50 métiers au contact des animaux

Hydrothérapeute


  • HydrothérapeutePhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    L’hydrothérapie consiste à utiliser l’apesanteur apportée par l’eau afin de réaliser des mouvements de rééducation fonctionnelle, prescrits, par exemple, après une chirurgie. La faible contrainte sur les articulations et les tissus permet aussi de soulager les douleurs provoquées par l’arthrose, les dysplasies ou les hernies discales. L’hydrothérapeute accompagne la réalisation de ces exercices, soit avec lui dans la piscine, soit en le sécurisant avec un harnais suspendu.

    Durée du cursus : trois jours pour les assistants spécialisés vétérinaires (ASV).

    Diplôme : le centre Alforme, situé dans l’enceinte de l’École nationale vétérinaire d’Alfort propose une formation de trois jours aux assistants vétérinaires.

    Salaire brut mensuel : entre 1 539 € et 2 000 €.

    Débouchés : l’attrait pour cette thérapeutique est réel, mais les perspectives d’emploi sont encore minces. L’activité nécessite en effet des investissements importants pour l’acquisition de l’infrastructure (piscine), du matériel (tapis roulant, jets hydromassants ou à contre-courant) et pour l’entretien (maintien de la température et de l’hygiène de l’eau). Une dizaine de centres sont recensés en France, tandis qu’une centaine de vétérinaires déclarent une compétence en hydrothérapie.

    Centre Alforme à l’École nationale vétérinaire d’Alfort :