Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond.


  • Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond.Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Océans

    Le fait que les tortues mangent du plastique ne peut pas être expliqué par le simple fait qu’elles le confondraient avec leur nourriture. Des chercheurs ont découvert que leur odorat était grandement impliqué dans ce comportement. Explications.

    Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique sont déversées dans l’océan. Cette pollution dramatique entraîne la mort de nombreux animaux, dont les tortues. On les retrouve échouées avec le ventre rempli de déchets ou des pailles coincées dans les narines. Mais pourquoi ingèrent-elles du plastique ? Des scientifiques de l’université de Caroline du Nord (États-Unis) se sont penchés sur la question. Les résultats de leurs recherches ont été publiés dans la revue Current Biology.

    Nourriture et plastique, mêmes réactions

    Pour comprendre le comportement des tortues marines autour des plastiques océaniques, l'équipe de recherche a comparé la façon dont elles réagissaient aux odeurs. 15 tortues caouannes élevées en captivité se sont livrées à l’expérience. Chacune d’elles a été exposée à quatre substances odorantes dans un ordre aléatoire : de l’eau déminéralisée, de la nourriture pour tortue composée de farine de poisson et de crevettes, du plastique propre et du plastique dit « bio-encrassé », c’est-à-dire qu’il a été laissé dans un milieu marin pendant 10 jours. Les tortues n'ont pas ingéré de plastique pendant les expériences et ont été relâchées dans l'océan après l'étude.

    Résultat, les tortues ont ignoré les parfums de plastique « neuf » et d'eau, mais ont réagi aux odeurs de nourriture et de plastiques « bio-encrassés » en montrant le même comportement que lorsqu'elles recherchent de la nourriture : elles sortaient leur nez de l'eau beaucoup plus longtemps pour tenter de localiser la source de nourriture. "Nous avons été surpris que les tortues réagissent aux odeurs du plastique bio-encrassé avec la même intensité que pour leur nourriture, a déclaré dans un communiqué Joseph Pfaller, l’un des auteurs principaux de l’étude. Nous nous attendions à ce qu'elles répondent aux deux dans une plus large mesure que les traitements témoins, mais les tortues connaissent l'odeur de leur nourriture depuis qu'elles la mangent en captivité depuis 5 mois. Je m'attendais à ce que leur réaction à la nourriture soit plus forte." Selon lui, cela suggère que les tortues peuvent être attirées non seulement par l'apparence des débris plastiques, mais aussi par leur odeur. "Le problème du plastique dans l'océan est plus complexe que les sacs qui ressemblent à des méduses. Tous les plastiques présentent des dangers pour les tortues."

    Joseph Pfaller

    Tortue caouanne dans une arène expérimentale utilisant ses narines pour sentir les odeurs
    en suspension dans l'air.

    La nature exacte des substances odorantes associées au plastique détectées par les tortues ne peut être déterminée à partir de cette étude. Toutefois, une des explications est attribuable aux émanations provenant des algues et des micro-organismes présents sur le plastique « bio-encrassé ».

    Les zones polluées, des pièges mortels

    Dans certaines parties de l'océan Pacifique, il existe d'immenses zones recouvertes de débris de plastique flottants. "Une préoccupation soulevée par cette étude est que des concentrations denses de plastiques peuvent faire en sorte que les tortues – ou d'autres espèces – pensent que la zone est une source abondante de nourriture, a déclaré Kenneth Lohmann, l’un des autres auteurs de l’étude. Une fois que ces plastiques sont dans l'océan, nous n'avons pas de moyen efficace de les retirer ou de les empêcher de sentir comme de la nourriture. La meilleure chose que nous puissions faire est d'empêcher le plastique de pénétrer dans l'océan."


    Autres articles à lire

  • La spectaculaire migration des crabes rouges

    Faune sauvageSituée au large des côtes australiennes, en plein océan Indien, la petite île de Christmas est chaque année, dès les premières pluies, le théâtre de la migration de dizaines de millions de crabes rouges vers la mer.

    06 Octobre 2019
  • Cette limace s’autodécapite pour se faire un nouveau corps !

    Faune sauvageEn étudiant une espèce de limace de mer bien particulière, des chercheuses japonaises ont fait, par hasard, l’incroyable découverte que cette dernière pouvait volontairement se séparer de son corps et en faire pousser un nouveau ! Un processus ahurissant, qui recèle encore beaucoup de mystère…

    11 Mars 2021
  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

    Faune sauvageLa pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Shepherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    11 Avril 2018
  • Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Faune sauvageLe Président mexicain Enrique Peña Nieto et l’acteur Leonardo DiCaprio ont signé ce mercredi 7 juin un accord visant à protéger plus efficacement le marsouin du Pacifique.

    08 Juin 2017
  • Sont-ils fétichistes ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le fétichisme.

    10 Mai 2016
  • Morbihan : une tortue caouanne amputée sauvée de la tempête

    Faune sauvageMi-février, une tortue caouanne en difficulté et blessée a été extraite des vagues. Elle est aujourd’hui soignée à l’Aquarium de La Rochelle et devrait reprendre le large en juillet.

    10 Mars 2020
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?

    Faune sauvageLe gouvernement vient d’adopter un plan de protection des cétacés, prévoyant notamment l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter que les dauphins se prennent dedans. Mais, selon l’association Sea Shepherd, ce dispositif fait plus de mal que de bien…

    11 Décembre 2019
  • Amazonie : découverte de 6 nouvelles espèces de poissons-chats

    Faune sauvageLa forêt amazonienne n’a pas fini de révéler ses secrets puisque 6 nouvelles espèces de poissons-chats (un peu particulières) viennent d’être découvertes. Leur spécificité ? Une tête recouverte de tentacules !

    11 Février 2019
  • Une espèce de baleine filmée pour la première fois

    Faune sauvageDes chercheurs ont réussi à faire la première vidéo en mer de baleines à bec de True, des cétacés des profondeurs océaniques, peu connus et rarement observés.

    09 Mars 2017
  • 19 février : Journée mondiale de la baleine

    Faune sauvageLe 19 février est la Journée mondiale de la baleine. Par extension, cette journée est également consacrée à la défense et la protection de l'ensemble des mammifères marins et autres habitants aquatiques, comme les requins-baleines. Daniel Jouannet, membre actif de l’association Megaptera, explique en quoi consiste le programme de suivi du plus grand poisson cartilagineux au large de Djibouti, en Afrique de l’Ouest.

    19 Février 2016
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019
  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant

    Faune sauvageUn groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    25 Octobre 2019
  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements

    Faune sauvageSeuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    04 Octobre 2019
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • À Mayotte, les tortues vivent l'enfer

    Faune sauvageC'est l'hécatombe. Depuis le début du confinement, et encore aujourd'hui, les tortues marines venues sur les plages de Mayotte pour pondre se font dépecer vivantes par des braconniers.

    22 Août 2020
  • 2020, année noire pour les dauphins du littoral français ?

    Faune sauvage2020 pourrait être une nouvelle année noire pour les dauphins sur le littoral français avec de nombreux échouages liés à la pêche, faute de mesures suffisantes, avertissent scientifiques, ONG et l'Europe.

    26 Novembre 2020
  • Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    Faune sauvageDes chercheurs en biologie marine ont réussi à filmer un petit groupe d’orques en train de ' jouer ' avec des tortues vertes. Or, cet animal fait partie de leur alimentation.

    23 Septembre 2018
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • Une 'marée rouge' décime la faune aquatique en Floride

    Faune sauvageLes autorités ont décrété l'état d'urgence en Floride, où une 'marée rouge' dévastatrice noircit l'eau de mer et tue dauphins, tortues marines et poissons à un rythme effréné.

    16 Août 2018