Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?


  • Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Océans

    Le gouvernement vient d’adopter un plan de protection des cétacés, prévoyant notamment l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter que les dauphins se prennent dedans. Mais, selon l’association Sea Shepherd, ce dispositif fait plus de mal que de bien…

    Cette mesure a été adoptée par le Premier ministre, Edouard Philippe, dans le cadre d'un "plan national de protection des cétacés" lors d'un comité interministériel de la mer et entrera en vigueur "dès l'année prochaine", précise Matignon dans un communiqué. "Les engins de pêche devront être munis de dispositifs de dissuasion acoustique pour éviter les captures accidentelles dans le Golfe de Gascogne", indique le texte. Des centaines de dauphins et marsouins s'échouent chaque année sur les côtes françaises, dont 70% à 80% présentent selon les spécialistes des lésions compatibles avec une prise dans des filets de pêche. L'installation de "pingers", dispositifs acoustiques pour les tenir éloignés, a drastiquement réduit lors de tests ces prises accidentelles, sans incidence sur celles de poissons. Par ailleurs, le plan prévoit également une interdiction "d'approcher les cétacés à moins de 100 mètres dans les zones protégées".

    - avec AFP

    Une pollution sonore intenable

    Sur les réseaux sociaux, la réaction de Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, n’a évidemment pas tardé :

    « La question des répulsifs acoustiques revient régulièrement sur le tapis depuis plus de 15 ans. Donc rien de nouveau ici mais surtout, le premier ministre a t-il seulement conscience qu'en plus des chalutiers, des centaines de navires fileyeurs et de nombreux senneurs sont potentiellement impliqués dans les captures de dauphins ?? Mis bout à bout, ce sont des milliers de kilomètres de filets qui sont déployés chaque jour dans le Golfe de Gascogne. S'il s'agit de tous les équiper en répulsifs acoustiques, la pollution sonore de cette partie d'océan deviendra intenable pour toute la vie marine. Par ailleurs, les dauphins évoluent dans cette zone pour une raison simple, ils cherchent à se nourrir. Les répulsifs acoustiques ne sont ni plus ni moins qu'un moyen d'éloigner les dauphins de leur zone de nourrissage pour nous laisser le loisir de prendre tout le poisson. En faisant cela, nous compromettons encore davantage leurs chances de survie.

    Pour plus d’informations sur le sujet, consultez aussi notre article  Océans : baissons le son !

    Enfin, si certains se réjouissent que les répulsifs acoustiques aient réduit les captures accidentelles sur certains navires, force est de constater que ces trois dernières années le nombre de dauphins tués explose littéralement dans le golfe de Gascogne avec chaque nouvelle année plus macabre que la précédente. 2019 bat tous les records de dauphins tués depuis 30 ans et on trouve le moyen de se féliciter. Un comble ».

    La solution ? Interdire les méthodes de pêche non sélectives

    « Si l'ambition affichée par le gouvernement de protéger les cétacés est réelle, il n'y a pas d'autre solution que celle d'interdire les méthodes de pêche non sélectives des zones où évoluent les espèces protégées. Il est temps d'arrêter de nous présenter les vieilles demi-mesures poussiéreuses et inadaptées comme "une nouvelle feuille de route", continue la présidente de Sea Shepherd dans cette publication Facebook. Le temps presse, il s'agit de devenir un peu sérieux. La France n'est pas à la hauteur de l'enjeu, elle sacrifie les dauphins au secteur de la pêche et il va devenir difficile pour le gouvernement de continuer à sauver les apparences ».

    Plutôt des LED sur les filets ?

    Une étude britannique publiée cette semaine dans la revue Biological Conservation montre cette fois-ci que les LED disposée sur les filets de pêche réduiraient les risques de captures accidentelles sur les tortues de mer et les dauphins.

    ProDelphinusDes LED ont été installées sur des filets de pêches

    Les chercheurs ont placé des lumières (tous les 10 mètres) le long de la ligne flottante de 864 filets, les jumelant chacun avec un filet "éteint" pour comparer les résultats. "Les signaux sensoriels - dans ce cas, les lumières LED - sont un moyen d'alerter ces espèces de la présence d'engins de pêche dans l'eau", a déclaré dans un communiqué l'auteure principale de l'étude Alessandra Bielli. Reste à savoir maintenant si la pollution lumineuse est moins impactante que la pollution sonore...


    Autres articles à lire

  • Un bébé phoque blessé recueilli par l’Aquarium de Biarritz

    Faune sauvageTrès certainement séparé de sa mère à cause des courants, ce bébé phoque blessé et affamé a été pris en charge par le centre de soins de l’Aquarium de Biarritz. Malgré des soins quotidiens, cette petite femelle ne semble pas encore sortie d’affaire.

    14 Janvier 2019
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • La moitié des coraux de la Grande Barrière ont péri en 25 ans

    Faune sauvageLa Grande Barrière de corail a perdu la moitié de ses coraux en 25 ans, ont affirmé des scientifiques australiens. Ils avertissent que le réchauffement climatique est en train de bouleverser de façon irréversible cet écosystème sous-marin.

    14 Octobre 2020
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019
  • Morbihan : une tortue caouanne amputée sauvée de la tempête

    Faune sauvageMi-février, une tortue caouanne en difficulté et blessée a été extraite des vagues. Elle est aujourd’hui soignée à l’Aquarium de La Rochelle et devrait reprendre le large en juillet.

    10 Mars 2020
  • À Mayotte, les tortues vivent l'enfer

    Faune sauvageC'est l'hécatombe. Depuis le début du confinement, et encore aujourd'hui, les tortues marines venues sur les plages de Mayotte pour pondre se font dépecer vivantes par des braconniers.

    22 Août 2020
  • Un navire de pêche arraisonné en Afrique pour pêche aux ailerons

    Faune sauvageUne opération conjointe entre les autorités locales et les défenseurs de la mer a permis une descente sur une opération d’aileronnage de requins par un navire de pêche européen au large des côtes d’Afrique Centrale.

    01 Octobre 2018
  • Biodiversité : la Nouvelle-Calédonie passée au crible

    Faune sauvageMenée conjointement par le Muséum national d’histoire naturelle et Pro-Natura International, le programme d’exploration baptisé « La planète revisitée » s’attaque à la Nouvelle-Calédonie. Le but ? Réaliser un inventaire de la biodiversité marine et terrestre.

    19 Octobre 2016
  • Vers un arrêt définitif de la chasse à la baleine en Islande ?

    Faune sauvageCette année, les baleines ne seront pas chassées dans les eaux islandaises, et ce pour la deuxième fois consécutive. Peut-on alors espérer un arrêt définitif de cette pratique ? La réponse avec Patrick Ramage, directeur du programme de conservation marine du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

    04 Mai 2020
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Faune sauvageLe Président mexicain Enrique Peña Nieto et l’acteur Leonardo DiCaprio ont signé ce mercredi 7 juin un accord visant à protéger plus efficacement le marsouin du Pacifique.

    08 Juin 2017
  • Font-ils l’amour à plusieurs ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'amour à plusieurs.

    30 Avril 2016
  • Dans l’Arctique canadien avec la licorne de mer

    Faune sauvageDe tous les cétacés, le narval est celui qui a sollicité le plus l’imagination des scientifiques. À quoi donc servait sa corne torsadée, cette unique défense, apanage des mâles, à quelques exceptions près ? Un mystère en partie résolu…

    08 Janvier 2018
  • Sont-ils fétichistes ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le fétichisme.

    10 Mai 2016
  • 2021 : dernière chance pour sauver nos dauphins ?

    Faune sauvageLa ministre de la Mer a détaillé mardi le plan destiné à limiter les captures accidentelles de dauphins dans le golfe de Gascogne, alors que des centaines de petits cétacés s'échouent chaque année sur le littoral français.

    10 Février 2021
  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

    Faune sauvageLa pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Shepherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    11 Avril 2018
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Êtes-vous incollable sur les requins ?

    Faune sauvageEn avril dernier, un requin a été observé dans un port de Marseille. Et de nouveau, c’est la panique ! Pourtant les requins ont bien plus à craindre de l’homme que nous de lui. Petit point sur les squales…

    25 Septembre 2020