50 métiers au contact des animaux

Inspecteur de l'environnement


  • Inspecteur de l'environnementPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble/ Travail

    La police de l’environnement s’exerce au sein de plusieurs corps de l’État : les parcs naturels nationaux, les directions départementales de la protection des populations (DDCSPP) et le nouvel Office français de la biodiversité (OFB), inauguré le 1er janvier 2020. Au sein de cette nouvelle structure, 1 400 inspecteurs de l’environnement sont chargés de faire respecter la réglementation environnementale (nature et eau). À Paris, par exemple, quatre inspecteurs mènent des investigations pour démanteler des réseaux de trafic d’animaux sauvages. Ces agents assermentés, à l’issue d’une formation interne, disposent des pouvoirs de la police judiciaire. Ils peuvent dresser des procès-verbaux d’infraction, mener des perquisitions et faire des réquisitions auprès des experts, banques ou opérateurs pour remonter les filières. Le commerce illégal d’animaux sauvages rapporte énormément d’argent. En valeur, il s’agit du quatrième trafic au monde. Les espèces détenues illégalement peuvent être des félins (caracals, lions, tigres) et des reptiles mais aussi des oiseaux. Ainsi, le chardonneret élégant, un passereau protégé, fait l’objet d’un intense trafic. Chaque individu se monnaye entre 300 et 350 €. Les restes d’animaux morts, défenses d’éléphant, cornes de rhinocéros, parfois réduits en poudre, font également l’objet de procédures pénales.

    Durée du cursus : ceux qui réussissent le concours de technicien de l’environnement (catégorie B de la fonction publique) sont titulaires, au minimum, d’un bac +2.

    Diplômes : BTSA gestion et protection de la nature et master biodiversité, écologie et évolution.

    Salaire brut mensuel : entre 1 600 € et 2 500 € (selon grille indiciaire de la fonction publique).

    Débouchés : les techniciens de l’environnement recrutés sur concours ne sont pas nombreux, un tous les trois ans environ. La plupart des postes vacants sont pourvus par voie de détachement : policiers, douaniers, agents territoriaux exprimant le désir de rejoindre ces services.

    BTSA gestion et protection de la nature : liste des établissements disponible sur  www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/BTSA-Gestion-et-protection-de-la-nature

    Master biodiversité, écologie et évolution : liste des établissements disponible sur www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/Master-biodiversite-

    Établissements préparant au master droit de l’environnement :