Chien : que sait-on de son microbiote ?


  • Chien : que sait-on de son microbiote ?Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Les milliards de bactéries et de micro-organismes qui peuplent l’intestin de nos animaux (microbiote) assurent des fonctions clés dans leur organisme. La moindre perturbation du microbiote est souvent un prélude à des problèmes de santé…

    Par Nathalie Szapiro avec l’aimable collaboration de Jean-Claude Jestin, docteur-vétérinaire

    Intestin et microbiote assurent plusieurs fonctions sur les plans immunitaire, métabolique et digestif. En l’occurrence, le microbiote forme une barrière protectrice contre d’autres bactéries dangereuses et collabore avec le système immunitaire intestinal pour assurer des missions de sauvegarde.                                                                                                                                                   Cela va sans doute bien au-delà car on sait par exemple que, chez l’homme, le microbiote synthétise des vitamines, dégrade des toxines pour permettre le bon fonctionnement des organes et transforme les résidus des aliments non digérés par les enzymes. Pour cette dernière tâche, différentes communautés bactériennes complémentaires interagissent entre elles : elles échangent leurs nourritures, dégradent, fermentent, ce qui génère de nouveaux composés organiques (métabolites) qui assurent à leur tour diverses fonctions. Comme des similitudes existent entre notre système digestif et celui de nos animaux de compagnie, il est fort à parier que leur microbiote assure probablement la totalité ou une partie de ces tâches. D’ailleurs, l’homme et le chien partagent un même microbiote à 63 % !

    LES SOUCHES BENEFIQUES

     Lorsqu'un microbiote comprend des familles de bactéries dans des proportions inhabituelles ou qu'il manque certaines familles pourtant réputées utiles, cela peut avoir des conséquences sur la santé : maladies inflammatoires, diabète et peut-être même certains cancers pourraient être en rapport avec un microbiote défaillant. Tout l'enjeu actuel est donc de comprendre quels désordres du microbiote entrainent quels types de pathologies. Cela n'a rien de simple car le microbiote peut naturellement varier d'un animal à l'autre, sans que cela soit forcément pathologique (ce qu'il mange joue un rôle dans cette variation). Les chercheurs veulent aussi comprendre comment certaines souches de bactéries réputées bénéfiques agissent. 

    Mais, avant d'espérer en faire des médicaments, il faut passer par de nombreuses étapes : trouver une souche bactérienne facile à cultiver, à administrer, qui apporte bien un bénéfice pour la santé de l'animal, mais sans générer de nouveaux problèmes, etc. Cela prend généralement des années et, sur toutes les souches testées, seulement un petit nombre franchira au final tous ces obstacles !

    BICHONNER SON MICROBIOTE

     En attendant de pouvoir moduler le microbiote à l'aide de «souches bactériennes - médicaments», le mieux est encore de bichonner son microbiote lorsqu'il est bon ou de tout faire pour le rendre meilleur lorsqu'il n'est pas optimal. C'est possible car, chez l’humain comme chez le chien, l’alimentation a une influence directe sur la qualité et donc sur la santé d’un microbiote.                 Les bactéries intestinales se nourrissent de ce qu’elles trouvent dans l’intestin. Selon ce qui est apporté, certaines familles de bactéries peuvent proliférer et d’autres péricliter. Cela a d’ailleurs été démontré chez des chiens qui reçoivent une alimentation très riche en viande : leur diversité microbienne est moindre, comparativement à des chiens recevant une alimentation plus variée. De là est née l’idée de leur donner des substances capables de stimuler, de manière sélective, la croissance des bactéries intestinales jugées les plus intéressantes. Ces substances s’appellent des «prébiotiques» et les plus utilisées chez le chien sont les fructo-oligosaccharides (FOS), les mannan-oligosaccharides (MOS), l’inuline, le lactulose, etc. : des substances que l’on retrouve dans les aliments de prescription pour chiens atteints de diarrhée vendus par les vétérinaires ! Et de fait, le recours aux prébiotiques chez des chiens souffrant de maladies intestinales inflammatoires s’accompagne bien d’une amélioration immédiate. Mais, pour que les prébiotiques aient une chance de stimuler la croissance d'une famille de bonnes bactéries, encore faut-il que cette famille soit présente ! Sinon, il n'y a pas d'autre choix que de l'apporter.

    A lire aussi : Les aliments qui soignent

     

    TRANSPLANTER DES BACTERIES

     Les probiotiques sont justement des micro-organismes (bactérie ou levure) qui, une fois ingérés, apportent des bénéfices à la santé, par exemple en entrant en compétition avec des bactéries pathogènes responsables de diarrhées, en les empêchant d’adhérer à la paroi intestinale et donc, en favorisant leur élimination. Des essais couronnés de succès ont déjà été pratiqués avec différents probiotiques : Bifidobactérium contre les diarrhées de stress des chiens placés en chenil, ou encore Saccharomyces boulardii, chez des chiens présentant des diarrhées chroniques.   Quand un chien mange les crottes d'un congénère, il fait sans le savoir de la transplantation fécale, c'est-à-dire qu'il importe la flore bactérienne d'un autre chien dans son intestin ! Encore faut-il que cette flore importée soit de meilleure qualité que la sienne et qu'elle puisse en partie remplacer sa flore indésirable, ce qui n'a rien d'évident dans ces conditions ! 

    FREINER UNE INFLAMMATION

     Pour faire une transplantation de flore digne de ce nom, il faut d'abord réaliser un lavage du côlon pour évacuer une partie du microbiote défaillant du chien malade avant de lui envoyer la flore bactérienne d'un chien en pleine santé (issue d'un don de selle filtré) et ainsi espérer la colonisation du côlon du chien malade par de nouvelles bonnes bactéries. Cet effet est cependant transitoire : le microbiote revient à sa composition initiale en quelques semaines. C'est néanmoins suffisant pour freiner une poussée inflammatoire chez un chien souffrant de Maladie Inflammatoire Chronique de l'Intestin (MICI), par exemple.                                                                     

    En outre, cette procédure pourrait encore se simplifier dans le futur avec notamment la sélection de donneurs au profil idéal, la conservation de cette flore à grande échelle et la transplantation non plus des bactéries mais seulement de leurs protéines les plus utiles, pourquoi pas sous forme de gélules, pour des raisons pratiques.

    A lire aussi : La consultation vétérinaire

    UN DEUXIEME CERVEAU CHEZ L'HUMAIN !

    Chez l’humain, les scientifiques n’hésitent plus à parler de «deuxième cerveau» pour désigner le microbiote, car ils ont pu démontrer qu’il synthétisait des acides gras à chaînes courtes utilisés comme carburant par un jeune cerveau en développement. Ils ont aussi pu prouver que le microbiote était en lien permanent avec le cerveau au point d’influencer nos choix alimentaires et notre humeur. Des fonctions que l’on retrouvera peut-être chez le chien…


    Autres articles à lire

  • Surpoids : les racines du mal

    ChiensÉducation, élevage, génétique, maladies… Les causes de surpoids sont nombreuses. Encore faut-il que les maîtres prennent conscience du problème.

    05 Juillet 2017
  • Décès d’un chien de traîneau sur la course de l’Iditarod

    ChiensC’est en participant à cette course de chiens de traîneau que Nash est mort, percuté par la motoneige d’un homme qui la conduisait en état d’ébriété. Les organisateurs de l’Iditarod, en Alaska, ont dépêché des secours, mais il était déjà trop tard pour l’athlète canin.

    14 Mars 2016
  • Comment savoir s’il est sourd ?

    ChiensPour nos petits compagnons, l’ouïe est un sens encore plus important que celui de la vue et, d’ailleurs, son audition est bien plus performante que la nôtre. Une bonne raison pour être à l’écoute de tout symptôme évoquant une surdité !

    27 Octobre 2015
  • Les vétos de la Lekkarod au service d’athlètes à quatre pattes

    ChiensLa troisième édition de la Lekkarod, course internationale de chiens de traîneau, s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Une équipe de 11 vétérinaires bénévoles a assuré le suivi quotidien des sportifs canins, dont le respect et le bien-être sont au cœur de la philosophie de l’événement.

    23 Mars 2018
  • Il souffre d'une pancréatite chronique

    ChiensPeu visible, la pancréatite chronique est probablement sous diagnostiquée. C’est d’autant plus dommage que lorsqu’elle est bien prise en charge, la guérison est possible.

    09 Novembre 2016
  • Le mauvais temps influence-t-il sa santé ?

    ChiensChaleur, froid, humidité… peuvent perturber son organisme. Particulièrement si votre animal est fragilisé, par son âge ou son état de santé…

    20 Novembre 2015
  • Plantes de Noël : leur ingestion est toxique pour les animaux

    ChiensLe houx, le gui ou encore le poinsettia ne doivent surtout pas être ingérés par les animaux (ni par leur maître, d’ailleurs). L’Anses alerte sur les dangers de ces plantes que l’on retrouve énormément à Noël, et indique la marche à suivre en cas d’intoxication.

    15 Décembre 2020
  • Poils gris ou blancs : un phénomène pas toujours lié à l’âge

    ChiensChez le Chien comme chez l’Homme, les poils grisonnent ou blanchissent avec l’âge mais ce phénomène peut aussi se produire chez des individus jeunes.

    26 Août 2018
  • Les tiques en hiver : elles ne disparaissent pas tout à fait !

    ChiensPendant l’hiver, on se méfie moins des parasites externes pouvant menacer les chiens, les chats et parfois l’Homme ! C’est le cas avec les tiques, dont beaucoup de propriétaires d’animaux ne se méfient pas avant le printemps. Le risque est-il cependant nul en hiver ? Pas si sûr...

    08 Décembre 2019
  • Post-confinement : gérer le retard pris pour ses soins

    ChiensDurant la période de confinement imposée par l’épidémie du coronavirus Covid-19, les soins vétérinaires non urgents ont été reportés, les balades des chiens écourtées et le rythme de vie du foyer, chamboulé. De quoi perturber la santé de nos petits compagnons !

    20 Juin 2020
  • Covid-19 : quels actes vétérinaires sont assurés en confinement ?

    ChiensRappel de vaccins, accident, diarrhée, fièvre… nos animaux continuent à avoir besoin de soins en période d’épidémie et de confinement. Afin d’aider les vétérinaires, l’Ordre national des vétérinaires a communiqué aux praticiens une liste non-exhaustive des activités et soins vétérinaires qui peuvent être différés et ceux qui ne le peuvent pas.

    18 Mars 2020
  • Canicule : attention au coup de chaud chez le chien

    ChiensAlors que la vague de chaleur s’installe en France, voici quelques conseils toujours utiles à rappeler pour protéger votre chien des températures élevées.

    21 Juin 2017
  • Comment soigner une grossesse nerveuse?

    ChiensContrairement à une idée reçue, ce n’est pas le fruit d’un désir de gestation chez une chienne! C’est un authentique trouble hormonal à prendre très au sérieux.

    25 Août 2016
  • Les pattes de nos animaux sont-elles à toute épreuve ?

    ChiensEn cas de problème, votre petit compagnon ne peut prétendre à une paire de rechange. C’est pourquoi ses pattes – et ses coussinets en particulier – méritent toute votre attention.

    07 Janvier 2016
  • Arthrose en hiver : comment éviter que les douleurs augmentent ?

    ChiensFroid et humidité aggravent les douleurs articulaires. Les chiens n’y échappent pas plus que les humains : d’autant plus que l’hiver, le propriétaire a tendance a raccourcir les promenades parce qu’il a hâte de rentrer au chaud ou que le soleil se couche plus tôt tout simplement.

    19 Décembre 2019
  • Mon vieux chien devient insomniaque

    ChiensLes troubles du sommeil chez les chiens âgés sont souvent le signe d’un problème médical. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour en trouver les origines.

    01 Avril 2016
  • Comment protéger son chien de la leishmaniose ?

    ChiensQuarante mille chiens sont infectés chaque année sur notre territoire par cette parasitose que l’on ne sait pas guérir. Il existe toutefois un traitement à vie, lourd et coûteux.

    03 Août 2018
  • Coronavirus : doit-on avoir peur de son chien ?

    ChiensTesté faiblement positif au coronavirus, un chien de Hong Kong a été mis en quarantaine. Ce cas, pour l’instant unique, fait pourtant renaître la crainte d’une contamination par les animaux domestiques et entraîne des abandons en Chine. Nos chiens et nos chats sont-ils une réelle menace ?

    05 Mars 2020
  • Mon chien a une hernie discale, que faire ?

    ChiensLes humains n’ont pas le monopole de la hernie discale. Même s’ils marchent à quatre pattes, nos chiens peuvent aussi être touchés, un peu, beaucoup, parfois jusqu’à la paralysie…

    31 Janvier 2018
  • Octobre rose : nouvelle étape du projet KDOG

    ChiensLe projet a démarré en 2016, dans le but de former des chiens à la détection du cancer du sein. Preuve du concept, validation scientifique, recherche de financements… ce programme prend du temps, mais vient d’entrer dans sa seconde phase : l’étude clinique.

    23 Octobre 2020