50 métiers au contact des animaux

Assistant d'élevage


  • Assistant d'élevagePhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    De janvier à août, l’assistant d’élevage prend soin des poulinières et de leurs petits. Après avoir supervisé les poulinages, il familiarise les foals (petits non sevrés de moins de 6 mois) à l’être humain et au licol. Il s’occupe aussi des yearlings, nom donné aux chevaux après le 1er janvier suivant leur naissance, en leur apprenant à marcher et à donner les pieds.

    Durée du cursus : bac à bac + deux ans.

    Diplômes : bac professionnel conduite et gestion de l'entreprise hippique (CGEH) suivi éventuellement d’un BTS agricole productions animales support équin.

    Salaire brut mensuel : de 1 539 € à 1 700 €. Le métier s’exerce de janvier à juin dans l’univers des chevaux de courses et de mars à août dans celui des sports équestres. La moitié des contrats d’assistants d’élevage sont à durée déterminée (CDD). Ceux qui travaillent à l’année dans les haras sont amenés à effectuer d’autres tâches pendant la saison creuse (travaux d’entretien des installations, présentation des étalons à des clients potentiels, etc.).

    Débouchés : plus d’une centaine d’offres ont été diffusées sur le site d’équi-ressources l’année dernière, mais l’essentiel des contrats proposés était à durée déterminée. Ce métier peut être envisagé dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Ainsi, de nombreux cavaliers d’entraînement choisissent cette voie quand leur condition physique ne leur permet plus de monter plusieurs heures d’affilée.

    Établissements préparant au bac professionnel conduite et gestion de l'entreprise hippique (CGEH) :

    Liste consultable sur www.onisep.fr

    Établissements préparant au BTS agricole productions animales support équin :