130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alerte


  • 130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alertePhoto : L214-Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    Quelque 130 enseignants-chercheurs, principalement en sciences sociales, ont demandé mardi, dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, une protection des lanceurs d'alerte sur la question du bien-être animal, face à "l'influence grandissante", selon eux, des lobbies de l'élevage intensif.

    - avec AFP

    Faisant le constat d'un intérêt croissant de la population pour les conditions de vie des animaux, ces chercheurs disent assister depuis plusieurs mois, "à une campagne active des lobbies de l'élevage intensif", avec à la clé, une "influence grandissante dans les décisions publiques qui prend une dimension inquiétante pour notre démocratie". Dans leur viseur notamment, la création en octobre dernier de la cellule de gendarmerie Demeter, chargée "du suivi des atteintes au monde agricole", via des conseils aux éleveurs, de l'analyse du renseignement, et le traitement judiciaire des dites atteintes. "Le dévoiement (...) de ressources publiques, dont celles du renseignement chargé d'assurer la protection des populations civiles contre des actes meurtriers est inquiétant", dénoncent-ils, craignant l'adoption de nouvelles mesures "contre les lanceurs d'alerte".

    Selon eux, "la pénalisation des lanceurs d'alerte priverait d'une source d'information essentielle". "Si nous n'avons plus de vidéos de lanceurs d'alerte, nous serons incapables de dire ce qui se passe à l'intérieur des élevages, ce qui est une confiscation du débat public", a déclaré à l'AFP Romain Espinosa, chargé de recherche CNRS à l'université de Rennes 1, et l'un des initiateurs du texte. "Aujourd'hui le débat sur le bien-être animal est entré dans la sphère publique après avoir été longtemps confiné à la sphère privée", a-t-il ajouté. "Il ne s'agit pas de critiquer les petits élevages, mais l'élevage intensif, les hangars avec les dizaines de milliers de poulets", poursuit l'économiste, qui travaille sur l'alimentation végétale et la condition animale.

    Retrouvez la pétition en lien avec cette lettre ouverte ici.

    Demeter. C’est le nom de la toute nouvelle unité de la Gendarmerie nationale dont la mission est de mettre à l’abri les agriculteurs des intrusions, dégradations, vols… commis contre leur activité. Dans le collimateur du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, « ceux qui, au nom d’une idéologie, transgressent les lois ». Pour les militants de la protection animale, dont certains sont à l’origine de vidéos tournées clandestinement dans des élevages intensifs pour dénoncer les maltraitances, cette cellule a pour but de faciliter les inculpations à leur encontre pour les réduire au silence. Christophe Castaner justifie la création de la cellule en s’appuyant sur des chiffres faisant état d’une augmentation de 1,5% des délits à l’encontre des exploitations agricoles durant l’année 2019. Mais pour L214, qui se sent particulièrement visée, seulement 41 intrusions sont attribuables aux associations de protection animale. Ce qui représente « un échantillon de 0,28 % monté en épingle et associé à des actes de vandalisme sans rapport pour « justifier » un arsenal répressif démesuré » peut-on lire sur le site de L214 qui estime que ces moyens vont permettre des inculpations pour association de malfaiteurs. Une infraction passible de 10 ans de prison et de 150 000 euros d'amende. De quoi faire taire les lanceurs d’alerte…

    A lire aussi : Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines


    Autres articles à lire

  • Enquête choc sur la viande de cheval

    ProtectionEn 2018, la France a importé près de 4 300 tonnes de viande chevaline depuis le continent américain. Une enquête de grande ampleur, diffusée par l’association Welfarm, rend compte de l’état désastreux de ces animaux et de leurs conditions de vie.

    12 Juin 2019
  • Allemagne : la fin de l'abattage des poussins est pour 2022

    ProtectionL'abattage dans les élevages de poules pondeuses de millions de poussins mâles, jugés improductifs, sera interdit en Allemagne à partir de 2022, selon un projet de loi approuvé mercredi par le gouvernement qui se présente en pionnier sur cette question.

    20 Janvier 2021
  • Grande-Bretagne : la vente de chiots interdite dans les animaleries

    ProtectionLa Grande-Bretagne va interdire aux animaleries la vente de chiens et de chats de moins de 6 mois, pour enrayer l'exploitation et les mauvais traitements faits aux animaux de compagnie, a annoncé le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).

    04 Janvier 2019
  • Le délit de maltraitance animale devrait être étendu aux abattoirs

    ProtectionLe gouvernement doit annoncer, ce jeudi, en clôture des États généraux de l’alimentation, de nouvelles mesures contre la maltraitance animale, concernant notamment les transports d’animaux vivants et les abattoirs.

    21 Décembre 2017
  • L'élevage en cage des poules pondeuses perd du terrain

    ProtectionDe plus en plus de poules pondeuses sont élevées dans des systèmes alternatifs aux cages, décriées par les organisations de défense des animaux. La grande majorité des œufs achetés en magasin proviennent de ces élevages. A l’inverse, les œufs issus d’élevages en cage se retrouvent principalement dans les produits transformés.

    07 Octobre 2020
  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • Maltraitance animale : un abattoir de l'Indre provisoirement fermé

    ProtectionGrâce aux images tournées par l'association L214 dans l’abattoir communal du Boischaut, dans l’Indre, le ministre de l’Agriculture a ordonné sa fermeture provisoire.

    06 Novembre 2018
  • L214 : 100 % des cailles pondeuses vivent en enfer

    ProtectionL’association L214 vient de dévoiler les images d’une enquête tournée en décembre 2018 dans un élevage de cailles. Entassement, maladies, blessures, crasse… ces animaux vivent un véritable enfer et aucune loi n’existe pour les protéger.

    21 Mars 2019
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Abattoirs : des « Nuits debout » contre l'exploitation animale

    ProtectionL’association végan « 269 Life Libération Animale », opposée à toute forme d’exploitation animale, a lancé mardi soir un mouvement de protestation en organisant des viellées nocturnes devant près de 80 abattoirs, principalement en France.

    27 Septembre 2017
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • Haute-Loire : sauvetage de l’extrême pour des milliers de rongeurs

    ProtectionDes associations se sont engagées dans une course contre la montre pour tenter de sauver plusieurs milliers de rongeurs à l'abandon dans un élevage industriel de Lapte (Haute-Loire), à la suite d’une fermeture brutale.

    07 Janvier 2019
  • L214 diffuse les terribles images d'un élevage de lapins breton

    ProtectionCages surpeuplées, sol grillagé, mortalités élevées : l'association de défense des animaux L214 a diffusé mardi soir les terribles images d'un élevage de lapins en cage avant l'examen jeudi d'une proposition de loi en commission à l'Assemblée nationale.

    30 Septembre 2020
  • Abattage rituel : le consommateur complice sans le savoir

    ProtectionPour qu’une viande soit certifiée halal ou casher, l’animal ne doit pas être (entre autres) étourdi avant la mise à mort. Cette caractéristique n’est pourtant pas le seul point de discorde entre consommateurs, défenseurs des animaux, vétérinaires et religieux.

    13 Février 2019
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017