Coronavirus : toutes les informations relatives aux animaux

Déconfinement progressif : tour d’horizon des services animaliers


  • Déconfinement progressif : tour d’horizon des services animaliersPhoto : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Ce samedi 28 novembre marquait la première étape du plan d’allègement du confinement comprenant, notamment, la réouverture des commerces. Voici, en détail, les spécificités d’accueil des services animaliers, valables au minimum jusqu’à la prochaine échéance du mardi 15 décembre.

    Où trouver mon nouveau compagnon ?

    Dans un refuge

    Comme les semaines précédentes, les adoptions restent autorisées dans les refuge, avec les mêmes règles strictes :

    1. L’animal doit être choisi en amont, sur le site internet du refuge.
    2. Le refuge doit fournir une attestation dématérialisée comportant l’horaire du rendez-vous.
    3. Le déplacement ne peut concerner qu’une seule personne, qui se munira également d’une attestation de déplacement dérogatoire pour « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance ».
    EN BREF
    La situation dans les refuges :

    - Ouverture au public : sur rendez-vous.
    - Motif de dérogation : n° 4, « déplacements pour motif familial impérieux ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Dans un élevage

    Les élevages professionnels respectent les mêmes règles que les refuges : il peuvent céder leurs animaux, mais dans un cadre strictement défini. Ainsi, l'acquéreur ne pourra se rendre sur place qu'en ayant fixé un rendez-vous au préalable, et à condition d'avoir déjà choisi son animal. Pour le guider, de nombreux éleveurs proposent d'envoyer des photos et des vidéos de leurs portées.

    À noter également que beaucoup de professionnels se sont organisés pour livrer les animaux directement au domicile des nouveaux propriétaires, s'il s'agit d'une habitation individuelle, ou bien sur un lieu de rendez-vous en plein air.

    EN BREF
    La situation dans les élevages :
    - Ouverture au public :
    sur rendez-vous.
    - Motif de dérogation : n° 2, « déplacements pour effectuer des achats de biens ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Dans une animalerie

    Les animaleries étaient déjà considérées comme des commerces essentiels avant l’assouplissement des mesures de ce samedi. Elles restent donc ouvertes aux clients, à condition de respecter le protocole imposé aux commerces, à savoir une jauge de clients proportionnelle à leur surface et une ouverture possible de 6 h à 21 h.

    EN BREF
    La situation dans les animaleries
    - Ouverture au public : oui.
    - Motif de dérogation : n° 2, « déplacements pour effectuer des achats de biens ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Où l’éduquer et le sociabiliser ?

    Chez un éducateur canin/comportementaliste

    Seules les leçons de dressage à titre individuel peuvent être maintenues, sur rendez-vous. Les cours collectifs sont suspendus jusqu'au 15 décembre, de même que l'apprentissage de la sociabilisation pour les chiots.

    EN BREF
    La situation des éducateurs et comportementalistes :

    - Ouverture au public : sur rendez-vous.
    - Motif de dérogation : n° 3, « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Dans un club sportif canin

    Les cours collectifs de sport pour chiens restent suspendus, avec l'espoir de reprendre au 15 décembre si les objectifs sanitaires du gouvernement sont atteints.

    EN BREF
    La situation dans les clubs canins
    - Ouverture au public :
    non.
    - Motif de dérogation : inexistant.
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : non.

    Chez un pet-sitter

    Les services à domicile sont autorisés entre 6 h et 21 h. Les pet-sitters peuvent donc recommencer à exercer, sous réserve d'avoir une attestation des propriétaires. Les promenades ne doivent pas excéder la limite nationale de trois heures quotidiennes, dans un rayon de 20 kilomètres autour du domicile de leurs employeurs.

    EN BREF
    La situation des pet-sitters
    - Ouverture au public :
    oui.
    - Motif de dérogation : n° 1, « déplacement professionnel » (+ attestation de l'employeur).
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Où le soigner ?

    Chez un vétérinaire

    Les cabinets vétérinaires sont ouverts et peuvent vous recevoir sans que vous ayez à justifier de critères d'urgence particuliers, et les consultations se font sur rendez-vous. Le déplacement pour consultation vétérinaire ne doit concerner qu’une seule personne.

    EN BREF
    La situation des cliniques vétérinaires
    - Ouverture au public :
    sur rendez-vous.
    - Motif de dérogation : n° 3, « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Chez un toiletteur

    Les toiletteurs ont rouvert et doivent respecter le même protocole que les autres commerces (nombre de clients proportionnel à la surface du magasin et ouverture de 6 h à 21 h).

    EN BREF
    La situation des toiletteurs
    - Ouverture au public :
    sur rendez-vous.
    - Motif de dérogation : n° 2, « déplacements pour effectuer des achats de biens ».
    - Peut justifier un déplacement à plus de 20 km du domicile : oui.

    Cet article concerne la première étape du plan d'allègement du confinement, du samedi 28 novembre au mardi 15 décembre. Il sera mis-à-jour au fur et à mesure des informations.