chef de guerre.

    31 Octobre 2019
  • La résurrection de Freddy

    ChatsCe chat blanc a été trouvé dans la rue. Amaigri, faible, malade, son espérance de vie aurait été limitée sans son sauvetage. Pris en charge par le docteur Bouvresse, Freddy va enfin connaître le sort des chats choyés de maison…

    11 Septembre 2018
  • Comment sevrer un chaton ?

    ChatsPour qu’un chaton accepte une alimentation solide autour de 7 ou 8 semaines, il est conseillé de débuter le sevrage autour de 4 - 5 semaines et d’y aller progressivement.

    16 Juillet 2020
  • 3 comportements qui nuisent à sa santé

    ChatsParce qu’ils passent du temps à nos côtes, nos animaux de compagnie peuvent payer la note de nos mauvais comportements.

    07 Août 2019
  • Quand ça fait mal…

    ChatsLa douleur est inévitable dans la vie de votre petit compagnon : à l’occasion d’une maladie, d’une blessure, d’une opération, etc. Si les progrès vétérinaires permettent aujourd’hui de l’atténuer sensiblement, voire de la supprimer, vous pouvez également agir à votre niveau…

    10 Juillet 2017
  • Les insectes, une plaie pour nos animaux l’été

    ChatsLes balades dans les bois, à travers champs ou simplement une veillée à la belle étoile, peuvent devenir des moments désagréables pour votre animal en présence de parasites

    26 Juillet 2018
  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chats

    ChatsLe magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    13 Mars 2017
  • Confinement : la télémédecine vétérinaire, une bonne idée ?

    ChatsAlors que pendant cette période de confinement, tous les soins vétérinaires ne sont pas assurés, pourquoi ne pas se tourner vers la télémédecine vétérinaire ? Il faut savoir que, contrairement aux humains, la téléconsultation est illégale pour les animaux. On parle alors de téléconseil, de télésuivi ou encore de télérégulation. Explications.

    16 Avril 2020
  • Norin Chai : « La douleur animale a quelque chose d’universel »

    ChatsLe week-end des 5 et 6 décembre 2020 se tiendra une édition entièrement numérique de la Pet Revolution, un congrès tout public réunissant des experts des animaux de compagnie. Le vétérinaire Norin Chai parlera dimanche après-midi de la douleur animale. Nous avons voulu en savoir plus sur son intervention.

    24 Novembre 2020
  • Comment gérer les chaleurs ?

    ChatsPour les propriétaires n’ayant pas fait stériliser leurs chiennes ou leurs chattes, cette période peut vite virer au casse-tête!

    20 Juillet 2016
  • Antiparasitaire : ne pas traiter son chat avec un produit pour chiens

    ChatsTraiter son chat avec un antiparasitaire pour chien à base de perméthrine peut entraîner des réactions graves, voire mortelles. L’Anses ne cesse de mettre en garde le public.

    08 Mai 2019
  • Mon chat est hypertendu

    ChatsBien que silencieuse, l’hypertension chez ce petit félin n’a rien d’exceptionnel. Parmi les chats de plus de 7 ans, un sur six serait touché par cette maladie – et un sur deux pour les plus âgés !

    30 Avril 2018
  • 7 Préjugés sur le froid

    ChatsMême s’ils vivent à nos côtés depuis qu’ils sont tout petits, nos animaux sont mieux armés que nous pour affronter les températures négatives de l’hiver. A quelques exceptions près.

    21 Janvier 2019
  • La stérilisation précoce pour lutter contre les abandons

    Chats300 000 exemplaires d’une brochure d’information sera distribuée aux propriétaires de chats pour les sensibiliser à la stérilisation précoce, dès 4 mois. Selon le Conseil national de la protection animale, ce serait le moyen le plus efficace pour lutter contre la prolifération des chats et leur abandon.

    27 Mai 2019