50 métiers au contact des animaux

Avocat


  • AvocatPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    Pour défendre la cause des animaux devant les tribunaux, il faut être titulaire du certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA). Pour l’heure, les avocats ne peuvent pas prétendre d’une spécialisation en droit animalier puisque cette discipline n’a pas encore été incluse dans la liste officielle. Des formations de droit animalier, comme celle de Brive-la-Gaillarde, créée en 2016 avec le soutien de la Fondation 30 Millions d’Amis, se développent et permettent à des avocats et des juristes d’acquérir une expertise dans ce domaine.

    Durée du cursus : bac + six ans minimum pour obtenir le CAPA.

    Diplôme : certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA).

    Salaire brut mensuel : entre 2 000 € pour un salarié débutant et 5 000 € pour un collaborateur libéral doté d’une expérience.

    Débouchés : nombreux. Depuis 2015, les animaux sont reconnus par le Code civil comme des êtres vivants doués de sensibilité, et non plus comme des meubles. Cette notion, qui existait déjà dans le code rural, a permis de faire évoluer les mentalités. Des avocats engagés s’appuient sur ces textes de lois pour obtenir des jugements exemplaires dans des cas de maltraitance. Certains magistrats motivent leur décision et la peine prononcée par l’existence, chez l’animal, d’une capacité à ressentir de la souffrance.

    Établissements préparant au métier d’avocat :

    Pour les formations universitaires en droit animalier :