Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?


  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?Photo : Shutterstock/135pixels
  • Chiens/ Santé

    La fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    La température normale d’un chien ou d’un chat est légèrement supérieure à la nôtre : entre 38 et 39°C. Au-delà, un animal est fiévreux mais, contrairement à une idée reçue, sa truffe n’est pas forcément chaude : elle peut être fraîche ou chaude, selon qu’elle est humide ou pas. Et un animal à truffe tiède peut très bien se porter à merveille. Il faut donc vite oublier ce mauvais indicateur de la santé de votre animal !

    Prise de température au moindre doute

    • Comment s’y prendre ? Il n’y a qu’une seule bonne façon de vérifier si un animal est fiévreux ou pas : c’est de lui mettre un thermomètre dans les fesses ! En pratique, tenez le thermomètre d’une main (l’embout étant enduit de vaseline ou, à défaut, de savon) et l’animal de l’autre, en l’enveloppant dans une grosse serviette, si c’est un chat, pour éviter qu’il ne vous blesse s’il se défend toutes griffes dehors. Relevez la queue de l’animal et enfoncez le thermomètre dans son anus, sur une longueur de 2 centimètres. Ne vous inquiétez pas : s’il se débat, ce n’est pas sous l’effet de la douleur (c’est complètement indolore), mais sous l’effet de la surprise. Si vous avez pris la sage précaution d’habituer votre animal à cette manipulation, depuis son plus jeune âge, il se laissera faire aisément.

    • Quand le faire ? La règle est simple : il faut avoir le « réflexe » thermomètre dès qu’un animal ne se comporte pas comme à l’accoutumée. Pour un chien, s’il ne vient pas vous faire la fête quand vous l’appelez, s’il se montre anormalement calme ou, au contraire, agité sans raison apparente. Et pour un chat, si vous avez beaucoup de mal à le trouver (signe qu’il se cache), s’il mange moins que d’habitude, néglige sa toilette, déserte sa litière, passe tout son temps à dormir ou, au contraire, fait preuve d’une agitation inhabituelle. Surtout, n’hésitez pas à reprendre deux ou trois fois sa température, car la fièvre peut être fluctuante.

    Rechercher d’autres symptômes

    • Inspectez-le de la truffe à la queue ! Commencez par rechercher une plaie visible, sans oublier d’inspecter ses dents et ses coussinets. S’il se lève spontanément, regardez s’il boite ou non. Vérifi ez enfi n son poids et comparez avec son poids de référence. Pour autant, ne cherchez pas à remplacer l’examen vétérinaire sous peine de faire plus de mal que de bien : n’appuyez pas sur son ventre et ne tentez aucune manipulation. • Observez-le et notez les indices. Tousse-t-il ? Présentet- il un écoulement nasal ou lacrymal susceptible de mettre le vétérinaire sur une piste ? Va-t-il faire ses besoins normalement ? Son transit est-il normal ? Vous connaissez votre animal mieux que personne et tout nouveau symptôme est à mentionner au vétérinaire car cela constitue un indice précieux pour établir son diagnostic…

    Apprécier le contexte

    • A-t-il été en contact avec d’autres animaux malades ? La question se pose particulièrement si c’est un chat et qu’il part se promener où bon lui semble : peut-être a-t-il croisé d’autres chats non vaccinés et infectés ? Soyez aussi particulièrement attentif, quel que soit l’animal, en cas de période d’épidémie d’infection féline ou canine…

    • Est-il vulnérable ? Les tout jeunes comme les animaux âgés, diabétiques ou malades sont plus sensibles aux infections. En outre, ces derniers supportent moins bien un épisode fébrile. Enfin, parfois, le problème ne vient pas directement de votre animal mais des températures extérieures : bien que cela ait vraiment peu de chance de se produire en janvier sous nos climats, une température extérieure trop élevée peut entraîner un coup de chaleur qui provoque une fièvre…

    Passer la main au vétérinaire

    • C’est urgent ! Il n’y a pas de temps à perdre si votre animal a plus de 39,5°C, s’il a l’air de souffrir ou encore s’il est prostré ou très agité. Idem s’il présente un symptôme inquiétant comme la présence de sang dans ses urines ou des difficultés pour respirer, par exemple. Un animal qui présente des signes inquiétants, comme une fièvre très élevée (autour de 40,5°C), des efforts pour vomir qui restent vains avec une très forte salivation, des diarrhées hémorragiques, un comportement étrange, etc., c’est bien sûr une urgence absolue. Vous devez également consulter au plus vite si vous remarquez une grosse plaie infectée mais aussi pour une petite trace de morsure : même discrète, elle peut être profonde et source d’infection à germes agressifs. Enfin, une femelle gestante mérite un avis vétérinaire de principe, tout comme un très jeune animal ou un animal âgé, a fortiori s’il présente des pathologies associées. Dans toutes ces situations, demandez à être reçu le jour même par votre vétérinaire. En son absence, orientez-vous vers une clinique vétérinaire qui reçoit des petits malades 7 jours sur 7.

    • Cela peut attendre une journée, pour voir l’évolution. Un animal en bonne santé, ayant une petite fièvre modérée, bien tolérée et dont le comportement reste normal, ne nécessite pas de voir le vétérinaire dans l’immédiat. Pour autant, sans traitement, la fièvre, qui annonce le plus souvent un début de problème, a peu de chance de disparaître comme par enchantement. En attendant de consulter, assurez-vous que votre animal a suffisamment à boire (la fièvre augmente la soif) et observez si de nouveaux symptômes, qui mettraient le vétérinaire sur la voie, apparaissent. 

    JAMAIS de médicaments contre la fièvre À USAGE HUMAIN !
    Chien ou chat, ne donnez aucun traitement contre la fièvre à usage humain car le paracétamol et l’ibuprofène ne sont pas adaptés à nos animaux. Le paracétamol peut même les tuer. Oubliez également toute idée de donner des huiles essentielles, notamment à un chat (risque mortel). À la limite, si vous tenez absolument à donner un remède pour le soulager, donnez plutôt un traitement homéopathique, comme Belladonna, pendant 24 à 48 heures si le contexte est infectieux, en attendant de voir le vétérinaire. Veillez enfin à ce que votre animal ne soit pas dans un courant d’air et installez-le dans une pièce non surchauffée (autour de 18°C, pas plus)… 

    Autres articles à lire

  • Les plombs de chasse, toxiques pour les chiens et les oiseaux

    ChiensLa toxicité du plomb est bien connue chez l’Homme et les animaux. Cette maladie, aussi appelée « saturnisme », était très fréquente lorsque le plomb était présent dans les canalisations d’eau. Sa fréquence a régressé mais les plombs de chasse sont toujours dangereux pour les animaux, même quand ils ne sont pas visés par les projectiles...

    24 Septembre 2019
  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • Comment soigner une grossesse nerveuse?

    ChiensContrairement à une idée reçue, ce n’est pas le fruit d’un désir de gestation chez une chienne! C’est un authentique trouble hormonal à prendre très au sérieux.

    25 Août 2016
  • Les plantes pour guérir

    ChiensElles représentent les traitements efficaces les plus anciens. Mais c’est une affaire de spécialistes! N’oubliez jamais qu’une plante mal utilisée peut se transformer en poison.

    03 Avril 2017
  • Poils gris ou blancs : un phénomène pas toujours lié à l’âge

    ChiensChez le Chien comme chez l’Homme, les poils grisonnent ou blanchissent avec l’âge mais ce phénomène peut aussi se produire chez des individus jeunes.

    26 Août 2018
  • La maladie de Lyme, c’est quoi ?

    ChiensEncore appelée borréliose, la maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise par les tiques qui peut provoquer des troubles à court et à long terme. Une bonne raison pour y penser… mais sans pour autant la voir partout ! Par Nathalie Szapiro avec l’aimable collaboration de Jean-Claude Jestin, docteur vétérinaire

    20 Octobre 2015
  • Il souffre d'une pancréatite chronique

    ChiensPeu visible, la pancréatite chronique est probablement sous diagnostiquée. C’est d’autant plus dommage que lorsqu’elle est bien prise en charge, la guérison est possible.

    09 Novembre 2016
  • Cani-triathlon : quels sports pratiquer avec son chien ?

    ChiensPour la 3ème année consécutive, la clinique vétérinaire Zatozte organise une journée spécialement dédiée au meilleur ami de l’homme, et aux sports pouvant se pratiquer avec lui. L’activité phare reste bien évidemment le cani-triathlon !

    03 Octobre 2018
  • Les bienfaits de l'acupuncture pour nos animaux de compagnie

    ChiensChiens ou chats hyperactifs, apathiques, arthrosiques, épileptiques… Leurs maîtres peuvent avoir recours à l'acupuncture pour éviter une surmédication de leur animal de compagnie. Une méthode douce et efficace.

    04 Mars 2016
  • Alimentation et activité : s’adapter au transit du chien

    ChiensUn chien en bonne santé se soulage en moyenne 2 à 3 fois par jour. Et ce, quels que soient son âge, son sexe, son poids, sa race, le nombre de sorties quotidiennes et de repas qu’il fait par jour ! Si votre chien a un transit trop rapide ou trop lent, son alimentation et son programme d’activité physique sont peut-être à revoir...

    14 Juin 2019
  • Santé du chien : les tiques en 5 questions

    ChiensLe retour des beaux jours, propice aux balades avec votre animal, marque également la reprise de l’activité des tiques. Quels sont les risques, comment les prévenir, comment retirer les indésirables… quelques « piqûres » de rappel :

    24 Mai 2018
  • Boules, nodules, tumeurs cutanées… C'est quoi ?

    ChiensRien ne ressemble plus à une excroissance sur la peau qu’une autre excroissance sur la peau ! C’est pourquoi avant de la mettre sur le compte d’une inoffensive verrue, mieux vaut demander l’avis du vétérinaire, conseille Animaux-online.

    19 Janvier 2016
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Peut-il avoir une cataracte ?

    ChiensSi les yeux de votre animal deviennent blanchâtres, c'est très certainement le signe d'une cataracte. Qu'est-ce que c'est, et comment la soigner ?

    26 Octobre 2018
  • Décès d’un chien de traîneau sur la course de l’Iditarod

    ChiensC’est en participant à cette course de chiens de traîneau que Nash est mort, percuté par la motoneige d’un homme qui la conduisait en état d’ébriété. Les organisateurs de l’Iditarod, en Alaska, ont dépêché des secours, mais il était déjà trop tard pour l’athlète canin.

    14 Mars 2016
  • Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

    ChiensLa grossesse nerveuse, ou lactation de pseudo-gestation, est un état physiologique qui apparaît chez une femelle non gestante dans les semaines suivant ses chaleurs. La femelle présente des signes physiques et comportementaux d’une mise bas récente.

    27 Décembre 2018
  • Chien brûlé : Stella sauvée grâce à de la peau de poisson

    ChiensAux États-Unis, une jeune rottweiler a été grièvement brûlée dans un incendie. En dernier recours, les vétérinaires ont utilisé de la peau de poisson pour la soigner. Animaux-Online vous raconte cet exploit.

    24 Mai 2019
  • Ronger des bois de cerf est-il dangereux pour les chiens ?

    ChiensBois de cerf, de daim, sabots, cornes… Ces nouveaux jouets ont la cote car ils sont naturels et économiques ! Mais de nombreuses idées reçues entourent ces matériaux particuliers. Animaux-Online vous aide à démêler le vrai du faux.

    10 Janvier 2020
  • Peut-on donner sans risque de la viande crue à son animal ?

    ChiensDans une étude publiée en janvier 2018, une équipe de chercheurs néerlandais a mis en évidence les dangers que peut représenter pour nos animaux carnivores une alimentation à base de viande crue.

    24 Janvier 2018
  • Pourquoi mon chien devient-il incontinent urinaire ?

    ChiensQuel que soit l’âge, le sexe ou la race, le contrôle de l’appareil urinaire peut s’altérer chez le chien. Pour le praticien, la difficulté consiste à en trouver la cause pour proposer le bon traitement.

    31 Janvier 2019