Notre compagnon comprend ce que nous lui disons


  • Notre compagnon comprend ce que nous lui disonsPhoto : Shutterstock/bbernard
  • Chiens/ Education canine

    « Donne la patte », « assis », « couché » ! Il semblerait que l’étendue du vocabulaire de nos fidèles compagnons soit bien plus large que nous le pensions. Et même qu’ils seraient capables d’une communication symbolique.

    Si nous ignorons ce que le chien comprend vraiment de nos attitudes, nous sommes convaincus qu’il comprend ce que nous lui disons. Au point que nous passons notre temps à dialoguer avec lui. À notre décharge, il sait donner le change, prenant un air sérieux, la tête penchée comme s’il écoutait avec attention. Pourtant, il nous faut être honnêtes, nous ignorons ce qu’il entend de notre discours. À l’exception peut-être de mots simples comme « assis », « debout », « couché », « balade », « baballe », dont la signification a été apprise le plus souvent au cours d’un « dressage ». Ce dernier se fonde sur le principe de l’apprentissage associatif d’événements à des sons. Le vocabulaire est bien plus étendu pour les chiens de travail. « Les chiens de travail semblent davantage réceptifs et concentrés que leurs homologues citadins. Rien d’inné à cela : les maîtres ont simplement ajouté d’autres activités à leur vocabulaire »,  écrit l’éthologue Alexandra Horowitz. 

    A lire aussi :  Y a-t-il une communication inter-espèces ?

    Plus d’un millier de mots

    Deux chiens battent actuellement tous les records de compréhension de notre vocabulaire : Chaser et Rico. Ces border collies disposent d’un répertoire de plus d’un millier de mots pour le premier et de quelques centaines pour le second. Dans les deux cas, il suffit de prononcer le nom d’un jouet pour qu’ils le trouvent parmi des dizaines d’autres. Ces génies canins sont aussi capables d’apprendre le nom d’un nouveau jouet par élimination. Si un mot inconnu leur est soumis, ils l’associent à un jouet inconnu parmi un nombre de jouets connus. La manière dont les deux chiens sont capables de faire un lien entre un nom et un jouet est proche de celle d’un enfant en bas âge. Cependant, lorsqu’un enfant apprend un nouveau mot, il en intègre ses diverses représentations ou figurations. Il reconnaît un lapin aussi bien réel que sur une image, et même en peluche et ce, quelle que soit sa taille. Pour savoir si le chien peut comprendre ce type d’abstraction, John Pilley, le propriétaire de Chaser, a rassemblé ses jouets en catégories : frisbees, balles, peluches. Il a ensuite demandé à sa chienne de rapporter non pas un jouet précis mais tous les frisbees, toutes les balles… Ce que Chaser a parfaitement bien réussi. La chercheuse Juliane Kaminski, de l’université de Portsmouth, en Grande-Bretagne, qui a travaillé avec Rico, a de son côté voulu savoir si le chien, à l’instar d’un enfant, comprenait qu’une image puisse correspondre à un objet. Elle a mené l’expérience avec Rico et d’autres border collies, et tous ont su rapporter l’objet correspondant à l’image présentée au préalable. Ainsi au-delà des mots, les chiens peuvent comprendre les représentations, très humaines, d’une communication symbolique. 

    Représentation mentale

    Des résultats que semble confirmer une étude publiée en octobre dernier. La chercheuse Ashley Prichard et ses collègues de l’université Emory, aux États-Unis, ont voulu savoir si les chiens se faisaient une représentation mentale des objets dont ils connaissaient les noms. Pour le savoir, ils se sont intéressés aux mécanismes cérébraux que les chiens utilisent pour différencier des mots connus et des mots inconnus. Des enregistrements faits par IRM ont montré que les cerveaux des chiens s’activaient différemment s’ils entendaient un mot connu ou un mot inconnu. Pour les chercheurs, il semblerait donc que les chiens parviennent à se faire une représentation neuronale, même rudimentaire, de l’objet associé à un mot connu, alors que, lorsqu’ils entendent un mot inconnu, les neurones des chiens s’activent davantage pour comprendre ce que leur maître tentent de leur dire. Mais l’expérience, qui n’a été menée que sur douze animaux, montre des capacités très variables d’un chien à l’autre sans que l’on puisse savoir s’il s’agit de différences individuelles ou raciales. 

    Mettez-y le ton !
    Lors de nos discussions, nos braves toutous ne sont pas seulement sensibles aux mots prononcés. Ils portent aussi un intérêt tout particulier à la tonalité, à l’accent et à la modulation de la phrase. Si vous parlez d’un ton neutre, vous aurez peu de chance d’éveiller leur intérêt. En revanche, ils se montreront attentifs à une voix enjouée ou triste. Selon une étude de 2016 menée par Victoria Ratcliffe et David Reby de l’École de psychologie de l’université du Sussex, en Grande-Bretagne, le cerveau des chiens traite les mots de la même manière que le nôtre. Ils utilisent les deux hémisphères de leur cerveau, celui de gauche s’occupant plus particulièrement du contenu phonémique (les sons qui constituent les mots) alors que celui de droite est plus sensible à l’intonation, à l’émotion et à la reconnaissance de la personne qui parle. Alors, continuez de tenir des conversations avec votre chien, mais si vraiment vous souhaitez qu’il vous écoute mettez-y les formes. 

    À lire aussi :  Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents


    Autres articles à lire

  • Le confinement a-t-il une incidence sur le développement du chiot ?

    ChiensSi vous avez accueilli un nouveau membre de la famille il y a peu de temps, cette période de confinement pourrait avoir des effets sur son développement. En effet, la familiarisation avec différents environnements et la socialisation avec ses congénères peuvent prendre un peu de retard...

    07 Avril 2020
  • Le guide des vacances de l'animal en camping

    ChiensEn France, les vacances au camping sont largement plébiscitées par les estivants. Réputées peu chères, plus conviviales et permettant un contact quasi permanent avec la nature, elles ont même le vent en poupe. Peut-on y emmener son animal, dans quelles conditions? Le point en 7 questions.

    01 Juin 2018
  • Des chiens dressés à renifler le paludisme

    ChiensOn savait que les chiens pouvaient sentir chez les humains les signes de certains cancers, de diabètes ou d’épilepsies. Des chercheurs pensent avoir aussi réussi à en dresser pour renifler le paludisme chez les enfants qui n'ont pas encore de symptômes, grâce aux chaussettes.

    31 Octobre 2018
  • Education du chiot : le familiariser avec son cadre de vie

    ChiensSocialiser son jeune chien, l'habituer à toutes les situations, progressivement, est essentiel pour qu'il grandisse bien dans sa tête.

    11 Avril 2016
  • Education du chiot : créer le lien pour vivre ensemble

    ChiensCréer un lien fort et durable avec son chien est utile pour son éducation et pour vivre ensemble, c’est également un réel plaisir.

    14 Avril 2016
  • L’éducation au cliqueur : les bases à connaître

    ChiensClic, friandise, compliment : voici le trio gagnant d’une éducation au cliqueur. En plus de renforcer le lien avec votre chien, cette méthode d’éducation positive permet à l’animal d’apprendre des comportements ou des tours tout en s’amusant.

    05 Mars 2019
  • Education du chiot : l’encourager au suivi naturel

    ChiensIl est fondamental, que l'on ait un jardin ou non, d'emmener son chien en balade. Mais c'est comme tout : cela s'apprend.

    13 Avril 2016
  • Les problèmes d’éducation: première cause d’abandon en France

    ChiensPour les refuges, miser sur l’éducation de leurs protégés renforce leurs chances d’être adoptés.

    07 Juin 2017
  • Les premières rencontres du chiot : une étape cruciale

    ChiensChez l’éleveur, le chiot est entouré d’autres chiens : ses frères, ses soeurs et sa mère. Arrivé dans sa famille d’adoption, il va s’adapter à son nouvel environnement, mais nous ne devons surtout pas rompre le cycle de socialisation avec ses congénères. Nicolas Cornier, éducateur canin, vous conseille sur Animaux-online.

    25 Décembre 2015
  • Les propriétaires ignorent les besoins de leurs chiens

    ChiensVictimes de l’effet de mode, les chiens sont aujourd’hui davantage choisis pour leur physique que pour leurs aptitudes, et leur éducation n’est pas perçue comme une nécessité. Deux ingrédients pour une catastrophe annoncée…

    05 Juin 2017
  • Lancer des bâtons à son chien est dangereux

    ChiensCe jeu, pratiqué par de nombreux propriétaires des chiens, provoquerait de graves blessures selon une vétérinaire britannique.

    20 Janvier 2016
  • Le Covid-19 a une odeur… reconnue par les chiens

    ChiensD'abord à Saint-Mandé (94), puis à Ajaccio, et maintenant à Beyrouth, au Liban, le projet Nosaïs, qui a pour but de former des chiens à la détection du Covid-19, prend de plus en plus d'ampleur. Les résultats sont très concluants, et la dernière partie du protocole va pouvoir débuter.

    12 Mai 2020
  • Education du chiot : lui apprendre la solitude et l’ennui

    ChiensNotre chien s’ennuiera et sera souvent seul, il faut l’admettre. Pour prévenir tout comportement gênant lié à cette fatalité, il est fondamental de lui apprendre à rester seul et à s’ennuyer.

    12 Avril 2016
  • Chiot ou chaton : ont-ils besoin d’un doudou ?

    ChiensPour un chaton ou un chiot tout juste sevré, la tentation est grande de lui offrir un doudou. Mais est-ce bien utile ?

    22 Mai 2020
  • Chiot : comment l’aider à trouver sa place dans son nouveau foyer ?

    ChiensDans son livre « Bien éduquer son chien », la vétérinaire et éducatrice-comportementaliste Michèle Jeanmart, partage ses méthodes d’éducation positive et nous apprend notamment à établir une relation de confiance réciproque avec notre animal, dès son plus jeune âge.

    14 Avril 2017
  • Le talent au bout du nez

    ChiensOn ne compte plus les domaines dans lesquels le nez des chiens excelle. Aide à la recherche d’explosifs, de drogues, de personnes disparues, de cancers… Les truffes n’ont pas fini de nous en mettre plein la vue.

    04 Janvier 2016
  • Les propriétaires ont peur de perdre le contrôle de leur chien

    ChiensL’éducation canine est un secteur en pleine expansion en France. À croire que nous ne savons plus éduquer nos chiens alors que leur place au sein de notre foyer nécessite des rudiments d’éducation indispensables. Des éducateurs canins, au travers de leurs expériences et de leurs rencontres, jugent les propriétaires de chiens que nous sommes aujourd’hui… Mais ce n’est peut-être ni les chiens ni les maîtres qui ont changé, mais la pression urbaine et sociale qui exige du propriétaire le contrôle parfait de son animal…

    01 Juin 2017
  • En Italie, les chiens truffiers ont leur propre 'université'

    Chiens'L’Université des chiens truffiers' forme, pendant trois semaines, les chiens à trouver des truffes. Le processus d’apprentissage est simple, ludique, et porte à chaque fois ses fruits... Ou plutôt ses champignons !

    07 Novembre 2018
  • Comment l'empêcher de manger de la neige ?

    ChiensC’est blanc, c’est froid et, à moins d’habiter la montagne, votre jeune chien n’en avait peut-être jamais vu auparavant. Alors c'est tentant d'y goûter, sauf que l'ingestion de neige peut le rendre malade. Animaux-online vous conseille.

    02 Janvier 2016
  • Education du chiot : savoir lui dire non

    ChiensIl s'agit d'apprendre au jeune chien que de renoncer à quelque chose (une pantoufle, une croquette, traverser une rue, etc.) n'est pas une mauvaise nouvelle. Dès lors, il pourra tout apprendre, en douceur.

    10 Avril 2016