50 métiers au contact des animaux

Pensionneur


  • PensionneurPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    La majorité des propriétaires d’établissements accueillant des animaux le deviennent en faisant l’acquisition d’une pension déjà existante. Cent soixante-dix pensions sont présentes sur notre territoire. S’engager dans cette voie requiert un investissement financier important, s’élevant à plusieurs centaines de milliers d’euros. Souvent, des travaux de remise aux normes liées aux nouvelles obligations de confort des animaux hébergés sont également à prévoir, comme la création d’une zone nuit isolée et d’une courette externe pour la journée.

    Durée du cursus : troisième + trois ans pour obtenir le bac professionnel.

    Diplôme : bac professionnel conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin.

    Salaire brut mensuel : l’activité, saisonnière, bat son plein durant les vacances scolaires. Une grande partie des gérants de pension sont aussi éleveurs canins, ce qui permet de classer leur installation comme exploitation agricole et de se dégager un revenu suffisant.

    Débouchés : la concurrence des particuliers proposant un service de garde à domicile fragilise actuellement le secteur. Les professionnels réagissent en mettant en avant leur expertise qui réduit le risque de fugues et d’accidents, ainsi que la qualité de leurs infrastructures qui assure confort et bien-être aux animaux hébergés.

    Liste des établissements préparant au bac professionnel conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin consultable sur : www.onisep.fr