L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animaux


  • L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animauxPhoto : Shutterstock/rodimov
  • Vivre ensemble

    Notre peur, notre joie, nos maladies… Ils sentent tout ! Parfois, bien avant que nous n’en ayons nous-mêmes conscience. Plus performant que le nôtre, l’odorat du chien est même devenu aujourd’hui un allié dans la médecine humaine.

    Sans qu’on ait besoin de nous l’expliquer, nous savons que le chien sent, dans le premier sens du terme, notre peur. Mais elle n’est pas la seule information sur nos émotions trahie par nos odeurs. Le chien vit dans un monde d’effluves dont nous ne percevons que de très faibles relents. L’odorat canin serait en moyenne cent mille fois plus développé que le nôtre. Et pas simplement pour lui indiquer si nous sentons bon ou mauvais. Les odeurs sont porteuses de messages. Constituées de phéromones, des molécules chimiques qui sont émises dans certaines circonstances comme la peur, l’excitation sexuelle ou toute autre émotion, elles sont liées à des changements physiologiques – modification du rythme cardiaque et de la respiration, transpiration et changements métaboliques. Si les hommes ont perdu la capacité de décrypter ces odeurs, le chien, lui, passe une bonne partie de sa vie à les analyser pour en lire les messages laissés par ses congénères (rival, femelle en chaleur ou pas…), les autres animaux et, surtout, les humains. 

    A lire aussi : Les chiens peuvent-ils détecter la venue d'une crise d'épilepsie ?

    Un livre ouvert

    Le chien lit dans les odeurs comme dans un livre ouvert. Nos effluves lui permettent d’identifier la personne qui les a émises et de la ranger dans la case connue ou inconnue, mais également de savoir s’il a affaire à un adulte ou à un enfant, à une femme ou à un homme. Elles lui racontent nos activités de la journée (piscine, cigarettes, promenade au bois), lui dressent le menu de notre déjeuner et lui font un tableau de notre état émotionnel… Nos odeurs lui disent même si nous sommes malades. Que certaines maladies aient une odeur n’est pas nouveau. L’haleine des diabétiques, par exemple, aurait des relents de dissolvant tandis que les personnes atteintes de typhoïde dégageraient une odeur de pain. La capacité de certains chiens à détecter les odeurs en fait des auxiliaires efficaces auprès de personnes atteintes de diabète ou d’épilepsie car ils les « préviendraient », leur entourage ou elles, avant que ne survienne la crise. Des chiens sont même aujourd’hui éduqués pour reconnaître certaines odeurs de maladie, comme le cancer du sein. Des études sont actuellement menées via le projet KDOG à l’Institut Pasteur afin de permettre un dépistage précoce du cancer du sein à partir d’un linge posé sur la poitrine toute une nuit. 

    A lire aussi :  Des chiens dressés à renifler le paludisme

    Conversations à sens unique

    Il semblerait que les chats soient également capables de sentir les maladies, voire un peu plus. On se souvient du fameux Oscar, ce chat pensionnaire d’une maison de retraite américaine, qui se rapprochait systématiquement des patients en fin de vie. Mais, à l’heure actuelle, à notre connaissance, aucune étude n’est menée avec les matous… À travers nos attitudes, nos gestes et nos odeurs, nous fournissons en permanence des informations à nos compagnons dont nous ne percevons pas la portée. Ils peuvent comprendre, souvent même avant nous, certaines de nos émotions. Mais, dans l’état actuel de nos connaissances, ces conversations restent souvent des monologues car si le chien (et sûrement le chat) comprend bien des choses, nous sommes, nous, encore muets aux réponses que nous pouvons lui apporter. 

    A lire aussi : Le chien peut détecter le cancer dans du sang


    Autres articles à lire

  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Un autocollant pour signaler la présence d’animaux en cas d’incendie

    Vivre ensembleL’initiative vient de Belgique et de Suisse, où des élus et des associations proposent aux propriétaires d’animaux domestiques de coller une étiquette sur leur maison afin d’augmenter les chances de survie de leurs chats, chiens ou NAC en cas d’incendie.

    20 Novembre 2017
  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

    Vivre ensembleSelon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    10 Avril 2017
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

    Vivre ensembleNos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence comme la diminution du stress ou de la solitude.

    08 Février 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret

    Vivre ensembleSébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    29 Septembre 2016
  • Que faire de son corps après sa mort?

    Vivre ensembleAvec une espérance de vie bien plus courte que la nôtre, nos petits compagnons finissent tôt ou tard par disparaître. Se pose alors la question de savoir quoi faire de leur corps…

    09 Avril 2017
  • Au programme de Pet Revolution : les animaux des éthologues

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles des vétérinaires, éthologues, éducateurs, philosophes et chercheurs en sciences humaines sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, les intervenants débattront pendant deux jours de la place réservée à nos compagnons dans notre société. Parmi eux, l’éthologue Michel Kreutzer animera une intervention intitulée « Les animaux des éthologues sont-ils les mêmes que les vôtres ? ».

    07 Août 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Serge Pautot

    Vivre ensembleSerge Pautot est avocat au barreau de Marseille. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    23 Septembre 2016
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Les animaux ont-ils un effet sur l’anxiété de leur propriétaire ?

    Vivre ensembleUne étudiante en psychologie publie un questionnaire en ligne afin d’étudier les liens entre la présence de nos animaux de compagnie et notre niveau de stress.

    19 Avril 2018
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleNouveauCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas Cornier

    Vivre ensembleNicolas Cornier est éducateur canin et formateur. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    12 Septembre 2016
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016