Chats et chiens : que comprennent-ils de nous ?

Votre animal sait si votre journée s’est bien passée !


  • Votre animal sait si votre journée s’est bien passée !Photo : Shutterstock/ASDF_MEDIA
  • Vivre ensemble

    N’essayez pas de lui cacher la vérité, votre animal sait au premier coup d’œil si votre journée s’est bien passée !

    Une récente étude vient de confirmer ce que les propriétaires de chiens savent depuis longtemps : le chien comprend parfaitement l’état d’esprit du moment, simplement à partir des expressions du visage et des intonations de la voix de son humain de maître. Les chercheurs de l’université de Lincoln, au Royaume-Uni, et de l’université de São Paulo, au Brésil, ont placé 17 chiens devant des images de visages exprimant la joie ou la colère, associés à des voix heureuses ou énervées. Les chiens relient naturellement l’expression d’un visage à un ton de voix et ce, même si ce n’est ni le visage ni la voix de leur maître. « Notre étude montre que les chiens sont capables d’intégrer deux sources d’informations sensorielles différentes et d’aboutir à une perception cohérente des émotions humaines », a expliqué Kun Guo, de l’université de Lincoln, en Grande-Bretagne. Mais surtout, elle démontre encore une fois la grande proximité du chien et de l’humain. 

    Le chien ne se contente pas de comprendre les états d’âme des bipèdes qui l’entourent, il agit en conséquence. Dans son ouvrage Dans la peau d’un chien (Flammarion), Alexandra Horowitz mentionne une expérience qui démontre que les chiens n’éprouvent aucune difficulté à distinguer des inconnus amicaux d’inconnus hostiles. « Des savants ont réparti les “inconnus” en deux groupes : les uns, amicaux, marchaient à une allure normale, s’adressaient au chien d’une voix enjouée et le caressaient ; les autres, hostiles, s’approchaient de façon hésitante, irrégulière, et gardaient leur regard rivé à celui du chien sans dire un mot. Les chiens s’approchaient des inconnus au comportement amical et se tenaient à l’écart des personnes à l’attitude hostile. » De même, selon l’expert en psychologie Ross Flom et son équipe de l’université Brigham Young, aux États-Unis, un chien répondrait plus ou moins vite à un ordre selon que celui-ci est formulé avec une expression faciale ou vocale plus ou moins négative. Flom a repris l’expérience du pointage de doigt. Mais cette fois, il ne s’est pas contenté de montrer quelque chose, il a ajouté un ton de voix. Lorsque le pointage était ordonné de façon négative, le chien mettait plus de temps à répondre, alors qu’il s’exécutait plus rapidement si le ton était neutre ou enjoué. Car, non seulement votre chien parvient à comprendre une partie de vos sentiments, mais en plus il calque son comportement sur le vôtre.

    À lire aussi : Le chat aime qu'on lui lui sourit ?