Covid-19 : Les refuges craignent de manquer de nourriture


  • Covid-19 : Les refuges craignent de manquer de nourriturePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Abandons

    Confrontés brutalement à la crise du coronavirus, les refuges ne vont pas seulement manquer de main d’œuvre pour nourrir et soigner les animaux : ils risquent aussi de manquer de vivres ! Une difficulté de plus pour les petites structures désormais privées des collectes alimentaires, qui vont devoir acheter… au lieu de récupérer.

    « L’approvisionnement en nourriture va devenir un grave problème, parce que jusqu’à présent c’étaient les banques alimentaires qui nous permettaient de nourrir nos animaux. Et ça… c’est fini. » Voilà résumée en quelques mots par Jacqueline Balland, présidente de « Le Chat et La Vie » près de Caen, la problématique de nombreux refuges qui fonctionnent surtout sur le principe de la collecte au sein du grand public.

    Banques alimentaires, opérations-caddie dans les galeries d’hypermarchés, week-ends adoption chez Truffaut ou Gamm Vert… c’est fini pour une durée indéterminée. «  Mais il faut bien nourrir les animaux, alors nous allons devoir acheter l’alimentation. Or, pour les petits refuges comme le nôtre sans trésorerie solide, cela va être compliqué financièrement », reconnaît Jacqueline dont le refuge accueille actuellement 90 à 100 chats, « surtout des vieux, des éclopés, des craintifs…, bref des chats dont plus personne ne veut. Et on sait que les adoptions vont s’effondrer». Et encore s’estime-t-elle heureuse, « parce que nous avons une usine de production d’alimentation animale juste à côté du refuge, ce qui nous a permis hier de nous réapprovisionner en urgence. Mais tout le monde n’a pas cette chance. »

    Heureusement, certaines enseignes sensibles à la cause animale mettent en place des mesures d’urgence comme Animalis, qui avait anticipé la crise en créant une « boutique solidaire » sur le site même de son entrepôt de Courcouronnes (Essonne). « Cette boutique a été ouverte avant l’annonce du confinement, et officialisée lors d’une « nuit solidaire » le jeudi 5 mars dernier, explique Christine His, déléguée générale de l’Arche des associations. Nous avons instauré un créneau horaire d’ouverture précis, de 15 h à 18 h. Et, bien sûr, nous demandons le respect absolu des consignes sanitaires : une seule personne à la fois, distanciation de 1 mètre exigée, lavage des mains… Nous avons même sorti une partie du stock à l’extérieur. »

    DRLa boutique solidarie de l'enseigne Animalis, dans les entrepôts de Courcouronnes, permet aux refuges et associations de venir s'approvisionner à prix coûtants…

    Le principe de cette boutique solidaire est simple : l’enseigne vend à prix coûtant, ou pour 1 ou 2 € symboliques, ou encore donne gratuitement divers produits alimentaires – croquettes arrivées à la date limite de péremption, produits qui ne sont plus d’actualité et remplacés par de nouveaux, etc. Le bénéfice va 100% à l’Arche des Associations, qui fédère 42 associations partout en France, et les produits sont dispersés au sein des refuges qui sont dans le besoin. « Ce sont nos bénévoles qui viennent récupérer les produits, précise Christine. Il faut d’ailleurs saluer l’immense chaîne de solidarité qui s’est créée autour de cette boutique solidaire. Certains responsables de refuge viennent chercher des produits pour une autre association où personne ne peut se déplacer. Il y a deux jours, le mercredi 18, nous avons fait une opération-commando, avec beaucoup d’énergie déployée ! »

    A lire aussi : Coronavirus, les bénévoles peuvent encore aider les refuges

    Pour éviter les débordements, voire les tentatives d’escroqueries, un justificatif est exigé : « Si on ne les connaît pas, on leur demande de nous montrer soit les statuts de l’association, soit la copie de leur numéro d’enregistrement à la préfecture. »

    Coll. AVA
    Les refuges et associations s'appuient sur les dons pour nourrir les animaux qu'ils ont en charge.

    Bien que saluée par la plupart, cette initiative solidaire a généré également des reproches : « Même au sein de la protection animale, certains nous ont reproché d’inciter les bénévoles à sortir au lieu de respecter le confinement, reconnaît Christine His. Pourtant, on respecte toutes les mesures sanitaires, et on ne peut tout de même pas laisser les animaux mourir de faim dans les refuges ! »

    Une chose est sûre : face à cette inquiétude croissante des refuges pour nourrir leurs animaux, plus que jamais, les dons seront bienvenus. Certes, les refuges sont fermés au public ; mais vous pouvez continuer de les appeler, adhérer en ligne, faire des dons, parrainer un animal…

    Et si vous passez devant un refuge (dans le cadre de vos sorties autorisées bien sûr), pourquoi ne pas déposer devant la porte un sac de croquettes – en prévenant de votre geste solidaire par mail ou par téléphone ? Toutes les initiatives sont les bienvenues. Aidons les refuges, aidons les animaux !

    Pensez à la plateforme d’entraide solidarite-refuges.com. Vous pouvez vous inscrire et poster une annonce pour donner qui un paquet de croquettes, qui des boîtes de pâtée pour chien ou chat que vous avez préalablement achetés. Les refuges et associations membres de solidarite-refuges n’auront plus qu’à vous contacter pour récupérer ces dons… en respectant les consignes de sécurité sanitaire !

     

     


    Autres articles à lire

  • Devenez bénévole dans un refuge

    ProtectionLes refuges et associations de protection animale traversent une période particulièrement difficile. Fin des contrats aidés, hausse des abandons, importante charge de travail… Ils ont désormais besoin de faire appel à des volontaires pour leur donner un coup de main. Et si c’était vous ? Six conseils avant de vous engager…

    01 Novembre 2018
  • Coronavirus : les refuges ferment leurs portes

    ProtectionLa SPA, la Confédération nationale Défense de l’Animal et de nombreuses petites associations ont annoncé la fermeture des portes de leurs établissements, pour répondre aux directives de confinement du gouvernement dans le cadre de l’épidémie du coronavirus Sars-Covid-2. Toutefois, tout est mis en œuvre pour assurer les soins aux animaux recueillis.

    16 Mars 2020
  • Les chats : premières victimes de l’abandon dans notre pays

    ProtectionChaque année, c’est par dizaine de milliers que les chats errants, perdus ou libres sont ramassés par les services de capture municipaux. Mais tous ne sont pas transmis aux refuges en vue d’une adoption. 4 sur 10, en métropole, seront euthanasiés, plus de 9 sur 10 pour les territoires d’outre-mer…

    01 Juin 2019
  • L’arrivée du froid mobilise les refuges

    ProtectionLa pluie, le vent, le froid, bientôt la neige… les conditions météo imposent un quotidien plus difficile pour les animaux dans les refuges et pour les personnes qui en ont la charge. Surcroît de dépenses, de matériel, de travail, ils ont besoin de l’aide de tous. En cette journée mondiale du bénévolat, comment pouvez-vous leur venir en aide ?

    05 Décembre 2018
  • Solidarité-Refuges s’invite à Animalis Show

    ProtectionA l’occasion de son vingtième anniversaire, l’enseigne Animalis a placé la fête sous le signe de la solidarité. Réunis sur le podium central d’Animal Expo-Animalis Show, au parc floral de Vincennes, les invités ont réservé un accueil plus que chaleureux à Solidarité-Refuges, dont c’était le lancement officiel.

    05 Octobre 2018
  • Les adoptions à nouveau possibles dès le 16 avril

    ProtectionIl aura fallu une pétition et le soutien de nombreuses personnalités pour que le gouvernement français entende la requête des refuges et associations de permettre à nouveau les adoptions afin de désengorger les structures et faire rentrer des fonds. Dès le 16 avril, elles reprendront mais sous certaines conditions.

    14 Avril 2020
  • Une visioconférence pour répondre à l’appel des associations

    ProtectionAlerté par la pétition et la lettre ouverte adressées au gouvernement afin de le sensibiliser à la situation des refuges et des associations, le député Loïc Dombreval a organisé une visioconférence avec les principaux acteurs de la protection animale. L’objectif ? Rassembler les informations afin de les faire remonter au premier ministre.

    10 Avril 2020
  • Lutte contre l'abandon : je signe la charte du maître responsable

    ProtectionÀ l’occasion de la deuxième Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie qui se déroulera le 27 juin, Animaux-Online et l’association Solidarité-Animal vous encouragent à signer la charte du maître responsable.

    03 Juin 2020
  • Des associations luttent contre l’extermination des chiens en Roumanie

    ProtectionIl ne fait pas bon être un chien errant en Roumanie… Fort heureusement, des associations françaises et des refuges roumains consacrent leur énergie au sauvetage de ces animaux.

    22 Février 2019
  • En été, adopter c’est être solidaire !

    ProtectionChaque été, les histoires d’abandons de chiens et de chats remplissent les colonnes de la presse et attristent évidemment les amoureux des animaux. Pleins à craquer, les refuges attendent désespérément que des candidats à l’adoption soulagent hommes et animaux.

    03 Août 2016
  • Refuge, fourrière, quelle différence ?

    ProtectionAnimaux-Online vous explique les différences entre un refuge et une fourrière. La plus importante étant qu'un refuge a pour but de faire adopter l'animal, pas la fourrière....

    06 Mai 2019
  • La Fondation 30 Millions d’Amis lance sa campagne d’appels aux dons

    ProtectionAfin de pouvoir apporter une aide substantielle aux refuges et associations, la Fondation 30 Millions d’amis fait appel, comme chaque année, à la générosité de tous. A l’entrée de l’hiver, cette campagne permet de faire face aux dépenses supplémentaires engendrées par les conditions climatiques plus rudes.

    10 Décembre 2018
  • Natacha Harry réélue à la présidence de la SPA

    ProtectionNatacha Harry a été réélue samedi soir à la présidence de la Société protectrice des animaux (SPA) pour un nouveau mandat de 3 ans, a annoncé dimanche le service communication de l’association.

    27 Juin 2016
  • Lola a besoin de votre aide !

    ProtectionPour permettre à cette jeune chienne, atteinte d’une maladie congénitale, de retrouver une vie normale, l’association SOS Chiens France lance une cagnotte.

    29 Septembre 2016
  • Abandon : la colère du président de la SPA de Marseille

    ProtectionDans une vidéo visionnée plus de 800 000 fois sur Facebook, le président de la SPA de Marseille dénonce la façon scandaleuse dont un yorkshire a été abandonné par ses maîtres. Cet été encore, les refuges débordent d’animaux laissés sur le carreau.

    09 Août 2016
  • Été 2020 : faut-il craindre un boom des abandons ?

    ProtectionAlors que la Journée mondiale contre l’abandon a fait grand bruit le 27 juin dernier, les associations de protection animale redoutent-elles un été pire que les années précédentes ? On fait le point.

    21 Juillet 2020
  • Les refuges sont saturés par les chats…

    ProtectionAujourd’hui, samedi 8 août, c'est la journée internationale du chat, l'occasion pour la SPA de sonner l'alarme en pleine recrudescence des abandons de ces petits félins, dont des milliers attendent un nouveau maître dans les refuges de l'association.

    08 Août 2020
  • Les abandons de l’été : des chiffres en hausse

    ProtectionCet été, les refuges sont débordés par les abandons, de chats et de chiens. Les refuges ne savent plus où donner de la tête pour accueillir ceux dont les maîtres ne veulent plus peu avant de partir en vacances. Plus nombreux que les chiens dans les foyers des Français, les chats sont aussi plus nombreux à être abandonnés. Une raison de plus pour aller adopter avant la rentrée et faire de la place à tous ces laissés-pour-compte de l’été…

    18 Août 2015
  • Le fléau des abandons sur les aires d’autoroute

    ProtectionLe réseau autoroutier APRR s’engage au côté de la SPA alors que les phénomènes d’abandons en période estivale sont à la hausse …

    13 Juillet 2018
  • Tribune : « L’animal de compagnie est notre cheval de Troie »

    ProtectionDimanche 30 juin, 240 parlementaires ont cosigné une tribune contre l’abandon des animaux de compagnie. Par ce texte, publié dans les colonnes du Journal du Dimanche, les députés signataires s’engagent à proposer une loi qui permette de diminuer drastiquement le nombre des chats et chiens victimes de l’abandon. « Un être sensible ne se jette pas », tel est le titre de cette tribune initiée par le député Loïc Dombreval, en charge du bureau d’étude sur la condition animale à l’assemblée. Il revient sur l’origine de cette tribune et les ambitions qu’elle porte…

    18 Juillet 2019