50 métiers au contact des animaux

Responsable de refuge


  • Responsable de refugePhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    À la tête d’une structure qui recueille les animaux abandonnés ou maltraités, le responsable de refuge est chargé d’en assurer le bon fonctionnement. Ce qui implique d’animer et de développer l’activité du refuge, de garantir l’entretien général et l’aménagement du site, de veiller au respect des procédures internes et au respect des obligations légales en matière de gestion sanitaire et administrative, de gérer le travail des salariés, le planning des bénévoles, la comptabilité et toutes les autres tâches administratives dans le respect de la réglementation. Sa priorité est de garantir le bien-être des animaux qui lui sont confiés dans l’attente d’une adoption.

    Durée du cursus : en fonction des profils, l’expérience dans l’animalier et en management d’équipe compte pour beaucoup lors du recrutement.

    Diplôme : l’attestation de connaissances pour les animaux de compagnie d’espèces domestiques (Acaced) et formation dans le secteur animalier comme le brevet professionnel éducateur canin ou le titre d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV).

    Salaire brut mensuel : entre 2 000 € et 3 000 €.

    Débouchés : la Société protectrice des animaux (SPA) met en ligne des offres de postes en fonction des besoins de ses 62 refuges et maisons SPA implantés dans toute la France.

    Formations :

    Liste des établissements publics et privés reconnus par l’État disponible dispensant l’Acaced consultable sur : centrale-canine.fr/articles/formation-acaced-diplomes-titres-et-certificats-annexes-1

    D’autres organismes privés ont également obtenu l’habilitation et proposent des formations. Certaines sont de qualité, d’autres moins. Il est important de se renseigner sur leur sérieux auprès des professionnels animaliers de son secteur.

    Brevet professionnel éducateur canin :