50 métiers au contact des animaux

Biologiste marin dans un aquarium


  • Biologiste marin dans un aquariumPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Travail

    Pour assurer le bien-être des poissons, mollusques et crustacés évoluant dans les bassins, il faut disposer de solides connaissances en biologie marine. Un cursus de cinq ans d’études après le bac est généralement nécessaire pour gérer la qualité de l’eau, l’acclimatation des nouveaux arrivants, et éviter la survenue ou la propagation des agents pathogènes qui pourraient affecter la santé des animaux.

    Durée du cursus : bac + cinq ans.

    Diplôme : master en biologie marine + certificat de plongée d’aptitude à l’hyperbare et de scaphandrier.

    Salaire brut mensuel : entre 2 200 € et 3 000 €.

    Débouchés : restreints. La France ne compte qu’une quinzaine de grands aquariums ouverts au public. Néanmoins, la formation en biologie marine peut être valorisée dans bien d’autres domaines de l’aquaculture, tels que la conchyliculture (élevage des coquillages comestibles comme les huîtres ou les moules) ou la pisciculture (élevage des poissons).

    Établissements préparant au master biologie marine :