Les grands-mères orques participent à la survie des petits


  • Les grands-mères orques participent à la survie des petitsPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Océans

    Les orques qui ont encore leur grand-mère maternelle survivent plus longtemps que les autres, surtout quand le poisson est rare, rapportent des scientifiques lundi dans une étude qui ajoute une pierre à la connaissance d'un phénomène rare chez les mammifères : la ménopause.

    - avec AFP

    Les orques femelles cessent de se reproduire après 30 ou 40 ans, mais vivent encore des décennies au-delà. Seules les humaines, les orques et trois autres espèces de cétacés (béluga, narval et globicéphale) connaissent la ménopause. Une hypothèse est que cette évolution permet aux femelles post-ménopause d'aider leurs descendants, ce qui est appelé "l'effet grand-mère" chez les humains. Mais la théorie n'avait pas été observée scientifiquement chez des baleines.

    A lire aussi :  Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    "C'est le premier exemple non-humain d'un effet grand-mère chez une espèce connaissant la ménopause", explique l'auteur principal Daniel Franks, de l'université de York, à l'AFP. L'étude a été publiée dans la revue scientifique américaine PNAS. "Cela a aussi été observé chez les éléphants, mais elles peuvent se reproduire jusqu'à la fin de leur vie", ajoute Daniel Franks. On ne sait pas expliquer pourquoi des cétacés ont la ménopause et pas les éléphantes ou autres espèces.

    Sans grand-mère, un taux de mortalité 4,5 fois plus élevé

    Pour ces travaux, les scientifiques ont exploité plus de 40 ans de données de recensement sur deux groupes d'orques qui vivent au large de la côte nord-ouest des Etats-Unis et de la Colombie britannique au Canada. Les chercheurs savaient identifier les individus par la forme des nageoires, les taches près de l'aileron et les diverses égratignures de leurs corps. Le sexe était révélé par la pigmentation autour des parties génitales et par la taille adulte de l'aileron. Quant aux liens familiaux, ils ont été identifiés par l'observation des groupes.

    Kenneth Balcomb, Center for Whale ResearchVoici J8, une orque de 72 ans !

    Sur 378 petits-enfants étudiés, ceux dont la grand-mère maternelle était morte dans les deux années précédentes avaient un taux de mortalité 4,5 supérieur aux autres dans cette période. Le lien était encore plus marqué quand le saumon était rare dans la région.

    Entre partage d’expérience et baby-sitting

    Comment l'expliquer? Les scientifiques avaient déjà vu que les orques plus âgées menaient leur groupe vers les eaux plus poissonneuses. "On les a déjà vues partager leur nourriture avec les plus jeunes. On les soupçonne aussi de faire du baby-sitting", dit Daniel Franks. Une hypothèse pour expliquer l'utilité de la ménopause est que cela réduit la concurrence entre mères et filles pour la reproduction. Mais cela n'expliquerait pas pourquoi les éléphantes, qui ne connaissent pas la ménopause, aident aussi leurs petits-enfants. L'équipe va continuer ses recherches pour observer plus finement le fonctionnement des groupes des baleines, à l'aide de drones notamment.

    A lire aussi :  

    Pierre Robert de Latour : 20 ans aux côtés des orques

    Expo Baleinopolis : une plongée dans l’univers des cétacés


    Autres articles à lire

  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Vers un arrêt définitif de la chasse à la baleine en Islande ?

    Faune sauvageCette année, les baleines ne seront pas chassées dans les eaux islandaises, et ce pour la deuxième fois consécutive. Peut-on alors espérer un arrêt définitif de cette pratique ? La réponse avec Patrick Ramage, directeur du programme de conservation marine du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

    04 Mai 2020
  • Amazonie : découverte de 6 nouvelles espèces de poissons-chats

    Faune sauvageLa forêt amazonienne n’a pas fini de révéler ses secrets puisque 6 nouvelles espèces de poissons-chats (un peu particulières) viennent d’être découvertes. Leur spécificité ? Une tête recouverte de tentacules !

    11 Février 2019
  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant

    Faune sauvageUn groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    25 Octobre 2019
  • La sexualité de nos animaux 39/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le fétichisme.

    10 Mai 2016
  • Braconnage des anguilles : 'premier trafic d'espèce au monde'

    Faune sauvageAutrefois abondantes dans les rivières européennes, les anguilles sont aujourd'hui menacées d'extinction, objet notamment d'un trafic à plusieurs milliards d'euros entre l'Europe et les marchés asiatiques.

    22 Novembre 2018
  • Céline Cousteau reprend le flambeau

    Faune sauvagePetite-fille du commandant et écologiste convaincue, Céline Cousteau prépare une série de documentaires pour France 3 : elle part sur les traces des explorations de la Calypso, avec un regard et des connaissances d’aujourd’hui.

    09 Juillet 2018
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Biodiversité : les aires marines protégées sont-elles efficaces ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-portugaise s'est intéressée à l'efficacité des aires marines selon leurs réglementations. Résultat, si la zone n'est que faiblement protégée, aucun bénéfice écologique n'est observé.

    05 Septembre 2018
  • Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond.

    Faune sauvageLe fait que les tortues mangent du plastique ne peut pas être expliqué par le simple fait qu’elles le confondraient avec leur nourriture. Des chercheurs ont découvert que leur odorat était grandement impliqué dans ce comportement. Explications.

    13 Mars 2020
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • Une espèce de baleine filmée pour la première fois

    Faune sauvageDes chercheurs ont réussi à faire la première vidéo en mer de baleines à bec de True, des cétacés des profondeurs océaniques, peu connus et rarement observés.

    09 Mars 2017
  • Des cétacés retrouvés échoués sur des plages du Var

    Faune sauvageUn phénomène inhabituel et pour le moment inexpliqué a conduit des dizaines de dauphins, retrouvés blessés, à venir s’échouer sur des plages du Var. Une enquête a été ouverte.

    17 Octobre 2017
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • Perturbateurs endocriniens : des dauphins de Floride contaminés

    Faune sauvageDes chercheurs américains ont découvert des phtalates dans l’urine de plusieurs dauphins. La source de cette contamination et les effets sur leur santé restent pour l’instant inconnus.

    06 Septembre 2018
  • Une 'marée rouge' décime la faune aquatique en Floride

    Faune sauvageLes autorités ont décrété l'état d'urgence en Floride, où une 'marée rouge' dévastatrice noircit l'eau de mer et tue dauphins, tortues marines et poissons à un rythme effréné.

    16 Août 2018
  • Plage : le plastique menace la reproduction des tortues marines

    Faune sauvageDes scientifiques britanniques ont découvert une quantité importante de micro-plastiques au fond des plages de Chypre, là où les tortues marines pondent leurs œufs.

    26 Septembre 2018
  • Découverte du premier 'piranha' amateur de chair

    Faune sauvageUn fossile de poisson ayant vécu il y a plus de 150 millions d’années a été découvert en Allemagne. Ses dents et sa mâchoire suggèrent qu’il serait le premier poisson osseux à avoir mangé d’autres… poissons !

    25 Octobre 2018
  • En Islande, un sanctuaire unique au monde accueillera les bélugas

    Faune sauvageCe projet de refuge marin, initié par deux ONG, pourrait accueillir près de 3000 cétacés actuellement en captivité, et ouvrir la voie à la fin de la captivité des dauphins et des baleines.

    03 Juillet 2018
  • La tortue « Tirelire » n’a pas survécu

    Faune sauvageLa tortue marine thaïlandaise surnommée Tirelire pour avoir avalé 915 pièces de monnaie est morte à la suite de complications pendant l’opération visant à extraire les 5 kg de pièces de son corps.

    21 Mars 2017